Repas du 15 août

Repas du 15 août_wp

Jeudi, nous serons le 15 août. Nous le célèbrerons en famille et/ou entre amis. Une autre occasion de nous réunir. Peut-être même la dernière avant la rentrée scolaire. Et comme chaque fête, elle s’accompagne d’un bon repas.

C’est aussi le moyen de faire honneur à nos traditions culinaires. Le blog Cuisine maison, d’autrefois, comme grand-mère vous propose d’ailleurs des recettes de cuisine d’antan…

Bon appétit !

Publicités

Le pâtisson

Le pâtisson_cucurbitacée_wp

L’une des mes charmantes voisines m’a apporté ce week-end un pâtisson de son potager. Grande découverte de ma part. Je connaissais cette cucurbitacée de nom ainsi que sa « tête », mais je n’en ai jamais mangé. Je pensais également, comme nombreux de ses congénères, que ce légume n’apparaissait qu’en automne.

Hé bien, en fait non ! Sa récolte a lieu fin de l’été, début de l’automne. Et cette année, l’été étant ce qu’il est, le pâtisson est déjà là !

Appelé artichaut d’Espagne, bonnet-de-prêtre, bonnet d’électeur, couronne impériale ou encore ciblème en Louisiane, le pâtisson constitue ainsi un groupe de variétés cultivées de légumes de la famille des courges, cucurbitacées, de petite taille. Différent des autres courges, son fruit est de forme aplatie, circulaire, plus ou moins conique, présentant à sa périphérie des bosses plus ou moins marquées et formant parfois des cornes redressées.

Les fruits, dont le poids varie entre 500 g et 2 kg, se distinguent en plusieurs variétés : blancs, vert/jaune, orangés ou panachés. Son goût s’apparente à celui de la courgette ou de l’artichaut.

Diverses recettes de cuisine se trouvent aisément sur Internet. Ma voisine m’a donné la sienne que je testerai cette semaine. Je vous en dirai des nouvelles.

Bon appétit !

Sashimi

LIFESTYLE CUISINE : LE GOUT SELON NOBU.

Malgré la chaleur étouffante partie, la pluie, la température plus basse, plus de fraîcheur, qui ont pris le relais, certains d’entre nous aspirent encore à des repas légers.

Mais aussi, au-delà de cette période caniculaire, de plus en plus nous souhaitons manger plus sain, plus naturel, pour le bien de notre santé.

Alors que quelques-uns se tournent vers le végétarisme, le végétalisme ou le véganisme, les autres demeurent des omnivores. Terme plus vraiment à la mode remplacé par celui du flexitarisme.

Et la cuisine traditionnelle japonaise, dont un article sur ce blog en a fait la référence l’an dernier, est considérée comme étant l’une des cuisines du monde la plus salubre. Parmi ses spécialités culinaires, le sashimi est un mets traditionnel de sa gastronomie.

Le sashimi est même un véritable art culinaire depuis le 15e siècle au Japon. Composé de tranches de poisson frais, il se consomme ainsi cru. Sa préparation typique de la culture japonaise offre ensuite une présentation esthétique élaborée. Le poisson cru est détaillé en morceaux équivalant à une bouchée.

Sashimi_plateau_wp

Le thon, le thon rouge, le maquereau, la limande, le saumon, la daurade, la noix de Saint-Jacques, le poulpe, la langouste, les crevettes, ou encore autres mollusques et crustacés sont les produits de la mer les plus couramment utilisés. Quant au fameux fugu, plus connu sous l’appellation de « poisson-globe » ou « poisson-ballon » (il se gonfle d’eau quand il se sent menacé, d’où ses surnoms), il est consommé à titre exceptionnel en raison du nombre de cuisiniers très restreint autorisé au Japon et de son éventuelle toxicité. Il peut provoquer de très graves intoxications à la tétrodotoxine, neurotoxine naturelle présente chez certaines espèces de poisson, les tétraodons. Le foie, les ovaires, les intestins et la peau du fugu possèdent ce poison très toxique (actif à des concentrations de l’ordre du nanomolaire, relatif aux nanomoles, unités de mesure de quantité de matière correspondant à une division par 10 puissance -9 d’une mole), contre lequel encore à ce jour aucun antidote n’existe. La mort intervient dans un délai de 4 à 6 heures après absorption. Cette neurotoxine paralyse les muscles et entraîne alors la mort par arrêt respiratoire. Enfin soyons rassurés, loin de nous la proposition de nous présenter du poisson-globe dans nos sashimis.

Bien évidemment, qui dit poisson cru, dit forcément poisson frais. Mais également, porte-feuille bien garni. Ce mets est coûteux en France, car il n’est pas encore très popularisé chez nous. Cependant, il est tout à fait possible de l’élaborer soi-même avec les produits de la mer concernés les plus abordables au niveau prix.

À vos baguettes !

Recettes crues

Recettes crues_courgettes-marinées_wp

Une seconde période caniculaire vient de s’achever. Jamais deux sans trois ? Peut-être ou pas ? Nous sommes cependant toujours en été. Et trouver des recettes de cuisine légères, fraîches, qui sortent de l’ordinaire et à un prix raisonnable n’est pas si simple parfois.

Étant en panne d’inspiration culinaire depuis un certain temps, avec la chaleur en plus qui a un effet coupe-faim en ce qui me concerne, je me rabats donc sur des sites Internet pour m’aider.

Pensant également avoir fait le tour de la question ces dernières semaines, je ne savais plus trop quoi vous présenter. Mais ma persévérance a fini par payer. Je suis toujours en manque d’idées. Mon appétit n’est pas encore au top de sa forme. L’eau demeure ma meilleure alliée du moment. Toutefois, j’ai trouvé un site Internet, cuisine-saine.fr, qui vous propose des recettes originales, des recettes crues.

Bon appétit !

Saveurs froides

Saveurs froides_gaspacho-andalou_wp

Coucou les amis ! Me voilà de nouveau parmi vous après un super week-end en famille. Pour ce retour, n’ayant pas eu le temps de vous préparer autre chose, je vous propose de découvrir des idées de recettes toutes en fraîcheur sur le site du Figaro Madame. Recettes de circonstance en vue de la canicule, qui elle aussi fait son grand retour…

Bon appétit !

Le carpaccio

Le carpaccio_boeuf-kiwi-parmesan_wp

« Le carpaccio est une préparation culinaire typique de la cuisine italienne, à base de viande de bœuf crue, coupée en tranches très fines, assaisonnée traditionnellement d’un filet d’huile d’olive, jus de citron, sel, poivre et parsemé de copeaux de parmigiano reggiano ou de pecorino. » Wikipédia.

Devenue à la mode depuis quelques années déjà, cette spécialité culinaire a été étendue à d’autres aliments. Aujourd’hui, elle a ses multiples déclinaisons, comme avec les noix de Saint-Jacques par exemple.

N’étant très fan de la cuisine italienne en général, trop grasse, trop calorique, à mon goût, et surtout trop de sauce et trop de pâtes, le carpaccio, lui, trouve grâce à mes yeux, plutôt à mon estomac. Il est vrai, n’aimant pas les pâtes, il est difficile d’adhérer à cette cuisine.

Cela dit, le carpaccio est donc un plat léger et idéal en cette période de forte chaleur. Il peut s’accompagner de salade, d’autres légumes ou même de fruits.

De nombreuses recettes existent ainsi sur Internet, notamment sur le site 750g qui vous propose ses recettes originales et faciles à réaliser.

Bon appétit !

Le goûter reviendrai-il à la mode ?

Le goûter reviendrait-il à la mode_yaourt-glacé-fruits-rouges_wp

Alors qu’il avait tendance à disparaître de notre mode culinaire, jugé pas forcément utile pour la santé, le goûter fait de nouveau son apparition via les réseaux sociaux et divers sites Internet.

Pour ou contre le goûter ? Mauvaise habitude alimentaire ou pas ? À chacun son avis. Si vous êtes adepte de ce repas de mi-après-midi, découvrez des « idées de goûters sains et bons pour votre santé » sur le site aufeminin.

Tartines & Toasts

Tartines & Toasts_wp

Pas facile de cuisiner en ce moment autre chose que des salades composées diverses afin de se rafraîchir l’estomac. Pas simple non plus d’éviter le classique des brochettes grillées au barbecue.

Mais aussi pas forcément l’envie de faire travailler ses méninges pour trouver la recette légère. Pas trop l’envie de cuisiner tout court…

Voici donc quelques idées recettes de tartines et toasts, entre autres, simples et originales à découvrir sur le site aufeminin.

Bon appétit !