Happy Halloween !

Happy Halloween_citrouilles_wp.jpg

Halloween est une fête folklorique païenne traditionnelle originaire des îles britanniques et célébrée ainsi dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint.

L’étymologie de ce nom appartient strictement à la langue anglaise, sans aucun rapport avec le gaélique ou toute autre langue celtique. Altération et abréviation de l’expression All Hallow Even signifiant the eve of All Saint’s Day, ce substantif féminin singulier se traduit en français par « le soir de tous les saints ». Le terme Halloween est l’assemblage du mot Hallow, forme archaïque du mot anglais holy (saints), et de la contraction de celui de even, forme usuelle ayant formé le mot evening (soir), e’en devenue een.

Happy Halloween_balai_wpHalloween est un héritage de la fête païenne de Samain, célébrée au début de l’automne par les Celtes qui représentait leur sorte de fête du Nouvel An. Très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles, dont de nombreux témoignages de son existence ont été trouvés, elle tient sa lanterne emblématique d’une légende irlandaise Jack-o’-lantern.

Sous les papes Grégoire III (731-741) et Grégoire IV (827-844), l’église catholique déplace la fête de la Toussaint qui avait lieu alors après Pâques ou la Pentecôte au 1er novembre, christianisant ainsi les fêtes de Samain.

La fête de Halloween fut introduite aux États-Unis et au Canada après l’arrivée massive des émigrants irlandais et écossais suite à la Grande famine en Irlande (1845-1851). Dans les années 1920, sa popularité s’accroît et les lanternes Jack-o’-lanterns confectionnées à partir de citrouilles locales apparaissent sur ce nouveau continent, remplaçant les navets utilisés en Europe.

Aujourd’hui, elle est principalement célébrée aux États-Unis, Canada, en Irlande, Grande-Bretagne, Australie, Nouvelle-Zélande, et à faible intensité dans d’autres pays du monde.

La tradition actuelle consiste à ce que les enfants déguisés avec des costumes effrayants, fantômes, vampires, sorcières, monstres, etc. aillent sonner aux portes des maisons pour demander des friandises en criant Trick ou Treat ! Soit des bonbons ou un sort ! La soirée peut être précédée d’un repas festif et suivie de la récolte des friandises, de feux de joie, de feux d’artifices, de jeux d’enfants, de la lecture de contes horrifiques ou de poèmes de Halloween, la diffusion de films d’horreur ou aussi de messes anticipées de la Toussaint pour les croyants.

Happy Halloween_tableau_wp
Snap Apple Night (1833) par Daniel Maclise – jeunes garçons jouant au « Snap Apple » en premier plan de cette scène d’une soirée de Halloween en Irlande à Blarney, comté de Corck en 1832

La fête de Samain

La plupart des historiens estiment ainsi cette fête folklorique païenne traditionnelle de Halloween comme un héritage de Samain. Durant la protohistoire celtique, il existait une fête religieuse, Samain, en Irlande, Samonios en Gaule, qui se déroulait sous l’autorité des druides pendant sept jours. Le jour de Samain se situait le 4e jour. Elle signifiait la fin de l’année écoulée et le commencement de l’année à venir. Le temps de Samain était celui du Sidh, l’autre monde, s’apparentant succinctement à celui de l’humanité. La nuit de Samain n’appartenait ni à l’année qui se terminait, ni a celle qui démarrait. La fête était une période fermée hors du temps où les hommes pouvaient communiquer avec les gens de l’autre monde, c’est-à-dire des démons ou des dieux des Tuatha Dé Danann. Lors de cette nuit de fin d’année, les Gaulois effectuaient une cérémonie pour s’assurer du bon déroulement de la nouvelle année à venir. Traditionnellement, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur foyer, puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, feu de même étouffé afin d’éviter la venue d’esprits maléfiques dans le village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leur maison et protéger la famille des dangers de l’année à venir. Les fêtes druidiques ont disparu d’Irlande au Ve siècle avec l’arrivée d’une nouvelle religion, le christianisme.

Happy Halloween_Jack-o'-lantern_wp
Jack-o’-lantern – navet – lanterne traditionnelle irlandaise du début du XXe siècle

La légende de Jack-o’-lantern

Jack-o’-lantern est le personnage le plus populaire lié à Halloween. Il est issu d’un vieux conte irlandais. Jack, un homme avare, ivrogne, méchant et égocentrique poursuivit le diable durant cinq ans. Un soir, alors qu’il était dans une taverne, le diable lui apparut et lui réclama son âme. Jack demanda au diable de lui offrir un dernier verre à boire avant de le suivre en enfer. Le diable accepta et se transforma en pièce de six pence. Jack prit immédiatement la pièce pour la mettre dans sa bourse qui avait une serrure en forme de croix et empêchait ainsi le diable de s’en échapper. Il accepta ensuite de libérer le diable en échange de dix ans de plus à vivre. Dix ans passés, Jack se joua à nouveau du diable, en le laissant en haut d’un arbre sur lequel il avait gravé une croix avec son couteau et obtint la promesse qu’il ne le poursuivrait plus. Jack mourut, l’entrée au paradis lui fut refusée et le diable refusa également de le laisser entrer en enfer. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d’éclairer son chemin dans le noir. Il plaça le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et fut condamné à errer sans but jusqu’au jour du jugement dernier. Il fut alors nommé Jack of the Lantern, Jack à la lanterne, d’où Jack-o’-lantern. Il réapparaît donc chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

Il ne reste plus maintenant qu’à vous souhaiter…

Happy Halloween_wp

Publicités

Repas Halloween

Repas Halloween_citrouille-maison_wp

Demain sera le grand soir afin de fêter Halloween et partager un repas convivial avant le top départ donné aux enfants pour la fameuse récolte des bonbons.

Et le dîner traditionnel anglais de mon coin sera pour l’entrée et le plat l’inévitable soupe de potiron et le classique « roast chicken » ou « roast beef » avec ses incontournables petits pois verts et carottes. Mais aussi comme tous les ans ce menu aura sa touche d’originalité que je vous propose de découvrir dans son ensemble. Les quantités seront à calculer ou à modifier bien évidemment en fonction du nombre des convives.

Repas Halloween_yeux-carottes_wp

Les yeux croquants

  • carottes crues en rondelles épaisses
  • crème de fromage Philadelphia nature
  • olives noires dénoyautées coupées en deux

Repas Halloween_yeux-mimosa_wp

Les yeux mimosa

  • œufs durs coupés en deux
  • mélange des jaunes d’œuf avec de la crème d’avocat ou purée de petits pois, mayonnaise et moutarde
  • ketchup nature ou épicé
  • olives noires dénoyautées coupées en rondelles

Repas Halloween_doigts-carottes_wp

Les doigts croquants

  • carottes crues fines dont une extrémité coupée droite et la seconde en biseau
  • fromage boursin
  • amandes effilées

Repas Halloween_doigts-hot-dog_wp

Les doigts monstrueux

  • pâte brisée ou galette à fajitas coupée en bandes
  • saucisses cocktail
  • ketchup ou moutarde

Repas Halloween_momies-pizzas_wp

Les momies mini-pizzas

  • pâte à pizza coupée en petits cercles
  • sauce tomate pour pizza ou sauce salsa
  • petits cornichons pour hamburgers coupés en fines rondelles
  • fromage Emmental ou Conté
  • olives noires dénoyautées coupées en rondelles

Repas Halloween_momies-hot-dog_wp

Les momies hot-dog

  • pâte feuilletée coupée en bandes
  • saucisses Knacki
  • moutarde

Repas Halloween_velouté-potiron_wp

Soupe ou velouté de potiron

(6 personnes)

  • 600 g de chair de potiron
  • 4 pommes de terre (environ 200 g)
  • 2 poireaux
  • 50 cl de lait entier
  • 50 cl de bouillon de volaille (ou 2 cubes)
  • 20 g de margarine ou beurre frais
  • 2 oignons jaunes
  • sel au céleri en poudre
  • poivre blanc en poudre
  • noix de muscade en poudre (facultatif)
  • crème fraîche allégée (facultatif)

Repas Halloween_roast-chicken_wp

Poulet ou bœuf rôti

(4 personnes)

  • 1 poulet entier d’1,6 kg ou l’équivalent en rôti de bœuf
  • 50 g de beurre salé
  • 2 c. à café de dark soy sauce (sauce de soja)
  • 1 oignon jaune grossièrement haché
  • 1 carotte crue grossièrement hachée
  • 6 gousses d’ail pelées et bulbe retiré
  • 10 brins de thym
  • poivre

– Légumes d’accompagnement

  • 1 botte de carottes fines (hollandaises), dont 2 cm de tige conservés
  • 2 bols de petits pois verts

Repas Halloween_dessert_wp

Gâteau au chocolat et à la menthe

(12 personnes)

– Pour la pâte

      • 200 g d’Oreo cookies
      • 50 g de beurre frais fondu

– Pour le remplissage

      • 350 g de crème pâtissière prête à l’emploi
      • 1 c. à soupe de liqueur de menthe
      • 1 c. à café de colorant alimentaire vert
      • 1 c. à café d’extrait de vanille

– Pour le glaçage au chocolat

      • 100 g de chocolat noir haché
      • 100 g de chocolat au lait haché
      • 175 ml de crème fraîche
      • 40 g de beurre frais

– Pour la décoration

      • 50 g de chocolat blanc

Repas Halloween_porte-hantée_wp

Voilà donc le menu anglais pour Halloween qui sera servi cette année et vous pourriez me dire qu’après un tel dessert en fin de repas, les enfants auront plutôt intérêt à courir pour leur cueillette et nous avec…

Bon appétit !

Dimanche Halloween !

Dimanche Halloween_arbres-citrouilles_wp

Ce dimanche ne sera pas un dimanche comme les autres en Angleterre, même si dans un sens il le sera, puisque le dimanche ressemble à n’importe quel autre jour de la semaine. Tous les commerces en tout genre sont ouverts. Et l’on a beau penser ce que l’on veut sur ces dimanches travaillés, pour ma part, lorsque je rentrerai en France et me retrouverai dans des rues complètement désertes ce jour-ci, cela me filera un sacré coup de blues.

Mais je n’en suis pas encore là, alors je vais continuer de profiter de l’animation dans les rues, surtout aujourd’hui. Je vais flâner dans les magasins afin de parfaire ma déco pour Halloween. Je m’arrêterai aussi probablement dans un petit marché local pour déguster une soupe de potiron ou de courge. Car, impossible de ne pas se plonger dans l’ambiance de Halloween sans cette soupe !

Dimanche Halloween_citrouilles-brouette_wp.gif

D’ailleurs dans les supermarchés, les promotions sur les citrouilles, les soupes de potiron ou plats à base de cette cucurbitacée font fureur à cette période de l’année, en général c’est une soupe de potiron achetée, la seconde à moitié prix ou encore trois citrouilles pour le prix deux. Il y a même des livres de recettes de cuisine « Spécial Halloween » présentés dans le rayon des journaux, des livres d’astuces pour vous aider à décorer votre maison digne d’un château hanté ainsi que votre jardin, des livres avec des patrons pour concevoir vos propres costumes et des livres d’idées afin de créer la citrouille la plus originale.

Je vais donc de ce pas me mettre en route et vous retrouve demain avec une modification de l’article prévu sur les ribs qui vous sera présenté le lundi suivant. Demain, je vous présenterai le repas typique servi en Angleterre pour Halloween, enfin en tout cas dans mon coin…

Dimanche Halloween_araignée-toile_wp

Bon dimanche !

Week-end Halloween !

Week-end Halloween_bannière-couleur_wp

Les décorations festives pour Halloween battent leur plein dans les magasins anglais de toutes sortes en ce moment. Les gens s’activent pour le jour J qui sonnera ainsi ce mardi soir l’instant d’un repas convivial suivi de la cueillette des friandises par les enfants.

Week-end Halloween_citrouilles_wpLe tout un chacun commence à se préparer à partager en famille ou/et entre amis cette fête. La ruée dans les divers magasins pour la décoration de sa maison et être prêt pour ce jour a débuté dès hier, puisque c’était « flexi friday » (article de vendredi prochain), un vendredi congé. Aujourd’hui, l’excitation se ressentait encore plus, sachant qu’elle se prolongera jusqu’à mardi. C’est donc aussi l’occasion donnée aux petits comme aux grands de penser à leur costume avec ou pas son effet « terrifiant ». Et cette année, pour les petites filles, la Reine des neiges, au placard ! Place aux sorcières !

Week-end Halloween_citrouille_wpHé oui ! C’est l’année des sorcières ! Mais pas n’importe lesquelles ! Fini les vilaines sorcières ringardes au teint verdâtre avec leur nez crochu sur lequel se trouve leur fameuse verrue. Oublié également leur balai volant tout pourri, leur allure peu ragoûtante… Non, cette année, ce sont des sorcières high-tech ! Des sorcières magiciennes au teint blafard, certes, mais classes. Vive les nouvelles séries pour ado, dont des jeunes artistes à peine pubères en sont les héros magiques ! Terminé de même les tenues qui filent la pétoche ! On adopte les couleurs vives et sympathiques ! Oh bien sûr, le noir sera au rendez-vous… en artifice ! La citrouille, elle, garde sa place. Elle a su échapper au massacre.

Week-end Halloween_bannière-orange_wp

Cet Halloween sera alors celui des charmantes petites sorcières au semblant de pouvoirs magiques qui nous donneront davantage l’envie d’un bisou sur le bout de leur petit nez que de s’enfuir terrorisé. En gros la bourse plutôt que la vie !

Je vous retrouve demain afin de poursuivre ce week-end Halloween…

WANTED

WANTED_affiche_wp

Série australienne créée par Rebecca Gibney et Richard Bell en 2016 et sortie récemment sur le site Netflix. Cette série ne comporte que 2 saisons pour l’instant.

Deux femmes inconnues qui tout oppose, Chelsea Babbage (Geraldine Hakewill) et Lola Buckley (Rebecca Gibney), se retrouvent témoins malgré elle d’un meurtre impliquant des flics corrompus, notamment le chef de la police en personne, engagés par une mafia du crime. Menacées de mort, elles parviennent à s’échapper en volant la voiture dans laquelle elles ont été kidnappées ainsi que le gros sac d’argent se trouvant à l’intérieur. Elles découvriront également par la suite la drogue cachée dans la voiture appartenant à cette mafia. La mafia et la police à leurs trousses, elles deviennent des partenaires de fuite et devront chacune composer avec le caractère de l’autre. Leur fuite effrénée pour leur survie les amènera à tisser des liens d’amitié et à découvrir les plus sombres secrets de chacune…

WANTED_Chelsea-et-Lola_wp

Depuis un petit moment les Australiens réalisent de plus en plus des séries et des films, dont leur conception en général est digne des séries ainsi que des films américains.

Et la preuve en est à nouveau faite avec cette série qui peut nous prédisposer à penser au célèbre film Thelma et Louise. Bien que le sujet abordé soit différent, la relation amicale qui s’établit entre ces deux femmes s’y apparente quelque part, mais relation strictement amicale.

Cette série traite aussi des thèmes bien actuels, comme celui de la violence conjugale et la place accordée à la femme dans notre société moderne. Action et humour léger sont de même au rendez-vous et le petit plus est la découverte des magnifiques paysages du bush australien.

Enfin, malgré une intrigue classique et sans surprise, cette série vaut le vrai coup d’œil.

WANTED_titre_wp

Californie : la liquéfaction, une alternative à la crémation

Californie_la liquéfaction, une alternative à la crémation_wp
Machine high-tech d’hydrolyse alcaline de l’entreprise Qico – photo Qico

En cette fin d’octobre, la Californie vient de ratifier une loi permettant aux individus de liquéfier leur corps après leur mort, une solution qui serait plus écologique et moins chère que l’incinération. C’est le 15e État des États-Unis à entériner une loi autorisant ce système pour les corps humains. Cette loi qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020 ne connaît aucune équivalence en Europe.

Cette technique appelée « aquamation » ou « crémation sans flamme » consiste au processus chimique de l’hydrolyse alcaline. Ce procédé fut breveté aux États-Unis en 1888 pour le traitement des os et des déchets animaliers, modernisé ensuite par deux professeurs un siècle plus tard.

Le corps est ainsi liquéfié dans un « bain chimique » contenu dans une machine spéciale. Ce bain est constitué d’eau et d’un alcalin ou d’un sel dérivé d’un métal alcalino-terreux, généralement de l’hydroxyde de sodium ou de potassium ou une combinaison des deux. L’ensemble est chauffé durant plusieurs heures à 180°C pour une pression d’environ 10 bars. Cette solution dissout alors les protéines, le sang, les graisses, les muscles présents dans les tissus et les os, sachant que le pourcentage restant du corps humain est déjà de l’eau, aux alentours de 55 % chez une femme adulte de 70 kg et 60 % chez un homme aux mêmes critères. Lorsque la « cuisson » arrive à terme, le bain chimique devient un liquide de couleur café, dans lequel se retrouvent les os en poudre et les implants métalliques du défunt, les obturations dentaires en or ou en argent notamment. Les restes du corps sont retirés de la machine puis concassés dans d’autres appareils, identiques à ceux employés dans les crématoriums pour les éléments ayant résisté à l’incinération. Les os en poudre, les « cendres », sont remis aux proches dans une urne, pratique interdite en France depuis 2008.

Californie_la liquéfaction, une alternative à la crémation_unité-d'hydrolyse-alcaline-Minnesota_wp
Unité d’hydrolyse alcaline dans un dépôt mortuaire à Windom – Minnesota – photo Joe Wilson

Concernant cette machine spéciale, son prix varie entre 150 000 $ pour la plus basique et 500 000 $ pour la plus luxueuse. Ce prix qui diffère est bien sûr en fonction du fabricant et de la rapidité de l’exécution. Par exemple, le fabricant Bio-Response Solutions facture 150 000 $ pour une machine effectuant une dissolution complète en 16 heures et 220 000 $ en 3 heures.

Bien que cette méthode puisse paraître quelque peu rebutante, elle séduirait pourtant de plus en plus de directeurs de morgue aux États-Unis, selon la société californienne Qico, l’entreprise de « crémation durable ». D’ailleurs, elle n’hésite pas à mettre en avant sur son site Internet l’atout écologique de ce procédé : « la liquéfaction émet un tiers de moins de gaz à effet de serre que la crémation ». Elle prétend également que le coût de ce dispositif revient moins cher aux proches qu’un enterrement ou une incinération.

Cependant, cette alternative est devenue un sujet à polémique outre-Atlantique, ce que The New York Times a rapporté, dont des témoignages déplorent que le liquide soit rejeté dans les égouts locaux alors que ce fluide riche en nutriments pourrait servir d’engrais. Mais aussi, cette controverse ne semble pas s’appliquer qu’outre-Atlantique, car même si cette pratique est utilisée pour les restes d’animaux, il n’est pas certain pour le moment que les Américains adhèrent à cette méthode peu orthodoxe.

Californie_la liquéfaction, une alternative à la crémation_unité-d'hydrolyse-alcaline-Californie_wp
Unité d’hydrolyse alcaline de l’entreprise Bio-Response Solutions à Danville – Californie – photo Joe Wilson

Un patch qui réduit les bourrelets graisseux des souris

Un patch qui réduit les bourrelets graisseux des souris_rousse_wp

Des scientifiques américains de l’Université Columbia à New York viennent de mettre au point un patch permettant de réduire la masse graisseuse. Ce dispositif a été testé pour le moment uniquement sur les souris.

Leurs travaux ont été publiés dans la revue ASC Nano et montrent des premiers résultats très encourageants.

Le patch est constitué de minuscules seringues qui injectent des nanoparticules de 250 nanomètres de diamètre. Ces seringues infusent sans douleur une substance active, dans ce cas un antidiabétique, au niveau de la peau qui s’élimine ensuite progressivement. Ce patch a pour objectif de transformer la graisse blanche, stockant les cellules graisseuses, en graisse brune, dégradant les graisses.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont testé ce patch sur des souris obèses. Ils leur ont posé de chaque côté de l’abdomen deux patchs, dont l’un diffusant un antidiabétique et l’autre étant un placebo. Elles ont porté ces patchs tous les trois jours pendant quatre semaines. Les premiers résultats ont montré une réduction des bourrelets et du niveau de taux de sucre dans le sang de 20 % du côté du patch actif. Des analyses génétiques ont conforté ces résultats en démontrant en outre que la partie du corps traité avec le patch actif présentait davantage de gènes liés à la graisse brune. Une preuve manifeste de cette transformation des tissus adipeux blancs au bénéfice des tissus adipeux bruns.

Cependant, ce patch doit bien sûr être désormais testé sur l’Homme et la recherche sera longue sans pouvoir garantir dans l’absolu ce même résultat.

Malgré tout aussi, ces premiers travaux s’avèrent prometteurs et sont donc à suivre…

Un patch qui réduit les bourrelets graisseux des souris_wp

Égypte : démantèlement d’un grand réseau de trafic d’organes humains

Égypte_démantèlement d'un grand réseau de trafic d'organes humains_drapeau-pays_wp

Mardi 22 août dernier, le Ministère de l’Intérieur égyptien a annoncé l’arrestation de 12 membres appartenant à un « grand réseau spécialisé dans le trafic d’organes ».

Dans un hôpital privé du gouvernorat de Gizeh au sud du Caire en Égypte, 3 médecins, 4 infirmières, 3 employés de l’hôpital ainsi que 2 intermédiaires ont été interpellés, alors que certains d’entre eux étaient même en pleine opération chirurgicale afin de prélever un rein et une partie du foie d’un homme. Ce en échange d’un montant de 10 000 $, soit 8 500 €. L’hôpital a été fermé et une enquête a été ouverte.

Selon l’ONU, des centaines d’Égyptiens pauvres ont recours à cette pratique de vente de leurs organes chaque année afin d’assurer leur quotidien ou rembourser leurs dettes. Le Ministère a précisé : « le réseau avait conclu un accord avec les Égyptiens pour le transfert de leurs organes à des patients étrangers en échange d’importantes sommes d’argent ». Il a rappelé également que le Parlement égyptien avait légiféré en 2010 sur l’interdiction du commerce des organes humains et des transplantations entre Égyptiens et étrangers, sauf pour les couples mariés.

Déjà en décembre 2016, les autorités égyptiennes avaient révélé le démantèlement d’un réseau international suspecté d’organiser un trafic d’organes humains prélevés sur des Égyptiens se trouvant dans une extrême précarité. 25 individus, dont des professeurs d’université, des professionnels de la santé, des propriétaires de centres médicaux et des intermédiaires avaient été alors appréhendés. Des millions de dollars, de lingots d’or, des ordinateurs ainsi que des documents avaient été saisis dans 10 centres hospitaliers.

Égypte_démantèlement d'un grand réseau de trafic d'organes humains_pays-armoiries_wp

Il a été aussi établi que les donneurs n’étaient pas tous consentants ni égyptiens, puisque ce trafic touche de même les migrants. Antonio Guterres, directeur de l’agence de l’ONU pour les réfugiés, a déclaré : « certains d’entre eux sont tués pour leurs organes ».

D’ailleurs un précédant rapport datant de décembre 2011 de l’ONG Coalition for Organ-Failure Solutions avait déjà mis en lumière ce non-consentement des donneurs. Il avait notamment recueilli le témoignage de 57 Soudanais, demandeurs d’asile, qui avaient été victimes de cette pratique. D’après ce rapport, le moyenne d’âge des personnes visées se situe autour de 23 à 24 ans. Les femmes et les enfants sont particulièrement ciblés. Non seulement quelques-unes de ces femmes et filles sont victimes de la traite sexuelle, mais en plus de celle des organes, selon l’ONG. Certaines de ces victimes ont expliqué que les contrebandiers qui les aidaient à entrer dans le territoire égyptien étaient en lien direct avec les trafiquants d’organes qui leur avaient prélevé leur rein.

Ces interventions chirurgicales ont lieu dans des établissements clandestins où les règles d’hygiène et les conditions médicales ne sont pas respectées. Les donneurs ignoraient du reste les complications éventuelles qu’ils encouraient ; certains sont décédés et d’autres sont paralysés à vie.

Enfin, Luc Noël, coordinateur de l’OMS a pu attester que l’Égypte se trouve parmi les 5 premiers pays dans le trafic illégal d’organes humains et selon l’ONG, le nombre total des victimes de ce trafic se chiffrent en milliers.

Onion ring

Onion ring_basket_wp.jpeg

Appelé Onion ring dans les pays anglo-saxons, il s’agit simplement d’un beignet d’oignon. De consommation courante aux États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Irlande, Australie et dans certaines régions d’Asie, il est recommandé pour les jeunes enfants en raison de sa haute teneur en fibres et Omega-3. Il est donc constitué d’une base de rondelles d’oignon et de pâte à beignet ensuite frit.

Cette préparation est ainsi un grand classique de la cuisine anglaise. Le beignet d’oignon est servi en accompagnement d’un plat. Il est même considéré comme l’équivalent d’un légume. Vous le trouverez systématiquement en tant que fidèle allié du fish en chips, des ribs (article de la semaine prochaine), de toutes sortes de grillades ou encore des salades. Mais surtout, il est le mets incontournable présenté dans les plateaux télé lors de matchs de foot. Il est également consommé seul souvent avec une bière en encas.

Il est aussi l’aliment typique des foires anglaises, des marchés. Il est si populaire qu’il est d’ailleurs plus consommé que les frites.

Onion ring_chicken-wings_wp

De nombreuses recettes existent, mais la plus courante est celle-ci :

Ingrédients

  • 150 g de farine
  • 150 g de chapelure
  • 2 oignons jaunes
  • 1 œuf
  • 180 ml d’eau
  • huile végétale (souvent de tournesol)

Préparation

  • Chauffez l’huile dans une friteuse
  • Versez la farine dans un grand saladier
  • Cassez l’œuf dans un bol
  • Battez-le et versez-le sur la farine
  • Ajoutez l’eau et mélangez soigneusement jusqu’à obtention d’une pâte homogène
  • Épluchez et rincez les oignons
  • Découpez-les en moyennes rondelles
  • Versez la chapelure dans un bol
  • Immergez une à une les rondelles d’oignon dans la pâte
  • Retirez et passez-les dans la chapelure jusqu’à ce que la pâte entourant la rondelle d’oignon soit entièrement recouverte de chapelure
  • Étalez les rondelles d’oignon sur un plateau en veillant à ce qu’elles ne se touchent pas
  • Faites frire les rondelles d’oignon en les plongeant dans l’huile chaude de la friteuse jusqu’à ce qu’elles soient dorées
  • Retirez-les et égouttez-les sur du papier absorbant
  • Servez-les aussitôt de nouveau sur du papier absorbant dans un récipient creux

Cette recette est pour 8 personnes.

Onion ring_ribs_wp

Vous pouvez ajouter à la préparation des épices, comme du paprika en poudre, du chili en poudre, etc.

Pour les becs salés, vous pouvez saler les oignon rings à la manière des frites, c’est-à-dire au moment de servir.

Je vous retrouve donc lundi prochain avec une autre habitude culinaire anglaise, les ribs…

Bon appétit !

Onion ring_ketchup_wp

Animals

Animals_Wildlife Photographer of the Year 2016_Renardeau_photo Hiroki Inoue_wp
Renardeau – Wildlife Photographer of the Year 2016 – photo Hiroki Inoue

Afin de finir cette semaine en douceur, je vous propose cette petite pause animalière…

Animals_Wildlife Photographer of the Year 2016_Calao_photo Willem Kruger_wp
Calao – Wildlife Photographer of the Year 2016 – photo Willem Kruger
Animals_Wildlife Photographer of the Year 2016_Entelle doré ou langur doré_photo Dhyey Shah_wp
Entelle doré ou Langur doré – Wildlife Photographer of the Year 2016 – photo Dhyey Shah
Animals_Wildlife Photographer of the Year 2016_Escargot_photo Samira Qadir_wp
Escargot – Wildlife Photographer of the Year 2016 – photo Samira Qadir
Animals_Wildlife Photographer of the Year 2016_Oiseau_photo Isaac Aylward_wp
Oiseau – Wildlife Photographer of the Year 2016 – photo Isaac Aylward
Animals_Wildlife Photographer of the Year 2016_Oran-Outang_photo Tim Laman_wp
Oran-Outang – Wildlife Photographer of the Year 2016 – photo Tim Laman
Animals_Wildlife Photographer of the Year 2016_Seiches_photo Scott Portelli_wp
Seiches – Wildlife Photographer of the Year 2016 – photo Scott Portelli

Bon dimanche !