Toujours là !

Toujours là_façade-jardin_wp

Quelques news de ma planète.

À l’image des séries télévisées à suspens où un rebondissement de dernière minute laisse le téléspectateur dans l’attente, mon déménagement suit le même rythme.

Comme je vous l’avais précédemment annoncé, il était prévu que je quitte définitivement la maison que j’occupe actuellement en location fin septembre.

Mais, parce qu’il y a toujours apparemment un mais, cet accord a pu être modifié.

Toujours là_suite_wp

N’ayant toujours pas trouvé d’autre logement en raison de la conjoncture très difficile et de la mauvaise période de l’année, j’ai profité du bon contact que j’ai réussi à développer depuis quelque mois avec une responsable de l’agence afin de conclure un nouveau deal.

Suite à de nombreux échanges, il a été donc décidé que je pouvais rester jusqu’à la vente de la maison et sa clôture. C’est-à-dire qu’une fois la maison vendue, j’aurai encore deux à trois mois de plus pour me retourner ; ce délai correspondant à la durée de transaction, de signature ainsi que du reçu du paiement.

Toujours là_plafond-chambre_wpEt une bonne nouvelle n’arrive non plus jamais seule. J’ai eu de nouveau une fuite d’eau dans la maison, réparée depuis, qui a laissé une marque brunâtre au plafond. La maison se trouve désormais avec deux pièces dont les plafonds sont tachés et bien à la vue laissant penser à un problème d’humidité. La bonne nouvelle n’est pas là bien sûr. Elle vient de la réaction du propriétaire. Lorsqu’il a été prévenu de ce dernier incident, l’agence lui a sollicité des travaux de remise en forme afin de faciliter la vente de son bien. Il a alors répondu fermement qu’il ne voulait absolument plus mettre un penny dans cette maison et qu’il la vendrait dans l’état. Inutile de vous en dire plus, les photos parlent d’elles-mêmes.

Toujours là_plafond-palier_wpAh ! J’ai toutefois oublié de vous préciser que la maison est mise en vente au prix de 435 000 £, soit 471 975 €, selon le taux de change en cours à cette heure. À noter que le prix actuel du marché immobilier dans la région où je suis correspondant au même type d’habitation est aux alentours de 390 000 £ (423 150 €) à 410 000 £ (444 850 €) maxi.

Mais aussi, la maison est ancienne et loin d’une maison dans laquelle on y poserait uniquement ses valises pour y vivre. De nombreux travaux de l’ordre de l’importance sont à effectuer.

Toutes les portes à encadrement en bois des pièces du bas de la maison donnant sur l’extérieur sont entièrement à rénover. Certaines ne sont pas étanches. Elles ont un écartement de quelques centimètres au niveau du vantail. D’autres ont leur gâche défectueuse. En gros, on ne peut ni les ouvrir ni les fermer. Ceci dit, faudrait-il en avoir la possibilité pour autant, étant donné que toutes les clés des portes et des fenêtres ont disparu, à l’exception de celles des deux portes d’entrée, les seules du reste que j’ai en ma possession. L’agence détient pourtant douze trousseaux d’au moins dix-huit clés chacun. D’ailleurs, la première fois que j’ai vu ces trousseaux dans les mains du laveur de vitres que l’agence avait envoyé pour nettoyer les carreaux de la véranda, j’ai cru qu’il s’agissait d’un gardien de prison. Sans compter que le grand gars en question était taillé comme un bodybuilder. Inutile également de spécifier au passage le sérieux de l’agence qui confie les clés à un inconnu afin qu’il me les transmette pour les tester, et sans la moindre présence d’un représentant de l’agence avec lui. Entre parenthèses, ce grand gaillard a vraiment été super sympa, car il m’a aidée à toutes les essayer. Au bout d’une heure et demi, on a constaté que c’était bien des clés, mais pas celles de la bonne maison. Aucune ne fonctionnait, sauf une dizaine correspondant aux deux portes d’entrée. Bref. Mais pour le coup, on s’est bien marré.

Toujours là_cuisine_wp

De plus, certaines fenêtres en PVC et double vitrage comportant des clés sont de même à remplacer. Tous les connaisseurs de ce type de fenêtre savent pertinemment que ce sont les fenêtres entières qui sont à changer et le prix qui va avec. La porte du double garage s’ouvre de l’intérieur, mais de manière stratégique, laquelle consiste à une manipulation particulière pouvant rivaliser avec un cambriolage sophistiqué d’une banque. Vous me direz, au moins si j’ai besoin un jour de me reconvertir, je saurai vers quelle profession me tourner.

Et ce n’est qu’un petit aperçu des travaux de réfection à réaliser. Je ne vous conte ni vous compte pas les autres réparations ou améliorations en tout genre qui seraient utiles à prévoir afin d’avoir une maison correcte. En résumé, une estimation d’environ 100 000 £ (108 500 €) pour les plus gros travaux est à ajouter à l’addition.

Toujours là_intérieur-haut_wp

Pour conclure, tout ce qui fait défaut pour la vente de cette maison ainsi que son prix bien au-dessus du marché, dont le propriétaire ne semble pas avoir conscience, joue en ma faveur. Car, les Anglais sont ce qu’ils sont, mais ils ne sont pas complètement idiots quand même. À ce prix, les futurs acquéreurs veulent une maison où un seul coup de peinture est à la rigueur envisageable. Qui plus est, au vu des visites, des remarques et surtout de la connaissance des frais supplémentaires à engager dans les travaux, les gens ne sont pas intéressés. Donc, selon l’agence qui m’a clairement dit que pour elle aussi le prix de la maison est beaucoup trop élevé, il n’est pas prêt de la vendre sa maison et c’est tant mieux pour moi, même si je vis depuis un moment dans les cartons et en mode dînette. Je continue cependant bien évidemment les recherches d’une autre maison, tout en croisant les doigts pour demeurer dans celle-ci jusqu’à la fin de mon expatriation.

N.B. : Ces photos sont celles de la maison. Vous comprenez certainement alors pourquoi je croise les doigts des mains et des pieds pour y rester…

Publicités