Le citron du Japon

Le citron du Japon_bonhomme-neige-luge_wp

En complément de l’article de lundi, dont cet aliment à été évoqué, détaillons ce fruit qui devient tendance de nos jours, ce fruit exotique aux vertus étonnantes.

Le yuzu, appelé aussi communément le citron du Japon, est un agrume acide originaire de l’est de l’Asie, appartenant au sous-groupe Citrus subg. Papeda.

Il serait un hybride d’une mandarine sauvage et d’un citron d’Ichang, ville située dans la province du Hubei en Chine.

Le citron du Japon_yuzu_wp

Le fruit est récolté (vert) comme agrume de jours longs, pour son zeste et sa saveur, ou à maturité (jaune) comme agrume de jours courts, pour son zeste et son jus.

Le yuzu est un fruit japonais, célébré à la fin de l’année, dont le pays est d’ailleurs son principal producteur et consommateur. Des centaines de produits dérivés y sont trouvés.

Le fruit yuzu possède un épicarpe (partie externe du péricarpe (enveloppe du fruit, de la graine, des semences) irrégulier le recouvrant. Son diamètre varie entre 5 et 8 cm. Le fruit mûr pèse environ 110 g. Il est peu juteux, peu dense à maturité, ne possède pas non plus beaucoup de pulpe, mais est fourni en de nombreux gros pépins. Le goût du jus est fruité. Le parfum de son huile essentielle est typé.

Le citron du Japon_bonhomme-neige-sapins_wp

Ses bienfaits

  • Antioxydant, dû à sa teneur en vitamine C, flavonoïdes et limonoïdes. Ces éléments préviendraient de certaines maladies dégénératives, selon des études scientifiques récentes ;
  • Fortifiant capillaire, grâce à ses flavonoïdes contribuant à renforcer les cheveux ;
  • Anti-inflammatoire, de par sa forte teneur en vitamine C permettant de soigner les petites douleurs ;
  • Facilite le transit intestinal, à l’aide de sa richesse en fibres qui accélèrent le transit et permettent ainsi d’éviter la constipation ;
  • Efficace contre l’agrégation plaquettaire, prouvée scientifiquement. Le yuzu s’avère donc un bon allié pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires.

Le citron du Japon_yuzu-fruit_wp

Ses principaux nutriments

  • Vitamine A, comme beaucoup d’agrumes. Elle a par définition des propriétés anti-oxydantes et aide au renouvellement cellulaire ;
  • Eau, malgré sa présence très faible en jus. Le yuzu en est pourtant principalement composé. Il compte alors parmi les fruits hydratants pour l’organisme ;
  • Vitamine C, facilitant la cicatrisation. Elle sert également au maintien d’une bonne activité anti-oxydante et agit sur le cholestérol en le réduisant ;
  • Énergie. Sa faible teneur en calories (21 seulement pour 100 g) lui donne un intérêt dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Il s’intègre aisément à de nombreuses recettes sans augmenter de manière conséquente leur valeur calorique.

Le citron du Japon_bonhomme-neige-skis_wp

Or, le yuzu n’est pas présent dans les grandes surfaces. Il faut alors se rendre dans des épiceries spécialisées. Et qui dit épiceries fines, dit aussi prix qui lui n’est pas fin… Il est donc un aliment d’exception qui peut toutefois trouver sa place pour un repas de fête.

Publicités

Premier Ballon d’or féminin de l’Histoire !

Premier Ballon d'or féminin de l'Histoire_boules-noël-branche_wp

Une véritable révolution dans le sport, plus précisément le football. Pour la première fois de l’Histoire, une footballeuse a été récompensée du Ballon d’or.

Premier Ballon d'or féminin de l'Histoire_Ada-Hegerberg_wp

Née le 10 juillet 1995 à Sunndalsøra, commune de Sunndal située dans le comté de Møre og Romsdal, en Norvège, Ada Stolsmo Hegerberg est une footballeuse internationale au poste d’attaquante à l’Olympique lyonnais. Sa sœur aînée Andrine Hegerberg est une footballeuse également. Elle joue au Paris Saint-Germain Football Club.

Premier Ballon d'or féminin de l'Histoire_chaussettes-noël-cheminée_wp

Ada Hegerberg a reçu le Ballon d’or féminin France Football 2018 ce 3 décembre. Elle est aussi la première femme de l’histoire du football.

Premier Ballon d'or féminin de l'Histoire_norvège-sunndal-blason_wp

Cette distinction est non seulement une reconnaissance de son talent, mais c’est surtout une immense avancée pour la femme sportive, dans une discipline à l’esprit encore très masculin.

Premier Ballon d'or féminin de l'Histoire_boules-noël-chant_wp

Congratulations !

Les secrets du curcuma

Les secrets du curcuma_racine-poudre-gélules-tissu_wp

Comme je vous l’ai évoqué lundi, le curcuma est l’épice phare du moment. Ses bienfaits « miraculeux », enfin plutôt ceux de la curcumine, sa matière colorante, qu’il contient, font l’objet d’attentions particulières de la part des chercheurs.

Depuis quelques années, les scientifiques se penchent sérieusement sur cette épice. Ils y ont consacré environ 10 000 études en ayant identifié plus de 600 bienfaits pour la santé.

Entrons maintenant dans les détails afin d’en percer ses mystères…

Les secrets du curcuma_racine-poudre-gélules-spoon-flacon_wp

Effet préventif du cancer

Chaque année en France, 400 000 nouveaux cas environ de cancers apparaissent. Depuis les années 1980, ils ont plus que doublé. 50 % des hommes et 35 % des femmes seraient du reste un jour concernés par un cancer. Ces chiffres sont identiques dans tous les pays européens et aux États-Unis.

Mais en Inde, les scientifiques se sont aperçus que le taux des cancers est de 10 fois plus faible qu’en Europe. Le cancer y est même considéré comme une maladie rare. Et selon ces scientifiques, la consommation de curcuma contribuerait à ce faible taux.

Les effets anti-cancer de la curcumine se révèlent être si encourageants que beaucoup de chercheurs sont convaincus qu’elle sera bientôt prescrite contre tous les cancers.

Une étude clinique publiée en 2001 a été réalisée sur des patients présentant des lésions pré-malignes à un risque élevé de développer un cancer. Après 3 mois d’administration de curcumine, l’analyse des biopsies a mis en évidence une régression de ces lésions chez presque tous les patients. (Source : Cheng et al., « Phase I clinical trial of curcumin, a chemopreventive agent, in patients with high-risk or pre-malignant lesions »)

Au centre anti-cancer de Clermont-Ferrand, la curcumine est déjà employée dans des cas avancés des cancers du sein et de la prostate. L’oncologue Philippe Chollet estime même que « la curcumine est un agent préventif du cancer ».

Dans cette même étude, un autre essai a été mené sur 126 patients atteints d’un cancer. Celui-ci a démontré que la curcumine a des vertus « pro-apoptotiques », c’est-à-dire qu’elle stimule l’apoptose (autodestruction) des cellules cancéreuses et améliore ainsi la santé générale des patients. Plus précisément, elle va ralentir le développement des cellules cancéreuses afin d’aider l’organisme à les élimer plus facilement. (Source : Ann-Lii Cheng et al., « Phase I clinical trial of curcumin, a chemopreventive agent, in patients with high-risk or pre-malignant lesions », Anticancer Res 21, no 4B (2001): 2895–2900)

Un mécanisme moléculaire a été également observé. La protéine alpha-6-bêta-integrine, responsable de la croissance des tumeurs et de la formation des métastases dû à son effet augmenté, entraîne ainsi le cancer. Il a été démontré que la curcumine inhibe l’action de cette protéine. Les chercheurs ont constaté que la curcumine peut agir pour limiter la prolifération et la migration des cellules cancéreuses, notamment dans le cancer du sein. (Source : Zhen-Yu He et al., « Upregulation of p53 expression in patients with colorectal cancer by administration of curcumin », Cancer investigation 29, no 3 (2011): 208–213)

Il a été de même attesté que la curcumine améliore la performance des chimiothérapies, réduit leurs effets secondaires (nausée, diarrhée, fatigue, douleur, perte de poids…), aide à la meilleure qualité de vie des patients souffrant de cancers du sein, du côlon, du foie, de l’estomac, des poumons ou de leucémie. (Sources : Gianni Belcaro et al., « A controlled study of a lecithinized delivery system of curcumin (Meriva®) to alleviate the adverse effects of cancer treatment », Phytotherapy Research 28, no 3 (2014): 444–450 et Yunes Panahi et al., « Adjuvant Therapy with Bioavailability-Boosted Curcuminoids Suppresses Systemic Inflammation and Improves Quality of Life in Patients with Solid Tumors: A Randomized Double-Blind Placebo-Controlled Trial », Phytotherapy Research 28, no 10 (2014): 1461–1467)

Les secrets du curcuma_racine-poudre-pot-terre_wp

Effet contre l’arthrose

Les rhumatismes sont causés par une inflammation chronique des articulations. Il s’agit de l’arthrite, plus précisément la polyarthrite rhumatoïde qui déforme les articulations des mains.

À l’opposé, l’arthrose est une maladie produite par l’usure du cartilage des articulations. Celle-ci s’accompagne aussi de processus inflammatoires.

Réduire alors l’inflammation permet de soulager les articulations douloureuses. En cas de non-traitement, ces maladies deviennent très invalidantes. L’inflammation deviendra plus importante et s’étendra sur les autres articulations.

La curcumine est un actif très puissant ayant la capacité unique de bloquer l’enzyme qui provoque l’inflammation. Elle permet de neutraliser les mauvais effets de l’inflammation chronique. (Sources : Rao CV., « Regulation of COX and LOX by curcumin », Adv Exp Med Biol. 2007;595:213-26 et E Sikora et al., « Curcumin, inflammation, ageing and age-related diseases », Immun Ageing. 2010; 7: 1)

En 2014, une étude effectuée sur 40 personnes souffrant d’arthrose du genou a démontré qu’une consommation de 1 500 mg par jour, au lieu des 900 mg recommandés, durant 6 semaines diminuent les douleurs du genou par rapport au placebo. (Source : Panahi et al., « Adjuvant Therapy with Bioavailability-Boosted Curcuminoids Suppresses Systemic Inflammation and Improves Quality of Life in Patients with Solid Tumors », Phytother Res. 2014 Oct;28(10):1461-7)

Les individus ayant ingéré de la curcumine ont aussi constaté une évolution significative de leur capacité physique pour exécuter des tâches quotidiennes, notamment descendre et monter des escaliers, conduire une voiture, faire des courses, le ménage, sortir du lit…

En 2010, une autre étude pratiquée sur 50 personnes souffrant d’arthrose ont montré des résultats révélateurs. La prise quotidienne de 2 gélules de curcuma matin et soir a mis en évidence une forte diminution des marqueurs inflammatoires (CRP) et des douleurs. CRP ou Protéine C-Réactive est une protéine qui paraît dans le sang lors d’une inflammation aiguë. Son taux augmente rapidement après le début de l’inflammation. Synthétisée par le foie à la suite d’une inflammation de l’organisme, elle se manifeste dans les 6 heures suivant l’agression externe (bactérie, virus, traumatisme…) ou interne (pathologies auto-immunes, cancers…) et disparaît presque aussitôt après son élimination. La capacité de marcher sans douleur a ainsi augmenté de 245 % en seulement 3 mois. En outre, l’usage du curcuma a même permis aux malades d’économiser, car 62 % d’entre eux ont arrêté leurs médicaments classiques. Son efficacité s’avère supérieure à celle du paracétamol et comparable à celle des anti-inflammatoires non stéroïdiens, l’ibuprofène par exemple. Il a été aussi démontré que la prise de curcumine réduit la dépendance au celexocib, un médicament souvent utilisé contre l’arthrose pouvant entraîner des effets secondaires sérieux.

La curcumine possède un autre avantage. Elle est parfaitement compatible avec d’autres substances naturelles efficaces contre l’arthrose. Une étude a prouvé que la curcumine peut agir en synergie avec la glucosamine pour soulager les douleurs articulaires. La glucosamine, créée naturellement par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine (un acide aminé), joue un rôle prépondérant dans le maintien de l’intégrité du cartilage de l’ensemble des articulations. Elle permet de ralentir la dégradation des cartilages et favorise l’action lubrifiante du liquide synovial, un lubrifiant naturel des articulations. Des études cliniques ont démontré que la glucosamine permettrait également de freiner la progression de l’arthrose.

Ces résultats sont également valables pour les douleurs au niveau des hanches, épaules, mains, pieds et/ou dos.

Les secrets du curcuma_racine-poudre-spoon_wp

Effet préventif de la maladie d’Alzheimer

Tout comme le cancer, la maladie d’Alzheimer est 4 fois plus faible en Inde que dans les pays occidentaux. Une étude a attesté que les personnes consommant le plus de curcuma sont les moins touchées par cette maladie. (Source : Tze-Pin Ng et al., « Curry consumption and cognitive function in the elderly », American journal of epidemiology 164, no 9 (2006): 898–906)

Une étude de cas réalisée sur des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer a un stade avancé a révélé qu’un supplément de curcumine bonifiait de manière caractéristique les symptômes comportementaux. (Source : Nozomi Hishikawa et al., « Effects of turmeric on Alzheimer’s disease with behavioral and psychological symptoms of dementia », AYU (An international quarterly journal of research in Ayurveda) 33, no 4 (2012): 499).

Ce grâce à ses propriétés d’antioxydant et anti-inflammatoires protégeant les neurones. (Source : Pamela E Potter, « Curcumin: a natural substance with potential efficacy in Alzheimer’s disease », Journal of Experimental Pharmacology 5 (2 mai 2013): 23‑31, https://doi.org/10.2147/JEP.S26803)

La curcumine réduit aussi la formation des plaques amyloïdes et la formation de fibres à l’intérieur des neurones, facteurs liés à l’apparition de la maladie d’Alzheimer. (Source : Fusheng Yang et al., « Curcumin inhibits formation of amyloid β oligomers and fibrils, binds plaques, and reduces amyloid in vivo », Journal of Biological Chemistry 280, no 7 (2005): 5892–5901)

Des études précliniques ont également justifié que la curcumine peut aider le cerveau à créer de nouveaux neurones, retardant ainsi le vieillissement cérébral. (Source : So Jung Kim et al., « Curcumin stimulates proliferation of embryonic neural progenitor cells and neurogenesis in the adult hippocampus », Journal of Biological Chemistry 283, no 21 (2008): 14497–14505)

Ces recherchent mobilisent beaucoup de laboratoires actuellement. Une étude clinique a donné des résultats préliminaires très prometteurs. Plusieurs autres études sont en cours afin de certifier l’efficience de la curcumine en vue de réguler l’évolution des maladies neurodégénératives, telles que les maladies d’Alzheimer, de Parkinson, de Huntington ou encore la sclérose latérale amyotrophique (SLA), plus connue sous le nom de maladie de Charcot. (Source : Larry Baum et al., « Six-month randomized, placebo-controlled, double-blind, pilot clinical trial of curcumin in patients with Alzheimer disease », Journal of clinical psychopharmacology 28, no 1 (2008): 110–113)

La curcumine pourrait alors agir sur le système nerveux et avoir un effet préventif des maladies neurodégénératives. D’autres études encore ont observé une amélioration de l’humeur chez les personnes dépressives grâce à l’emploi de curcumine. (Sources : Jayesh Sanmukhani et al., « Efficacy and safety of curcumin in major depressive disorder: a randomized controlled trial », Phytotherapy Research 28, no 4 (2014): 579–585 et Adrian L. Lopresti et al., « Curcumin for the treatment of major depression: a randomised, double-blind, placebo controlled study », Journal of affective disorders 167 (2014): 368–375)

Les secrets du curcuma_racine-poudre-rouge_wp

Déficience du curcuma

Nous le savons désormais, la curcumine est la substance active du curcuma engendrant les bienfaits thérapeutiques prouvés par la science. Mais en rappel, la curcumine est en faible quantité dans le curcuma et mal assimilée par l’organisme.

Ces éléments limitent donc considérablement son efficacité. (Source : Jurenka J. S., « Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa. A review of preclinical and clinical research », Alternative Medicine Review, vol. 14, n° 2, 2009)

Et tel qu’il l’a été mentionné dans cet article et celui de lundi, il faut un apport journalier d’au moins 900 mg de curcumine afin de pouvoir profiter de ses vertus pour la santé. En dessous de seuil minimal, la consommation de curcuma n’apporte rien à l’organisme.

C’est la raison pour laquelle certains scientifiques ont tenté d’optimiser la curcumine. Des scientifiques allemands ont récemment mis au point une méthode révolutionnaire. Une curcumine 185 fois plus puissante que celle présente dans le curcuma de base. (Source : Christina Schiborr et al., « The oral bioavailability of curcumin from micronized powder and liquid micelles is significantly increased in healthy humans and differs between sexes », Molecular nutrition & food research 58, no 3 (2014): 516–527)

Les secrets du curcuma_racine-poudre-gélules-spoon_wp

Révolution dans le curcuma

Déjà au début de ce siècle, diverses techniques ont vu le jour afin d’amplifier l’absorption de la curcumine par l’organisme :

  • La curcumine associée au poivre noir (pipérine) ;
  • La curcumine avec des huiles volatiles de curcuma ;
  • La curcumine liée à des phospholipides (lipide possédant 2 acides gras : glycérol et phosphate) ou à des phytosomes de curcuma (composé complexe d’un principe actif naturel et d’un phospholipide, principalement de la lécithine) ;
  • Les glalactomannanes (fibre végétale soluble acalorique présente dans les graines qui sert de réserve de sucre lors de la germination) de curcuma.

Des études cliniques avaient corroboré un effet bénéfique de la curcumine sur la santé en ayant utilisé jusqu’à 12 grammes par jour, équivalent à plus de 20 gélules par jour de complément alimentaire contenant de la curcumine de première génération.

En 2014, des chercheurs de l’Université de Stuttgart, Allemagne, ont élaboré un procédé révolutionnaire. Il consiste à enfermer la curcumine à l’intérieur des molécules d’acides gras. Ce qui a permis d’obtenir une nouvelle forme de curcumine 185 fois plus puissante que sa version classique. (Source : Christina Schiborr et al., « The oral bioavailability of curcumin from micronized powder and liquid micelles is significantly increased in healthy humans and differs between sexes », Molecular nutrition & food research 58, no 3 (2014): 516–527)

Cette nouvelle forme de curcumine brevetée s’appelle « NovaSol® Curcumin » et elle est actuellement la plus puissante au monde.

Fonctionnaire contraire au fonctionnel

Fonctionnaire contraire au fonctionnel_fr-flag-coq_wp.png

Tandis que le mouvement des gilets jaunes poursuit son chemin de lutte, à juste titre ou pas, à chacun son opinion, mon combat, lui, a commencé il y a un peu plus de deux mois maintenant.

La guerre avec les fonctionnaires, plus particulièrement de la CPAM, a été déclarée.

Ceci dit, je vous rassure, que les fonctionnaires soient français, anglais ou autres, ils sont tous les mêmes. À croire qu’il existe un gène propre à eux. C’est peut-être d’ailleurs le seul corps professionnel unitaire. Les fonctionnaires sont internationaux. Les lenteurs administratives aussi.

À mon arrivée en France, il a fallu que je me réinscrive donc à la sécurité sociale. Ayant pris soin de conserver ma carte vitale durant mon expatriation en Angleterre, je pensais alors, naïvement, qu’en un mois tout au plus mon inscription serait validée.

Que nenni !

Fonctionnaire contraire au fonctionnel_fr-flag-heart_wp

Première démarche dans une agence de la CPAM proche de chez moi, sans être venue les mains vides, mais en possession du document d’inscription trouvé sur son site Internet, rempli et accompagné des pièces jointes requises, et bien entendu de mon ancienne carte vitale. Une employée pas très aimable me reçoit. Elle me dit que ma carte vitale n’est plus bonne. Elle a plus de 5 ans et sa réactivation n’est plus possible. Je dois faire la demande d’une nouvelle. Mais celle-ci ne pourra s’effectuer que lors d’une seconde démarche. Hé oui, les fonctionnaires sont comme ça, chaque chose en son temps ! Impossible d’établir plusieurs choses à la fois afin de faciliter la chose ! Car comme tout le monde le sait bien, trop de choses tuent la chose.

Cette employée refuse également mon dossier. En cause, un document manquant. Papier que j’aurais pu lui transmettre via la Poste ou mail par la suite. Ce n’est pas envisageable, me rétorque-t-elle. La France n’est pas l’Angleterre. À chaque pays, ses codes. En clôture de ce charmant échange, l’employée m’informe de l’inutilité d’un autre déplacement. Je dois juste envoyer mon dossier COMPLET, insiste-t-elle sur ce point, par courrier postal. Après réception de celui-ci par le service d’inscription, je recevrai dans ma boîte aux lettres une demande à compléter pour une nouvelle carte vitale.

Fonctionnaire contraire au fonctionnel_fr-cpam_wp

Je repars alors penaude avec mon dossier et ma carte vitale sous le bras, après plus d’une heure d’attente et un entretien d’à peine deux minutes.

En toute bonne élève disciplinée que je suis, j’applique ensuite les consignes à la lettre. Je vérifie plusieurs fois qu’aucun papier ne manque et j’envoie par courrier postal en tarif prioritaire mon dossier. Un mois passe, toujours rien à l’horizon de ma boîte aux lettres. Je décide de contacter la CPAM par téléphone afin de savoir ce qu’il est advenu à mon dossier. Une semaine avant de parvenir à avoir enfin un interlocuteur au bout du fil ! Tout aussi charmant que sa collègue, ce monsieur m’indique qu’il n’est pas habilité à me fournir le renseignement. Je dois retourner à l’agence à laquelle j’ai envoyé mon dossier pour en savoir plus.

Je me déplace à nouveau à cette dite agence. Arrivée à l’heure d’ouverture matinale près de ce bureau de la CPAM, je vois une longue file d’attente devant les portes. Deux femmes surgissent alors hors de son entrée pour prévenir la foule que les employés de la CPAM ne sont pas là et ne viendront pas.

Fonctionnaire contraire au fonctionnel_fr-flag-protège-dents-rugby_wp

Petit aparté. L’agence de cette CPAM sont des locaux loués en partage avec le bureau de la Mission locale. La CPAM à droite, la Mission locale à gauche, une fois à l’intérieur. La Mission locale ouvre tous les jours du lundi au samedi. Mais pas la CPAM qui n’ouvre que le mardi et le vendredi avec bien sûr des horaires de bureau.

Ces deux femmes, très gentilles, elles, employées à la Mission locale, nous notifient donc que ce vendredi, elles n’ont vu aucun personnel de la CPAM, et sans trop nous donner de détail, persistent à nous répéter que personne de la CPAM ne se déplacera. Nous devrons revenir tous le mardi suivant.

Youpi !

Un peu lasse de cette situation, je prends une décision radicale, celle de reconstituer mon dossier et de l’envoyer en recommandé avec accusé de réception à une autre agence de la CPAM.

Fonctionnaire contraire au fonctionnel_fr-flag-coq-wood_wp

Au bureau de poste, je retrouve mon adorable postière (sans ironie) qui m’avise que la CPAM de laquelle Mériel dépend est en fait celle à qui j’envoie présentement mon dossier, la CPAM de Cergy-Pontoise, non celle de Beaumont-sur-Oise, l’agence à laquelle je m’étais ainsi rendue. Interloquée par la nouvelle, je la remercie de l’information, en précisant quand même qu’aucun fonctionnaire de la CPAM avec qui j’ai échangé n’a été fichu de me dire que je ne m’adressais pas à la bonne CPAM. J’en ai alors conclu que mon dossier avait dû partir à la benne. Merci la CPAM de m’aider au maintien de ma forme ! Au moins, je fais du sport !

Aujourd’hui, je suis au point de départ. Mon dossier est certes envoyé à la bonne agence, mais toujours pas de nouvelles. Je vais donc repartir en guerre pour remporter ce foutu trophée de la victoire : ma couverture sociale !

À suivre…

Les légumes de novembre

Les légumes de novembre_wp

Bientôt nous serons au cœur de l’automne. Et nous sentons d’ailleurs le froid s’installer, malgré quelques belles journées ensoleillées.

Depuis quelques temps, nous voyons sur les étals des marchés ou magasins, les fruits et légumes de saison qui réapparaissent.

Avec cet été exceptionnel et un début de l’automne qui l’a été également, la saison a donc été retardée. Les fruits et légumes de saison aussi par conséquent.

Les légumes de novembre_crosne-du-japon_wp

Je vous propose ces quelques légumes présents en novembre :

  • Betterave
  • Blette
  • Brocoli
  • Cardon
  • Carotte
  • Céleri
  • Choux (vert, rouge, chou-fleur, choux de Bruxelles…)
  • Courges (citrouille, potiron…)
  • Crosne du Japon
  • Endive
  • Épinard
  • Fenouil
  • Maïs
  • Navets
  • Panais
  • Pomme de terre
  • Radis
  • Rutabaga
  • Salades mâche et frisée
  • Salsifis
  • Topinambours

Les légumes de novembre_citrouille_wp

Vous pouvez en trouver certainement d’autres sur des sites ou blogs plus spécialisés en la matière.

Le moral dans les chaussettes…

Le moral dans les chaussettes..._banane_wp

Une copine a le moral dans les chaussettes. Comme la vie peut être parfois compliquée. Ce n’est pas non plus la bonne période de l’année pour avoir le moral au beau fixe.

Comment faire alors pour lui remonter le moral lorsque la distance nous éloigne l’une de l’autre ? Comment lui dire que ce n’est qu’un mauvais moment à passer, qu’après le pire, il n’y a forcément que le meilleur ?

Et ce ne sont que des mots…

Ne pouvant ainsi lui être d’une grande aide, je ne peux que lui envoyer ce petit message. Message qui ne se voulait pas humoristique à l’origine. Mais vu l’énorme faute… il l’est devenu en fin de compte.

La photo qui suit a été trouvée dans la banque d’images de Google. Elle ne m’appartient donc pas. Je pense qu’elle ne doit probablement pas être soumise à des droits réservés. Or, si tel est le cas et que son auteur souhaite que je la retire de ce blog, je répondrai à sa demande sous une petite condition : « S’il vous plaît, cher auteur de cette image, corrigez la faute ! Je t’envoie… Tu m’envoies… »

Le moral dans les chaussettes..._et-ondes+_wp

C’est Halloween !

C'est Halloween_fantômes_wp

Accueillons fantômes et squelettes dans notre maison ! Laissons de la place aux chauves-souris ! Donnons un aspect diabolique aux citrouilles ! Transformons notre home sweet home en un château hanté !

C'est Halloween_chat_wp

Ensuite, séquence cuisine, où là aussi l’horreur sera au rendez-vous. Sauf au niveau des papilles, espérons-le.

C'est Halloween_château_wp

Installons le costume tout autant terrifiant en y apportant quelques retouches si besoin est. Prévoyons aussi le Damart Thermolactyl à mettre sous le déguisement pour sortir ce soir, au vu des températures du moment.

C'est Halloween_cimetière_wp

Tenons-nous prêts à célébrer Halloween ! Préparons-nous à trembler d’effroi ! À tous et à toutes un très bon…

C'est Halloween_citrouilles_wp

Changer de tête pour Halloween !

Changer de tête pour Halloween_mort-citrouille_wp

Il ne s’agit évidemment pas de changer de tête dans le sens propre. Vous me direz que la photo peut prêter à confusion. Halloween est certes aussi un moment où la stupeur est au rendez-vous, mais quand même…

Il est plutôt question d’adopter une coiffure spécifique pour Halloween. Pour les mamans et leur fille, voici quelques idées de coiffure :

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-rainbow_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-squelette-mains_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-araignée-toile_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille1_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille2_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille3_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille4_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille5_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille6_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille7_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille8_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille9_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille10_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille11_wp

SONY DSC

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille13_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille14(1)_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille14(2)_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-fille-ponytail-avec-tresse_wp

Changer de tête pour Halloween_coiffure-halloween-glitter-roots-racine-pailletes_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Petit test ludique rapide sur le site aufeminin.com que je vous invite les filles à réaliser. Le résultat est assez bluffant !

L’Afrique du Sud autorise la consommation récréative de cannabis chez soi

L'Afrique du Sud autorise la consommation récréative de cannabis chez soi_flag_wp

De plus en plus de pays légalisent le recours au cannabis à des fins thérapeutiques. Peu sont ceux qui autorisent sa consommation à titre récréatif.

Cependant, l’Afrique du Sud vient de s’ajouter sur la liste des pays minoritaires accordant ce type de consommation.

Le 18 septembre dernier, la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud a rendu son verdict unanime. Un verdict historique. Dorénavant la consommation de cannabis récréatif sera possible, à condition d’être majeur et de ne le consommer que chez soi.

L'Afrique du Sud autorise la consommation récréative de cannabis chez soi_armoiries_wp

La loi interdisant la consommation de marijuana à domicile par des adultes a été jugée « anticonstitutionnelle et par conséquent nulle. Ce ne sera plus un délit pour un adulte de consommer ou de posséder du cannabis à titre privé pour sa consommation personnelle à domicile », a annoncé le juge Raymond Zondo en lisant la décision de la Cour.

De nombreux partisans de la légalisation présents au tribunal ont applaudi ce jugement.

La commercialisation reste interdite ainsi que la consommation dans les lieux publics. La Cour n’a toutefois pas précisé la quantité maximale de cannabis pouvant être cultivée ou détenue par une personne. Ce sera au Parlement, ordonné par la Cour, de rédiger un nouveau texte de loi afin de répondre à sa décision.

France : L’AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet

France_L'AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet_hôpital-architecture_wp

Les faits remontent à septembre dernier. Le jeudi 27 septembre, entre 21 heures et 22 heures, selon plusieurs témoins interrogés par le journal Libération, un jeune homme est tombé d’un immeuble situé dans le 17e arrondissement de Paris avant de s’empaler sur un poteau. L’homme est décédé de ses blessures une heure plus tard à l’hôpital Beaujon de Clichy, dans les Hauts-de-Seine.

Une première vidéo de l’accident et une seconde à l’hôpital ont été filmées puis diffusées sur Internet. En quelques semaines, elles ont totalisé des centaines de milliers de vues et des dizaines de milliers de partages. Particulièrement choquantes, les images du drame et leur circulation sur les réseaux sociaux ont provoqué de vives réactions d’indignation. Les Hôpitaux de Paris ont décidé d’ouvrir une enquête interne pour identifier les auteurs des vidéos. Le procureur de la République a également été déféré.

France_L'AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet_igpn_wp.png

L’affaire est d’autant plus brutale que la police, le corps médical ou même les pompiers pourraient être à l’origine de la fuite de ces vidéos.

L’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) a été saisie pour la transmission de la première vidéo de l’accident issue d’une caméra de surveillance comportant le logo de la préfecture de Paris. Ce qui supposerait que des policiers pourraient être à l’origine de la diffusion de ces images.

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a aussi ouvert une enquête concernant la seconde vidéo tournée à l’hôpital Beaujon. Celle-ci montre une salle, conjecturant un bloc opératoire, dans laquelle un homme agonisant sur une table est pris en charge par une dizaine de personnes, dont l’équipe médicale composée de trois soignants portant des masques et des gants en train de prodiguer les soins d’urgence. Un sapeur-pompier de Paris, vêtu d’un gilet de sécurité, est de même présent sur la vidéo. Filmé de près, il est occupé à extraire du corps en piteux état le poteau qu’il exhibe ensuite tel un trophée devant au moins deux autres téléphones en mode caméra de personnes filmant la scène. S’entendent alors plusieurs personnes qui s’exclament bruyamment.

France_L'AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet_hôpital-couloir_wp

Contactée par CheckNews, le nouveau moteur de recherche géré par des journalistes du journal Libération, l’AP-HP a confirmé que cette deuxième vidéo a bien été tournée dans l’un de ses hôpitaux, en ayant indiqué ainsi qu’une enquête interne avait été ouverte. La direction de l’AP-HP prévoit de déposer une plainte au sujet de la diffusion de ces images. « On ne doit pas filmer un patient, on ne doit pas filmer à l’hôpital », a-t-elle déclaré.

L’hôpital en cause s’est avéré être effectivement celui de Beaujon de Clichy. Pour l’instant, les auteurs de ces vidéos ne sont pas encore connus.

Affaire très grave à suivre…