La spiruline

La spiruline_algue-poudre-comprimés-jus_wp

La spiruline est un complément alimentaire obtenu à partir de cyanobactéries, qui sont un embranchement de bactéries (procaryotes), appelées aussi « algues bleues », autrefois nommées « algues bleu-vert ». Ce complément a été développé dans les années 1970 aux États-Unis, suite à la découverte de la consommation traditionnelle de ces micro-algues.

Il existe près de 2 000 espèces cyanobactéries, mais seules 36 espèces, genre Arthrospira, sont comestibles. Actuellement, l’espèce la plus présente sur le marché est Arthrospira platensis (anciennement Spirulina platensis), cultivée principalement en Chine (50 % de la production mondiale de 5 000 tonnes en 2013), aux États-Unis (Californie et Hawaï), en Afrique (Côte d’Ivoire, au Mali, Burkina Faso) et en France (150 producteurs artisanaux environ).

La spiruline correspond à de nombreuses espèces de forme spiralée, d’où son nom. Les principales sont Arthrospira platensis et Arthrospira maxima (anciennement Spirulina maxima). L’appellation Spirulina pacifica parfois mise en avant n’est pas une espèce, mais une appellation commerciale.

Vantée pour ses atouts santé, la spiruline possède multiples avantages. Souvent promue par les sportifs pour ses « vertus sur le système immunitaire et la vitalité », elle est parfois qualifiée de « super aliment ».

Tiffany-Skye Varenne, Diététicienne-Nutritionniste à Nantes en cabinet et à distance par visio, ainsi que créatrice de contenu diététique en ligne (@tiffanyhealthy ebook cuisine / santé), en fait référence.

Développée ainsi à l’origine aux États-Unis, en Californie, elle est désormais cultivée de façon encadrée hors des frontières américaines dans le monde entier. Elle fut découverte lors des colonisations par les Européens en Amérique centrale, où les femmes enceintes la consommaient en période de famine. Sa culture s’est dorénavant répandue dans de nombreux pays.

La spiruline_algue-poudre-comprimés_wp

Depuis les années 1970, elle connaît un réel essor, à tel point que beaucoup d’allégations santé sans preuves scientifiques fleurissent de toute part, telles que coupe-faim, perte de poids, etc.

Des recherches scientifiques ont établi ses propriétés antioxydantes, immunostimulantes et antidiabétiques. La spiruline (Arthrospira platensis) est très riche en protéines et acide gamma linoléique, famille des oméga-6, ainsi que riche en vitamines et minéraux, dont sa composition est :

  • Entre 50 et 70% de protéines (soit 2,5 à 3,5 g pour 5 g) avec tous les acides aminés ;
  • Caroténoïdes et bêta-carotène ;
  • Fer (jusqu’à 8 mg pour 5 g) ou acide folique (primordial pour les femmes) ;
  • Acide gamma-linoléique ;
  • Phycocyanine : pigment bleu connu pour ses vertus antioxydantes ;
  • Potassium, calcium, chrome, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, sélénium, sodium, zinc et fluor.

La Diététicienne-Nutritionniste précise que la spiruline en poudre est la mieux assimilée, si elle est consommée crue et certifiée bio.

Les cures de spiruline ont un intérêt, notamment en cas de régime végétarien ou pauvre en protéines animales, chez les femmes allaitantes, après avis médical, pour les sportifs réguliers ou encore en cas de fatigue chronique, anémie, faiblesse…

La posologie conseillée est 1 g par jour les premières semaines, 3, 4, puis 5-6 g par jour au maximum en fin de préparation marathon par exemple, protocole d’augmentation sur 8 semaines.

Le site aufeminin propose également ses « sélection et comparatif des meilleures cures de spiruline », « comment choisir et consommer la spiruline », « les recommandations et l’avis de la diététicienne », « comment utiliser cette algue en cuisine », entre autres…

En outre, la chlorelle est aussi une micro-algue tout aussi intéressante pour ses bienfaits, et fera ainsi l’objet de l’article de la semaine prochaine.