Pause sommeil

Pause sommeil_Premier-Inn-smile_wp

Ah ces Anglais, ils nous surprendront toujours !

La chaîne hôtelière britannique Premier Inn, la plus importante du Royaume-Uni avec ses plus de 65 000 chambres et 750 hôtels, dont ces derniers se situent dans les centres-villes, les banlieues et les aéroports, ont réalisé une étude pour le moins insolite.

Selon celle-ci, le côté du lit où vous dormez définirait votre humeur. Les personnes qui dorment à la droite du lit seraient ainsi plus grognonnes.

Pause sommeil_Premier-Inn-circle_wp

Afin d’obtenir ce résultat, des chercheurs dépêchés par la chaîne hôtelière ont interrogé 3 000 adultes. Ils ont établi en fonction de leurs réponses que les individus qui dorment à gauche du lit sont de meilleure humeur et plus positifs que ceux dormant à droite qui, eux, en revanche se lèveraient du mauvais pied.

Mais aussi, les « habitués » du côté gauche auraient davantage confiance en eux et seraient plus favorisés pour garder leur emploi. Et 31 % des personnes qui dorment à gauche du lit aimeraient leur travail contre 18 % de celles qui dorment à droite.

Pause sommeil_Premier-Inn-no-smile_wp

Si un tel article était paru un 1er avril, on aurait pu penser à une bonne blague. Mais non ! On peut alors juste se demander l’intérêt réel d’une telle étude ? Et surtout payer pour ça ? La chaîne hôtelière traitera-t-elle ses clients « grognons » différemment ? Où trouvera-t-elle le moyen de créer un lit sans côté droit ?

Quant aux célibataires, n’étant pas concernés par le sujet puisqu’en général ils dorment au milieu du lit, auront-ils eux aussi droit à une étude en la matière pour définir que leur humeur est mitigée… ?

Bon dimanche !

Publicités

« La plus longue éclipse de Lune du siècle aura lieu le 27 juillet 2018 »

_La plus longue éclipse de Lune du siècle aura lieu le 27 juillet 2018_wp

Cet article écrit par Joël Ignasse du magazine Sciences et Avenir, paru le 9 juillet dernier, vous donne toutes les informations sur cet évènement ainsi que sur les lieux où elle sera observable.

Alors si vous vous trouvez sur l’un de ses sites, profitez de ce phénomène qui vous ne reverrez jamais de votre vie, en tout cas dans cette vie-ci…

« Lune bleue de sang »

Lune bleue de sang_lune-nuages_wp

Dans le ciel nocturne du 31 janvier prochain, une « super Lune », une « Lune Bleue » et une éclipse lunaire s’accoupleront. Ces 3 phénomènes astronomiques qui donneront un éclat particulier à la Lune ne s’étaient pas produit depuis plus de 150 ans, soit le 31 mars 1866. Ils pourront s’observer depuis certains endroits de la planète.

Lune bleue de sang_lune-super_wp

La « super Lune »

Elle se manifeste de 4 à 6 fois par an. La pleine lune coïncide avec le moment où la Lune se situe à plus de 90 % de son périgée (un point de l’orbite elliptique d’une planète où elle est le plus proche du centre de l’astre attracteur), c’est-à-dire que ce point orbital est au plus près de la Terre. La distance Terre-Lune sera de 359 000 km, 50 000 km environ de moins que la distance maximale, dite « apogée ». Cette lune semblera 14 % plus grosse et 30 % plus brillante qu’à la normale.

Lune bleue de sang_lune-éclipse_wp

La « Lune bleue »

13 pleines lunes cette année. Ce sera la deuxième fois qu’une pleine lune apparaîtra au cours du mois calendaire, puisque la première a eu lieu dans la nuit du 1er au 2 janvier de cette année. Dénommée parfois « Lune bleue », bien qu’aucun lien réel n’existe avec la couleur, cette 13è pleine lune ne se réalise que tous les 2,7 années environ.

Lune bleue de sang_lune-sang_wp

L’éclipse lunaire

Elle se déroulera également cette même nuit. La Terre s’interposera entre le Soleil et la Lune, provoquant donc une éclipse lunaire totale. Elle s’effectue en moyenne deux fois par an. La Lune perdra sa brillance pour prendre des teintes cuivrées allant de l’orange au rouge sombre, d’où l’appellation de « Lune de sang ». Or, cela ne sera malheureusement pas visible en France métropolitaine ni en Europe, étant donné que la zone d’observation se trouvera de l’Inde à l’ouest de l’Amérique du Nord, en passant par l’Asie, l’Australie et l’Océan Pacifique. Cette éclipse totale pourra être admirée depuis la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie. Quant à une éclipse partielle, elle pourra être vue depuis l’Île de la Réunion lors du lever de la Lune.