LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES ont 7 ans !

LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES ont 7 ans_automne-étoiles_wp

By CR

Ça y est ! Ce blog-journal, désormais, a atteint l’âge de raison. Il fête ses 7 ans ! C’est aussi l’âge de la pré-puberté, dit-on… Pourvu qu’il ne commence pas à faire trop de caprices. Que fera-t-il sinon à l’approche de l’adolescence ?

Rassurez-vous, pas d’inquiétude à avoir. Ses auteurs ont largement franchi ce cap, tant au niveau de l’enfance que de la suite. Ses 7 ans sont importants cette année. Ils représentent une certaine assise virtuelle solide. Ils marquent la création d’une équipe d’auteurs récemment constituée. Ils symbolisent la fidélité des anciens abonnés qui poursuivent l’aventure. Et ils célèbrent l’arrivée des nouveaux abonnés.

Alors, merci à tous et à toutes. Bon anniversaire à ce blog-journal et à vous !

LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES deviennent un journal

LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES deviennent un journal_détective-woman_wp

Surprise ! Surprise ! Comme dirait notre ami… Vous savez…

Un évènement inattendu. Une occasion inopinée s’est présentée récemment. Un jeune homme (chut, taisez-vous vilains et vilaines sur vos pensées…) rencontré sur le web depuis quelques années m’a de nouveau contactée, après quelques longs mois d’absence.

Après des échanges sympathiques sur l’évolution de nos vies, l’idée de concevoir un journal est née. Oh pas un journal à l’image des grands journaux connus, ni des journaux people ! Plutôt un blog-journal. N’étant de toute façon pas des journalistes, nous ne pouvons prétendre la réalisation d’un journal type.

Vous me direz, blog ou journal, c’est à peu près la même chose. Seul le terme change et quelques détails…

Alors pourquoi, me direz-vous aussi, changer de terme ?

Hé bien justement pour ces quelques détails !

Un excellent article découvert sur Internet, écrit par Marlène sur No Tuxedo, explique très bien les différences existantes entre blogging et journalisme, bien que ces distinctions tendent à s’amoindrir de plus en plus, comme elle le précise dans son article.

Outre le fait qu’un autre auteur Azzurro se joindra au blog-journal, de l’attention déjà portée à ne pas vous soumettre des informations tronquées, l’heure de l’évolution pour LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES a sonné.

Azzurro et moi essayerons d’être encore plus professionnels que nous le sommes. Nous tenterons d’apporter un peu plus de fraîcheur. Sans prétention, nous mettrons nos talents au service d’une information plus objective. Les connaissances étendues d’Azzurro, ses expériences… apporteront un plus.

Les rubriques (ou catégories) que vous connaissez resteront inchangées. Mais des thèmes jamais abordés jusqu’alors verront le jour. Je ne vous en dis pas davantage pour le moment. Ce sera la surprise !

L’envie d’évoluer le blog en un journal est également venue d’une volonté commune. Celle de livrer un journal qui nous ressemble plus. Un journal qui nous parle. Une minorité d’entre nous, peut-être plus même, a l’impression de ne pas ou plus être à sa place dans cette société actuelle. Et les journaux, des plus classiques au plus marginaux, ne nous y aident pas vraiment. Entre les fake news, la presse people qui a envahi les kiosques, les morts, les meurtres, les accidents, les maladies, les règlements de compte entre vagins et pénis, les #balancetonmachin devenus tellement nombreux que l’on ne sait plus trop à quoi ils correspondent, les délations de bidule sur trucmuche, les polémiques à tire-larigot…, nous, on s’y perd.

Alors, sans vouloir faire l’autruche quand même, puisqu’il est toutefois utile d’évoquer ce qui dévaste le monde, nous tenterons à notre façon d’amener une vision plus neutre sur ce qui nous entoure. Mais aussi de donner un regard plus léger, tout en restant sérieux, un équilibre plus raisonnable afin d’adoucir les extrêmes de plus en plus pesants dans notre société.

Donc, dès lundi prochain, LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES se meuvent en notre journal, votre journal…

300 abonnés !

300 abonnés_feux-artifice-noir_wp

Une actu un peu particulière sous la rubrique de ce jour, puisqu’elle ne concerne que ce blog. Une bonne nouvelle que je souhaite partager avec vous.

Ça y est ! LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES ont franchi le palier des 300 abonnés ! 302 même !

Un grand merci à vous tous, aux anciens et fidèles abonnés ainsi qu’aux nouveaux donc, qui je l’espère resteront autant assidus. À vous sans qui cette aventure n’aurait jamais pu ni commencer ni continuer…

300 abonnés_coeur-kiss_wp

Un peu, beaucoup… à la folie… d’humour…

Un peu, beaucoup... à la folie... d'humour..._femmes-tv_wp

Comme chaque matin, je consulte les blogs des copains et des copines, abonnés ou pas. Et ce matin, des articles du blog Les pérégrinations de Liondors m’ont beaucoup amusée. Je les ai trouvés tellement drôles (et si vrais parfois) que je tiens à partager certains d’entre eux ici.

« Les calories sont ces petits monstres qui s’introduisent dans vos armoires et rétrécissent vos vêtements ».

« Quand une femme commence à rire durant une dispute, s’il vous paît, comprenez que la partie psychopathe de son cerveau a été activée ».

« Je rappelle à tous les jeunes qui se plaignent de se faire chier le dimanche, qu’à notre époque on n’avait pas Internet mais Jacques Martin ».

« Il y en a des qui ne m’aiment pas à cause de ce que je dis…
Imagine s’ils savaient ce que je pense… »

« Hier, un voleur est entré chez moi, il cherchait de l’argent.
Je me suis levé et j’ai commencé à chercher avec lui. »

« Mon secret pour avoir le ventre plat ?
Je m’allonge ! »

« Je suis à la salle de sport et je teste une nouvelle machine.
Y a des M&M’s, des Kinders, des gaufres… »

« Mon super pouvoir ?
Je peux te regarder droit dans les yeux pendant que tu parles et ne pas écouter un seul mot de ce que tu dis ».

« Les gens qui sont fermés d’esprit devraient en faire autant avec leur gueule. »

« D’après une étude récente, une femme devient chiante tout simplement parce que vous la faites chier. »

« J’ai décidé que mes résolutions de 2020 commençaient officiellement en février.
Janvier est le premier mois d’essai gratuit. »

« L’herbe n’est pas plus verte ailleurs.
Elle est plus verte là où elle est arrosée. »

« J’ai plein de défauts mais je les garde, ce n’est pas moi que ça emmerde… »

« Je ne comprends pas les gens fatigués après 1 heure de jogging.
Ça fait 3 heures que j’en porte un et franchement je me sens bien… »

« Avec l’âge je fais de moins en moins d’erreur.
Mais leur qualité s’améliore sans le moindre doute. »

« Je suis allé sur un site pour maigrir et il me demande si j’accepte les cookies…
Il se fout de moi. »

« Mieux vaut un petit canard dans sa baignoire qu’un gros connard dans son plumard. »

« Drôle d’époque où des ordinateurs demandent à des humains de prouver qu’ils ne sont pas des robots. »

« Celui qui a dit « hors de ma vue, hors de mon esprit » n’a visiblement jamais eu d’araignée dans sa chambre. »

Des appels sans échos…

Des appels sans échos..._fumée-main_wp

Depuis la création de ce blog (grâce aux conseils d’amis m’ayant convaincue de le créer), des abonnés (merci à vous) se sont joints à l’aventure en le suivant. Certains articles ont plus d’impact, comme pour tout blogueur, je suppose. D’autres ne suscitent en revanche aucun intérêt.

Les articles qui intéressent font mouche par logique en amenant ainsi des abonnés, dont quelques-uns de ces articles ne font d’ailleurs pas toujours la fierté de l’auteur. Ces posts, comme certains les appellent, sont partagés sur les réseaux sociaux et commentés sur ces derniers ou le blog. Les abonnés viennent alors aussi par ce partage.

Les abonnés se distinguent dans différentes catégories en rapport avec le blog auquel ils se sont inscrits ou pas. Parmi les récents, deux d’entre eux sont surprenants. Ils se sont abonnés afin de solliciter une aide.

Ce n’est certes pas la première fois. Je réponds toujours de manière positive en fonction de mes possibilités ; mettre en avant un article en le partageant, apporter un conseil à un problème précis…

Sauf que là, les appels demeureront sans échos. L’un m’a demandé via un réseau social d’éditer ses livres ? Je ne suis pas éditeur, donc… L’autre a désiré que je fasse la louange du Seigneur ? Je suis athée, comme beaucoup le savent, donc…

Ce blog se veut être apolitique, laïc, libre d’esprit et d’expression…

Alors, mes chers nouveaux abonnés (sachant que je vous ai déjà répondu au préalable en direct, mais dont apparemment ma réponse n’a pas été entendue, plutôt lue dans ce cas-ci), je ne peux absolument pas éditer de livres. Je n’ai pas en ma possession une presse magique, ma maison est trop petite. Je ne connais pas davantage d’éditeurs célèbres ou pas afin de vous aider à promouvoir vos ouvrages…

Quant au Seigneur, vous avez malheureusement frappé à la mauvaise porte. Vous n’avez pas dû prendre la bonne route au croisement qui s’est présenté à vous. Je respecte les croyances de chacun, il me paraît alors logique que vous respectiez ma non-croyance. Et si je dois brûler dans les flammes de l’Enfer après ma mort, ce sera mon affaire, pas la vôtre. Qui plus est, personne n’est encore revenu du royaume des morts pour nous dire ce qui s’y trouve vraiment.

Ceci dit, bienvenue chez LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES, un espace de convivialité et de fraternité !

« Ma Beauté Chimique »

_Ma Beauté Chimique_wp

Un grand coup de cœur pour le dernier article de ce blog qui est un super blog en général d’ailleurs.

Lyse, l’auteur du blog Ma Beauté Chimique, aborde un sujet demeurant encore tabou de nos jours. Il est important qu’une femme de cette génération en parle.

De ma génération, le sexe était tabou en général. Mais on n’en discutait entre nous, les filles. On apprenait à découvrir notre corps, tout ce qui était lié à la sexualité en général. On connaissait notre cycle d’ovulation, par exemple.

Quelle jeune fille aujourd’hui le connaît-il ?

Je vous invite donc à lire cet article afin de découvrir, pour ceux et celles qui ne le savent pas, une part de notre féminité…

N. B. : À Lyse. Je n’ai pas réussi à envoyer mon commentaire sur ton blog, d’où en partie cet article. Si l’image représentative de ton blog est soumise à des droits réservés et que tu souhaites qu’elle n’apparaisse plus sur ce blog, je la retirerai sur ta demande.