SIDA, déjà 36 ans…

SIDA, déjà 36 ans_aids-day_wp

Hier, 1er décembre, eut lieu la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA. Alors que le VIH est de mieux en mieux maîtrisé grâce à la performance des nouveaux traitements depuis son apparition en 1981, il a été utile de rappeler :

« La première protection, c’est l’information »

« Éviter les comportements à risque ou en diminuer la portée, informer et rester informé, les méthodes pour protéger ses proches et soi-même du SIDA, ultime stade de l’infection au VIH, sont nombreuses… Et essentielles. 36 ans après le début de l’épidémie, les méthodes de dépistage et les traitements n’ont jamais été aussi efficaces. Cependant, la Journée mondiale de lutte contre le SIDA du 1er décembre est l’occasion de rappeler qu’aucune guérison n’est encore possible, tandis que dans le monde une nouvelle infection a lieu toutes les 17 secondes. » Camille Gaubert, journaliste du magazine Sciences et Avenir.

En 2016, environ 10 % du nombre total de découvertes de séropositivité sont des jeunes français de 15 à 24 ans. Or, sous la demande de l’association Sidaction, un sondage révèle « une détérioration inquiétante du niveau d’information sur le VIH », selon le milieu social. 21 % des 15-24 ans s’estiment mal informés, jusqu’à 28 % chez les jeunes sans diplôme ou niveau CEP/BEPC. Ainsi, Florence Thune, directrice générale de Sidaction considère : « Il est urgent et nécessaire de reprendre les fondamentaux, faire circuler des messages dans et en dehors de la sphère scolaire pour atteindre les jeunes. »

SIDA, déjà 36 ans_ruban_wp

Sur son site Internet, l’association française Sida Info Service rappelle : « Le VIH ne peut pas se transmettre par la baignade, un baiser, une étreinte, un éternuement, la toux, une piqûre d’insecte, le partage d’un verre ou d’un vêtement, etc. » Il se transmet uniquement d’humain à humain par des rapports sexuels non protégés en cas de pénétration anale, vaginale ou orale, par l’échange de matériel d’injection, seringues, ustensiles médicaux, ou encore de la mère à l’enfant durant la grossesse.

25 000 personnes en France sont séropositives et l’ignorent. Le dépistage demeure donc essentiel. En rappel aussi. Après un rapport à risque accidentel, rupture du préservatif par exemple, un délai de 3 mois doit être observé avant qu’une éventuelle infection soit détectable. Passée cette période, le dépistage peut être effectué par test sanguin.

4 méthodes de test sanguin existent :

SIDA, déjà 36 ans_lettres_wp

AUTOTEST. Ce test vendu en pharmacie entre 25 à 28 € environ est pris en charge par certaines mutuelles. Il est par définition à faire soi-même et donne un résultat rapide. Il est de plus en plus utilisé, +7 % par rapport à 2016, particulièrement par les – 35 ans.

TROD, Test Rapide d’Orientation Diagnostique. Il est proposé dans les CeGIDD, Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), les hépatites virales et les infections sexuellement transmissibles (IST), ainsi que par d’autres associations concernées en la matière sur l’ensemble du territoire. Il permet ainsi un accompagnement par des personnes formées et chargées de prévention. Il est gratuit, anonyme et fournit un résultat en 20 à 30 minutes.

TEST dans un CeGIDD. Gratuit, anonyme et sans-rendez-vous, il permet également le dépistage des autres IST et l’initiation à la PrEP, « Prophylaxie pré-exposition ».

TEST en laboratoire. Remboursé sur ordonnance médicale, celui-ci offre de même la possibilité de réaliser sur prescription le dépistage d’autres IST.

SIDA, déjà 36 ans_faces_wp

La PrEP est une pilule préventive à joindre au préservatif pour les populations à risque. Il s’agit du comprimé Truvada (co-formulation de 2 médicaments anti-VIH à dose fixe, seule pilule qui renferme à la fois du ténofovir et du FTC), médicament à l’origine destiné aux séropositifs. Cette pilule est recommandée aux séronégatifs issus d’une population à risque afin de prévenir d’une éventuelle contamination ou réduire son nombre potentiel. Pour une bonne efficacité, elle doit être prise tous les jours en continu ou avant et après un rapport sexuel, « selon un protocole précis et s’accompagner d’un suivi rigoureux ». Les « prépeurs », tels qu’ils se baptisent, doivent se faire dépister tous les 3 mois ainsi que pour les hypothétiques IST, dont cette pilule ne protège pas. Le spécialiste Jean-Michel Molina a déclaré à l’AFP le 30 novembre dernier : « On n’a pas encore de vaccin contre le SIDA, mais la PrEP est un nouveau moyen efficace de prévention qui s’ajoute au préservatif. » François, un homosexuel parisien de 55 ans sous PrEP en continu depuis un an et demi a également apporté auprès de l’AFP son témoignage : « Le jour où on oublie la capote ou si elle se déchire, on n’a plus la peur au ventre. » Cette pilule qui coûte 180 € par mois pour la prise en continu est remboursée à 100 % en France, premier pays à appliquer ce taux de remboursement. Bien que la PrEP ait toutefois son lot d’opposants qui l’impliquent dans l’encouragement des comportements à risque en incitant à l’abandon du préservatif, elle ne concerne que « 5 à 10 000 personnes », selon le Professeur Molina. Et d’après l’agence sanitaire Santé publique France, « le nombre de personnes ayant initié une PrEP en 2016, environ 3 000, est sans doute encore trop faible pour avoir un impact. » Des consultations PrEP sont accessibles dans tout le pays.

SIDA, déjà 36 ans_world_wp

Une évolution. Aujourd’hui les séropositifs ne sont plus condamnés à systématiquement utiliser un préservatif.

Lorsque le traitement contre le VIH est efficace, la quantité de virus dans le sang devient si faible que les techniques classiques n’arrivent plus à l’évaluer. Il s’agit de charge virale indétectable. Sida Info Service parle d’une « situation inédite, une majorité de personnes en France contrôlent très bien leur maladie grâce aux traitements récents. »

Enfin, on différencie 2 sortes de couple :

SIDA, déjà 36 ans_mains_wp

COUPLE SÉRODIFFÉRENT. Pour un couple hétérosexuel sérodifférent, un seul individu contaminé, « la puissance du traitement antirétroviral et l’indétectabilité virale peuvent constituer une alternative efficace au préservatif dans la transmission du VIH mais pas des IST ni des hépatites B et C », selon l’association qui estime qu’il est préférable de se tourner vers des professionnels de santé VIH avant de tenter des rapports non protégés. Pour un couple homosexuel sérodifférent, « des études sont en cours ».

COUPLE SÉROCONCORDANT. Les deux sont contaminés et il a été question de risques de surcontamination, une personne vivant avec le VIH par une autre souche de ce virus. Certaines souches s’avèrent plus agressives ou résistantes aux traitements que d’autres. Or, « l’indétectabilité de la charge virale diminue le risque de transmission du virus et par conséquent de surcontamination qui n’est donc plus considéré comme un risque majeur », explique Sida Info Service. Et de même, « la décision d’avoir des rapports non protégés avec un(e) partenaire régulier(ère) doit être éclairé par le médecin VIH », car des rapports sans préservatif exposent à la contraction d’IST, comme l’hépatite C.

Publicités

Black Friday

Black Friday_sale_wp

Le Black Friday, vendredi noir en français, parfois appelé vendredi Fou, tire son origine des États-Unis. Il se déroule le lendemain du repas de Thanksgiving et traditionnellement donne le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année. Il est aussi un grand jour de soldes pour lancer cette saison d’achats.

Il est célébré aux États-Unis, au Canada, en France, en Suisse romande et en Angleterre.

Black Friday_dinde_wp

Origine

Il est apparu pour la première fois dans les années 1960 aux États-Unis afin de désigner l’achalandage piétonnier et automobile lors du début des achats de Noël. Des années plus tard, les commerçants utilisèrent ce terme pour qualifier la « sortie du rouge » de leurs comptes financiers et « retourner dans le noir ». À l’époque, la comptabilité était tenue à la main, les comptes s’écrivaient en rouge, signifiant qu’ils étaient déficitaires, toute l’année jusqu’à ce dit vendredi. Car les achats du lendemain de Thanksgiving permettaient aux commerçants de faire passer leurs comptes dans le positif qu’ils écrivaient alors à l’encre noire, d’où l’expression de vendredi noir.

Black Friday_woman_wp

En France

Il a un rôle essentiellement commercial. Les achats ont lieu principalement sur Internet. Des enseignes, comme Amazon, Cdiscount, Apple, PriceMinister, Intersport, Habitat, Rue du Commerce, proposent des codes promotionnels importants valables durant seulement 24 heures, durée traditionnelle du Black Friday, ou pendant tout le week-end qui suit. Cette initiative commerciale connaît de plus en plus de succès dans le pays. Or, c’est une particularité typiquement française, puisque aux USA, seuls les commerces de notoriété publique appliquent ces grosses promotions. Ce n’est que le lundi suivant, Cyber Monday, que les commerçants cassent les prix sur Internet. Bien que ce lundi existe également en France, il a moins de valeur, étant donné que les promotions sur Internet se déroulent du vendredi au lundi. Cette période est du reste appelée la « Cyber Week ».

Il est arrivé en France par les enseignes Auchan, Fnac, Darty, La Redoute et Géant Casino, entre autres, qui ont lancé ces promotions d’achats dans leurs magasins le 28 novembre 2014. Depuis, l’intérêt des Français pour cet évènement n’a cessé d’accroître. D’ailleurs, en novembre 2016, les recherches sur Google relatives au Black Friday ont explosé en comparaison à la même période l’année précédente, atteignant les 2,4 millions. En 2015 et 2016, Amazon et Cdiscount étaient les e-shops les plus recherchés à l’approche de ce jour, suivis de Fnac, SFR et Darty. Les catégories de produits les plus plébiscitées durant cette période étaient l’électronique, la maison et la mode.

À la suite des attentats terroristes de Paris du vendredi 13 novembre 2015, le délégué général de la Fédération du E-Commerce et de la Vente à Distance (FEVAD), a annoncé que cet évènement commercial sera rebaptisé « Jour XXL », « par respect pour les familles ». Ce qui à titre personnel n’a aucun intérêt. Il faut au contraire conserver ce terme Black Friday afin qu’il honore plutôt les victimes de ce terrible drame et que son interprétation soit un appel à un devoir de mémoire. Ni Auschwitz, ni la Shoah n’ont été rebaptisés au titre de « par respect pour les familles » disparues ou survivantes.

Black Friday_Cyber Monday_wp

En Suisse romande

Le Black Friday, tout autant promotionnel, a vu le jour en 2014 avec la participation très remarquée du distributeur Manor. En 2015, il a pris de l’ampleur avec une collaboration croissante des commerçants suisses. Mais, ce n’est qu’en novembre 2016 qu’il a pris son envol avec un tel volume de commande sur Internet qu’il a rendu inaccessible les sites e-commerce de certaines grandes enseignes, comme Melectronics.

Black Friday_Cyber Monday_sale_wp

En Angleterre

Alors que nous ne cessons de dire que les Anglais sont toujours à part des autres, pour le coup, ils suivent leurs homologues européens dans cette approche promotionnelle. Enfin, voire en puissance 10 et plus encore si ce vendredi est un Flexi Friday, puisque le Black Friday anglais ressemble à ça :

Black Friday_foule1_wp

Black Friday_foule2_wp

Tous les commerces, y compris les charity shops, pratiquent des soldes considérables sur tout et n’importe quoi. Tout y passe, de la simple tranche de jambon (pour 10 achetées, les 10 autres sont à moitié prix), des vêtements de fin de saison divers et variés (allant de la paire de chaussettes aux culottes) sont proposés à des prix défiant toute concurrence, en passant par les appareils ménagers (des réfrigérateurs affichant des prix à 69 £, soit 77,50 €), jusqu’aux séjours en station thermale (une journée pour 2 personnes avec le thé de l’après-midi à 59,50 £, soit environ 67 €).

Et l’expression de « vendredi fou » prend vraiment tout son sens ici. Les maisons se vident pour combler les rues et les commerces. Le guerrier ou la guerrière, surtout la guerrière, qui sommeille au plus profond de chaque Anglais se réveille pour remporter le combat des soldes. La frénésie et la furie viennent alors remplacer le dit flegme britannique qui lui se retrouve l’instant d’une journée envoyé au fond des oubliettes…

Black Friday_label_wp

Happy Halloween !

Happy Halloween_citrouilles_wp.jpg

Halloween est une fête folklorique païenne traditionnelle originaire des îles britanniques et célébrée ainsi dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint.

L’étymologie de ce nom appartient strictement à la langue anglaise, sans aucun rapport avec le gaélique ou toute autre langue celtique. Altération et abréviation de l’expression All Hallow Even signifiant the eve of All Saint’s Day, ce substantif féminin singulier se traduit en français par « le soir de tous les saints ». Le terme Halloween est l’assemblage du mot Hallow, forme archaïque du mot anglais holy (saints), et de la contraction de celui de even, forme usuelle ayant formé le mot evening (soir), e’en devenue een.

Happy Halloween_balai_wpHalloween est un héritage de la fête païenne de Samain, célébrée au début de l’automne par les Celtes qui représentait leur sorte de fête du Nouvel An. Très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles, dont de nombreux témoignages de son existence ont été trouvés, elle tient sa lanterne emblématique d’une légende irlandaise Jack-o’-lantern.

Sous les papes Grégoire III (731-741) et Grégoire IV (827-844), l’église catholique déplace la fête de la Toussaint qui avait lieu alors après Pâques ou la Pentecôte au 1er novembre, christianisant ainsi les fêtes de Samain.

La fête de Halloween fut introduite aux États-Unis et au Canada après l’arrivée massive des émigrants irlandais et écossais suite à la Grande famine en Irlande (1845-1851). Dans les années 1920, sa popularité s’accroît et les lanternes Jack-o’-lanterns confectionnées à partir de citrouilles locales apparaissent sur ce nouveau continent, remplaçant les navets utilisés en Europe.

Aujourd’hui, elle est principalement célébrée aux États-Unis, Canada, en Irlande, Grande-Bretagne, Australie, Nouvelle-Zélande, et à faible intensité dans d’autres pays du monde.

La tradition actuelle consiste à ce que les enfants déguisés avec des costumes effrayants, fantômes, vampires, sorcières, monstres, etc. aillent sonner aux portes des maisons pour demander des friandises en criant Trick ou Treat ! Soit des bonbons ou un sort ! La soirée peut être précédée d’un repas festif et suivie de la récolte des friandises, de feux de joie, de feux d’artifices, de jeux d’enfants, de la lecture de contes horrifiques ou de poèmes de Halloween, la diffusion de films d’horreur ou aussi de messes anticipées de la Toussaint pour les croyants.

Happy Halloween_tableau_wp
Snap Apple Night (1833) par Daniel Maclise – jeunes garçons jouant au « Snap Apple » en premier plan de cette scène d’une soirée de Halloween en Irlande à Blarney, comté de Corck en 1832

La fête de Samain

La plupart des historiens estiment ainsi cette fête folklorique païenne traditionnelle de Halloween comme un héritage de Samain. Durant la protohistoire celtique, il existait une fête religieuse, Samain, en Irlande, Samonios en Gaule, qui se déroulait sous l’autorité des druides pendant sept jours. Le jour de Samain se situait le 4e jour. Elle signifiait la fin de l’année écoulée et le commencement de l’année à venir. Le temps de Samain était celui du Sidh, l’autre monde, s’apparentant succinctement à celui de l’humanité. La nuit de Samain n’appartenait ni à l’année qui se terminait, ni a celle qui démarrait. La fête était une période fermée hors du temps où les hommes pouvaient communiquer avec les gens de l’autre monde, c’est-à-dire des démons ou des dieux des Tuatha Dé Danann. Lors de cette nuit de fin d’année, les Gaulois effectuaient une cérémonie pour s’assurer du bon déroulement de la nouvelle année à venir. Traditionnellement, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur foyer, puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, feu de même étouffé afin d’éviter la venue d’esprits maléfiques dans le village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leur maison et protéger la famille des dangers de l’année à venir. Les fêtes druidiques ont disparu d’Irlande au Ve siècle avec l’arrivée d’une nouvelle religion, le christianisme.

Happy Halloween_Jack-o'-lantern_wp
Jack-o’-lantern – navet – lanterne traditionnelle irlandaise du début du XXe siècle

La légende de Jack-o’-lantern

Jack-o’-lantern est le personnage le plus populaire lié à Halloween. Il est issu d’un vieux conte irlandais. Jack, un homme avare, ivrogne, méchant et égocentrique poursuivit le diable durant cinq ans. Un soir, alors qu’il était dans une taverne, le diable lui apparut et lui réclama son âme. Jack demanda au diable de lui offrir un dernier verre à boire avant de le suivre en enfer. Le diable accepta et se transforma en pièce de six pence. Jack prit immédiatement la pièce pour la mettre dans sa bourse qui avait une serrure en forme de croix et empêchait ainsi le diable de s’en échapper. Il accepta ensuite de libérer le diable en échange de dix ans de plus à vivre. Dix ans passés, Jack se joua à nouveau du diable, en le laissant en haut d’un arbre sur lequel il avait gravé une croix avec son couteau et obtint la promesse qu’il ne le poursuivrait plus. Jack mourut, l’entrée au paradis lui fut refusée et le diable refusa également de le laisser entrer en enfer. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d’éclairer son chemin dans le noir. Il plaça le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et fut condamné à errer sans but jusqu’au jour du jugement dernier. Il fut alors nommé Jack of the Lantern, Jack à la lanterne, d’où Jack-o’-lantern. Il réapparaît donc chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

Il ne reste plus maintenant qu’à vous souhaiter…

Happy Halloween_wp

UK : premier mariage gay musulman !

UK_premier mariage gay musulman_wp

Ils s’appellent Jahed Choudhury, 24 ans, et Sean Rogan, 19 ans, et viennent de se dire oui !

Ils se sont mariés sous la confession musulmane et en tenue traditionnelle. De par leur union, ils sont alors devenus le premier mariage gay musulman célébré au Royaume-Uni, plus précisément dans la ville Walsall, située à 200 km environ de Londres.

Rapporté par le journal régional britannique Express & Star, ce mariage est une véritable avancée symbolique tant pour les musulmans que pour les LGBT.

Jahed Choudhury, musulman d’origine, a expliqué au journal que sa différence sexuelle au regard de sa religion a mis plus d’une fois sa vie à rude épreuve. Il a ainsi raconté sa jeunesse, durant laquelle il fut harcelé et insulté. Après avoir fréquenté une fille, être même allé en pèlerinage en Arabie Saoudite puis au Bangladesh afin de rejeter qui il est, et la haine des autres à son encontre l’ayant poussé à vouloir nier son identité sexuelle, il atteignit presque le point de non-retour en tentant de mettre fin à ses jours. C’est là, à ce moment le plus sombre de son existence, qu’il rencontre l’amour de sa vie, Sean Rogan, alors qu’il pleurait sur un banc.

Épanouis ensemble, ils décidèrent donc de franchir le cap et de s’unir pour le meilleur comme pour le pire. Malgré cela, la famille de Jahed a refusé d’assister à la cérémonie. Ce dernier a enfin conclu : « Je veux dire aux gens que je me fiche de leur opinion. Ma famille pense que mon homosexualité est une maladie qui peut se guérir, d’autres membres de ma famille pensent que c’est une phase. Je veux dire aux gens qui traversent ce même type d’épreuves qu’ils peuvent y arriver […] nous allons montrer au monde entier que l’on peut être gay et musulman. »

Un très beau message d’espoir qu’envoie ce mariage et que le mariage est effectivement pour tous, quelle que soit son identité sexuelle, sa culture, sa religion, la couleur de sa peau…

À mon père

À mon père_gerberas-fleurs_wp

Aujourd’hui est un jour particulier. C’est la fête des pères en France. Et cette année, cette journée me semblera plus difficile. Elle sera un peu triste, mais d’année en année, ça ira forcément mieux. Le temps est le seul baume pouvant atténuer cette souffrance.

Ce jour est aussi là pour dépasser cette douleur, me remémorer les bons moments, toutes ces belles années que lui et moi avons parcourues ensemble. C’est également l’instant de réaliser malgré tout la chance d’avoir eu un papa et un bon papa. Combien d’enfants ou d’adultes n’ayant jamais connu leur père, souhaiteraient avoir l’occasion en ce jour de le pleurer comme de le célébrer. Combien d’entre eux ont eu ou ont un père qui en porte le titre sans l’honneur qui va avec…

Alors parce que ce dimanche de la fête des pères 2017 est la première fête des pères sans le mien, tout en demeurant à jamais dans mon cœur et mon esprit, je lui dédie ce petit poème :

Papa dort sous les étoiles
Bien désormais loin des zoïles.
Je lui dessine une toile,
Un bateau avec des voiles
Et un moteur sans gasoil.
La peinture aussi dévoile,
À coups de pinceau sans poil.

Le bateau sur l’océan,
Tout seul et tranquillement,
Il vogue dans l’air du vent.
En haut dans le firmament,
L’ébauche d’un soleil blanc
Se colorant doucement
Dans un ciel se bleuissant.

Au fond, l’esquisse d’une île
Aux tendres reliefs fébriles,
À l’horizon se profile
Et peut-être à quelques milles.
Puis en fronçant les sourcils,
Les yeux se rendent habiles
Pour suivre encore le fil.

À la gauche, se révèle
Une maison en dentelle,
Des oiseaux aux grandes ailes,
Un genre de sentinelle
Et une ombre non cruelle
Dans une verdure belle
Ou la forêt éternelle.

Puis à la droite figure,
Tout le long d’un petit mur,
La luxuriante nature.
Les lignes semblent si pures
Qu’elles apparaissent sures.
Et une sorte de hure
Prend alors la forme dure,
Un chêne tout en allure.

S’éloignant après des tons,
Se remarque ensuite un mont,
Au milieu à l’abandon.
Ce navire alors sans nom
S’en approche sans un son.
Tout paraît paisible et bon.
Ce tableau est comme un don.

Papa, capitaine heureux,
Se repose donc un peu
Désormais sur l’île bleue,
Sous ces étoiles de feu.
Et ne reste ainsi qu’un vœu
Pour lui, mais aussi pour ceux,
Qui ont su jouer le jeu…

Bonne fête à tous les papas ! Et bon dimanche !

Fête des mères

Fête des mères_gerberas-fleurs_wp

Bonne fête à toutes les mamans (françaises), en particulier à la mienne qui est au loin et à qui je pense très fort, surtout cette année. Cette année si singulière, puisque ce sera sa première fête des mères sans mon père à ses côtés.

Mais elle ne sera pas seule. Elle fêtera ce jour chez ma sœur et mon charmant beau-frère, entourée de ses deux petits-enfants. Par la même occasion, ma sœur célèbrera donc aussi ce jour.

Alors bonne fête à vous deux et toutes ! Que vous soyez proches ou loin de vos enfants ou de votre maman, le plus important c’est de garder en mémoire tous les bons souvenirs que vous avez eus avec eux, avec elle…

Bon dimanche !

1er mai !

1er mai_muguet-coeur_wp

Comment ai-je pu oublier le 1er mai !

Merci à Roseline de son rappel !

Où avais-je donc la tête ?

1er mai_muguet-bouquet_wpPeut-être dans son bikini ?

Ne soyez surtout pas choqué ! Je ne suis pas une voyeuse ! Ce n’est qu’une référence à son blog…

Ou peut-être encore dans l’article très drôle de Stéphanie !

Enfin plutôt dans sa poubelle…

Ne vous inquiétez pas non plus ! Je ne suis pas arrivée au stade de faire les poubelles des autres !

Enfin !

1er mai_muguet-brin_wpCe qui est certain, c’est que je vais de ce pas aller jeter un petit coup d’œil dans le jardin de Jean-Claude pour lui piquer quelques brins de muguet (avec sa permission), car malheureusement je n’en ai pas dans le mien !

J’en profiterai par la même occasion de passer chez Marine afin qu’elle puisse m’affranchir de mon terrible oubli !

Je poursuivrai ma route en m’arrêtant un instant chez Annaween afin de lui demander s’il elle peut me laisser monter Ganesh ou Gaïa pour galoper sur la plage, où le magnifique coucher de soleil semble être au rendez-vous, chez Aphadolie  !

Bref !

Il ne me reste plus que l’essentiel à faire, vous souhaiter à tous et à toutes une très joli 1er mai !

1er mai_muguet-rosé_wp

Happy Easter !

Happy Easter_pâques_wp

Ça y est ! Nous y sommes ! Le jour de Pâques est enfin là !  Les cloches arrivent ! Plus que quelques petites heures à attendre avant qu’elles larguent leurs surprises ! Après, le top départ sera lancé pour partir à la chasse aux œufs ! Petits et grands pourront ensuite se remplir l’estomac de bonne nourriture et de chocolat !

Happy Easter_cloche-pâques_wp

Happy Easter_fleurs-oeufs-pâques_wp

Happy Easter_guirlande-oeufs-pâques_wp

Happy Easter_lapin-oeuf-pâques_wp

Happy Easter_lapin-oeufs-pâques_wp

Happy Easter_lys-oeufs-pâques_wp

Happy Easter_oeuf-pâques_wp

Happy Easter_oeufs-pâques_wp

Happy Easter_panier-oeufs-pâques_wp

Happy Easter_poule-pâques_wp

Happy Easter_poussin-oeufs-pâques_wp

Je vous souhaite à tous et à toutes de très belles fêtes de Pâques !

Joyeuse Saint-Valentin !

joyeuse-saint-valentin_wp

Impossible aujourd’hui de passer à côté de cette fête des amoureux et amoureuses !

Que l’on soit amoureux, amoureuses ou pas, on peut très bien célébrer cette fête chacun, chacune à sa façon !

Car c’est le jour de l’Amour quoi qu’il en soit ! Et un peu d’amour dans les temps qui courent, ça fait du bien !

Je vous souhaite donc à tous et à toutes une très belle Saint-Valentin !

Prenez bien soin de vous !

L’Épiphanie

lepiphanie_galette-des-rois_wp

Ce dimanche est le jour de la fameuse galette des rois. Une nouvelle occasion de se réunir en famille ou de pouvoir souhaiter la bonne et heureuse année aux autres de nos proches que nous n’avons pas eu l’occasion de voir au moment du passage de l’ancienne année à la nouvelle.

Mais, ce fameux jour qu’est l’Épiphanie est également une part de notre Histoire que nous ne connaissons pas toujours très bien.

lepiphanie_ladoration-des-mages_peint-par-matthias-stom-v-1600-1650_wp
L’Adoration des mages, peint par Matthias Stom vers 1600-1650

Selon la tradition chrétienne, l’Épiphanie a lieu le 6 janvier (le 6 janvier étant le 6e jour de l’année du calendrier grégorien, dont 359 jours avant la fin de l’année ou 360 jours pour les années bissextiles. Il était aussi le 17e jour du mois de nivôse dans le calendrier républicain français, appelé officiellement jour de la marne) et célèbre le Messie venu et incarné dans le monde recevant la visite et l’hommage des rois mages.

Depuis 1971, dans les pays où ce jour n’est pas férié, l’Épiphanie est fêtée le 2e dimanche après Noël, donc le 1er dimanche suivant le jour de l’An. Mais en France, c’est depuis 1802 que cette fête a été célébrée et établie comme telle par le décret du Cardinal Caprara, légat du pape Pie VII. Elle est de même nommée « Théophanie » signifiant la « manifestation de Dieu. » Quant à la coutume de la « galette des rois », elle existe en France depuis déjà le Moyen-Âge. Un gâteau contenant une fève partagée ce jour-là ou celui qui trouve la fève dans sa part de gâteau est ainsi appelé « roi »

lepiphanie_gabriel-metsu_la-fete-des-rois-ou-le-roi-boit-v-1650-1655_alte-pinakothek_munich_la-fete-des-rois-aux-pays-bas-septentrionaux-au-17e-s_wp
La Fête des Rois ou Le Roi boit, peint par Gabriel Metsu v. 1650-1655 (Alte Pinakothek, Munich) – La Fête des Rois aux Pays-Bas septentrionaux au XVIIe s

Étymologiquement parlant, ce substantif féminin est emprunt du latin chrétien Epiphania, du grec Epipháneia (Ἐπιφάνεια), voulant dire « manifestation » ou « apparition », ainsi que de son adjectif substantivé (adjectif prenant aussi la valeur d’un nom commun, exemple : un homme pauvre, un pauvre) epiphanios, de epiphanês (illustre, éclatant), de épi- (sur) et phainien (briller). Ce terme est donc bien antérieur au Christianisme. D’ailleurs, dans la culture grecque, les Épiphanes sont des divinités apparaissant aux Hommes, tels que Zeus, Athéna, Hermès, Héra, Poséidon, Déméter, Héphaïstos ou encore Aphrodite, Arès, Artémis, Hestia, Dionysos, Apollon, etc.

lepiphanie_fresque-sculptee_cathedrale-dautun_wp
Fresque sculptée – Cathédrale d’Autun

Or, à la base, l’Épiphanie tire son origine des fêtes païennes, d’où la « Fête de la Lumière ». Celle-ci correspond au cycle de « Noël » qui avant toute considération religieuse est un cycle atteignant son apogée au jour marquant le solstice d’hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice (la plus longue de l’année) annonce le rallongement des jours et par extension la renaissance de la Lumière imaginée comme étant la création de toutes choses. Ce cycle se prolonge après le 25 décembre durant une période de 12 jours et 12 nuits pour se terminer le 6 janvier. Ce chiffre 12 est devenu alors symbolique, représentant le « Tout », 12 mois, 12 heures, 12 dieux olympiens (fête des 12 dieux épiphanes sous la Rome Antique), 12 tribus d’Israël, 12 apôtres, etc.

La galette est ainsi par sa forme ronde et dorée le symbole du soleil (la Lumière)

lepiphanie_epiphanie-au-royaume-uni_isaac-cruikshank_1794_wp
Épiphanie au Royaume-Uni, peint par Isaac Cruikshank, 1794

Sous l’Antiquité, les Romains fêtaient les Saturnales pendant 7 jours. Durant cette période, la hiérarchie sociale ainsi que l’ordre établi pouvaient être transgressés. Par exemple, les soldats tiraient au sort avec une fève le nom d’un condamné à mort qui devenait le temps des réjouissances le roi. À la fin de cette période, la sentence est bien sûr exécutée. Autre exemple, parmi les jeunes soldats, un roi était élu et pouvait commander à sa guise tout ce qu’il désirait. Il en était de même où, par tirage au sort, les rôles du « maître » et de son « esclave » étaient inversés.

C’est ensuite à l’arrivée de l’introduction de la fête de Nativité, donc Noël, le 25 décembre, que l’Épiphanie prend son sens religieux selon les confessions et les cultures.

lepiphanie_danse-traditionnelle-des-hommes-realisee-dans-leau-glacee-pour-lepiphanie_bulgarie_wp
Danse traditionnelle des hommes réalisée dans l’eau glaçée pour l’Épiphanie, Bulgarie

Dans l’Église latine, elle symbolise les « mages » ou « savants venus d’Orient », en référence à Gaspard, Melchior et Balthazar, qui seront alors appelés traditionnellement par la suite les « Rois mages », venus rendre hommage à l’enfant Jésus. Elle est célébrée en général le 6 janvier.

Dans les Églises byzantines, elle commémore le baptême du Christ dans le Jourdain. En Grèce, Bulgarie, Roumanie, Serbie, Ukraine et Russie, une croix est lancée par l’évêque dans un fleuve ou la mer où les jeunes gens s’y défient en y plongeant pour la rapporter. La fête prend couramment le nom de Théophanie et est précédée d’un jeûne strict le 5 janvier.

Dans l’Église arménienne, elle est l’une des plus grandes fêtes de l’année (Noël n’étant pas fêté le 25 décembre, mais selon l’usage chrétien ancien le 6 janvier)

part de galette des rois 2

Enfin, dans le Sud des États-Unis, la tradition de « tirer les Rois » est sous le nom de King cake, et cette période part de l’Épiphanie jusqu’au carnaval de mardi gras, du 6 janvier jusqu’entre le 3 février et le 9 mars.

Sur ce, dégustez bien votre galette des rois et bon dimanche !