« Dry January » ?

_Dry January_an-champagne-flûtes_wp

Créé en 2013 au Royaume-Uni, le « Dry January » propose de supprimer complètement la consommation d’alcool durant tout le mois de janvier, après les excès des fêtes de fin d’année. Cette résolution d’un mois imaginée par l’association caritative Alcohol Change UK est reconduite chaque année avec grand succès ; l’application officielle du défi, « Try Dry », ayant déjà été téléchargée plus de 100 000 fois. Cette année, elle traverse la Manche pour s’installer dans l’Hexagone, sous le nom de « Défi de Janvier », et est portée par une trentaine d’associations de santé publique et d’addictologie.

_Dry January_an-champagne-coupes_wpÀ l’inverse de nos voisins Outre-Manche, cette initiative semble provoquer une certaine polémique chez nous. Et pour cause.

Pour avoir vécu un certain nombre d’années en Angleterre, comme vous le savez, l’alcool est un véritable fléau dans ce pays. Les Anglais picolent à mort ! Et ce dans le sens propre comme figuré. En 2013 lorsque cette bonne intention a été proposée, j’étais depuis peu en Angleterre. En 2018 lorsque je suis partie, le résultat est demeuré le même ; l’alcool reste toujours un sérieux problème en Angleterre.

_Dry January_an-champagne-flûtes-seau_wpMais histoire de se donner bonne conscience, on s’abstient pendant un mois, une bonne résolution de début d’année, qui comme toutes bonnes résolutions prises à cette période, elles ne durent jamais longtemps.

En résumé, vous pouvez vous pinter la tronche 11 mois sur 12 !

Bon réveillon de Noël !

Bon réveillon de Noël_bonhomme-neige-trompette_wp

Les cuisines battront leur plein ce soir. Les tables se vêtiront de leurs habits étoilés. Les tenues de soirées sortiront des armoires. Les sapins s’illumineront dans les foyers…

Nous partagerons un moment festif en famille et/ou entre amis. Nous oublierons pour un temps nos soucis. Nous nous amuserons. Nous attendrons les douze coups de minuit…

Je vous souhaite à tous et toutes un très bon réveillon de Noël !

Dans le calme de l’hiver…

dans le calme de l'hiver..._daims-neige_wp

Suite et fin de ces quelques paysages d’hiver :

dans le calme de l'hiver..._forêt-neige_wp

dans le calme de l'hiver..._sapins-neige_wp

dans le calme de l'hiver..._rivière-neige_wp

dans le calme de l'hiver..._stalactites_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Dans le froid de l’hiver…

dans le froid de l'hiver..._hibou-neige_wp

Dans l’attente de ma sentence (cf. article d’hier), je vous propose ces quelques paysages au cœur de l’hiver…

dans le froid de l'hiver..._forêt-neige_wp

dans le froid de l'hiver..._maison-sapins_wp

dans le froid de l'hiver..._forêt-colline_wp

dans le froid de l'hiver..._forêt-sapins_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je le retirerai sur leur demande.

Pêche d’hiver !

pêche d'hiver_femme-dansant-dessin_wp

Fin du suspens les amis ! Me revoilà dans les cartons ! Je déménage vers la fin février. Mais cette fois-ci, c’est la bonne ! Je vais emballer pour ensuite déballer mes affaires pour la dernière fois. Je vais m’installer pour de vrai et enfin vivre sans aucun carton qui reste fermé dans une pièce ou un coin d’un garage !

Je quitte la région parisienne pour la région normande. Je vais y retrouver la campagne et le calme des lieux. Les vaches seront quasiment mes seules voisines avec les quelques agriculteurs environnants.

Ah ! Retour à la nature !

Proche du hameau dans lequel je résiderai, des longues promenades magnifiques sur des chemins m’attendent. Des champs à perte de vue vont s’offrir à mes yeux. Le parfum des souvenirs de ma campagne anglaise se fera ressentir. La sérénité, le silence, la qualité de vie, le vrai bien-être reviendront…

En tous cas pour ma part. Je comprends cependant les personnes qui aspirent à un style de vie plus sonore, les individus qui préfèrent le bruit de la ville… Je les comprends très bien même, car plus jeune, j’en faisais partie. Il m’était inconcevable d’aller m’ « enterrer » à la campagne. Puis les années ont passé, la vie tumultueuse que je pouvais avoir aussi… Et j’ai découvert la vie à la campagne, ce, bien avant l’expatriation en Angleterre. Une vie tranquille où j’en ai de suite ressenti ses bienfaits. Moins de stress, de sautes d’humeur, plus d’écoute sur les choses et les êtres qui m’entouraient, plus de zen… Mais ces bienfaits se sont davantage confirmés en Angleterre, car les Anglais sont beaucoup plus verdure et nature que les Français. Leurs jardins de ville comme ceux de la campagne sont des oasis de végétation.

Bref. Je vais pouvoir œuvrer dans un endroit qui me convient, me réadapter à la vie à la française qui a bien évolué depuis mon absence et à laquelle j’ai quelques difficultés à m’y faire. Je vais surtout retrouver des souvenirs enfouis dans des cartons qui sont restés endormis durant plus de cinq ans. Je vais d’ailleurs aussi et certainement avoir de belles surprises lorsque j’ouvrirai ces cartons, des souvenirs probablement cassés. Mais, ce ne sera pas grave, car ces souvenirs malgré tout demeureront à jamais en souvenir…

Dimanche d’hiver

dimanche d'hiver_zen-galets-pyramide_wp

Elle est bien loin ma quiétude anglaise où la violence n’était qu’un lointain souvenir, loin de venir frapper à ma porte. Il est dur le retour à cette triste réalité de la haine dans les rues et le cœur de certains.

dimanche d'hiver_zen-galets-pyramide-noir_wp

Je ne sais quoi penser sur ce qui se passe. J’ai simplement l’impression d’être une extra-terrestre loin de sa planète où il y faisait bon vivre. Ou encore être une naufragée ayant vécu sereine durant des années sur son île qui revient dans une civilisation finalement plus perdue qu’elle…

dimanche d'hiver_zen-galets-pyramide-bambous-eau_wp

Afin de supporter cette rage ambiante, cette fureur démesurée, je laisse se consumer un bâton d’encens dans mon bureau, j’écoute une musique relaxante, je respire calmement en humant ce doux parfum qui se dégage dans la pièce et je plonge mon regard dans ces photos, histoire de retrouver cette paix d’antan…

dimanche d'hiver_zen-galets-trio_wp

dimanche d'hiver_zen-galets-pyramide-gris_wp

dimanche d'hiver_zen-galets-pyramide-noir-bougies_wp

dimanche d'hiver_zen-galets-pyramide-bambous_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

L’hiver

L'hiver_phare-neige_wp

Alors que le solstice d’hiver est noté au 21 décembre dans le calendrier, soit aujourd’hui, il aura en fait lieu officiellement demain, pour cette année.

Il sera le jour le plus court de l’année. Dans l’hémisphère nord, les jours commenceront à s’allonger, tandis que dans l’hémisphère sud, ils commenceront à diminuer.

Le solstice d’hiver 2018 se produira précisément à 23 h 22 (heure de Paris) et ouvrira alors les portes de l’hiver.

Mais cette année, il sera particulier, car il sera accompagné d’une pleine lune ainsi que d’une pluie de météores, comme nous le révèle le magazine Forbes, lequel précise aussi qu’il faudra attendre 2094 pour que ces deux phénomènes se manifestent en même temps.

La dernière pleine lune de cette année débutera à 18 h 50 (heure de Paris), sachant que cette nuit Mercure et Jupiter seront visibles en même temps. Et une pluie d’étoiles filantes sera observable les 21 et 22 décembre.

Quel solstice !

Les effets bénéfiques du froid

Les effets bénéfiques du froid_neige-flocons_wp

De toute évidence, l’hiver tient à marquer sa présence. Alors qu’il nous laissait un peu de répit, il revient plus en forme que jamais. La France est de nouveau envahie par le froid et la neige. Hé bien, les amis, dans mon coin en Angleterre, aussi !

Depuis deux jours, la neige ne cesse de tomber, pour le plus grand bonheur des enfants et des amoureux de la neige, à défaut d’être amoureux d’autre chose…

Dimanche dernier, sous un ciel bleu, sans nuages, un soleil radieux et des températures clémentes, j’exprimais que nous nous avancions pas à pas vers le printemps. J’aurais dû préciser à pas de limace.

Les effets bénéfiques du froid_neige-ratbharti-bhavan-jardin_wp

Mais, comme l’on dit, il faut faire avec ce que l’on a. Que nous râlions, que nous pestions contre cette météo, on n’y peut rien. Nous sommes obligés de la subir. Nous n’avons que le choix de l’accepter.

Or, pour ma part, ce n’est ni une contrainte, ni un désagrément… c’est un plaisir ! J’adore la neige et le froid sec qui l’accompagne, comme j’adore le soleil et la chaleur. Au moins, il ne pleut pas. Je déteste la pluie, son humidité qui pénètre la moindre parcelle du corps et nous glace les os.

En outre, ce froid est nécessaire autant pour notre organisme que pour la nature. Il tue les bactéries et microbes en tout genre, il purifie notre belle nature qui en a bien besoin et nous avec. Le froid nous apporte aussi de nombreuses autres vertus pour notre santé :

Les effets bénéfiques du froid_neige-ratbharti-bhavan-cour_wp

Un brûleur de calories

Notre organisme contient deux tissus adipeux : la graisse blanche et la graisse brune. La blanche est celle qui stocke les calories. La brune est sollicitée pour la régulation de notre température corporelle, donc plus facile à éliminer. Et le froid active davantage la graisse brune, tel que l’a démontré une étude réalisée en 2012 par des chercheurs de l’Université de Sherbrooke au Québec et rapportée dans The New York Times. Le seul fait de grelotter produirait le même effet qu’une activité sportive. De plus, sous l’effet du froid, la graisse blanche peut se transformer en graisse brune, d’après une autre étude publiée en 2014 dans la revue Cell Metabolism et relatée dans Le Figaro sous sa rubrique Santé.

Les effets bénéfiques du froid_neige-forêt_wp

Un calmant pour la douleur et une réduction des inflammations

Il est prouvé que le froid endort la douleur. En cas de coup, on pose en général une poche de glace sur la zone concernée. Le froid calme non seulement la douleur, mais évite aussi le gonflement, une bosse de se former. Il est de même efficace contre la douleur causée par une crampe, contre les jambes lourdes, l’œdème, etc. Ce phénomène s’explique tout simplement par la chute de température qui permet la réduction de l’inflammation. Un article de 2013 paru dans le Huffington Post UK évoque d’ailleurs les 6 bénéfices santé du temps froid sous sa rubrique Healthy Living.

Les effets bénéfiques du froid_neige-ville_wp

Un plus pour la circulation sanguine

Le Dr Philippe Blanchemaison, angiologue et phlébologue, également adepte de la nage en hiver, déclare dans un article paru sous la rubrique Bien-être de la revue Psychologies : « Le froid provoque une vasoconstriction – le diamètre des vaisseaux diminue – suivie d’un effet réactionnel de vasodilatation – les vaisseaux se dilatent – avec une augmentation du débit sanguin. Résultats : la microcirculation est stimulée, les cellules sont correctement nourries et drainées, ce qui permet aux organes d’être bien alimentés. En agissant sur la circulation, le froid prévient, par exemple, l’apparition de varices et freine la chute des cheveux. »

Les effets bénéfiques du froid_neige-herbe_wp

Un déclencheur de bonheur

Toujours dans ce même article, Christophe Hausswirth, chercheur à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep), précise à son tour : « Il a été démontré qu’une exposition répétée au froid stimule nos défenses, améliore la qualité du sommeil et de l’humeur ». Le froid entraîne la libération de l’endorphine. Un neurotransmetteur qui agit sur les récepteurs opiacés se retrouvant dans le cerveau, la moelle épinière et le système digestif, entre autres. La libération de celui-ci conduit à une diminution de la douleur ainsi que du stress tout en produisant un sentiment d’euphorie et en parallèle, il augmente les lymphocytes, cellules immunitaires spécifiques (anticorps) impliquée dans les immunités humorale et cellulaire.

Les effets bénéfiques du froid_neige-terrasse_wp

Un activateur de bonne mine

Malgré le dessèchement de la peau provoqué par le froid, ce dernier est cependant très bénéfique pour le teint. Il resserre les pores et tend la peau. Il relance la microcirculation au niveau de la peau. Il est du reste souvent conseillé après un réveil difficile lié à divers paramètres de masser le dessous des yeux avec un glaçon dans un tissu (pour éviter les brûlures) afin de réduire les cernes ou d’empêcher l’apparition de poches. De la même façon qu’il est préférable de mettre au réfrigérateur les crèmes pour le visage afin de les rendre plus actives.

Les effets bénéfiques du froid_neige-voiture_wp

Un incitateur au partage

Bien que cette étude, menée par des chercheurs anglais, publiée en 2012 dans PLOS ONE et évoquée sur le site ScienceDaily soit purement intuitive, elle révèle néanmoins qu’en période de froid, les individus ont tendance à devenir casaniers en raison du vent, de la neige, etc. auxquels ils tentent d’échapper au maximum. Par conséquent, ils passent plus de temps au téléphone avec leurs proches. C’est aussi un moment qui incite à partager un repas chaud entre amis dans un cocon bien douillé. Le partage d’une fondue, d’une raclette, etc. Dans les foyers qui possèdent une cheminée, c’est une envie de se regrouper tous autour d’un bon feu, de humer cette bonne odeur si particulière et chaleureuse que dégage le bois qui flambe, de regarder les flammes danser, d’entendre avec délectation le crépitement du bois sec qui craque en brûlant…

Les effets bénéfiques du froid_neige-cascade_wp

Enfin, le froid de l’hiver est parfois associé à la neige, surtout dans les zones situées très au nord, les régions montagneuses, tout endroit propice à la venue de la neige. Et qui dit neige, dit nature blanche. D’ailleurs pourquoi la neige est-elle blanche ?

Ce blanc est dû à la réfraction de la lumière, phénomène par lequel les ondes lumineuses sont déviées lorsqu’elles passent d’un milieu à un autre. La « neige fraîche » est constituée à 90 % d’air et 10 % d’eau sous forme de flocons, des fins cristaux de glace transparents. Quand la lumière entre dans la neige, elle subit une succession de déviations chaque fois qu’elle pénètre dans un cristal de glace et en ressort, qu’elle entre ensuite dans un autre cristal de glace pour en ressortir, etc., jusqu’au moment où elle en ressort à l’air libre. Les cristaux étant purs, très peu d’absorption se produit, la neige renvoie alors près de 90 % du spectre lumineux qui donne ainsi la lumière blanche. Les infrarouges (invisibles) sont en partie absorbés. Voilà la raison pour laquelle la neige nous paraît si blanche.

Les effets bénéfiques du froid_neige-soleil_wp

Pause hivernale

Pause hivernale_feuille-neige_wp

Premier dimanche de janvier, jour de la célèbre galette des Rois symbolisant l’Épiphanie (6 janvier), fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages à l’enfant Jésus.

Mais, je ne vous propose pas un article sur ce sujet, dont vous pouvez consulter la recette de cette galette ainsi que l’histoire de cette fête via les liens.

Je vous présente plutôt quelques dessins et photos de paysages hivernaux pour clôturer cette première semaine de 2018 et poursuivre ce début de nouvelle année en douceur :

Pause hivernale_dessin-paysage_wp

Pause hivernale_dessin-trou_wp

Pause hivernale_feuille-givre_wp

Pause hivernale_grotte-cascade_wp

Pause hivernale_grotte-glace_wp

Pause hivernale_neige-arbres1_wp

Pause hivernale_neige-arbres2_wp

Pause hivernale_neige-colline1_wp

Pause hivernale_neige-colline2_wp

Pause hivernale_neige-forêt_wp

Pause hivernale_neige-montagne_wp

Pause hivernale_neige-rivière_wp

Bon dimanche !

Les vœux à ne pas faire, surtout à ne pas réaliser…

Les voeux à ne pas faire, surtout à ne pas réaliser_arbre-vie-monnaies_wp

Ayant été ainsi quelque peu hors du temps durant mon petit séjour en France, de retour dans ma campagne anglaise, j’ai consulté succinctement Internet afin de savoir si j’avais raté quelque chose d’important ou pas au niveau des actualités dans le monde.

Hé bien, hormis cette terrible période climatique qui sévit en certains endroits de notre planète, rien de vraiment neuf à l’horizon !

Enfin, presque…

Quelques faits divers qui m’ont amusée en me faisant aussi rager parfois :

Petite anecdote amusante. L’annulation d’une course hippique le lendemain du Jour de l’An, dont je ne connais pas le lieu en revanche, à cause des jockeys qui se sont trompés de parcours en le prenant à l’envers. L’information a été agrémentée du commentaire très humoristique du journaliste qui a précisé que les jockeys ne s’étaient peut-être pas bien remis de leurs agapes de la veille.

Les voeux à ne pas faire, surtout à ne pas réaliser_arbre-vie-bulles_wp

Deux autres news beaucoup moins drôles concernant Donald Trump, qui apparemment continue sur sa foulée en commençant la nouvelle année aussi bien qu’il l’a terminée.

Le 29 décembre 2017, il a commenté sur Twitter au sujet de la terrible vague de froid que subit l’Est des États-Unis et le Canada en faisant un rapport stupide (affirmant une fois de plus par la même occasion son inculture flagrante) avec le réchauffement climatique que seul lui ne constate pas : « Dans l’Est, cela pourrait être la veille du Jour de l’An LA PLUS FROIDE jamais connue. Peut-être pourrions-nous nous servir un tout petit peu de ce bon vieux réchauffement climatique que seul notre pays, et pas les autres, était sur le point de payer des MILLIERS DE MILLIARDS DE DOLLARS afin de se protéger. Couvrez-vous ! »

Le 2 janvier, toujours sur le même réseau social (il doit posséder des actions chez Twitter au vu de ses nombreuses interventions sur celui-ci), suite à la présentation des vœux de son homologue nord-coréen Kim Jong-Un, il a écrit : « Le leader nord-coréen Kim Jong-Un vient d’affirmer que le « bouton nucléaire est sur son bureau en permanence. » Quelqu’un de son régime épuisé et affamé pourra s’il vous plaît l’informer que moi aussi j’ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et il fonctionne ! »

Les voeux à ne pas faire, surtout à ne pas réaliser_arbre-vie-ronds_wp

Inutile d’en ajouter davantage. Sauf peut-être un conseil d’une bonne résolution pour ce Président, celle d’envisager activement et rapidement à prendre des cours de diplomatie ainsi que se cultiver beaucoup plus en de nombreuses matières qui semblent totalement être du domaine de l’inconnu pour lui.

Bref ! Je ne pense ceci dit pas que ces nouvelles sont réellement fraîches pour vous, étant donne que Trump est loin d’être un individu discret. Et le moins que l’on puisse dire, il n’en rate vraiment aucune à chaque fois.

Bon week-end et à demain !