Japanese food

Japanese food_wp.jpg

Un nouveau style de cuisine a vu le jour dans mon coin en Angleterre. Je ne vous parlerai pas de la cuisine chinoise qui, comme dans de nombreux pays occidentaux, s’est imposée dans la culture culinaire, mais de la cuisine japonaise. Celle-ci arrive de plus en plus ici.

Japanese food_beef-teriyaki_wp
Bœuf teriyaki
Japanese food_curry-japonais_wp
Curry japonais

Au début de mon expatriation, je n’ai connu les restaurants japonais qu’à Lake District. À Grimsby, ville dans laquelle je résidais, il n’y avait aucun restaurant japonais à l’horizon. En un peu plus de 5 ans maintenant, les Japonais se sont doucement installés. Ils ne sont certes pas si nombreux que les Indiens, les Pakistanais, les Chinois ou encore les Italiens, etc., puisqu’ils ne sont que 2 au total, mais ils marquent leur présence en remportant un certain succès dans le domaine du take away.

Japanese food_katsudon_wp
Katsudon

Cependant, n’espérez pas trouver le restaurant japonais typique comme à Londres, par exemple. Ici, ce n’est pas la capitale. Les restaurants indiens ou de toute autre nationalité s’adaptent à la cuisine anglaise. Il est donc classique que des chicken wings, des fish and chips, des meat balls, des plats en sauce en quantité de toute sorte, etc. apparaissent sur les menus proposés. Malgré tout, les restaurants japonais tendent à faire quelque peu la différence. Ils conservent une partie de leur cuisine traditionnelle en vous présentant les fameux sushis, les sashimis (poissons crus), les nouilles… et sans oublier l’incontournable riz.

Japanese food_natto_wp
Natto
Japanese food_haricots-azuki_wp
Haricots azuki

La cuisine japonaise connaît deux influences. L’une qui se veut traditionnelle précédant l’ère Meiji par opposition à celle répandue au Japon tirant ses origines de l’importation et l’adaptation de plats occidentaux à la suite de la fermeture du pays par l’empereur Meiji. Elle est toutefois dans les deux cas constituée de poissons, de riz ou nouilles, de légumes et d’algues généralement assaisonnés avec des condiments locaux.

Japanese food_box_wp.jpg

La saveur umami est présente dans de nombreux plats ; la viande est en général absente de la cuisine traditionnelle. Il est fréquent de manger avec un repas une petite soupe et des légumes macérés appelés tsukemono, s’apparentant tout simplement aux pickles, le tout en utilisant des baguettes.

Japanese food_nouilles-soba_wp
Nouilles soba
Japanese food_nouilles-udon_wp
Nouilles udon

Les plats les plus typiques sont les sushis et les sashimis, les nouilles udon (pâtes épaisses préparées avec de la farine de froment) et soba (pâtes de sarrasin), les plats à la sauce teriyaki (viande, substitut (tofu, seitan, etc.), poisson ou crustacés grillés ou rôtis dans une sauce soja sucrée au mirin, le résultat étant une viande ou un poisson laqué), ainsi que le tōfu (fromage de soja) et le nattō (haricots de soja fermentés). Les Japonais ont également importé des recettes qui ont été adaptées et sont ensuite devenues des classiques comme les fritures tenpura (assortiment de beignets très savoureux et très digeste, une des rares fritures à basses calories), le katsudon (bol de riz chaud surmonté de tonkatsu, tranche de porc panée puis cuite avec un œuf battu), le riz au curry (plus épais au goût plus doux et moins épicé que son équivalent indien) ou les rāmen (pâtes dans un bouillon à base de poisson ou de viande souvent assaisonnés au miso ou à la sauce soja). Il existe de même des boissons (thé, alcool de riz) et des pâtisseries (wagashi) typiquement japonaises. Ces dernières sont consommées souvent en en-cas associés au thé vert et ont toute leur place lors de la cérémonie du thé. Les ingrédients de base sont le sucre de canne, les haricots azuki (haricot rouge du Japon ou soja rouge) ou leur pâte appelée anko  et la farine de riz ou de blé, ainsi que le kudzu (espèce de plantes vivaces du genre Pueraria, originaire d’Extrême-Orient, cultivée dans son aire d’origine pour ses racines qui fournissent une fécule alimentaire) ou l’agar-agar pour les gelées.

Japanese food_tenpura_wp
Tenpura

De multiples ustensiles sont très spécifiques à cette cuisine, dont les couteaux servant à l’art de la coupe sont très développés au Japon.

Japanese food_sashimi_wp
Sashimi
Japanese food_sushis-makis_wp.jpg
Sushis – Makizushis

Et dans l’un des restaurants japonais, récemment installé dans mon coin, vous trouverez parmi les plats adaptés à la mode anglaise ces plats typiquement japonais. Ce restaurant pratique aussi le système du take away. Comptez en revanche 3 fois le prix d’un plat de base livré à domicile par les autres restaurants. Un exemple : le plateau mixte de sashimi pour une personne vous coûte 16,50 £, soit presque 19 € !

Japanese food_wagashi_wp
Wagashi

Donc, ne dérogeant pas à la règle de sa réputation, cette cuisine demeure luxueuse pour celui ou celle qui veut y goûter.

Japanese food_tsukemono_wp
Tsukemono
Japanese food_tofu_wp
Tofu

Sur ce, je vous retrouve comme d’habitude lundi prochain pour une nouvelle découverte culinaire présente en Angleterre…

Japanese food_ramen_wp
Ramen

Bon appétit !

Publicités

4 commentaires sur « Japanese food »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s