Février

fevrier_calendrier_wp

Le mot février est issu du nom latin februarius, lui-même dérivé du verbe februare signifiant « purifier »

Février n’est pas que le mois pour les amoureux, il est aussi celui des crêpes et surtout la période la plus courte de l’année, en terme de calendrier, puisqu’il ne possède que 28 jours et 29 pour les années bissextiles.

fevrier_cadre_wpNe nous en plaignons pas ! Dans son lointain passé, il ne comptait tour à tour que 23 et 24 jours.

Vers 450 avant J.C., la République romaine réforma le calendrier romain (février avait 28 jours les années types) en ajoutant, tous les 2 ans, un mois de 27 jours, mercedonius, à la suite de celui de février. Février comptait alors alternativement 23 et 24 jours.

Ce n’est qu’à partir de la réforme julienne que ce mois supplémentaire fut supprimé. Février reprend alors ses 28 jours les années standards et 29 les années bissextiles. Le calendrier grégorien conserve ainsi cette caractéristique. Côté historique, un 29 février a été utilisé dans certains pays de tradition orthodoxe afin de compenser un décalage en passant du calendrier julien au calendrier grégorien.

Mais février a été également une source d’inspiration pour de nombreux dictons, lesquels ne sont pas toujours fidèles à la réalité météorologique des pays tempérés de l’hémisphère nord.

fevrier_oursons_wpEn exemple :

« Février le plus court des mois est le pire pour tous », « Février rigoureux effraie les plus frileux », « Il vaut mieux un renard au poulailler qu’un homme en chemise en février », « En février pluie jamais finie fait l’année féconde et bénie » ou encore « Mieux vaut un loup dans le troupeau qu’un mois de février trop beau »

Et février possède une autre particularité. Il commence le même jour de la semaine que celui du mois de mars et novembre (lorsqu’il compte 28 jours) et celui du mois d’août, les années bissextiles.

Enfin, en raison de sa courte période, il est le seul mois de l’année où il est possible de n’observer aucune pleine lune. Logique, étant donné que la lune se déplace en orbite autour de la Terre, les phases lunaires changent d’un jour à l’autre, complétant ainsi un cycle au bout d’une lunaison d’une durée d’environ 29,5 jours !

fevrier_crepes_wp

Bon dimanche !

Publicités

L’Épiphanie

lepiphanie_galette-des-rois_wp

Ce dimanche est le jour de la fameuse galette des rois. Une nouvelle occasion de se réunir en famille ou de pouvoir souhaiter la bonne et heureuse année aux autres de nos proches que nous n’avons pas eu l’occasion de voir au moment du passage de l’ancienne année à la nouvelle.

Mais, ce fameux jour qu’est l’Épiphanie est également une part de notre Histoire que nous ne connaissons pas toujours très bien.

lepiphanie_ladoration-des-mages_peint-par-matthias-stom-v-1600-1650_wp
L’Adoration des mages, peint par Matthias Stom vers 1600-1650

Selon la tradition chrétienne, l’Épiphanie a lieu le 6 janvier (le 6 janvier étant le 6e jour de l’année du calendrier grégorien, dont 359 jours avant la fin de l’année ou 360 jours pour les années bissextiles. Il était aussi le 17e jour du mois de nivôse dans le calendrier républicain français, appelé officiellement jour de la marne) et célèbre le Messie venu et incarné dans le monde recevant la visite et l’hommage des rois mages.

Depuis 1971, dans les pays où ce jour n’est pas férié, l’Épiphanie est fêtée le 2e dimanche après Noël, donc le 1er dimanche suivant le jour de l’An. Mais en France, c’est depuis 1802 que cette fête a été célébrée et établie comme telle par le décret du Cardinal Caprara, légat du pape Pie VII. Elle est de même nommée « Théophanie » signifiant la « manifestation de Dieu. » Quant à la coutume de la « galette des rois », elle existe en France depuis déjà le Moyen-Âge. Un gâteau contenant une fève partagée ce jour-là ou celui qui trouve la fève dans sa part de gâteau est ainsi appelé « roi »

lepiphanie_gabriel-metsu_la-fete-des-rois-ou-le-roi-boit-v-1650-1655_alte-pinakothek_munich_la-fete-des-rois-aux-pays-bas-septentrionaux-au-17e-s_wp
La Fête des Rois ou Le Roi boit, peint par Gabriel Metsu v. 1650-1655 (Alte Pinakothek, Munich) – La Fête des Rois aux Pays-Bas septentrionaux au XVIIe s

Étymologiquement parlant, ce substantif féminin est emprunt du latin chrétien Epiphania, du grec Epipháneia (Ἐπιφάνεια), voulant dire « manifestation » ou « apparition », ainsi que de son adjectif substantivé (adjectif prenant aussi la valeur d’un nom commun, exemple : un homme pauvre, un pauvre) epiphanios, de epiphanês (illustre, éclatant), de épi- (sur) et phainien (briller). Ce terme est donc bien antérieur au Christianisme. D’ailleurs, dans la culture grecque, les Épiphanes sont des divinités apparaissant aux Hommes, tels que Zeus, Athéna, Hermès, Héra, Poséidon, Déméter, Héphaïstos ou encore Aphrodite, Arès, Artémis, Hestia, Dionysos, Apollon, etc.

lepiphanie_fresque-sculptee_cathedrale-dautun_wp
Fresque sculptée – Cathédrale d’Autun

Or, à la base, l’Épiphanie tire son origine des fêtes païennes, d’où la « Fête de la Lumière ». Celle-ci correspond au cycle de « Noël » qui avant toute considération religieuse est un cycle atteignant son apogée au jour marquant le solstice d’hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice (la plus longue de l’année) annonce le rallongement des jours et par extension la renaissance de la Lumière imaginée comme étant la création de toutes choses. Ce cycle se prolonge après le 25 décembre durant une période de 12 jours et 12 nuits pour se terminer le 6 janvier. Ce chiffre 12 est devenu alors symbolique, représentant le « Tout », 12 mois, 12 heures, 12 dieux olympiens (fête des 12 dieux épiphanes sous la Rome Antique), 12 tribus d’Israël, 12 apôtres, etc.

La galette est ainsi par sa forme ronde et dorée le symbole du soleil (la Lumière)

lepiphanie_epiphanie-au-royaume-uni_isaac-cruikshank_1794_wp
Épiphanie au Royaume-Uni, peint par Isaac Cruikshank, 1794

Sous l’Antiquité, les Romains fêtaient les Saturnales pendant 7 jours. Durant cette période, la hiérarchie sociale ainsi que l’ordre établi pouvaient être transgressés. Par exemple, les soldats tiraient au sort avec une fève le nom d’un condamné à mort qui devenait le temps des réjouissances le roi. À la fin de cette période, la sentence est bien sûr exécutée. Autre exemple, parmi les jeunes soldats, un roi était élu et pouvait commander à sa guise tout ce qu’il désirait. Il en était de même où, par tirage au sort, les rôles du « maître » et de son « esclave » étaient inversés.

C’est ensuite à l’arrivée de l’introduction de la fête de Nativité, donc Noël, le 25 décembre, que l’Épiphanie prend son sens religieux selon les confessions et les cultures.

lepiphanie_danse-traditionnelle-des-hommes-realisee-dans-leau-glacee-pour-lepiphanie_bulgarie_wp
Danse traditionnelle des hommes réalisée dans l’eau glaçée pour l’Épiphanie, Bulgarie

Dans l’Église latine, elle symbolise les « mages » ou « savants venus d’Orient », en référence à Gaspard, Melchior et Balthazar, qui seront alors appelés traditionnellement par la suite les « Rois mages », venus rendre hommage à l’enfant Jésus. Elle est célébrée en général le 6 janvier.

Dans les Églises byzantines, elle commémore le baptême du Christ dans le Jourdain. En Grèce, Bulgarie, Roumanie, Serbie, Ukraine et Russie, une croix est lancée par l’évêque dans un fleuve ou la mer où les jeunes gens s’y défient en y plongeant pour la rapporter. La fête prend couramment le nom de Théophanie et est précédée d’un jeûne strict le 5 janvier.

Dans l’Église arménienne, elle est l’une des plus grandes fêtes de l’année (Noël n’étant pas fêté le 25 décembre, mais selon l’usage chrétien ancien le 6 janvier)

part de galette des rois 2

Enfin, dans le Sud des États-Unis, la tradition de « tirer les Rois » est sous le nom de King cake, et cette période part de l’Épiphanie jusqu’au carnaval de mardi gras, du 6 janvier jusqu’entre le 3 février et le 9 mars.

Sur ce, dégustez bien votre galette des rois et bon dimanche !

Happy New Year 2017 !

happy-new-year-2017_couronne-souris_wp

Encore une année qui va bientôt s’achever. L’année 2016 va ainsi s’éteindre afin de laisser s’allumer l’année 2017.

happy-new-year-2017_bougies_wpAux 12 coups de minuit, nous enterrerons définitivement l’ancienne année pour assister à la naissance de la nouvelle.

Certains s’embrasseront sous le gui et le houx en signe de porte-bonheur. D’autres s’embraseront dans la rue en criant « Bonne année ! »

Ou d’autres même en profiteront pour penser à leurs bonnes résolutions qui, nous le savons bien par expérience, ne dureront pas jusqu’à la fin de l’année.

Mais chacun fêtera l’arrivée de la nouvelle année à sa façon.

happy-new-year-2017_porte_wpNous abandonnerons tout doucement l’esprit de Noël au profit de celui du Nouvel An et nous préparerons à l’accueillir.

Nous espèrerons au fond de soi que la nouvelle année sera meilleure que l’ancienne.

Nous rêverons à ce que nos projets deviennent plus propices, surtout leur résultat.

Nous finirons presque par oublier cette vieille année en se disant que cette nouvelle année nous permettra de faire peau neuve.

happy-new-year-2017_cloches-vert_wp

Nous ressentirons un petit regain d’air nouveau, une volonté d’accomplir plein de choses.

happy-new-year-2017_champagne_wpNous aspirerons, comme à chaque entrée dans une nouvelle année, à ce que le monde dans lequel nous évoluons aille vers son mieux.

Nous imaginerons que cette nouvelle année fera la différence par rapport aux autres.

Que cette année permette à cette notion de liberté de ne plus être qu’une simple vague idée à défendre, mais qu’elle puisse devenir pour le tout un chacun un réel acquis.

happy-new-year-2017_verre-souris_wpQue cette année puisse évoquer un véritable temps de renouveau pour le bonheur de tous.

Et naïvement, l’espace de ce court instant du passage de l’ancienne année à la nouvelle, nous souhaiterons au plus profond de son âme que la paix ne soit plus non plus qu’un mot banal parmi tant d’autres.

Enfin, peu importe à quoi nous penserons, imaginerons, rêverons… nous souhaiterons une bonne année à tous ceux que nous aimons, une bonne santé…

Nous observerons, chacun à sa manière, la tradition des vœux pour la nouvelle année.

happy-new-year-2017_batons-souris_wp

Je vous souhaite donc à tous et à toutes une très belle année 2017. Prenez bien soin de vous.

Happy New Year !

Lapin en cocotte

lapin-en-cocotte_wp

Voici la dernière recette de cuisine maison de l’année. Une recette vraiment très simple et familiale qui veille toujours à un apport raisonnable en calories.

Plat chaud pour 4 personnes.

lapin-en-cocotte_plat_wp

Lapin à la mode asiatique

(1 554,01 kcal (388,5 kcal/pers.) et environ 30 €)
(963,61 kcal (240,9 kcal/pers.) et environ 15 €)

lapin-en-cocotte_assiette_wp

– 2 râbles entiers de lapin* (576 kcal)
– 2 cuisses entières de lapin* (576 kcal)
– 200 g d’oignons rouges frais coupés en fines rondelles (82 kcal)
– 10 g d’ail frais haché finement (11 kcal)
– 180 g de panais frais coupé en fines rondelles (136,8 kcal)
– 120 g de carotte fraîche coupée en fines rondelles (50,4 kcal)
– 100 g de champignons frais chanterelles (16 kcal)
– 20 g de fruits confits mixte (64 kcal)
– 1 g de ciboulette séchée en pot (0,3 kcal)
– 1 g de poivre blanc en poudre (2,51 kcal)
– 1 l d’eau (0 kcal)
– 125 ml de vin blanc sec (0 kcal)
– 75 ml de sauce de soja réduite en sel (39 kcal)

*Quadruplez la quantité de panais pour remplacer les râbles (547,2 kcal)
*Quadruplez la quantité de carottes pour remplacer les cuisses (201,6 kcal)

La veille

Dans un faitout, mélangez tous les ingrédients, sauf les champignons, avec l’eau. Réservez au réfrigérateur toute la nuit.

Le jour J

Posez le faitout avec son contenu sur feu doux et cuisez pendant 3 heures. Servez, c’est prêt !

lapin-en-cocotte_pdt_wp

  • Note

– Vous pouvez accompagner ce plat d’une simple salade ou d’une pomme de terre au four, de riz, ou vous contentez des éléments végétaux cuits avec les morceaux du lapin.

– Vous pouvez également préférer un lapin entier.

lapin-en-cocotte_sauce_wp

J’espère que cette ultime recette qui clôture ainsi cette année 2016 vous plaira.

Bon appétit !

Merry Christmas 2016 !

merry-christmas-2016_wp

Plus que quelques heures avant le réveillon de Noël ! L’excitation est à son comble chez les petits comme chez les grands !

merry-christmas-2016_boules-uk_wpOn regarde aux derniers préparatifs. Nous, les filles, on a déjà sorti notre tenue pour le soir à peine au saut du lit. On avale en vitesse un petit déjeuner à côté du sapin de Noël que l’on a laissé allumé toute la nuit afin que le papa Noël ne nous oublie pas. On file sous la douche rapidement pour aller acheter les produits frais, selon le repas prévu. On se prépare aussi vite pour être là dès l’ouverture du magasin en pensant éviter la ruée de la foule dans les rayons.

merry-christmas-2016_boule-souris_wp

Or lorsque l’on arrive devant ce dit magasin, on s’aperçoit que nous avons eu tous la même pensée.

merry-christmas-2016_pingouin-bonhomme-neige_wpLe caddie bien fermement cramponné, avec de la fumée qui sortirait presque de ses roues, prêt à partir pour le top départ de la course dès que les portes du magasin s’ouvriront. Le GPS à la main pour ne pas se perdre dans les rayons et gagner du temps. Des jambières et de bonnes chaussures montantes pour se protéger des éventuels coups des autres coureurs. On est ainsi tous parés pour franchir la dernière ligne droite avant les festivités.

merry-christmas-2016_boules-noel_wp

Sur fond de musique des chants de Noël qui se mêlent au brouhaha des gens, on se lance donc dans la course ultime des achats pour le repas du réveillon et de celui de Noël.

merry-christmas-2016_pere-noel_wpÀ coups de dépassement avec les autres coureurs, et de soi par la même occasion, les caddies se remplissent au fur et à mesure. Arrivée finale, le passage obligé à la caisse. Entre agacement chez les uns et zen-attitude chez les autres, une longue file d’attente se forme. On règle alors son dû pour ensuite repartir chez soi. Quant au résultat de la course, le magasin gagne et nous…

merry-christmas-2016_bonnet-chaton_wp

Retour à la maison. On range les courses, puis l’on s’affaire à une autre course, celle de la préparation du repas. Pour la suite, c’est à chacun de la continuer en fonction de ses us et coutumes.

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes un très bon Noël 2016. Qu’il se passe dans la joie, la bonne humeur et un vrai partage d’amitié et de fraternité.

Merry Christmas !

Paysages d’hiver

paysages-dhiver_wp

Petite pause hivernale à travers ces quelques photos afin de nous mettre doucement dans le bain de Noël qui approche. Mais également de la saison froide qui a d’ailleurs commencé à nous en donner un petit aperçu ces jours-ci…

paysages-dhiver_arbre_wp

paysages-dhiver_canada_alberta_moraine-lake_banff-national-park_wp
Moraine Lake – Banff National Park – Alberta – Canada

paysages-dhiver_arbre-branche_wp

paysages-dhiver_canada_quebec_lac-saguay_wp
Lac-Saguay – Québec – Canada

paysages-dhiver_arbre-branche-fleur_wp

paysages-dhiver_canada_quebec_riviere-rouge_wp
Rivière-Rouge – Québec – Canada

paysages-dhiver_arbre-branche-neige_wp

paysages-dhiver_france_haute-savoie_le-grand-bornand_wp
Le Grand-Bornand – Haute-Savoie – France

paysages-dhiver_arbre-branche-rosier_wp

paysages-dhiver_russie_chateau-de-vyborg_wp
Château de Vyborg – Russie

paysages-dhiver_montagne_wp

paysages-dhiver_suede_wp
Maison – Suède

Bon dimanche !

Le mois de Noël

le-mois-de-noel_wp

Ça y est ! C’est le 1er décembre ! Le mois de la course pour arriver jusqu’à Noël débute !

le-mois-de-noel_bonhomme-neige_wpC’est l’une des périodes de l’année où le tout un chacun fait un peu une courte pause dans sa vie pour laisser place à la magie de Noël. C’est le moment où les problèmes du quotidien ou autre se font un peu plus légers.

le-mois-de-noel_maison-neige_wpLes maisons s’arborent doucement de somptueuses décorations qui scintilleront de mille feux à la nuit tombée et jusque tard dans le soir. Les sapins de Noël font également leur apparition dans les chaumières.

le-mois-de-noel_bonhomme-neige-luge_wp

Pour les plus chanceux, une magnifique neige sera au rendez-vous pour compléter cette magie et renforcer l’esprit de Noël. Les enfants se lanceront dans la bataille de boules de neige. Les bonhommes de neige viendront animer les jardins. Et nous nous promènerons dans les allées des marchés de Noël qui commencent eux de même à se monter ici et là en petites cabanes de bois.

le-mois-de-noel_bonhommes-neige-couple_wpAh ! Noël ! Comme j’aime cette période ! Et afin d’honorer cet instant annuel si particulier, malgré tout ce que l’on peut en dire, je le partagerai avec vous tout au long de ce mois.

le-mois-de-noel_pere-noel-renne_wpCar Noël, pour ma part, ne signifie pas seulement le Père Noël qui apporte des cadeaux aux plus petits comme aux plus grands, une fête commerciale de plus, pour les plus critiques d’entre nous, une course effrénée dans les magasins bondés de monde pour le jour J ou encore l’avènement d’un quelconque sauveur. C’est aussi un moment de communion, que l’on soit croyant ou pas, de paix, de partage les uns avec les autres. C’est un moment où la trêve entre les peuples peut exister, de nombreux exemples historiques en ont d’ailleurs apporté la preuve, où le communautarisme n’a pas sa place, de la même manière que les différences culturelles et autres non plus. C’est l’espoir permis d’une harmonie humaine, d’un meilleur pour le chacun d’entre nous et pour le monde entier.

le-mois-de-noel_bonhommes-neige_wp

Rien de scientifique là dedans, me direz-vous ? Mais se donner les moyens d’accéder à une véritable paix ne fait-il pas partie de la science ? Mettre au service de l’humanité un savoir pour son bien-être ? Ou utiliser cette connaissance acquise par l’étude ou la pratique pour la conduite de la vie et sa meilleure condition ?

Mon beau sapin…

Mon beau sapin_wp

Petite pause dans mon parcours nutritionnel. Aujourd’hui, c’est le 1er décembre… Journée décoration sapin de Noël !

Hé oui ! Bientôt c’est Noël ! Et comme cela passe vite ! Et comme à chaque fin d’année, nous disons la même chose !

Mon beau sapin4_Bref ! Aujourd’hui, je vais ouvrir mon carton spécial décoration de Noël. Mon sapin va être installé en début de matinée prêt à être vêtu de ses apparats. Tous les ans depuis que je suis enfant, la tradition familiale veut que le sapin soit décoré le 1er du mois de décembre et j’adore ce jour ! Mon beau sapin3_C’est le jour où je retombe en enfance et comme une gamine, je suis tout excitée à l’idée d’ouvrir ce carton, de déballer les boules, les guirlandes, les sujets, mon étoile fétiche qui trouvera sa place sur le sommet du sapin et pourra ainsi briller de mille feux, rivalisant avec ses copines accrochées là-haut !

J’adore cette période de l’année ! La magie de Noël ! Et je me contrefiche des gens qui disent que cette fête est commerciale, moi j’aime Noël ! Regarder les vitrines illuminées, les enfants intimidés devant le père Noël, les gens courir pour les cadeaux, les magasins bondés de monde ! J’aime entendre les diverses musiques de Noël dans les boutiques, au coin d’une rue sortant des haut-parleurs mis pour l’occasion ! J’aime sentir cette odeur de marrons grillés, me balader en lézardant dans le marché de Noël parmi les petites cabanes en bois !

Mon beau sapin2_Et le top ! C’est quand il neige ! Autant j’aime la chaleur et le plein soleil, autant j’aime le froid sec et la neige ! J’adore la neige ! Cette ambiance feutrée, ce sommeil dans lequel la nature s’est mise ! Cette blancheur qui éclaire la nuit, ce parfum si particulier annonçant l’arrivée de l’hiver ! J’aime marcher dans la neige, entendre les pas feutrés qui s’enfoncent ! Et cette belle couche brillante à la tombée du soir qui se met à scintiller doucement, les étoiles qui s’allument dans le ciel et le parsèment au fur et à mesure que la nuit approche !

Ah ! Noël ! C’est le moment de l’année le plus spécifique où durant une courte durée certains mettent de côté leur rancune ! C’est un instant où la trêve peut parfois trouver sa place ! C’est le temps d’un rêve de paix ! C’est un temps d’espoir furtif de croire que le monde pourrait vivre en harmonie sans haine et sans guerre !

Mon beau sapin1_wp

Enfin, c’est un rêve…

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, je vais me laisser bercer par la douce euphorie de Noël, me laisser envoûter par sa tendre magie…

… Et mon beau sapin, roi des forêts…