« Go back to where you came from »

_Go back to where you came from_Pologne-flag_wp

Les émissions de télé-réalité font partie depuis des années de notre paysage médiatique au point de parasiter la qualité des programmes en eux-mêmes. Et les créateurs de ces émissions ne savent plus quoi inventer afin de faire grimper le niveau d’audience de la chaîne de télévision pour laquelle ils travaillent.

Pour tous ceux ou celles qui penseraient que notre télévision française qui proposent ce type d’émissions serait parmi celles qui en détiendraient le record, ils changeront peut-être d’avis avec ce qui va suivre.

_Go back to where you came from_USA-NBC-News_wp

Révélée par le département de l’information du réseau de télévision américain National Broadcasting Company, NBC News, et relayée par le magazine en ligne américain Slate, cette actualité a de quoi faire bondir !

La chaîne de télévision privée polonaise TVN s’apprête à diffuser une nouvelle émission de télé-réalité au cours de cet automne. Intitulée Go back to where you came from, en français, Retourne là d’où tu viens, elle mettra en scène 6 Polonais qui vivront « comme les réfugiés et avec des réfugiés, pendant près d’un mois ». Une télé-réalité à l’identique d’une émission australienne diffusée entre 2011 et 2015.

_Go back to where you came from_USA-Slate_wp

Un Pékin Express à la polonaise.

6 « aventuriers » et « aventurières » devront parcourir le chemin inverse de celui emprunté par les migrants. Munis d’un passeport, d’un peu d’argent et d’un téléphone, ce que tout réfugié fuyant son pays a bien sûr en sa possession, ils partiront de Berlin en Allemagne, traverseront l’Autriche, la Hongrie, la Serbie et arriveront en Grèce, d’où ils prendront un bateau, sans risque de chavirer, pour traverser la Méditerranée jusqu’au Kurdistan. Sur place, ils vivront dans un camp de réfugiés. Et durant toutes ses épreuves, ils seront alors filmés non-stop par les caméras.

_Go back to where you came from_Pologne-armoiries_wp

Dans un communiqué la chaîne TVN a déclaré : « Ce sera l’une des expéditions les plus difficiles de leur vie ». « Comment cette errance affectera-t-elle les héros ? Vont-ils regarder leur vie différemment après ce voyage ? » Questions que devront se poser les participants du programme qui, selon le magazine Slate, ont un avis divergent sur le problème de la crise des migrants. Quant au titre de « héros », sans commentaire.

Alors que le directeur de la programmation de la chaîne privée polonaise a estimé que cette émission sera d’utilité publique et permettra de contribuer au débat sur ce sujet, de nombreuses personnes accusent déjà la production d’utiliser la souffrance des migrants afin de faire du profit, tel que l’a rapporté le magazine Slate. Et malgré que la production ait déclaré « Nous sommes bien au fait que c’est un sujet politique sensible et controversé », elle s’est justifiée en expliquant que cette émission revêtait davantage le caractère d’un documentaire que d’une télé-réalité.

_Go back to where you came from_Pologne-CBOS_wp

Un documentaire ?

Enfin, le magazine Slate a rappelé que la plupart des Polonais sont opposés à l’accueil des réfugiés chez eux. Un sondage du Centre de recherche sur l’opinion publique polonaise, CBOS, a établi que seulement  5 % des Polonais accepteraient que les réfugiés fuyant une guerre puissent s’installer dans le pays, par rapport en 2015, avant le début de la crise migratoire, où ce taux était de 14 %. Sur le plan politique, le gouvernement polonais est farouchement contre l’accueil de migrants issus de pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

Publicités

La cuisine en vacances

La cuisine en vacances_cuisine-maison_wp

Pas de découvertes culinaires pour le moment. Pour une très simple raison. Je n’ai pas eu le temps. Ne sachant pas non plus quand les occasions se présenteront, je reprends mes recettes de cuisine maison, en les adaptant comme précédemment (écriture verte) pour les personnes ne consommant ni viandes ni poissons.

Je vous propose alors cette recette, pour 1 personne, que j’ai intitulée…

La cuisine en vacances_la-crabontaise_wp

La Crabontaise

(253,6 kcal)

  • 1 boîte de crabe cuit, égoutté* (72 kcal)
  • 2 tomates de couleur (70 g chacune) petites (28 kcal)
  • 1 pomme de terre Charlotte (80 g) petite (56,8 kcal)
  • 2 gros cornichons (20 kcal)
  • 2 c. à café de mayonnaise Maille Fins Gourmets (68,6 kcal)
  • 1/2 c. à café de moutarde Maille (3,75 kcal)
  • 1/2 c. à café de crème fraîche 4 % mg (2 kcal)
  • 1 c. à café de vinaigre de cidre (0,95 kcal)
  • 1 c. à café de ciboulette en pot (1,5 kcal)
  • 1 pincée de poivre blanc en poudre

*Supprimez le crabe. Compensez en augmentant la quantité de tomates, pomme de terre et cornichons.

La cuisine en vacances_tomates-couleurs_wp

Cette recette est très simple et tel que vous avez pu le constater, elle se base sur la recette de la Piémontaise.

Je vous retrouve donc lundi prochain avec une autre recette de cuisine maison.

Bon appétit !

Lifestyle à Mériel

Lifestyle à Mériel_maison_wp

Lorsque je vous avais annoncé que mon arrivée en France ne s’était pas faite sans mal, je ne vous ai pas tout révélé.

Ce ne fut ni le déménagement, qui s’est déroulé à merveille, ni l’emménagement, qui lui aussi s’est réalisé sans trop de souci, mais ce fut le trajet.

Un parcours qui habituellement ne demande que 8 heures en voiture en partance du lieu où je résidais en Angleterre, en passant par le Tunnel sous la Manche, pour arriver alors ici s’est transformé en un très pénible circuit de 17 heures !

Lifestyle à Mériel_chambre-coucher_wp

Dardford Crossing, passage obligatoire afin d’arriver au Tunnel, est un pont autoroutier surplombant la Tamise et permettant ainsi de la traverser. Ne connaissant toujours pas la raison, nous avons tous été à l’arrêt sur ce pont durant près de 9 heures. Des milliers de voitures et de camions stationnés sur des kilomètres. L’attente fut si longue que j’ai été contrainte d’uriner dans une bouteille d’eau. Une grande première pour moi, dont je me serais bien passée. Et fait inédit que j’espère ne jamais avoir besoin de renouveler.

Inutile de vous dire le résultat qui fut une belle nuit blanche et un coucher le soir suivant à 8 heures.

Lifestyle à Mériel_chambre-coucher-lit_wp

Enfin, bien qu’aujourd’hui ce soit un lointain souvenir, que j’ai bien sûr récupéré depuis, j’ai pu vérifier la véracité du dicton populaire « il n’y a pas d’âge pour apprendre ». Pour la première fois de ma vie, j’ai connu non seulement l’expérience de la bouteille d’eau pour se soulager, mais aussi les bouchons sur la route.

Ceci dit, comme prévu, je vous présente la suite des photos de ma nouvelle demeure…

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve-dressing_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve-lit_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve-lit-fenêtre_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-sofa-appareil-fitness-table-repassage_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-sofa-dressing_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-sofa-dressing-appareil-fitness_wp

Lifestyle à Mériel_couloir-étage_wp

Lifestyle à Mériel_escalier-étage_wp

Lifestyle à Mériel_escalier-étage-bas_wp

Lifestyle à Mériel_escalier-étage-haut_wp

Lifestyle à Mériel_sdb_wp

Lifestyle à Mériel_sdb-baignoire_wp

Lifestyle à Mériel_sdb-entrée_wp

Lifestyle à Mériel_sdb-meubles_wp

Lifestyle à Mériel_wc-étage_wp

Welcome to Mériel !

Welcome to Mériel_blason_wp

Les bagages sont enfin posés et déballés. Les linges divers sont rangés dans les armoires des chambres. Vaisselle et matériels variés ont rempli les meubles de cuisine. Ses tiroirs ont accueilli tabliers et torchons. La salle de bain a fait place aux produits de beauté et autres. La maison a offert l’hospitalité à ses nouveaux pensionnaires…

Depuis le 28 août dernier, je suis donc devenue Mérielloise ainsi que la 5 057e habitante.

Mériel est une petite commune située dans le Val-d’Oise en région Île-de-France, à 10 km au nord-est de Pontoise et à 4 km en bordure sud de la forêt domaniale de L’Isle-Adam. Elle possède une histoire assez riche.

Welcome to Mériel_entrée-maison-descente_wp

Des découvertes archéologiques du 20e siècle ont pu déterminer son occupation depuis la période celtique. Son abbaye Notre-Dame du Val est fondée aux alentours de 1125 par des religieux cisterciens. Le hameau de Mériel se constitue. Les rois et prélats séduits par l’abbaye s’y arrêtent. Seigneurie au 15e siècle des Orgemont et Villiers de l’Isle-Adam, le hameau est rattaché à Villiers-Adam jusqu’en 1713 et reste sous l’influence des châtelains de Stors jusqu’au 20e siècle. En 1791, Mériel totalise 360 habitants. En 1804, des habitants du village participent à l’arrestation de complices de Georges Cadoudal, général chouan, commandant de l’Armée catholique et royale de Bretagne. Ce fait leur vaut une lettre de félicitation de Napoléon Bonaparte, alors Premier Consul. En 1806, Louis Antoine Porlier, cultivateur, issu d’une famille de vignerons célèbre depuis 1619, est maire de Mériel. Au cours de la guerre franco-allemande de 1870, le lieu-dit le Champ Poirier est le témoin de combats entre soldats français et prussiens, mais sans dommage pour la commune. Afin d’exploiter des carrières de gypse à Villiers-Adam et d’expédier du plâtre à Mériel, une ligne de chemin de fer industrielle à voie étroite (0,75 m de large) est construite le long de la route de Villiers-Adam, des rues de l’abbaye et du port de Mériel. En 1943-1944, l’armée allemande ayant installé dans les anciennes carrières des ateliers de montage de fusée V1 entraîne un bombardement des Alliés sur la commune. Mériel devient ensuite un lieu de villégiature en bord de rivière proche de Paris et attire beaucoup de célébrités au 20e siècle. Cette commune était membre de la communauté de communes de la Vallée de l’Oise et des impressionnistes. Car, dans le cadre de l’achèvement de la coopération intercommunale prévue par la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, cette intercommunalité disparaît en 2016. Mériel intègre alors la communauté de communes de la Vallée de l’Oise et des Trois Forêts. Enfin, elle fait partie de la juridiction d’instance, de grande instance et de commerce de Pontoise.

Welcome to Mériel_entrée-maison-descente-fond_wp

Après ce résumé historique, je vous invite à poursuivre en photos, celles que j’ai prises de la maison dans laquelle je résiderai un certain temps, enfin plutôt de son jardin pour aujourd’hui…

Welcome to Mériel_entrée-maison-descente-garages_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-droite_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-jardin-côté_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-jardin-droite_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-portails_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-portails-descente_wp

Welcome to Mériel_jardin-fond-droite_wp

Welcome to Mériel_jardin-fond-fontaine-bois_wp

Welcome to Mériel_jardin-lanterne-niche-oiseaux_wp

Welcome to Mériel_jardin-lanterne-niche-oiseaux-arbre_wp

Welcome to Mériel_jardin-niche-oiseaux_wp

Welcome to Mériel_jardin-niche-oiseaux-arbre_wp

Welcome to Mériel_jardin-poirier_wp

Welcome to Mériel_jardin-pommier_wp

Welcome to Mériel_jardin-terrasse_wp

Welcome to Mériel_jardin-terrasse-panorama_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-Clarence_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-escalier_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-maison_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-mur_wp

Welcome to Mériel_terrasse-garages_wp

Welcome to Mériel_terrasse-jardin-côté_wp

Et pour ce week-end, je vous présenterai la suite…

Le technicien de chez Orange…

Le technicien de chez Orange..._france-telecom-fibre_wp

Souscription effectuée au 21 août dernier auprès de ce fournisseur d’accès à Internet, et dont son réseau couvre excellemment bien la zone géographique dans laquelle je réside désormais, je devais être connectée à Internet le 30 août.

J’avais alors planifié des articles jusqu’à ce 3 septembre, par mesure de sécurité. Or, ce n’était sans prévoir cette fichue ligne téléphonique qui a ainsi occasionné une mauvaise évaluation de cette mesure de sécurité.

Le 30 août, pas d’Internet, ma ligne téléphonique étant toujours en cours d’installation. Je décide de patienter quelques jours, sachant que ce fournisseur d’accès m’avait toutefois prévenue que le délai d’attente pouvait aller jusqu’aux quinze jours.

Prise ensuite dans le tourbillon de l’emménagement, puis comme Sœur Anne ne voyant rien venir…, j’entrais en contact avec un conseiller téléphonique de ce fournisseur afin de régler la situation. Ne parvenant pas à résoudre le problème, un rendez-vous ce matin fut alors fixé.

Le technicien de chez Orange..._france-telecom_wp

Un très charmant jeune homme se présenta dans un premier temps au téléphone, puis à ma porte. Bah oui ! On a beau avoir quarante ans bien sonnés, on ne devient pas pour le moins insensible à la beauté d’un homme qui nous fait regretter à ce moment de ne plus avoir vingt ans. Bref. Très courtois et serviable, ce technicien qui a trouvé la solution recevra une cote de notation de 10/10 à la réception du mail qui me sera envoyé afin de l’évaluer. Et me voici donc de nouveau aux commandes de mon ordinateur.

Malgré une certaine impatiente de ma part, estimant que quinze jours d’attente pour une mise en service téléphonique et d’Internet c’est un peu long, j’ai découvert en parallèle ce fournisseur d’accès que je ne connaissais pas ou tout du moins que de nom. Hé bien ! Ce fut une belle découverte. Du contact avec la toute aussi charmante jeune femme lors de ma souscription au conseiller téléphonique jusqu’au technicien, les services proposés et la réactivité face à un souci sont à la hauteur. Je suis par conséquent, et pour l’instant, satisfaite de mon nouveau fournisseur d’accès à Internet.

Ceci dit, il y a bien un point commun sur ce sujet avec l’Angleterre, les délais d’attente pour accéder à Internet sont tout autant longs. Il est à se demander si les fournisseurs d’accès à Internet d’ici ou d’ailleurs, et ce quel que soit leur titre, réseau, etc., ne vont pas jusqu’à Trifouillis-les-Oies directement tirer les lignes pour les amener à bon port…

En France !

En France_tour-eiffel_wp.jpg

Coucou les amis !

Me voilà enfin de retour parmi vous ! Et non sans mal !

Entre l’emménagement, le domaine administratif à régler afin de régulariser ma situation, les charges incombant à la maison (eau, électricité, etc.) et mon souhait (non exaucé) de ne pas mettre en stand-by ce blog, j’ai réussi à vous rejoindre !

Enfin surtout Internet ! Ou plutôt le téléphone ! La connexion Internet était installée dès mon arrivée, mais pas la ligne téléphonique. Donc sans celle-ci, pas d’accès à Internet !

Et mine de rien ou de crayon, comme vous voulez, c’est dans ce cas que l’on se rend compte qu’aujourd’hui on ne peut plus se passer de cette technologie.

Mais avant de vous raconter mes petites péripéties (dans l’article qui va suivre), je tiens absolument à vous remercier tous et toutes pour vos très charmants commentaires auxquels je réponds ici en tir groupé, en espérant ne froisser aucun et/ou aucune d’entre vous.

Merci pour vos encouragements, vos vœux de bons déménagement et emménagement, vos soutiens partagés et votre accueil en France.

Avant donc de vous retrouver, je vous envoie des tonnes de…

En France_coeur-bisous-rouge-à-lèvres_wp

À la cuisine !

À la cuisine_wp

Ah la cuisine française ! Malgré des découvertes culinaires anglaises intéressantes, rien ne vaudra quand même notre belle gastronomie française. C’est bien d’ailleurs ce point « alimentaire » qui ne me manquera pas dans ma nouvelle vie.

Je vais enfin retrouver mes cuisses de grenouilles, mes bons escargots au beurre à l’ail, un vrai plateau de fruits de mer avec ses bulots, bigorneaux, etc., un plateau de fromage digne de ce nom, avec ses fromages qui puent, qui arrachent la tronche… Et le vrai pain, les pâtisseries alléchantes, la charcuterie, la choucroute, le cassoulet, les tripes… les bons petits plats bien français qui m’ont tant manqué…

À la cuisine_boeuf-bourguignon_wp

À la cuisine_choucroute_wp

À la cuisine_cuisses-de-grenouilles_wp

À la cuisine_escargots-beurre-ail_wp

À la cuisine_petit-salé-lentilles_wp

À la cuisine_ratatouille_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je le retirerai sur leur demande.

Bon appétit !

Les couleurs de l’été

Les couleurs de l'été_végétation_wp

Dans un peu moins d’un mois, nous accueillerons l’automne. L’été exceptionnellement chaud que nous avons tous connus cette année laissera sa place pour cette arrière-saison peut-être aussi clémente ?

Mais avant cela, profitons encore de ce dernier dimanche des vacances scolaires avec ces paysages d’été tout en couleur…

Les couleurs de l'été_forêt-fougères_wp

Les couleurs de l'été_fleurs-mauves_wp

Les couleurs de l'été_champ-tournesols_wp

Les couleurs de l'été_champ-lavande_wp

PENTAX Image

Les couleurs de l'été_champ-bleu_wp

Les couleurs de l'été_champ-blé_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je le retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Haut les moustaches !

Haut les moustaches_chaton-hamac_wp

Amoureux, amoureuses des chats, je vous propose ces quelques photos de chatons qui ne peuvent que nous faire craquer…

Haut les moustaches_chaton-prise-électrique_wp

Haut les moustaches_chaton-gris_wp

Haut les moustaches_chaton-gris-face_wp

Haut les moustaches_chaton-noir-blanc_wp

Haut les moustaches_chaton-poussin_wp

Haut les moustaches_chaton-raisin_wp

Haut les moustaches_chaton-raton-laveur_wp

Haut les moustaches_chaton-roux_wp

Haut les moustaches_chaton-roux-tigré_wp

Haut les moustaches_chatons-duo_wp

Haut les moustaches_chatons-trio_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je le retirerai sur leur demande.