Un avant-goût de Noël

Un avant-goût de Noël_sapin-boules_wp

Lundi prochain, nous serons en train de nous préparer afin de fêter le Réveillon de Noël. Les uns peaufineront leurs décorations, se lanceront dans une dernière course folle dans les rayons du supermarché, vers les étals des poissonniers, des bouchers…, d’autres iront s’affairer à penser à leur dressage de table, mettront leur tablier de cuisine pour élaborer leur menu de grand moment…

Mais avant ce grand soir, je vous propose cette recette maison pour 6 personnes, comme un avant-goût de Noël :

Un avant-goût de Noël_rôti-veau-champignons-variés_wp

Rôti de veau aux champignons variés

(1 388,4 kcal = 231,4 kcal/pers.) (913,4 ~ 152,2 kcal/pers.)

  • 1 kg de rôti de veau (1 200 kcal)
  • 500 g de châtaignes entières cuites en bocal (725 kcal)
  • 250 g de champignons variés (champignons de Paris, Shiitake, Girolles, Pleurotes, Pieds-de-mouton) frais coupés en tranches (62,5 kcal)
  • 1 gros oignon jaune (61,5 kcal)
  • 2 grosses gousses d’ail (17,6 kcal)
  • 6 c. à soupe de sauce de soja réduite en sel (46,8 kcal)
  • 3 c. à café d’Ail & Fines Herbes (Ducros) en pot
  • Tabasco Original Red Hot Pepper (à doser selon votre goût)

Un avant-goût de Noël_sapin-boules-coin_wp

Préchauffez le four à 210°C, chaleur tournante.

Coupez l’oignon en fines rondelles. Épluchez les gousses d’ail en veillant à ôter le germe interne et coupez chaque gousse en 3 dans le sens de la longueur.

Piquez le rôti pour répartir uniformément les morceaux d’ail en les enfonçant bien dans le rôti.

Dans un plat à four, versez un bon fond d’eau. Ajoutez l’oignon, la sauce de soja, l’Ail & Fines Herbes et le Tabasco. Mélangez bien. Placez le rôti de veau au centre du plat. Mettez autour de celui-ci les champignons variés et mélangez-les de sorte qu’ils soient imbibés de sauce.

Insérez le plat dans le four et cuisez à 210°C, chaleur tournante, durant 20 minutes pour une cuisson rosée, 30 minutes pour une cuisson à point.

Présentez le plat et la sauce à part. Servez !

Un avant-goût de Noël_sapin-déco_wp

Coupez l’oignon en fines rondelles. Hachez les gousses d’ail après les avoir épluchées et débarrassées de leur germe.

Dans une casserole, versez le jus du bocal des châtaignes entières cuites. Ajoutez tous les ingrédients, sauf les champignons et les châtaignes. Cuisez 20 minutes sur feu moyen, casserole couverte, afin que l’oignon et l’ail soient bien cuits. Ajoutez les châtaignes et les champignons. Poursuivez la cuisson 10 minutes sur feu doux, casserole couverte ou non, s’il reste trop de jus.

Présentez dans un saladier. C’est prêt !

Un avant-goût de Noël_sapin-houx_wp

Note :

– Vous pouvez accompagner le rôti de veau avec des châtaignes entières cuites, préparées avec de l’oignon, un peu de sauce de soja et de poivre. N’ajoutez surtout pas d’ail. Il y en a déjà dans la sauce du rôti. Vous pouvez aussi l’accompagner de haricots verts, flageolets ou autres légumes, selon votre goût.

– Vous pouvez remplacer le Tabasco par du poivre blanc et la sauce de soja par du sel, si vous préférez la version plus traditionnelle.

– Vous pouvez ajouter des algues wakame cuisinées très légèrement à l’huile et graines de sésame à votre plat de châtaignes et champignons, pour apporter une note plus exotique.

– Vous pouvez également ajouter une cuillère à café de miel ou un petit carré de sucre roux afin de rehausser le sucre des châtaignes, si vous les aimez plus sucrées.

Un avant-goût de Noël_sapin-houx-coin_wp

Je retrouve lundi prochain pour un Noël gourmand…

Bon appétit !

Publicités

Le citron du Japon

Le citron du Japon_bonhomme-neige-luge_wp

En complément de l’article de lundi, dont cet aliment à été évoqué, détaillons ce fruit qui devient tendance de nos jours, ce fruit exotique aux vertus étonnantes.

Le yuzu, appelé aussi communément le citron du Japon, est un agrume acide originaire de l’est de l’Asie, appartenant au sous-groupe Citrus subg. Papeda.

Il serait un hybride d’une mandarine sauvage et d’un citron d’Ichang, ville située dans la province du Hubei en Chine.

Le citron du Japon_yuzu_wp

Le fruit est récolté (vert) comme agrume de jours longs, pour son zeste et sa saveur, ou à maturité (jaune) comme agrume de jours courts, pour son zeste et son jus.

Le yuzu est un fruit japonais, célébré à la fin de l’année, dont le pays est d’ailleurs son principal producteur et consommateur. Des centaines de produits dérivés y sont trouvés.

Le fruit yuzu possède un épicarpe (partie externe du péricarpe (enveloppe du fruit, de la graine, des semences) irrégulier le recouvrant. Son diamètre varie entre 5 et 8 cm. Le fruit mûr pèse environ 110 g. Il est peu juteux, peu dense à maturité, ne possède pas non plus beaucoup de pulpe, mais est fourni en de nombreux gros pépins. Le goût du jus est fruité. Le parfum de son huile essentielle est typé.

Le citron du Japon_bonhomme-neige-sapins_wp

Ses bienfaits

  • Antioxydant, dû à sa teneur en vitamine C, flavonoïdes et limonoïdes. Ces éléments préviendraient de certaines maladies dégénératives, selon des études scientifiques récentes ;
  • Fortifiant capillaire, grâce à ses flavonoïdes contribuant à renforcer les cheveux ;
  • Anti-inflammatoire, de par sa forte teneur en vitamine C permettant de soigner les petites douleurs ;
  • Facilite le transit intestinal, à l’aide de sa richesse en fibres qui accélèrent le transit et permettent ainsi d’éviter la constipation ;
  • Efficace contre l’agrégation plaquettaire, prouvée scientifiquement. Le yuzu s’avère donc un bon allié pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires.

Le citron du Japon_yuzu-fruit_wp

Ses principaux nutriments

  • Vitamine A, comme beaucoup d’agrumes. Elle a par définition des propriétés anti-oxydantes et aide au renouvellement cellulaire ;
  • Eau, malgré sa présence très faible en jus. Le yuzu en est pourtant principalement composé. Il compte alors parmi les fruits hydratants pour l’organisme ;
  • Vitamine C, facilitant la cicatrisation. Elle sert également au maintien d’une bonne activité anti-oxydante et agit sur le cholestérol en le réduisant ;
  • Énergie. Sa faible teneur en calories (21 seulement pour 100 g) lui donne un intérêt dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Il s’intègre aisément à de nombreuses recettes sans augmenter de manière conséquente leur valeur calorique.

Le citron du Japon_bonhomme-neige-skis_wp

Or, le yuzu n’est pas présent dans les grandes surfaces. Il faut alors se rendre dans des épiceries spécialisées. Et qui dit épiceries fines, dit aussi prix qui lui n’est pas fin… Il est donc un aliment d’exception qui peut toutefois trouver sa place pour un repas de fête.

Noël exotique

Noël exotique_cheminée-enfants_wp

C’est la pleine saison des coquilles Saint-Jacques. Du 1er octobre jusqu’à la fin de l’année, la pêche est autorisée en France. Les noix de Saint-Jacques sont réapparues alors sur les étals des poissonniers.

C’est aussi l’occasion de les présenter pour les repas de fêtes de Noël et Jour de l’An. Bien qu’elles soient une tradition culinaire française de les servir souvent à cette période, elles peuvent être préparées de différentes manières.

Je vous propose donc une recette de maison aux saveurs exotiques pour 1 personne.

Noël exotique_soupe-miso-noix-St-Jacques- yuzu_wp

Soupe de miso aux noix de Saint-Jacques et yuzu

(209,1 kcal) (213,1 kcal)

  • 4 noix de Saint-Jacques fraîches avec corail (120 kcal)
  • 8 gros cubes de tofu (124 kcal)
  • 4 rondelles fines de yuzu (6,3 kcal)
  • 1 petit oignon jaune mixé (20 kcal)
  • 2 c. à soupe de pâte de miso (48,6 kcal)
  • 1 c. à soupe de sauce de soja réduite en sel (7,8 kcal)
  • 1/2 c. à café de pâte de wasabi (6,4 kcal)
  • 1 g d’algues wakame déshydratées
  • 20 cl d’eau

Noël exotique_cheminée-maison-déco_wp

Dans un bol d’eau froide, laissez gonfler les algues 6 minutes. Pendant ce temps, coupez en tranches les noix de Saint-Jacques, en veillant à conserver le corail intact. Égouttez les algues. Réservez-les ainsi que les noix de Saint-Jacques.

Dans une casserole, portez à ébullition les 20 cl d’eau, sur feu fort. Ajoutez les rondelles de yuzu, l’oignon, la sauce de soja, les pâtes de miso et de wasabi.

Baissez le feu sur feu moyen. Sans cesser de remuer, chauffez pendant 1 minute, plongez ensuite les algues ainsi que les noix de Saint-Jacques. Poursuivez la cuisson 4 à 5 minutes selon l’épaisseur des tranches et la grosseur de leur corail.

Servez le tout dans une assiette creuse. C’est prêt !

Noël exotique_citron-du-japon- yuzu_wp

Dans un bol d’eau froide, laissez gonfler les algues 6 minutes. Égouttez et réservez.

Dans une casserole, portez à ébullition les 20 cl d’eau, sur feu fort. Ajoutez les rondelles de yuzu, l’oignon, la sauce de soja, les pâtes de miso et de wasabi.

Baissez le feu sur feu moyen. Sans cesser de remuer, chauffez pendant 1 minute, plongez ensuite les algues et les cubes de tofu. Poursuivez la cuisson 2 minutes.

Présentez dans une assiette creuse. Dégustez !

Noël exotique_vitrine-ville_wp

Étant dans une période plus calme et ayant anticipé une partie de mes achats de Noël, au vu des évènements, j’ai eu du pif, je vous retrouve lundi prochain avec une autre recette de cuisine maison plus traditionnelle…

Bon appétit !

Idées recettes Noël

Idées recettes Noël_food_wp

Dans trois semaines, jour pour jour, nous serons au Réveillon de Noël. Certains, certaines d’entre nous commencent déjà à se creuser la tête afin de présenter le repas idéal pour ce moment et le jour de Noël.

Idées recettes Noël_souris-sapin-bougie_wp

De l’apéritif au dessert, nous cherchons des plats innovants qui épateront nos convives. Et pas facile d’associer modernité et tradition, lorsque l’on n’est pas un top chef ou même un chef tout court.

Idées recettes Noël_souris-fleur-bonnet_wp

Mais je pense avoir trouvé un début de solution sur le site cuisineaz qui vous propose une multitude de recettes pour cette occasion. Faciles à réaliser et pas chères, elles seront peut-être la source de bonnes idées pour vos repas de Réveillon et jour de Noël.

Idées recettes Noël_souris-maison-pain-épices_wp

Si vous êtes donc comme moi en manque d’inspiration, je vous invite à y jeter un coup d’œil.

Bon appétit !

Le curcuma

Le curcuma_variétés_wp

Toujours pas de recette de cuisine maison. Ce sera d’ailleurs pour un petit moment. Étant très occupée et préoccupée par quelques chamboulements dans ma vie, dont je peine à les maîtriser, je n’ai pas eu le temps de vous préparer quoi que ce soit.

Je n’ai pas entamé une grève de la faim pour autant. Mais quel intérêt de vous présenter une banale recette de salade de thon, maïs, feuille de chêne et sauce vinaigrette à l’huile d’olive et citron ?

Je vous propose plutôt de vous parler de cette épice en plein essor depuis plusieurs mois déjà : le curcuma.

Épice fabuleuse ? Racine miraculeuse ? Poudre magique ? Solution santé contre presque tous les maux de la Terre ?

Regardons de plus près si cette épice est vraiment, comme certains l’appellent, le « remède naturel du siècle ».

Le curcuma_racine-poudre-wood_wp

La curcumine

Le curcuma est une épice indienne ancestrale considérée ainsi comme extraordinaire. Elle serait l’un des remèdes naturels les plus prometteurs contre le cancer, l’Alzheimer, l’arthrose, le diabète de type II et bien d’autres maladies encore. La curcumine, matière colorante jaune du curcuma, serait un actif si puissant que certains scientifiques l’ont baptisée « remède naturel du siècle ».

Ses vertus pour la santé sont estimées tellement incroyables que de plus en plus de gens se mettent au curcuma. De nouveaux produits à base de curcuma arrivent sur le marché et poussent comme un champ de pomme de terre. Les perspectives du marché fixées sur les 5 années à venir sont prévues explosives.

Or, la manière dont cette épice est utilisée la rend souvent totalement inefficace. C’est le cas notamment des compléments alimentaires à base de curcuma.

Le curcuma_racine-poudre-bol-verre_wp

Anti-cancer

La curcumine serait efficace pour prévenir des cancers et lutter contre certains types de cancers.

  • Elle limite le changement de cellules saines de l’organisme en cellules cancéreuses ;
  • Elle inhibe la prolifération des cellules cancéreuses formant les tumeurs ;
  • Elle ralentit la migration des cellules cancéreuses responsables des métastases ;
  • Elle stimule l’apoptose, c’est-à-dire l’autodestruction des cellules cancéreuses ;
  • Elle augmente la sensibilité des cellules cancéreuses à la chimiothérapie ;
  • Elle dynamise le système immunitaire pour combattre les cellules cancéreuses ;
  • Elle freine la néovascularisation, appelée également phénomène d’angiogenèse, soit le développement des vaisseaux sanguins autour de la tumeur.

Le curcuma_racine-poudre-bol_wp

Soulage l’arthrose

La curcumine aurait des vertus pour apaiser les processus inflammatoires liés l’arthrose.

  • Elle améliore le confort articulaire ;
  • Elle réduit les douleurs articulaires grâce à son action anti-inflammatoire ;
  • Elle limite le gonflement des articulations et la raideur matinale ;
  • Elle est autant efficace qu’un anti-inflammatoire classique et en diminue les effets secondaires.

Le curcuma_racine-poudre-bois_wp

Préserve de la maladie d’Alzheimer

La curcumine pourrait être préventive de la maladie d’Alzheimer et en restreindre son évolution.

  • Elle ralentit le vieillissement cérébral ;
  • Elle protège les neurones et aide le cerveau à en créer de nouveaux ;
  • Elle peut réduire l’évolution des maladies neurodégénératives, telles les maladies d’Alzheimer, de Parkinson, de Huntington, de sclérose latérale amyotrophique… ;
  • Elle bonifierait l’humeur des personnes dépressives.

Le curcuma_poudre-spoon-wood_wp

Bienfaits démontrés

600 bienfaits ont déjà été distingués pour lutter contre certains symptômes. Parmi eux se trouvent donc :

  • Arthrose ;
  • Syndrome du côlon irritable ;
  • Maladie de Crohn ;
  • Rectocolite hémorragique ;
  • Risque d’accidents cardio-vasculaires (infarctus, AVC…) ;
  • Alzheimer ;
  • Diabète ;
  • Hypertension ;
  • Obésité ;
  • Dépression ;
  • Problèmes de foie ;
  • Ulcères ;
  • Psoriasis ;
  • Faiblesse immunitaire.

Le curcuma_poudre-spoon_wp

Faiblesse du curcuma

Comme vous l’avez compris, c’est la curcumine qui est la substance active du curcuma. Or sa présence est en quantité infime et elle est mal assimilée par l’organisme. Il faut un apport minimum de 900 mg de curcuma par jour afin de bénéficier au maximum de ses vertus.

Mais il faut aussi l’associer avec d’autres ingrédients afin d’optimiser son efficacité et de l’aider à mieux être assimilé par l’organisme. Par exemple, mêler le curcuma et le poivre va permettre au poivre de fixer la curcumine dans l’organisme et d’augmenter ainsi ses propriétés bénéfiques.

turmeric

Afin d’en savoir davantage, je vous invite à me retrouver ce mercredi pour découvrir tous les secrets du curcuma…

Bon appétit !

Les fruits de novembre

Les fruits de novembre_automne-corne-abondance-panier_wp

Pas de recette de cuisine maison cette semaine. Je vous propose à la place de découvrir ces quelques fruits de novembre, parmi tant d’autres, et en complément de l’article du 14 novembre :

Les fruits de novembre_automne-vegetable_wp

  • Ananas
  • Avocat
  • Banane
  • Citron
  • Clémentine
  • Datte
  • Figue
  • Fruit de la passion
  • Grenade
  • Kaki
  • Kiwi
  • Kumquat
  • Mandarine
  • Mangue
  • Noisette
  • Noix
  • Noix de coco
  • Orange
  • Papaye
  • Poire
  • Pomme Canada

Les fruits de novembre_automne-corne-abondance_wp

Je vous souhaite malgré tout un bon appétit !

Noix d’automne

Noix d'automne_noix-st-jacques-gingembre-épicé-et-sauce_wp

Quel plaisir de redécouvrir la poissonnerie à la française ! J’ai une chance inouïe dans mon coin. Un pêcheur de Seine-Maritime vient nous proposer ses produits de première fraîcheur tous les samedis matins devant le petit Super U du village. Inutile de vous dire la beauté des yeux et la sensation olfactive. Son étal est grand, très bien fourni, et surtout des produits à des prix plus que raisonnables. Un exemple : les 3 kg de coquilles de Saint-Jacques à 18 € ! Et les noix qui s’y trouvent à l’intérieur sont vraiment grosses. Une fois sorties de leur coquille, elles sont au nombre de 16-17, ce qui représente 1,10 € environ en moyenne la noix de Saint-Jacques. Je ne sais pas pour vous, personnellement je trouve cela tout à fait raisonnable ?

Je redécouvre également des poissons que je n’avais pas mangés depuis très longtemps. De la tombe, du sébaste, de l’espadon, des joues de lotte et/ou de raie, et bien d’autres… Des fruits de mer à profusion… Un véritable Éden pour les amateurs de poissons.

À partir du samedi où j’ai trouvé ce poissonnier, c’est pratiquement week-end poisson depuis près de deux mois.

Férue de noix de Saint-Jacques, je vous propose donc une seconde recette maison à base de ce délicieux mollusque bivalve, en entrée pour 2 personnes ou en plat principal pour 1 personne :

Noix d'automne_noix-st-jacques-gingembre-épicé_wp

Noix de Saint-Jacques au gingembre épicé

(332,1 kcal) (216,1 kcal)

  • 8 noix de Saint-Jacques fraîches entières (240 kcal)
  • 8 gros cubes de tofu fumé (124 kcal)
  • 1 endive moyenne coupée en petits morceaux (30 kcal)
  • 1 tomate fraîche coupée en petits morceaux (24 kcal)
  • 1 petit oignon jaune mixé (20 kcal)
  • 20 g de gingembre frais finement râpé (8,8 kcal)
  • 1 c. à soupe de sauce de soja réduite en sel (7,8 kcal)
  • 1 c. à café de Tabasco Original Red Hot Pepper (à rectifier selon votre goût)
  • 1 c. à café de ciboulette finement ciselée (1,5 kcal)
  • 1/2 c. à café de citronnelle en poudre

Dans une casserole, cuisez l’ensemble des ingrédients, sauf les noix de Saint-Jacques, sur feu doux, durant 20 minutes, casserole couverte.

Ajoutez les noix de Saint-Jacques et poursuivez la cuisson 5 à 7 minutes, selon la taille des noix, toujours sur feu doux et casserole couverte.

Égouttez à l’aide d’une passoire en veillant à conserver le jus.

Présentez dans une assiette creuse les noix de Saint-Jacques avec son gingembre et ses endives, ainsi que ses morceaux de tomates cuits, accompagnées de sa sauce dans un bol séparé.

C’est prêt !

Même recette avec les cubes de tofu fumé.

Noix d'automne_noix-st-jacques-gingembre-épicé-cru_wp

Note :

Si vous souhaitez plus de croquant pour les endives, cuisez les noix de Saint-Jacques avec tous les ingrédients, mais durant 10 à 12 minutes sur feu doux, casserole couverte.

Idem avec les cubes de tofu.

Bon appétit !

Soupe d’automne

Soupe d'automne_citrouille-feuilles-maïs_wp

Lorsque le froid commence à s’installer, on privilégie les plats chauds et plus énergisants. On laisse ainsi tomber nos salades fraîcheurs de l’été pour nos bonnes vieilles soupes. Et souvent, on pense à potiron notamment pour préparer une soupe pour l’automne. Or, il est possible de garder un pied en été durant l’automne.

Je vous propose une recette de cuisine de mon cru pour 2 personnes :

Soupe d'automne_soupe-encornets-noix-St-Jacques-curcuma-gingembre_wp

Soupe d’encornets et noix de St-Jacques au curcuma et gingembre

(~ 569,25 kcal) (~ 362,95 kcal)

  • 4 encornets frais entiers (80 kcal)
  • 1 petite boîte de petits pois (63,7 kcal)
  • 8 noix de St-Jacques fraîches entières (240 kcal)
  • 1 endive moyenne (50 kcal)
  • 1 gros blanc de poireau (40,5 kcal)
  • 1 pomme de terre moyenne (136,5 kcal)
  • 1/2 oignon jaune moyen (20,5 kcal)
  • 1 c. à soupe de sauce de soja réduite en sel (7,8 kcal)
  • 1 c. à café de curcuma en poudre (17,7 kcal)
  • 1 c. café de gingembre en poudre (16,6 kcal)
  • 1 c. café de ciboulette finement hachée (1,5 kcal)
  • 1/2 c. à café de miel liquide (8,15 kcal)
  • Poivre noir (à doser selon votre goût)
  • 25 cl d’eau

Dans deux casseroles d’eau séparées, cuisez la pomme de terre et le poireau. Égouttez et laissez tiédir. Mixez la pomme de terre, le poireau et l’oignon.

Dans une casserole, versez ce mélange avec le reste des ingrédients. Mélangez. Cuisez sur feu doux 15 à 20 minutes, selon la taille des fruits de mer, casserole couverte.

Servez dans une assiette creuse et c’est prêt !

Dans une casserole d’eau, cuisez la pomme de terre. Dans une seconde casserole d’eau, cuisez l’endive et le blanc de poireau. Égouttez et laissez tiédir. Mixez ensuite le tout avec les petits pois et l’oignon.

Dans une casserole, versez ce mélange avec le reste des ingrédients. Mélangez. Cuisez sur feu doux 15 minutes, casserole couverte.

Servez dans une assiette creuse et c’est prêt !

Soupe d'automne_fruits-divers_wp.jpg

Note :

Rectifiez l’assaisonnement selon votre goût. Vous pouvez ajouter un peu de piment rouge en poudre si vous aimez les plats épicés.

Bon appétit !

Desserts pour Halloween

Desserts pour Halloween_chaudron-citrouilles_wp.png

Halloween va bientôt frapper à notre porte. Les maisons vont commencer à prendre des allures effrayantes. Les toiles d’araignées, les citrouilles, les sorcières et leur chaudron, etc. entreront à l’intérieur de notre foyer… Mais surtout, les petits plats se mettront dans les grands afin de festoyer ce dit soir. Les enfants déguisés accompagnés des adultes, eux aussi costumés, iront ensuite à la récolte des bonbons porte à porte.

Halloween est aussi et en particulier une fête où le sucre est à l’honneur. Les friandises de toutes sortes seront alors bien présentes. Pour confectionner celles-ci, voici quelques idées de recettes anglaises :

Desserts pour Halloween_blood-splattered-gingerbread-biscuits_wp

Blood-splattered gingerbread biscuits

(Biscuits de pain d’épices éclaboussés de sang)
28 biscuits – 107 kcal chacun

Pour les biscuits au pain d’épices

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre doux, coupé en cubes
  • 75 g de sucre roux brun clair
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à soupe de sirop de sucre de canne
  • 1 c. à thé de cannelle en poudre
  • 1 c. à thé de gingembre en poudre
  • 1/2 c. à thé de levure

Pour le glaçage

  • 280 g de sucre glace royal
  • 2 à 3 c. à thé de jus de citron jaune
  • Colorant alimentaire rouge liquide

Desserts pour Halloween_gingerbread-zombies_wp

Gingerbread zombies

(Zombies en pain d’épices)
14 biscuits – 218 kcal chacun

  • 350 g de farine
  • 175 g de sucre muscovado*
  • 125 g de beurre doux, coupé en cubes
  • 1 œuf
  • 4 c. à soupe de sirop de sucre de canne
  • 2 c. à thé de gingembre en poudre
  • 1 c. à thé de cannelle en poudre
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude

*sucre de canne complet, non raffiné en provenance des Philippines et de l’Île Maurice.

Pour la décoration

  • Glaçage royal prêt à l’emploi (pour les bandelettes)
  • Perles colorées
  • Colorant rouge alimentaire liquide (pour les éclaboussures)
  • Fèves de café

Desserts pour Halloween_graveyard-trifle_wp

Graveyard trifle

(Bagatelle de cimetière)
10 personnes – 374 kcal/part

  • 500 g de crème fraîche
  • 425 g de brownies au chocolat
  • 135 g de gelée de citron vert
  • 125 g de bonbons à la gelée en forme de serpents, coupés en 2 si trop longs
  • 112,5 g de biscuits au chocolat moelleux
  • 3 biscuits au thé
  • 3 poignées de cornflakes au chocolat
  • Glaçage au chocolat
  • Colorant alimentaire orange en gel
  • Colorant alimentaire vert en gel
  • Sable de sucre vert (pour la décoration, en option)

Desserts pour Halloween_halloween-cake_wp

Halloween cake

(Gâteau de Halloween)
24 personnes – 518 kcal/part

Pour les biscuits

  • 90 g de farine
  • 50 g de beurre doux ramolli
  • 50 g de chocolat blanc fondu
  • 25 g de chocolat noir fondu
  • 30 g de sucre glace
  • 25 g d’amandes en poudre
  • 10 g de cacao en poudre
  • 1 jaune d’œuf
  • Paillettes violettes

Pour le gâteau au caramel

  • 225 g de beurre doux ramolli
  • 225 g de farine avec levure
  • 125 g de sucre muscovado allégé
  • 100 g de sirop de sucre de canne ou sucre en poudre brun
  • 4 œufs
  • 2 c. à soupe de lait entier

Pour le gâteau au chocolat

  • 225 g de beurre doux
  • 225 g de sucre muscovado brun foncé
  • 225 g de farine avec levure
  • 75 g de cacao en poudre
  • 4 œufs
  • 2 c. à soupe de lait entier

Pour le glaçage

  • 300 g de beurre doux
  • 650 g de sucre glace tamisé
  • 200 g de caramel liquide
  • Paillettes dorées

Desserts pour Halloween_marshmallow-mummy-cake_wp

Marshmallow mummy cake

(Gâteau momie à la guimauve)
16 personnes – 682 kcal/part

Pour le remplissage

  • 6 c. à soupe de confiture de griottes
  • 2 c. à soupe rases de noix de coco râpée

Pour le sponge cake

  • 425 g de farine tamisée
  • 375 g de sucre en poudre
  • 275 g de beurre doux ramolli
  • 6 œufs moyens battus
  • 5 c. à soupe d’eau chaude
  • 3 c. à thé de levure
  • 2 c. à thé d’extrait de vanille liquide

Pour le glaçage

  • 200 g de sucre glace
  • 125 g de beurre doux
  • 125 g de fromage à pâte molle

Pour la décoration

  • 200 g de glaçage royal prêt à l’emploi
  • 200 g de guimauves
  • 380 g de bonbons réglisse assortis
  • Paillettes noires

Desserts pour Halloween_red-velvet-broken-glass-cupcakes_wp

Red velvet broken glass cupcakes

(Cupcakes de verre brisé de velours rouge)
12 cupcakes – 460 chacun

  • 250 g de farine
  • 150 g de sucre en poudre
  • 250 g de betterave cuite râpée
  • 40 g de cacao en poudre
  • 200 ml de lait
  • 2 œufs
  • 4 c. à soupe d’huile de tournesol
  • 2 c. à thé de levure

Pour la décoration

  • 400 g de bonbons à la menthe
  • 200 g de sucre glace tamisé
  • 200 g de fromage à la crème allégé
  • 200 g de framboises fraîches ou congelées
  • 90 g de beurre doux ramolli

Desserts pour Halloween_rich-chocolate-cheesecake-with-ghostly-pears_wp

Rich chocolate cheesecake with ghostly pears

(Cheesecake au chocolat riche avec des poires fantomatiques)
12 personnes – 487 kcal/part

Pour les poires pochées

  • 3 poires Conférence pelées
  • 150 g de sucre en poudre
  • 300 ml de jus de pomme
  • 1 jus de citron jaune

Pour la base

  • 154 g de biscuits Oreo chocolat noir écrasés
  • 25 g de beurre doux fondu

Pour le remplissage

  • 600 g de fromage à la crème allégé
  • 100 g de chocolat noir fondu
  • 100 g de sucre glace
  • 300 ml de crème fraîche épaisse
  • 2 c. à thé d’extrait de vanille liquide
  • 12 bonbons au caramel
  • 6 feuilles de gélatine
  • 4 biscuits Oreo chocolat noir

Desserts pour Halloween_spider-cake-pops-creepy_wp

Spider cake pops creepy

(Gâteau d’araignées effrayantes en vue)
6 araignées – 266 kcal chacune

  • 120 g de glaçage noir fondant prêt à l’emploi
  • 50 g de glaçage à la crème au beurre au chocolat prêt à l’emploi (à température ambiante)
  • 8 bâtonnets de réglisse, coupés chacun en 6 lanières (48 pièces)
  • 4 muffins au double chocolat (environ 175 g au total)
  • 2 c. à thé de sucre glace, tamisé pour le déroulage (si besoin est)

Pour la décoration

  • Glaçage blanc
  • Glaçage rouge

Desserts pour Halloween_spider's-nest-cake_wp

Spider’s nest cake

(Gâteau nid d’araignée)
24 personnes – 568 kcal/part

Pour le gâteau

  • 500 g de farine
  • 400 g de sucre en poudre
  • 180 g de beurre doux ramolli (plus pour le graissage)
  • 50 g de cacao en poudre
  • 30 g de colorant alimentaire rouge en gel
  • 284 ml de Babeurre
  • 3 œufs battus
  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre
  • 2 c. à thé d’extrait de vanille liquide
  • 1,5 c. à thé de bicarbonate de soude

Pour le glaçage au beurre

  • 300 g de beurre demi-sel ramolli
  • 225 g de sucre glace tamisé (plus pour le saupoudrage)
  • 1,5 c. à soupe de lait entier
  • 2 c. à thé de cannelle en poudre
  • 1/2 c. à thé d’extrait de vanille liquide

Pour les œufs d’araignée cachés

  • 175 g de chocolat blanc fondu
  • 50 g de noix de coco râpée
  • 3 boules de tige de gingembre finement hachées

Pour les mouches

  • 16 amandes effilées
  • 6 raisins secs enrobés de chocolat

Pour la décoration

  • 1 kg de glaçage blanc fondant prêt à l’emploi
  • 170 g de mini-guimauves blanches (pour les toiles d’araignées)

Desserts pour Halloween_spiderweb-doughnuts_wp

Spiderweb doughnuts

(Beignets d’araignée)
6 donuts – 370 kcal chacun

  • 6 donuts
  • 200 g de sucre glace
  • Colorant alimentaire noir en gel
  • Colorant alimentaire orange en gel
  • Colorant alimentaire vert en gel
  • Stylos de glaçage (caramel et chocolat)

Desserts pour Halloween_spooky-blackberry-cupcakes-with-marshmallow_wp

Spooky blackberry cupcakes with marshmallows skulls

(Petits gâteaux aux mûres effrayantes avec crânes de guimauve)
24 mini-cupcakes – 155 kcal chacun

Pour les cupcakes

  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de beurre doux ramolli
  • 100 g de farine avec levure, tamisée
  • 200 ml de lait entier
  • 11 mûres décongelées
  • 2 œufs
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille liquide

Pour le glaçage

  • 150 g de sucre glace
  • 75 g de beurre doux ramolli
  • 75 g de guimauves roses
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille liquide
  • Colorant alimentaire violet en gel

Pour la décoration

  • 50 g de chocolat noir
  • 24 guimauves blanches

Desserts pour Halloween_toothy-green-monster-cupcakes_wp

Toothy green monster cupcakes

(Petits gâteaux de monstre vert aux dents pleines)
12 cupcakes – 391 kcal chacun

Pour les cupcakes

  • 150 g de farine avec levure, tamisée
  • 150 g de sucre en poudre
  • 150 g de beurre demi-sel
  • 3 œufs
  • 12 c. à thé rases de confiture de fraises
  • 2 c. à soupe de lait entier (à température ambiante)
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille liquide

Pour le glaçage

  • 240 g de sucre glace
  • 120 g de beurre demi-sel
  • 30 g de glaçage blanc prêt à l’emploi
  • 1 c. à soupe de lait entier (à température ambiante)
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille liquide
  • 6 bâtonnets de réglisse
  • Colorant alimentaire vert en gel

Desserts pour Halloween_troll-lips_wp

Troll lips

(Lèvres de troll)
6 pièces (12 lèvres) – 6 kcal chacune

  • 1 pomme rouge
  • 1 pomme verte
  • 30 g de mini-guimauves blanches
  • 6 c. à thé de beurre d’arachide crémeux (à température ambiante)

Desserts pour Halloween_dreadful-drip-cake_wp.jpg

Vous pouvez trouver de nombreuses autres recettes sur Internet. Je vous retrouve lundi prochain avec la reprise de mes recettes de cuisine maison…

Bon appétit !

Ratatouille maison

Ratatouille maison_crue_wp

En cette période d’été indien, je vous propose cette spécialité culinaire, traditionnelle des cuisines niçoise, provençale, occitane et méditerranéenne, préparée à ma sauce. Pour 8 personnes :

Ratatouille maison_cuite_wp

Ratatouille légère

(815,92 kcal – 101,99 kcal/pers.)

  • 1 aubergine (∼ 500 g) grosse (125 kcal)
  • 2 courgettes (∼ 225 g chacune) moyennes (99 kcal)
  • 3 mini poivrons (∼ 40 g chacun) jaune, rouge, vert (34,8 kcal)
  • 2 tomates fraîches (∼ 135 g chacune) grosses (54 kcal)
  • 400 g de tomates pelées en boîte (88 kcal)
  • 70 g de double concentré de tomates (67,9 kcal)
  • 4 champignons de Paris Bruns (∼ 20 g chacun) moyens (12 kcal)
  • 2 oignons jaunes (∼ 150 g chacun) gros (123 kcal)
  • 4 gousses d’ail (∼ 8 g chacune) grosses (35,2 kcal)
  • 4 clous de girofle
  • 4 c. à soupe de sauce de soja réduite en sel (31,2 kcal)
  • 1 c. à soupe de miel à la fleur d’oranger (48,9 kcal)
  • 10 g de curcuma en poudre (35,4 kcal)
  • 10 g de Quatre Épices en poudre (40 kcal)
  • 7 g de fines herbes (persil, ciboulette, estragon, cerfeuil) en pot (21,52 kcal)
  • Tabasco Hot Habanero (à doser selon votre goût)

Rincez bien à l’eau froide l’aubergine, les courgettes, les poivrons, les tomates fraîches et les champignons de Paris Bruns. Videz les poivrons. Gardez la peau des légumes. Coupez l’aubergine, les courgettes et les tomates en gros morceaux. Tranchez en lamelles fines les poivrons et en lamelles moyennes les champignons entiers. Réservez.

Épluchez les oignons et les gousses d’ail, en retirant le germe de l’ail. Coupez les oignons en fines tranches et écrasez l’ail. Réservez.

Dans un faitout, versez le double concentré de tomates avec 20 cl d’eau environ et diluez-le. Le fond du faitout doit être entièrement recouvert. Versez ensuite seulement le jus des tomates pelées. Ajoutez la sauce de soja, le miel, le curcuma, les Quatre Épices, les fines herbes, les clous de girofle et le Tabasco en mélangeant bien à chaque ajout. Ajoutez les tomates pelées et tous les autres légumes. Mélangez.

Cuisez sur feu doux durant 1 heure, casserole couverte. Retirez le couvercle. Poursuivez la cuisson pendant 1 heure afin de réduire le jus.

C’est prêt !

Ratatouille maison_bol_wp

Note :

Vous pouvez manger la ratatouille chaude ou froide, seule ou en accompagnement d’une viande ou d’un poisson. Rectifiez l’assaisonnement selon votre goût et la quantité dans le cas d’un plat unique. Vous pouvez aussi ajouter des olives noires dénoyautées, environ une dizaine, en remplacement de l’huile d’olive qui n’est pas dans ma recette, et apporter cette saveur en plus si particulière. Vous conserverez ainsi une ratatouille légère ; l’huile d’olive affichant 900 kcal/100 g, alors que l’olive noire ne possède que 133 kcal/100 g.

Bon appétit !