Une culotte anti-viol ?

Une culotte anti-viol_Don't-Touch_wp

Le mouvement des vêtements anti-viol n’est pas prêt de s’arrêter. Alors que nous avions eu le droit aux élégants collants à poils baptisés les « collants anti-pervers » créés en Chine et déjà diverses culottes anti-viol tout aussi charmantes, Seenu Kumari, jeune indienne de 19 ans, vient d’inventer une autre culotte anti-viol plus perfectionnée au prix de 50 $.

Les filles, accrochez-vous à vos bas !

Cette culotte comporte une ceinture électronique dotée d’un boîtier et située sur la partie supérieure. La ceinture sert à verrouiller la culotte et à la déverrouiller grâce à un code à composer sur le boîtier. Mais aussi, la culotte est munie d’un système de géolocalisation et d’une mini-caméra. Cette dernière s’active automatiquement en cas d’agression afin de prendre le ou les agresseurs en photo et permettre ainsi de les retrouver plus facilement.

Dans une vidéo explicative sur YouTube, la jeune femme donne la raison à son invention pour les femmes : « Elles n’auront pas besoin de porter constamment ce sous-vêtement. Elles peuvent le porter lorsqu’elles voyagent seule ou si elles se trouvent dans un endroit dangereux. J’espère que cela pourrait aider à sauver les femmes des agresseurs qui essaieraient de violer leur dignité ».

Une culotte anti-viol_ceinture-de-chasteté_wp.jpg

Bien qu’il faille reconnaître que l’intention est louable, ce type de sous-vêtements est loin de signifier une évolution pour les femmes. Il faut se rappeler l’époque du Moyen-Âge. Ce genre de sous-vêtement portait le nom de ceinture de chasteté. Les grands seigneurs ou autres du même acabit contraignaient leur épouse à se vêtir d’une culotte en fer équipée d’un cadenas qu’ils fermaient avec une clé qu’ils gardaient lorsqu’ils partaient guerroyer afin d’éviter l’infidélité de celle-ci. Cette ceinture était de même conçue pour les hommes, notamment les moines, afin de les empêcher de pratiquer ce que vous imaginez bien…

Même si certains historiens remettent en cause l’existence de cette ceinture de chasteté, il apparaît en tous cas qu’aujourd’hui cette culotte en fait office.

Et inutile de préciser que le port de cette culotte n’est pas du tout en adéquation avec une robe moulante, ni un slim, ni tout autre vêtement des membres inférieurs près du corps. Quant au poids de ce vêtement ?

Vive la technologie !

Publicités

La robotique en marche

La robotique en marche_wp

Le magazine Envoyé spécial du 11 janvier dernier de la chaîne de télévision France 2 s’est intéressé à l’évolution de la robotique dans le monde. « Robots, le meilleur des mondes ? » Ce reportage débute en Chine au centre postal le plus moderne du monde. Nous nous rendons ensuite en Allemagne pour rencontrer Amelia, une intelligence artificielle. Puis nous partons aux États-Unis où la robotisation remplace de plus en plus les humains au travail dans les secteurs de l’industrie et des services. Nous passons par l’Arabie Saoudite où se trouve Sophia, le premier robot humanoïde qui a reçu la nationalité d’un pays. Et de retour en Chine, nous découvrons la volonté gouvernementale d’une automatisation systématique des emplois.

La robotique en marche_robots STO Express_wp

STO Express est le centre postal numéro 3 du courrier en Chine. Véritable usine où « une armée de petits robots roulants, infatigables et dociles » effectue un ballet de va-et-vient incessants, ces 300 robots trient 70 000 colis par jour qu’ils déposent après coup dans les zones correspondantes à la destination de ceux-ci. En à peine 2 minutes, ils réalisent ces tâches qu’une main-d’œuvre humaine exécute en moyenne en 15 minutes. Mis en place en 2016 dans 4 des 7 plate-formes du grand groupe, ce système automatisé à supprimer à chaque fois les 3/4 de ses employés. Le directeur de l’usine a du reste déclaré : « d’ici 3 ans, il n’y aura plus aucun employé humain. »

La robotique en marche_Amelia_wp.jpg

En Allemagne, Amelia est l’intelligence artificielle la plus évoluée actuellement. Ce robot est capable d’apprendre, d’analyser, de traiter et d’interpréter dans son contexte précis n’importe quelle information en quelques petites minutes. « Son cerveau informatique est construit comme celui d’un humain mais sans défaillance », comme l’a précisé le directeur de l’entreprise dans laquelle elle est affectée. Habilité à remplacer des employés humains dans les secteurs bancaires, d’assurance, des ressources humaines ou encore des agences de voyages, son existence peut susciter une appréhension certaine. Des économistes de l’Université d’Oxford ont d’ailleurs révélé dans une étude de 2013 que celle-ci pourrait supplanter 99 % des emplois de bureau. Et son concepteur même a affirmé que d’ici 2025 elle supprimera 250 millions d’emplois sur la planète.

La robotique en marche_robot_wp

Aux États-Unis, une entreprise privée a été entièrement automatisée. Plus aucun humain ne travaille dans les locaux. Les machines tournent 24 h/24, dont 12 heures sans lumière. Une pause de quelques minutes seulement est utile pour les recharger. L’optimisation de la production est à son comble. La multinationale spécialisée dans la grande distribution, Walmart a licencié 7 000 comptables humains pour les remplacer par la robotique. Cas de Beverley Clayton, chef comptable dans l’entreprise pendant 15 ans, qui quelques mois après son licenciement a retrouvé le même emploi dans une société plus petite, or avec un salaire divisé par deux, des avantages, une sécurité sociale ainsi qu’une mutuelle que lui conférait son ancien employeur qu’elle n’a plus à ce jour. Elle a montré à la caméra le motif de son licenciement : « pénurie de travail ». En parallèle, Daron Acemoglu, chercheur au MIT, prestigieux Institut de technologie de Boston à Cambridge, Massachusetts, avait affirmé en 2012 : « parfois les progrès technologiques parviennent à remplacer des ouvriers par des machines mais nous pensons au final que tout ceci est positif pour les travailleurs et pour la société ». Aujourd’hui, il s’est ravisé en estimant : « nos résultats sont légèrement plus négatifs, sur 20 ans, les créations d’emplois dans d’autres secteurs de l’économie, n’ont pas compensé les destructions liées à l’automatisation ». Après une étude plus approfondie, cette fois, se basant sur de vrais indices chiffrés, il a alors observé que de 1990 à 2007, la robotique a décimé jusqu’à 670 000 emplois humains américains dans l’industrie. Outre le premier impact direct de la perte d’emploi pour un salarié, il a de même constaté un autre effet, la pression à la baisse sur les salaires qu’appliquent ces nouveaux chômeurs.

La robotique en marche_Sophia_wp

Le 25 octobre 2017, lors du congrès Futur Investment Initiative consacré aux nouvelles technologies, qui se déroulait du 24 au 27 octobre, le roi Salmane a octroyé la nationalité saoudienne à un robot humanoïde. Baptisé Sophia, ce robot fut créé à Hong Kong par la société Hanson Robotics. Doté d’une intelligence artificielle, d’une reconnaissance vocale, pouvant converser, sourire, même blaguer, ce robot peut reconnaître les visages et son propre faciès en silicone peut mimer 62 expressions humaines, selon son concepteur. Sa fonction première sera d’aider les personnes âgées et d’assurer un accueil dans les parcs de Riyad. Présentée au public sans porter de voile, ni d’abaya (tenue pourtant obligatoire pour les Saoudiennes), ni chaperonnée par un homme (valant de lourdes conséquences à n’importe quelle Saoudienne en chair et en os), Sophia a posé nombreuses interrogations quant à sa légitimité au regard des droits de la femme quasi inexistants dans ce pays. Le robot aurait-il donc plus de droits que la femme ? Question principale qui a été soulevée par beaucoup d’internautes sur les réseaux sociaux. En outre, même si le Ministère de la culture saoudien a confirmé l’annonce sur sa nationalité acquise, il ne s’est toutefois pas étendu sur les droits garantis par celle-ci. Quoi qu’il en soit, Sophia est le premier robot humanoïde à obtenir une nationalité.

La robotique en marche_humanoïde_wp

Enfin, le gouvernement central chinois a imposé un plan national de robotisation massif en 2014 en vue d’accroître son économie. Pas moins de 650 000 robots prévus d’ici 2025 viendront remplacer des millions d’ouvriers afin de rendre le pays plus compétitif. Mais cette volonté cache un autre dessein. Suite aux nombreux mouvements sociaux qui ont eu lieu ces dernières années et se sont accrus dans tout le pays, notamment en 2013, où les ouvriers ont massivement protesté en faisant grève, le gouvernement a ainsi décidé de ce plan afin d’enrayer ce phénomène.

« Les robots vont-ils simplement nous délester des tâches ingrates ou bien vont-ils nous remplacer ? », a suggéré le reportage.

Trop tôt ou trop tard pour se poser la question ? Toujours est-il que cette robotique en marche peut à la fois nous ébahir par son avancée technologique fulgurante, comme elle peut nous faire sincèrement peur quant à la place qu’aura l’être humain dans la société à venir…

La robotique en marche_Alpha 1S_wp

GB : un chirurgien gravait au laser ses initiales sur le foie des patients

GB_un chirurgien gravait au laser ses initiales sur le foie des patients_laser-humour_wp

Cette affaire, relayée notamment par la BBC News, entre autres, remonte à 2013 et aurait pu passer quasi inaperçue si l’un des patients n’avait pas dû être réopéré. La signature a été découverte par le second chirurgien.

Le chirurgien britannique Simon Bramhall, 53 ans, a signé ses opérations de ses initiales sur le foie transplanté de deux patients lorsqu’il travaillait à l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham. Il y démissionna en 2014. Arrêté, il obtint une libération sous caution dans l’attente de son verdict prononcé le 12 janvier de cette année.

Il a alors écopé d’une amende de 10 000 £, soit environ 11 237 €, et de 12 mois de travaux d’intérêts généraux.

Le Juge Paul Farrer a déclaré : « Les deux opérations ont été longues et difficiles. J’accepte que vous ayez été fatigué et stressé dans les deux cas et j’accepte que cela ait pu affecter votre jugement. C’était une conduite née d’une arrogance professionnelle d’une telle ampleur qu’elle s’est égarée dans un comportement criminel. Ce que vous avez fait était un abus de pouvoir et une trahison de confiance que ces patients avaient investie en vous. J’accepte que vous n’ayez pas eu l’intention ou n’ayez rien prévu, mais le plus insignifiant des dommages aurait pu être causé. »

Quant au procureur Tony Badenoch, il a expliqué à l’audience : « Il s’agit d’une affaire hors du commun et complexe, sans précédent légal dans le droit pénal. Le plaidoyer de culpabilité vaut acceptation que ce qu’il a fait n’était pas seulement contraire à l’éthique, mais aussi répréhensible sur le plan pénal. Les actes décrits par l’accusation comme un abus de pouvoir étaient délibérés et conscients. »

Bien que le tribunal ait compris le geste du chirurgien n’étant qu’une « tentative naïve et imprudente » d’apaiser les tensions au bloc pendant les interventions de transplantation en février et août 2013 et qu’il ait été avéré que cette initiative n’avait représenté aucun impact nocif sur l’organe en question, il a été retenu une atteinte morale et physique sur l’intégrité des patients qui ainsi endormis ne pouvaient donner ou pas leur accord.

Le procureur a d’ailleurs précisé à l’audience que l’une des deux victimes s’était sentie « violée » et avait subi un préjudice psychologique continu.

Égypte : « Je dis que quand une fille marche comme ça, c’est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer »

Égypte_Je dis que quand une fille marche comme ça, c'est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer_armoiries 1914-1922_wp.png

À l’image de ces anciennes armoiries qui étaient présentes sur le drapeau égyptien (par ordre croissant dans cet article, 1914-1922, 1922-1953, 1953-1958, 1958-1972, 1972-1984), voici les propos désuets, surtout très scandaleux, qu’a tenu l’avocat Nabil al-Wahsh le 19 octobre 2017 sur le plateau de télévision de la chaîne égyptienne Al Assima.

Relayées sur le site du quotidien généraliste britannique The Independent, entre autres, les remarques de cet avocat ont non seulement suscité une véritable fureur dans le pays, mais aussi l’indignation du Conseil national égyptien pour les femmes qui a annoncé son intention de déposer une plainte contre celui-ci et la chaîne de télévision.

Alors qu’il était invité à débattre au sujet d’un projet de loi sur la prostitution, l’avocat a exprimé que l’agression sexuelle d’une fille qui se promène en pantalon déchiré ou troué laissant apparaître ses cuisses ou ses fesses est un devoir national et son viol, un devoir communautaire.

Égypte_Je dis que quand une fille marche comme ça, c'est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer_armoiries 1922-1953_wp

Il déclara ainsi : « Êtes-vous heureux quand vous voyez une fille qui marche dans la rue en montrant la moitié de son derrière ? » Puis il ajouta : « Je dis que quand une fille marche comme ça, c’est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer ».

Devant les réactions vives des autres invités condamnant ses calomnies, il argumenta : « une femme ainsi vêtue n’a qu’à sauver son honneur dont elle est la seule responsable ». Inutile de préciser le déchaînement encore plus vif qui se fit sur le plateau de l’émission.

Avocat conservateur éminent, Nabil al-Wahsh, n’est pas à son premier coup médiatique. Très souvent invité par les chaînes de télévision égyptiennes, dont Al Assima et LTC, il est coutumier de ce genre de faits. Il avait notamment insulté à plusieurs reprises la femme écrivain Nawal El Saadaoui en la traitant d’être « une mécréante et un agent aux services de l’État sioniste ». Il s’en était également pris à l’acteur Adel Imam en le taxant de « clown de pouvoir », à la comédienne Nadia Aljoundi et à la chanteuse Haifa Wahbi de « diffuser la nudité et l’immoralité au sein de la société musulmane ».

Égypte_Je dis que quand une fille marche comme ça, c'est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer_armoiries 1953-1958_wp

On se souvient surtout de sa violence mémorable en 2016 à l’encontre du Cheikh Mustafa Mohamed Rached. Ce grand théoricien conteste le port du hijab pour les femmes comme devoir religieux. Il insinue une manipulation de la part des savants du monde musulman à ce sujet en les incriminant de mettre de côté le contexte des versets coraniques afin de les interpréter selon leurs propres convictions. Ce débat qui se déroula donc à propos du port obligatoire ou non du hijab sur le plateau de la chaîne de télévision LTC se termina en pugilat. Une discussion houleuse fusa entre les deux hommes. L’avocat frappa alors le religieux avec sa chaussure. Ils finirent tous deux par s’affronter dans la zone de débat, brisant un panneau de verre et devant être séparés par l’équipe du studio.

En novembre 2017, au cours d’un autre débat télévisé, parmi les questions que lui posa l’un des invités, le journaliste Nabil Sharaf Eldin du quotidien arabe Al-Ahram, à celles sur son antisémitisme, l’avocat l’affirma : « Évidemment que je le suis ! Je suis fier d’être antisémite. Je le dis haut et fort. Je suis antisémite. […] Que cela soit enregistré ! Au diable Israël… l’entité sioniste. […] Vous et l’Europe ne me faites pas peur. Ne me menacez pas. Si j’aperçois un Israélien, quel qu’il soit, je le tue. Assez ! C’est mieux que ces choses dont vous parlez. […] Monsieur, j’appelle à [les] tuer. Je tuerai personnellement tout Israélien sur lequel mes yeux se poseront. » Il a de même qualifié l’Holocauste d’ « imaginaire ».

Égypte_Je dis que quand une fille marche comme ça, c'est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer_armoiries 1958-1972_wp

Ainsi, en réponse à l’intervention de l’avocat lors du débat de ce 19 octobre 2017, un communiqué le Conseil national égyptien pour les femmes a indiqué : « Tous les membres du conseil dénoncent cette déclaration qui encourage explicitement le viol et le harcèlement sexuel ». Il a aussi sollicité les médias de s’abstenir d’offrir l’opportunité aux personnes qui usent de discours incendiaires incitant à la violence contre les femmes.

Quant à Maya Morsi, chef du conseil, elle a dénoncé de tels commentaires constituant une violation certaine de la constitution égyptienne qui tente par des efforts explicites de sauvegarder les droits des femmes. Pour elle, les propos de l’avocat est « un appel flagrant au viol des femmes […] une promotion de la culture du viol ».

Égypte_Je dis que quand une fille marche comme ça, c'est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer_armoiries 1972-1984_wp

Enfin, il est à rappeler que le viol est l’un des crimes les plus répandus en Égypte. 200 000 femmes au moins par an en seraient victimes. Il aura fallu le soulèvement de 2011 et la vague d’agressions sexuelles durant des rassemblements contestataires sur les grandes places de la capitale pour que cette situation retienne une attention médiatique. En 2014, les agressions sexuelles sont enfin pénalisées par la loi.

Selon le rapport Understanding Masculinities de l’ONG Promundo, publié en mai dernier, 60 % des Égyptiennes ont subi une agression sexuelle, verbale ou physique, dans l’espace public pouvant aller jusqu’au viol. Et 80 % des Égyptiens, hommes et femmes confondus, estiment qu’une femme « s’habillant de manière provocante mérite d’être harcelée ».

Il y a quelques mois de cela, le magazine Forbes mettait en lumière une enquête révélant que la ville du Caire est à la première place du classement des villes les plus dangereuses pour les femmes.

Jelly

Jelly_cube_wp

Il s’agit d’un gel alimentaire à base de gélatine ou pectine lié à des liquides comestibles pour être consommé en dessert.

Le terme jelly est utilisé différemment dans le monde anglophone. En général dans les pays du Commonwealth et Irlande, il désigne un dessert à base de gélatine. Alors qu’aux États-Unis, il est employé pour des gelées étant des préparations de jus de fruits cuits qui se solidifient partiellement sous l’effet de la pectine que ces fruits contiennent. Ils sont de même appelés jello, mot provenant d’ailleurs du nom de la marque Jell-O.

Le premier cube concentré vit le jour en 1932.

Il est à noter que l’ananas, la papaye, le kiwi et les figues contiennent des protéases qui ne peuvent se mélanger avec la jelly sans arrêter le processus de solidification.

Ce grand classique de la « pâtisserie » anglaise pourtant très connu est de moins en moins servi. Les cheesecakes étant actuellement très à la mode l’ont supplanté.

Enfin, diverses recettes existent et sont facilement trouvables sur Internet ou dans des livres de cuisine type.

Bon appétit !

Jelly_rouge_wp.jpg

Les bars relais

Les bars relais_danseurs-peinture_wp.png

Invitée vendredi à une soirée, je me suis retrouvée avec d’autres expatriés francophones (belges et français) que je connaissais déjà. Nous avions eu l’occasion de nous rencontrer, il y a quelques temps déjà. Nous étant ainsi bien entendus, nous nous réunissons parfois uniquement entre adultes lorsque les emplois de temps de chacun le permettent.

Après un repas convivial où les discussions animées et les rires fusèrent, et comme nous les femmes, aimons danser, l’une d’entre nous proposa de poursuivre la soirée en boîte de nuit. Pour cause, l’an passé, nous nous étions organisées une soirée/nuit entre filles et nous étions super bien éclatées, couchées à 5 heures du matin.

Donc, aussitôt dit, aussitôt fait !

Les bars relais_danseurs-personnages_wp.png

Mais, les boîtes de nuit telles que nous les connaissons dans nos pays respectifs n’existent pas ici, dans notre coin anglais en tout cas. Il s’agit de ce qui est appelé des « bars relais ».

Certains bars permettent aux clients de danser tout en consommant bien sûr. Ils ont un DJ et tout l’attirail qui peut être dans une boîte de nuit. C’est une sorte de cafés dansants.

Ces bars fonctionnent en relais dans leur chaîne. Un bar ouvre ses portes de telle heure à telle heure puis les ferment pour laisser au suivant son tour, ainsi de suite. Chaque bar ouvre pendant 2 heures à 4 heures. Le relais commence de 8 heures du soir à 6 heures le lendemain. Une fois la chaîne terminée, les horaires changent d’un bar à l’autre donnant la possibilité à chacun d’avoir son laps de temps le plus affluent au niveau de la clientèle. Car à l’identique de chez nous, les heures les plus fréquentées sont souvent celles entre 10 heures du soir et 2 heures du matin.

Les bars relais_danseurs-couleurs_wp

Cet agréable imprévu nous a alors conduit jusqu’à l’aube. Les escarpins à talons dans une main, les clés de la maison dans l’autre, retour en taxi, avachissement dans le lit et réveil difficile. Inutile d’expliquer que danser en talons aiguille toute une soirée… nuit cause un petit désagrément le lendemain au lever.

Ainsi, les muscles (surtout des cuisses) endoloris, le dos quelque peu en compote et mes 45 ans ont eu raison de moi hier. Mais, l’esprit rempli de ce bon moment de partage, nous avons quand même trouvé le moyen d’exécuter La Macarena sur du Rock, m’a revigoré et sacrément bien ressourcé.

Me voilà donc aujourd’hui repartie à fond les ballons ! Et il ne me reste plus maintenant qu’à vous souhaiter un très bon dimanche !

Samedi en veille…

Samedi en veille_wp

Après un vendredi soir festif où je me suis couchée à plus de 4 heures ce matin, mes 40 ans passés qui m’ont rappelé vite à l’ordre. Je n’ai pas trouvé le courage de vous préparer un article.

Mais, je vous envoie ce petit billet ce soir et vous expliquerai demain cette magnifique soirée avec mes chers autres expatriés français.

Je vous souhaite une très bonne fin de soirée et à demain avec plein de…

Samedi en veille_coeurs_wp

1, 2, 3… Réveil !

1, 2, 3... Réveil_peur_wp

Digne d’un scénario de film, cette anecdote pourrait également ressembler à une blague d’humour noir…

À Oviedo, capitale des Asturies, ville du nord-ouest de l’Espagne située entre la cordillère Cantabrique et le golfe de Gascogne en Espagne, le personnel de l’institut médico-légal s’apprêtait à pratiquer une autopsie sur un homme lorsque celui-ci s’est avéré être bien en vie.

Selon la presse locale, Gonzalo Montoya, âgé de 29 ans, était détenu dans une prison près d’Oviedo où il purgeait une peine pour vol de métaux. Il a été retrouvé inanimé dans sa cellule le 7 janvier au matin après une tentative de suicide supposée. Trois médecins ont ensuite « observé qu’il ne présentait aucun signe de vie », a ainsi déclaré un porte-parole de l’administration pénitentiaire.

Le « mort » a été alors transféré à l’institut de médecine légale d’Oviedo et c’est là qu’il s’est réveillé. « Il s’est aperçu qu’on le sortait de la housse pour le mettre sur la table et pratiquer l’autopsie », a expliqué le père du prisonnier, José Carlos Montoya, aux journalistes. Celui-ci a aussi affirmé que son fils était inconscient à la suite d’une tentative de suicide par ingestion de médicaments et que son corps était marqué en vue de l’autopsie au moment où il a repris connaissance.

1, 2, 3... Réveil_colère_wp

La femme du détenu a témoigné auprès du quotidien espagnol El Mundo : « La première chose dont il se souvient, c’est qu’il était dans un sac noir. Incapable de parler, il s’est mis à grogner jusqu’à ce qu’un médecin l’entende et ouvre le sac ».

Gonzalo Montoya qui n’était pas à sa première tentative de suicide a été évacué par la suite à l’hôpital.

Son père a précisé au journal espagnol que son fils souffrait de problèmes rénaux ainsi que d’une pneumonie liée à son placement dans le réfrigérateur en concluant : « Il était complètement défiguré, très enflé ».

Enfin, l’administration pénitentiaire et le gouvernement régional des Asturies ont ouvert séparément une enquête. Pour l’instant, ils ne sont pas en mesure de préciser la durée durant laquelle l’homme avait été considéré mort.

L’intelligence serait-elle devenue un science ?

nerve cells

Selon des études scientifiques internationales :

L'intelligence serait-elle devenue une science_femme-fatigue_wp.jpg

Les personnes qui éprouvent des difficultés à se lever le matin seraient dotées d’une intelligence supérieure

Étude intitulée Why night owls are more intelligent ? Pourquoi les noctambules sont-ils plus intelligents ?  Elle a été menée par une équipe de chercheurs de The London School of Economics and Political Science (LSE), université britannique spécialisée dans la recherche scientifique et l’enseignement académique des sciences économiques, politiques, sociales et de la finance, dirigée par le psychologue évolutionniste Satoshi Kanasawa.

Celui-ci a étudié le rythme circadien (rythme biologique de 24 heures) de l’humain et de l’animal. Il a constaté que l’humain en comparaison de l’animal pouvait contrôler ce rythme. Lors de l’étude, les scientifiques ont pu observer que les individus qui se couchaient très tard le soir et avaient du mal à se lever le matin présentaient un meilleur raisonnement, étaient plus structurés et par conséquent au sens large, plus intelligents.

Le Professeur Marina Giampietro avait également réalisé des recherches similaires des années auparavant en expliquant que « multiplier les situations qui sortent des habitudes pré-requises encourage le développement d’un esprit non-conventionnel, et des capacités à trouver des alternatives et des solutions originales. Et être debout la nuit et dormir la journée, c’est tout sauf normal. Ainsi, vivre selon ce mode de vie inversé pourrait améliorer certaines de nos compétences intrinsèques. »

L'intelligence serait-elle devenue une science_chat-langue_wp.jpg

Les personnes grossières, vulgaires, seraient plus intelligentes que la moyenne

Des chercheurs de l’établissement supérieur dans l’État de New York aux États-Unis, le Marist College, ont prouvé suite à une étude que les individus grossiers obtenaient des scores plus élevés aux tests de QI et que leur vocabulaire était bien plus riche que l’idée préconçue selon laquelle les gens adeptes de gros mots ont des lacunes linguistiques, pas assez de vocabulaire et communiquent ainsi pour compenser ce manque.

Richard Stevens, professeur de l’Université de Keele en Angleterre, a démontré que jurer avait un effet thérapeutique sur la santé mentale. La vulgarité agirait comme une sorte de catharsis (extériorisation des traumatismes vécus) et permettrait alors de calmer les nerfs et réduire le stress.

Le psychologue Dr Jay a expliqué dans son livre que les personnes vulgaires avaient plus d’humour et étaient en meilleure santé. Les gros mots étant une transgression des règles sociales, le fait d’enfreindre ces codes confèrerait une dimension particulière à l’humour.

L'intelligence serait-elle devenue une science_chat-langue-couleurs_wp.jpg

Les personnes appréciant l’humour noir seraient d’une haute intelligence

Une étude publiée dans la revue Cognitive Processing a révélé qui l’intelligence jouerait un rôle majeur dans l’appréciation de l’humour noir.

L’équipe de chercheurs sous la direction de Ulrike Willinger de l’Université médicale de Vienne en Autriche a interrogé 76 femmes et 80 hommes âgés de 33 ans en moyenne. Elle a montré aux participants 12 dessins humoristiques de The Black Book, bande dessinée du dessinateur allemand Uli Stein, l’un des maîtres en matière d’humour noir, a spécifié le quotidien britannique The Guardian. Puis, les participants ont été divisés en 3 groupes. Ils ont passé des tests oraux et écrits de QI, des tests sur l’humeur et l’agressivité ainsi qu’ont été questionnés sur leur parcours scolaire. Le groupe d’individus ayant le mieux compris et le plus apprécié les blagues ont obtenu les meilleurs scores aux tests de QI et les scores les plus bas aux tests sur l’humeur et l’agressivité. Les participants de ce groupe étaient également « les mieux éduqués », a précisé l’étude.

L'intelligence serait-elle devenue une science_tableau_wp
Tableau issu de l’étude des chercheurs montrant que plus les personnes apprécient l’humour noir, plus leur QI est haut, leur agressivité basse et leur humeur bonne – Cognitive Processing

The British Psychological Society Research Digest blog (BPS Research Digest) a noté que les résultats de cette étude contredisaient aussi d’autres théories plus ou moins récentes sur les relations entre l’humour et l’agressivité, notamment l’hypothèse mise en avant en 1905 par le psychanalyste Sigmund Freud selon laquelle l’humour permettrait de libérer des pulsions sexuelles et agressives refoulées.

Les auteurs de l’étude ont résumé : « Notre étude est en adéquation avec les recherches qui avaient déjà établi une corrélation entre le sens de l’humour et le QI, mais réfute la croyance répandue selon laquelle les gens qui apprécient l’humour noir ont tendance à être grincheux et sujets au sadisme […] les résultats suggèrent au contraire que l’appréciation de l’humour noir est un processus complexe de traitement de l’information qui pourrait être dégradé par une humeur négative et un niveau élevé d’agressivité ».

L'intelligence serait-elle devenue une science_bébé-langue_wp

L’intelligence est transmise par la mère

D’après une étude écossaise, l’intelligence d’un enfant dépendrait en grande partie de celle de sa mère. Les chercheurs ont étudié durant 22 ans 13 000 adolescents. Résultat : le QI d’un enfant ne varie en moyenne que de 15 points par rapport à celui de sa mère. Les gènes liés à l’intelligence se trouveraient dans le chromosome X. Ce qui confèrerait deux fois plus de chance à la femme de les transmettre.

L'intelligence serait-elle devenue une science_chromosome_wp

Après l’on dit que les longues études ne payent pas…

Pour conclure, hormis votre maman qui vous a permis d’avoir un QI, si vous ne faites partie d’aucun de ces cas, inutile d’en déduire l’état de votre intelligence. En ce qui me concerne, je n’intègre qu’une catégorie, celle des gens qui aiment l’humour noir. Je suis donc qu’1/3 intelligente. Heureusement que ces études sont là, on se sent moins bête.

Plus de chocolat dans 30 ans ?

Plus de chocolat dans 30 ans_cacaotier_wp

Une récente étude publiée sur le site de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (National Oceanic and Atmospheric Administration, NOAA*) a de quoi provoquer une sacrée baisse de régime aux amoureux et amoureuses du chocolat.

Actuellement, le cacao se raréfie de plus en plus à cause du réchauffement climatique et pourrait disparaître définitivement d’ici 30 ans.

Plus de chocolat dans 30 ans_chocolat_wp

Le cacaotier est un arbre délicat qui a besoin d’un climat tropical pour se développer : une température stable, une forte humidité, des pluies abondantes, un sol riche en azote  et d’une protection au vent. Et le dérèglement climatique perturbe son développement.

Ainsi d’après le rapport de Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC), spécialisé dans l’évolution climatique, la hausse de température entraîne une mort prématurée des cacaotiers. Il serait prévu une augmentation de la température de 2,1°C d’ici 2050 et celle-ci pourrait causer la disparition totale des cacaotiers, par conséquent du chocolat.

Plus de chocolat dans 30 ans_wp

Aussi, cette disparition aurait des conséquences économiques dramatiques pour les pays principaux producteurs de cacao, l’Indonésie, la Côte d’Ivoire et le Ghana, dont ces deux derniers produisent à eux seuls la moitié de la demande mondiale.

Des solutions existeraient, mais celles-ci supposent de faire un choix compliqué entre la protection de la faune et de la flore et la conservation de la culture du cacao. Au Ghana, il serait envisageable une replantation des arbres dans des zones actuellement protégées de toutes cultures. Mais un dilemme se pose. Le choix de détruire ces espaces protégés ne serait pas la réponse et mettre fin à la culture du cacao ne serait pas plus concevable, car elle engendrerait des pertes économiques majeures pour le pays.

Plus de chocolat dans 30 ans_noaa_wp

*National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) : Agence américaine responsable de l’étude de l’océan et de l’atmosphère. Elle a été fondée en 1970 à la suite d’une proposition du Président Richard Nixon dans le but de créer un service national « afin de mieux protéger la vie et la propriété des catastrophes naturelles, de mieux comprendre l’environnement, et pour l’exploration et le développement vers une utilisation intelligente des ressources marines ».