Les procyonidés

Les procyonidés_raton-laveur-dans-niche_wp

« Les Procyonidés (Procyonidae) sont une famille de mammifères carnivores caniformes comprenant des animaux comme les ratons laveurs ou les coatis. Celle-ci tire son nom des procyons. La classification traditionnelle des espèces au sein de cette famille créée en 1825 est régulièrement remise en question, en particulier par la phylogénie moléculaire des 20e et 21e siècles. » Wikipédia.

Les procyonidés_coati_wp

Les procyonidés_petit-panda_wp

Les procyonidés_petit-panda-repos_wp

Les procyonidés_petit-panda-sur-bambous_wp

Les procyonidés_raton-laveur_wp

Les procyonidés_raton-laveur-couché_wp

Les procyonidés_ratons-laveurs-en-file-indienne_wp

Les procyonidés_ratons-laveurs-trio_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Les simiens – partie 1

Les simiens - partie 1_chimpanzé-bébé_wp

« L’adjectif simien se rapporte aux singes. On a longtemps analysé l’ordre des Primates en : Prosimien : les lémuriens et les tarsiers, antérieurs aux singes, Simiens : les singes, Hominoïdes : les hominidés ou hominiens et les « singes anthropomorphes ». » Wikipédia.

Les simiens - partie 1_babouin_wp

Les simiens - partie 1_babouin-et-bébé_wp

Les simiens - partie 1_babouins_wp

Les simiens - partie 1_capucin_wp

Les simiens - partie 1_capucin-branche_wp

Les simiens - partie 1_cercopithèque_wp

Les simiens - partie 1_cercopithèque-marches_wp

Les simiens - partie 1_cercopithèques-bébés_wp

Les simiens - partie 1_chimpanzé_wp

Les simiens - partie 1_chimpanzé-et-bébé_wp

Les simiens - partie 1_chimpanzé-rocher_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Les lémuriens

Les lémuriens_prosimiens-aye-aye_wp

« Les lémuriens forment un infra-ordre de primates strepsirrhiniens endémiques de l’île de Madagascar. Leur nom dérive des lémures en raison de leurs vocalisations rappelant les bruits attribués aux fantômes, de leurs grands yeux réfléchissant la lumière et des habitudes nocturnes de certaines espèces. Bien que les lémuriens soient souvent confondus avec les premiers primates, ils ne sont pas les ancêtres des primates anthropoïdes (singes, grands singes et humains) avec lesquels ils partagent des caractères morphologiques et comportementaux trouvés chez les primates primitifs. » Wikipédia.

Les lémuriens_prosimiens-aye-aye-tronc_wp

Les lémuriens_prosimiens-galago_wp

Les lémuriens_prosimiens-makis-groupe_wp

Les lémuriens_prosimiens-makis-noir-brun_wp

Les lémuriens_prosimiens-tarsier-brun_wp

Les lémuriens_prosimiens-tarsier-et-bébé_wp

Les lémuriens_prosimiens-tarsier-gris_wp

Les lémuriens_prosimiens-tarsiers-duo_wp

Les lémuriens_prosimiens-tarsiers-groupe_wp

Les lémuriens_prosimiens-tarsier-sur-tige_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Les pinnipèdes

Les pinnipèdes_otarie-et-bébé_wp

« Les Pinnipèdes sont des mammifères marins, semi-aquatiques, aux pattes en forme de nageoires, fréquentant pour la plupart des mers froides. Ils constituent un clade de mammifères carnivora caniformes, comprenant les familles des Odobenidés, des Otariidés, et des Phocidés. » Wikipédia.

Les pinnipèdes_otarie-bébé-endormi_wp

Les pinnipèdes_otarie-dans-eau_wp

Les pinnipèdes_otaries-sur-pierre_wp

Les pinnipèdes_otarie-sur-rocher_wp

Les pinnipèdes_otarie-sur-sable-rouge_wp

Les pinnipèdes_phoque_wp

Les pinnipèdes_phoque-blanc-bébé_wp

Les pinnipèdes_phoque-eau_wp

Les pinnipèdes_phoque-sur-banquise_wp

Les pinnipèdes_phoque-sur-rocher_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Les Ruminants

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafe-brume_wp

« Les Ruminants (avec une majuscule), Ruminantia, aussi appelés Sélénodontes, forment un sous-ordre de mammifères cétartiodactyles. Ce sont des mammifères herbivores polygastriques dont la digestion prégastrique a totalement ou partiellement lieu en remastiquant les aliments après leurs ingestions. Ils sont aussi caractérisés par leurs membres qui ne possèdent que deux doigts (n°3 et 4).

La rumination est une fonction physiologique caractéristique des ruminants correspondant au retour des aliments du rumen vers la bouche pour y être mâchés et imprégnés de salive. Il existe cependant d’autres animaux, appelés ruminants (avec une minuscule), n’appartenant pas au sous-ordre des Ruminantia mais qui ruminent aussi, comme les Tylopoda (Tylopodes). » Cf. Wikipédia.

Les Ruminants_ongulés-bovidés-antilopes_wp

Les Ruminants_ongulés-bovidés-bouquetins_wp

Les Ruminants_ongulés-cervidés-biche_wp

Les Ruminants_ongulés-cervidés-cerf_wp

Les Ruminants_ongulés-cervidés-faon_wp

Les Ruminants_ongulés-cervidés-faon-gris_wp

Les Ruminants_ongulés-cervidés-gazelle_wp

Les Ruminants_ongulés-cervidés-grand-koudou_wp

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafe_wp

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafe-girafon_wp

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafes_wp

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafe-savane_wp

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafes-herbe_wp

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafes-savane_wp

Les Ruminants_ongulés-girafidés-girafon_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Les équidés

Les équidés_ongulés-âne_wp

« Les Équidés (Equidae) forment une famille de mammifères comptant plusieurs dizaines de genres fossiles, et sept espèces sauvages actuelles appartenant à un seul genre, Equus. Les espèces de cette famille sont les chevaux, ânes et zèbres. Les sept espèces sauvages reconnues sont le Cheval de Przewalski (Equus przewalskii), l’Hémione (E. hemionus), le Kiang (E. kiang), l’Âne sauvage (E. africanus), le Zèbre de Burchell (E. quagga), le Zèbre de Grévy (E. grevyi) et le Zèbre de montagne (E. zebra).

Les Équidés appartiennent à l’ordre des Périssodactyles (Perissodactyla), c’est-à-dire des ongulés ayant un nombre impair de doigts, en l’occurrence un doigt unique protégé par un sabot. Les membres actuels de cette famille sont répartis dans les prairies et savanes du Sud et de l’Est de l’Afrique, dans les zones montagneuses arides ou semi-arides d’Asie, notamment les déserts et terres arbustives xériques, et dans les prairies et steppes de montagne. » Cf. Wikipédia.

Les équidés_ongulés-cheval-blanc_wp

Les équidés_ongulés-cheval-de-mongolie_wp

Les équidés_ongulés-cheval-marron_wp

Les équidés_ongulés-poney_wp

Les équidés_ongulés-poney-blanc-marron_wp

Les équidés_ongulés-zèbre_wp

Les équidés_ongulés-zèbres_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Les ongulés

Les ongulés_éléphant-bébé_wp

« Les ongulés — du grec onykos, puis du latin ungula, « ongle » — forment une division traditionnelle des mammifères placentaires. Bon nombre de ces espèces possèdent un ou plusieurs sabots à l’extrémité de leurs membres. Le sabot est alors une formation cornée (telle que l’ongle chez les primates) très développée, et qui enveloppe le ou les doigts reposant sur le sol lors de la marche.

En fonction des auteurs et des époques, le taxon des Ungulata a connu des définitions diverses. Proposé par Linné pour rassembler les espèces marchant sur le bout des doigts, comme les ruminants, les porcins, les chevaux, les rhinocéros ou les éléphants, le groupe s’est peu à peu élargi pour englober des animaux dénués de ces caractéristiques : lamantins, oryctéropes, damans, baleines et dauphins.

Les avancées de la biologie moléculaire, dès la fin du 20e siècle, ont montré que ce rapprochement était désuet et polyphylétique. Plusieurs auteurs continuent néanmoins de l’utiliser dans une définition plus réduite, celle des Euungulata, ou « ongulés vrais ». Ce clade réunit les périssodactyles (équidés, rhinocéros et tapirs) et les cétartiodactyles (ruminants, chameaux, porcins, hippopotames et cétacés). » Cf. Wikipédia.

Les ongulés_éléphant_wp

Les ongulés_éléphant-brun_wp

Les ongulés_éléphant-éléphanteau_wp

Les ongulés_éléphant-gris_wp

Les ongulés_éléphant-savane_wp

Les ongulés_éléphant-sous-chute-eau_wp

Les oongulés_éléphants-groupe_wp

Les ongulés_éléphants-troupeau_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je le retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Les camélidés

Les camélidés_ongulés-lama-bébé_wp

« Les camélidés sont des mammifères artiodactyles. Les camélidés disposent de 74 chromosomes. Les espèces vivantes du genre sont le dromadaire et le chameau de Bactriane, en Afrique et en Asie, et le lama, l’alpaga, le guanaco et la vigogne en Amérique. » Cf. Wikipédia.

Les camélidés_ongulés-chameau_wp

Les camélidés_ongulés-dromadaire_wp

Les camélidés_ongulés-lama_wp

Les camélidés_ongulés-lamas_wp

Les camélidés_ongulés-lamas-famille_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.