Fire in the garden

Fire in the garden_1_wp

Comme prévu, voici les photos de mon feu de camp en fin de soirée et à la tombée de la nuit :

Fire in the garden_7_wp

Fire in the garden_4_wp

Fire in the garden_5_wp

Fire in the garden_3_wp

Fire in the garden_2_wp

Fire in the garden_6_wp

Publicités

Garden in summer

Garden in summer_Clarence_wp

C’est officiel les amis. Le 3 septembre prochain, j’aurai définitivement quitté l’Angleterre et serai établie à Paris pour 5 ans.

Il me reste donc un peu plus d’1 mois pour trouver une maison, déménager, emménager, et surtout dans l’immédiat, profiter de mes derniers instants anglais.

Bien que le soleil ait été timide hier en ayant laissé place au ciel gris, un peu comme mon petit cœur, les températures estivales sont toujours là, pas de pluie prévue et le soleil est de retour aujourd’hui.

Ayant alors appris la nouvelle hier, j’ai pris mon vieil appareil photo avec moi et vous ai composé ce petit album photos de mon jardin.

La qualité des photos n’est pas toujours au rendez-vous, mais j’ai bien précisé « mon vieil appareil ». De plus, je ne suis pas une photographe professionnelle non plus. J’espère ainsi compter sur votre indulgence.

Ce soir, je vais continuer de profiter pleinement de mon jardin en allumant un bon feu de camp dans sa seconde partie, un lieu qui a été aménagé pour l’occasion. Je prendrai à nouveau des photos que je partagerai avec vous demain…

Nous aussi, on a fait trembler la Terre !

Nous aussi, on a fait trembler la Terre_coupe-du-monde-2018-Russia-road_wp

Jérôme Vergne, un chercheur de l’École et Observatoire des Sciences de la Terre, affilié à l’Université de Strasbourg, a publié sur son compte Twitter les variations de la quantité d’énergie sismique enregistrées sur le sol français lors de la finale de la coupe du monde de football 2018, grâce à plusieurs stations du réseau sismologique français.

À l’image des Mexicains qui ont provoqué un microséisme à Mexico au moment où leur équipe a marqué un but contre celle de l’Allemagne ce 17 juin, les Français ont, eux aussi, fait trembler la Terre ce 15 juillet !

Nous aussi, on a fait trembler la Terre_coupe-du-monde-2018_wp

Le « radiologue de la Terre » comme il se surnomme, a commenté : « On observe une baisse de l’énergie sismique pendant toute la durée du match », provoquée par la baisse d’activité générale du pays ayant été au ralenti durant plus de 90 minutes. Mais ces temps de pause étaient ponctués de pics d’énergie relatifs à chaque but marqué par l’équipe de France. Et au coup de sifflet final, une explosion du niveau du bruit sismique a été observée. Ce phénomène était « probablement lié aux mouvements de la foule dans les différents lieux de rassemblement », a noté le chercheur.

Nous aussi, on a fait trembler la Terre_coupe-du-monde-2018-Russia_wp

Ce même phénomène a été remarqué à Zagreb, capitale de la Croatie. Le sismogramme présenté affichait toutefois un profil différent de celui enregistré à Strasbourg. L’activité sismique a ainsi connu un pic à la 28e et 69e minutes lors de l’égalisation de la Croatie et le marquage du 2e but.

Nous aussi, on a fait trembler la Terre_coupe-du-monde-2018-ET_wp

Ah, cette coupe du monde ! Même la planète a vibré au rythme de ses hôtes et vice versa. C’est aussi la preuve que l’Homme et la Terre peuvent vivre en harmonie. Il est agréable et paradoxalement triste également de constater qu’il faille un évènement d’une ampleur de la sorte pour que les humains frémissent ensemble dans l’amour et la paix…

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé_gluten-free-logos_wp

Selon une enquête de 2016 de 60 Millions de Consommateurs, le régime sans gluten sans suivi peut entraîner des carences et des problèmes de santé, car les produits sans gluten contiennent plus de gras, de sucres et d’additifs que les produits dits conventionnels.

Ainsi plus caloriques, plus riches en additifs, plus pauvres en protéines, les aliments sans gluten ne devraient concerner que par les personnes atteintes de la maladie cœliaque et avec un suivi médical.

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé_gluten-free_wp

La maladie cœliaque, appelée aussi intolérance au gluten, est une affection chronique de l’intestin grêle, une maladie auto-immune, c’est-à-dire une maladie causée par le système immunitaire qui se retourne contre l’organisme. Un fragment de gluten provoque alors la destruction des villosités (assemblage de poils couchés, membraneux et mous ; petites rugosités ou saillies couvrant certaines surfaces et leur donnant une apparence velue) de l’intestin grêle ; celles-ci étant indispensables à la digestion. Il s’ensuit une malabsorption des nutriments, en particulier du fer, du calcium et de l’acide folique, une des vitamines essentielles pour l’Homme. Sur les 600 000 malades estimés en France, seuls 10 à 20 % seraient diagnostiqués en raison des symptômes peu caractéristiques et variables qui apparaissent progressivement au cours des années, tels que les aphtes, constipations, diarrhées, fatigue, etc.

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé_gluten-free-farine_wp

Cependant un effet de mode de ce type de régime est apparu, il y a quelques années, et a permis une forte croissance du marché sans gluten. Et ce régime pour les personnes non concernées n’est pas forcément meilleur pour la santé, au contraire.

Ce sont certaines personnalités du show business et des sportifs, pour perdre du poids, améliorer leurs performances et/ou leur état de santé, qui ont amené cette déferlante de la mode du régime sans gluten. C’est ainsi que dans les pays occidentaux, les ventes des produits gluten free ont explosé. En France, c’est plus de 5 millions de personnes qui ont adopté aujourd’hui des produits sans gluten. Leurs ventes en grande surface ne cessent d’augmenter ; + 29 % en 2012 et + 42 % en 2014, d’après la société d’études de marché Iri France, laquelle prévoit d’ailleurs pour 2018 une croissance du chiffre d’affaire de ces produits de 61 % au rayon sucré et de 3,1 % au rayon salé.

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé_gluten-free-aliments_wp

Patricia Gurviez, professeur de marketing et comportement des consommateurs à Agro-ParisTech, a déclaré auprès de 60 Millions de consommateurs : « Les industriels ont été à la remorque des consommateurs, qui, les premiers, ont souhaité manger sans gluten, dans le sillage de la tendance à l’alimentation saine et naturelle ».

Quant à Claude Fischler, sociologue et directeur de recherche émérite au CNRS et auteur du livre les Alimentations particulières aux éditions Odile Jacob, 2013, il a précisé à 60 Millions de consommateurs : « La diabolisation du gluten connaît un écho considérable, car elle apparaît dans un contexte de défiance de l’alimentation en général », en réponse au fait que le gluten a été accusé de nombreux maux auparavant, à coup de livres et de discours à succès.

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé_gluten-free-céréales_wp

Une publication datant de 2015 de PubMed.gov – US National Library of Medicine National Institutes of Health du National Center for Biotechnology Information (NCBI), institut national américain pour l’information biologique moléculaire, a expliqué : « Les régimes sans gluten ont gagné en popularité auprès du public à un rythme plus élevé que prévu en raison de la prévalence de troubles liés au gluten tels que la maladie cœliaque, la sensibilité au gluten non-ciliaire et l’allergie au blé. Cet article passe en revue les troubles liés au gluten, les indications d’un régime sans gluten et les avantages possibles pour la santé du gluten. Malgré les allégations de santé pour une alimentation sans gluten, aucune preuve expérimentale publiée ne soutient la perte de poids avec un régime sans gluten ou suggère que la population générale ait avantage à éviter le gluten ».

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé_gluten-free-products_wp

Une autre étude de 2017, relative à l’analyse du contenu nutritionnel des pâtes, pizzas, de la farine et du pain sans gluten, a révélé que leur apport en protéines est de 3 fois moins que leur équivalent traditionnel et qu’ils contenaient significativement plus de sucres, et dans le cas du pain, plus de lipides. La même année, dans le British Journal of Nursing, un article a évoqué que le régime sans gluten lorsqu’il n’est pas accompagné d’un suivi par un professionnel de santé a « un effet très restrictif qui affecte inutilement la balance nutritionnelle […] Les individus non cœliaques qui s’initient à un régime sans gluten peuvent ne pas avoir les connaissances nutritionnelles nécessaires pour compenser les déséquilibres nutritionnels potentiellement dommageables ». Cet article renforce le résultat d’une étude qui a été publié en 2015 également dans le British Journal of Nursing, étude relatant que le régime sans gluten peut engendrer des carences en fibres, en fer, en zinc ou encore en vitamine B. De la même façon, supprimer le gluten sans suivi médical chez les enfants « peut entraîner des déficits nutritionnels, de la constipation, un diagnostic manqué de maladie cœliaque et un gain de poids indésirable », a-t-il été aussi informé dans le British Journal of Nursing.

Le régime sans gluten peut causer des carences et des problèmes de santé_gluten-free-farine-aliments_wp

Le régime sans gluten est par conséquent bénéfique pour les personnes touchées par la maladie cœliaque et suivies médicalement afin d’éviter les carences, mais s’avère nocif pour les individus le pratiquant par choix ou mode de vie sans informations soutenues.

Enfin, la nourriture sans gluten perdant en élasticité et devenant plus sèche, les recettes intègrent des additifs et épaississants, non contenus dans leurs versions originelles, afin de conserver une texture agréable.

Bye-bye England !

Bye-bye England_icons-flag_wp

Voilà, c’est la fin de mon expatriation en Angleterre. Je vais quitter ce pays pour repartir en France. En expatriation aussi, car je ne reviens pas dans ma ville d’origine, de départ vers l’Angleterre. Direction donc Paris, La Défense, pour 5 ans à nouveau.

Mon retour officiel en France se fera début septembre, normalement. Il faut se remettre dans les cartons, les recherches de logement, etc. Et ce ne sera pas l’etc. qui posera le plus de souci, mais le logement. Paris, c’est Paris…

Hors de question de se loger en appartement et à Paris même. Pour plusieurs raisons. La première et la plus importante est le prix des loyers. La seconde, mon chat qui a pris goût à ses petites ballades en pleine nature et qui à 19 ans ne pourra se refaire à la vie close en appartement. La troisième, le bruit de la ville à laquelle je ne suis plus habituée, qui plus est à 45 ans, selon son caractère bien sûr, lorsque l’on vit dans le calme paisible de la campagne, on aspire à garder cette qualité de vie. La quatrième, la vie tout simplement. Et bien d’autres raisons encore plus personnelles.

Bye-bye England_France-Paris-La-Défense_wp

Ce qui veut dire qu’il va falloir trouver une maison en location à l’extérieur de Paris, pas trop loin et à un prix raisonnable. Inutile de vous dire que la galère va commencer… Sans compter que nous sommes en pleine période de vacances d’été.

Bref, une nouvelle vie va débuter. Je vais partir avec mes souvenirs anglais bons comme mauvais dans mes valises. Et en toute honnêteté, je ne vous mentirai pas en vous disant qu’au jour J de mon départ d’ici, je verserai ma petite larme et que mon cœur sera un peu lourd quand même. Comme toujours, c’est quand on part que l’on prend conscience que le temps est passé si vite et qu’on le veuille ou pas, on s’est attaché à cette contrée qui n’est pas la sienne.

On revient aussi dans son pays n’étant plus vraiment le sien non plus. On va redécouvrir ce pays qui a changé sans nous. On ne restera également que pour 5 ans, sans connaître l’après. On va arriver avec cette petite appréhension que l’on a ressentie en débarquant ici en Angleterre, l’inconnu. Cette impression d’entrer dans un pays étranger…

Bye-bye England_icons_wp

Et je ne vous cacherai pas plus que l’excitation n’est pas au rendez-vous pour le moment. Elle viendra une fois sur place. C’est comme cela que je fonctionne. Je me concentre sur mes objectifs. Dès qu’ils sont réalisés, je peux alors pleinement profiter de cette nouvelle vie.

Concernant mon blog maintenant, il continuera, évoluera et je partagerai avec vous cette nouvelle aventure parisienne. Il sera toutefois en stand-by le temps que je m’établisse. Je pense que vous le comprenez. Mais dans l’immédiat, je vous retrouve comme d’habitude au quotidien. Je vous préviendrai en temps voulu pour sa mise en veille.

Soft bread

Soft bread_torchon_wp

Remettons-nous de nos émotions après la victoire de l’équipe de France qui a remporté hier la coupe du monde de football. Et revenons à nos spécialités culinaires anglaises.

Le soft bread est tout simplement le pain de mie. Ce type de pain qui est sucré ou non se caractérise par son absence de croûte croustillante et par le caractère moelleux de sa mie très blanche.

Depuis la fin du 20e siècle, il est vendu d’ordinaire en tranches dans un conditionnement plastique.

Soft bread_club-sandwich-poulet-bacon_wp

Il sert à la préparation du club sandwich (tranche coupée en deux) et au fameux croque-monsieur, dont ce dernier est devenu le plat star des pubs et certains restaurants anglais, puisqu’il est une découverte culinaire en Angleterre depuis quelques mois. Il a même fait l’objet d’une véritable campagne de pub à la radio, en tout cas à la radio locale de mon coin.

La tranche de pain de mie est en général utilisée en Angleterre comme toast, passée au grille-pain ou dorée à la poêle, servie uniquement au petit déjeuner. Alors qu’en France, ce toast accompagne le foie gras chaud ou froid, parfois le steak tartare. Il est également consommé beurré avec du saumon fumé.

Soft bread_croque-monsieur_wp.jpg

Le pain de mie domestique est composé :

  • Farine
  • Levure de boulanger
  • Beurre
  • Eau
  • Sel
  • Sucre
  • Lait

Le pain de mie commercial est composé :

  • Farine de froment
  • Levain de froment
  • Farine de soja
  • Eau
  • Sucre
  • Levure
  • Huile de colza
  • Sel de cuisine
  • Émulsifiants E471 et E481
  • Conservateur E280

Il représente pour 100 g :

  • Calories : 372 kcal
  • Protides : 8 g
  • Lipides : 3,4 g
  • Glucides : 52 g

Soft bread_complet_wp

Enfin, on en trouve en Angleterre de toutes sortes ; complet, au soin, aux graines, à l’ail, au chili, fumé au bois de hêtre ou encore avec de fruits secs, etc. Et il est le type de pain incontournable le plus consommé en Angleterre.

Je vous retrouve lundi prochain avec une spécialité alimentaire typiquement british qui ne se présente qu’avec le plateau de fromage…

Bon appétit !

On est les champions !

On est les champions_coupe-monde-foot-2018-blue_wp

Ça y est ! C’est fait ! La France est championne du monde de la coupe de football 2018 ! Et non sans mal !

4 buts à 2 contre la Croatie. Une équipe qui n’a pas non plus démérité, bien au contraire. Une très belle équipe de Croatie qui l’a d’ailleurs prouvée tout au long de ce mondial. Un mondial ceci dit atypique ; il n’a vraiment ressemblé en rien aux autres.

On est les champions_coupe-monde-foot-2018-tour-eiffel_wp

3 beaux buts sur les 4 que l’équipe de France a marqués. 2 buts qu’elle s’est prise, dont 1 qu’elle n’aurait pas dû prendre ; franchement le 2e a été dû à une maladresse sans nom. Peu importe, elle remporte le titre 20 ans après.

Je ne vous ferai pas le résumé de ce match de la finale, des spécialistes du football ont été et seront meilleurs que moi en la matière. Mais cette victoire française marque un beau renouveau des joueurs et de l’esprit du football français.

On est les champions_coupe-monde-foot-2018-red_wp

Elle représente aussi l’excellent travail de l’entraîneur Didier Deschamps, ce footballeur international qui prouve ici qu’il mérite bien sa place de sélectionneur depuis 2012.

Quel match ! Quelle victoire ! Bravo l’équipe de France ! Cocorico !

On est les champions_coupe-monde-foot-2018-trophée_wp

La Belgique endiablée !

La Belgique endiablée_coupe-du-monde-Belgique-flag-foot_wp

Quel beau match nous offerte cette équipe de Belgique hier ! La coupe de monde 2018 est finie pour ce pays avec une belle victoire lui permettant de monter sur le podium à la 3e marche.

Victoire bien méritée face à une équipe anglaise pas vraiment au top. Victoire aussi avec des petites frayeurs que nous a faites cette équipe des diables rouges. Merci d’ailleurs à ce joueur (dont je ne me souviens plus du nom) qui a été super réactif en entrant dans la cage de son goal afin d’éviter un but contre son équipe.

Ah ces diables ! Toujours ce même problème, très bons en attaque et quelques faiblesses en défense qui les ont suivis tout au long de ce mondial en leur ayant peut-être coûté leur 1/2 finale contre la France.

La Belgique endiablée_coupe-du-monde-stade_wp

Cependant, cette équipe de compétiteurs nous a montré une autre et très belle image de ce qu’elle était. Répondant toujours à l’appel sur le terrain, cette équipe combative porte très bien son nom des diables rouges. Félicitations messieurs ! Bravo pour ces 2 buts à 0 contre l’Angleterre !

Aujourd’hui, c’est le tour de l’équipe de France d’apporter la victoire et renouveler son exploit de 1998. Ce qui ne sera pas une mince affaire, car l’équipe de Croatie qui lui fera face n’est en rien comparable aux Anglais…

Quoi qu’il advienne, je vous présenterai demain un article supplémentaire sur le sujet. En attendant, bonne chance à l’équipe de France pour cet après-midi !

Bon dimanche !

Fête nationale française

Fête nationale française_feux-artifice-tour-eiffel_wp

Alors que certains d’ici, surtout les Anglais, seront devant leur écran de télévision afin de suivre le match Belgique/Angleterre pour la 3e place de ce mondial de football, d’autres d’ailleurs, essentiellement les Français, s’apprêteront à commémorer la fête nationale de la République française du 14 juillet.

D’autres encore ne feront ni l’un ni l’autre ou ne pourront faire que l’un, mais pas l’autre. Nous, les expatriés français.

Fête nationale française_feux-artifice-fireworks_wp

Ah, comme il nous manque ce feu d’artifice pour rappeler cet évènement important de l’histoire de notre pays ! Ce jour qui marque la fierté nationale d’appartenir au pays des droits de l’Homme. Ce moment aussi où, pour certains d’entre nous, est une occasion de plus de nous réunir en famille autour d’un bon repas festif avant de nous rendre tous ensemble au feu d’artifice et s’émerveiller devant les multiples bouquets de couleurs qui se dessinent devant nos yeux en explosant comme des fleurs qui éclosent. Ce petit instant où nous en avons plein les yeux et les oreilles…

Fête nationale française_feux-artifice-town_wp

Nous, ces expatriés français disséminés aux quatre coins du globe, ressentons parfois ce jour-là le manque de notre pays. Devenons-nous plus patriote ou en prenons-nous plus conscience lorsque nous sommes loin de notre patrie ? La fierté qu’ont les autres peuples à l’égard de leur pays, comme les Américains ou les Anglais, par exemple, qui arborent leur maison, tel un étendard, du drapeau de leur pays, s’éveille-t-elle davantage quand nous sommes expatriés ? Prêtons-nous plus attention à notre devise « Famille, Honneur, Patrie » ? Défendons-nous mieux les couleurs et les valeurs de notre belle France lorsque nous sommes distants d’elle ?

Feuerwerk Panorama auf Dunkelblau

Peut-être ou peut-être pas, à chacun son émotion, sa pensée… Mais en tant que Française, fière de l’être, en tant qu’expatriée française, je souhaite à tous les Français et Françaises d’ici ou d’ailleurs un très beau 14 juillet !

Battle of the Boyne (Orangemen’s Day)

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_wp

Alors que je me bataillais hier pour récupérer mon petit confort d’expatriée, l’Angleterre fêtait un évènement particulier. Aucun lien avec la coupe du monde de football, puisque l’Angleterre a perdu contre la Croatie, laquelle sera notre défi de dimanche, mais avec un fait historique.

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_the-Orange-Order-flag_wp

La bataille de la Boyne entre les forces du roi catholique Jacques II d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande et celles du prince hollandais Guillaume d’Orange (qui, avec sa femme Mary II (sa cousine et la fille de James), avait accédé aux Couronnes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande en 1689). Cette bataille eut lieu de l’autre côté de la rivière Boyne près de la ville de Drogheda, dans le comté de Louth, dans l’est de l’Irlande, en juillet 1690. Ce fut la dernière fois que deux rois couronnés d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande s’affrontèrent sur le champ de bataille. La victoire de Guillaume III fut l’origine protestante continue en Irlande et renversa la tentative ratée de James de regagner la couronne britannique.

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_William-III_wp

Cette victoire fut un véritable tournant dans l’histoire britannique. Bien que la guerre de Williamite en Irlande continua jusqu’en octobre 1691, James se réfugia en France après la bataille de la Boyne et ne revint jamais. Cette bataille, d’une importance symbolique, est l’une des batailles les plus connues de l’histoire des îles britanniques. Elle mit fin non seulement au règne catholique, puisque James fut le dernier roi catholique britannique, mais elle représente aussi un élément clé du folklore de l’Ordre d’Orange.

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_the-Orange-Order-logo_wp

La victoire écrasante de Guillaume d’Orange, qui assit ainsi l’ascendance protestante en Irlande depuis des générations, conserve une énorme importance symbolique en Irlande du Nord. Les premiers défilés commémoratifs eurent lieu à partir de 1791 et depuis elle est célébrée par l’Ordre d’Orange le 12 juillet de chaque année.