Fête nationale française

Fête nationale française_feux-artifice-tour-eiffel_wp

Alors que certains d’ici, surtout les Anglais, seront devant leur écran de télévision afin de suivre le match Belgique/Angleterre pour la 3e place de ce mondial de football, d’autres d’ailleurs, essentiellement les Français, s’apprêteront à commémorer la fête nationale de la République française du 14 juillet.

D’autres encore ne feront ni l’un ni l’autre ou ne pourront faire que l’un, mais pas l’autre. Nous, les expatriés français.

Fête nationale française_feux-artifice-fireworks_wp

Ah, comme il nous manque ce feu d’artifice pour rappeler cet évènement important de l’histoire de notre pays ! Ce jour qui marque la fierté nationale d’appartenir au pays des droits de l’Homme. Ce moment aussi où, pour certains d’entre nous, est une occasion de plus de nous réunir en famille autour d’un bon repas festif avant de nous rendre tous ensemble au feu d’artifice et s’émerveiller devant les multiples bouquets de couleurs qui se dessinent devant nos yeux en explosant comme des fleurs qui éclosent. Ce petit instant où nous en avons plein les yeux et les oreilles…

Fête nationale française_feux-artifice-town_wp

Nous, ces expatriés français disséminés aux quatre coins du globe, ressentons parfois ce jour-là le manque de notre pays. Devenons-nous plus patriote ou en prenons-nous plus conscience lorsque nous sommes loin de notre patrie ? La fierté qu’ont les autres peuples à l’égard de leur pays, comme les Américains ou les Anglais, par exemple, qui arborent leur maison, tel un étendard, du drapeau de leur pays, s’éveille-t-elle davantage quand nous sommes expatriés ? Prêtons-nous plus attention à notre devise « Famille, Honneur, Patrie » ? Défendons-nous mieux les couleurs et les valeurs de notre belle France lorsque nous sommes distants d’elle ?

Feuerwerk Panorama auf Dunkelblau

Peut-être ou peut-être pas, à chacun son émotion, sa pensée… Mais en tant que Française, fière de l’être, en tant qu’expatriée française, je souhaite à tous les Français et Françaises d’ici ou d’ailleurs un très beau 14 juillet !

Publicités

Battle of the Boyne (Orangemen’s Day)

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_wp

Alors que je me bataillais hier pour récupérer mon petit confort d’expatriée, l’Angleterre fêtait un évènement particulier. Aucun lien avec la coupe du monde de football, puisque l’Angleterre a perdu contre la Croatie, laquelle sera notre défi de dimanche, mais avec un fait historique.

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_the-Orange-Order-flag_wp

La bataille de la Boyne entre les forces du roi catholique Jacques II d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande et celles du prince hollandais Guillaume d’Orange (qui, avec sa femme Mary II (sa cousine et la fille de James), avait accédé aux Couronnes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande en 1689). Cette bataille eut lieu de l’autre côté de la rivière Boyne près de la ville de Drogheda, dans le comté de Louth, dans l’est de l’Irlande, en juillet 1690. Ce fut la dernière fois que deux rois couronnés d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande s’affrontèrent sur le champ de bataille. La victoire de Guillaume III fut l’origine protestante continue en Irlande et renversa la tentative ratée de James de regagner la couronne britannique.

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_William-III_wp

Cette victoire fut un véritable tournant dans l’histoire britannique. Bien que la guerre de Williamite en Irlande continua jusqu’en octobre 1691, James se réfugia en France après la bataille de la Boyne et ne revint jamais. Cette bataille, d’une importance symbolique, est l’une des batailles les plus connues de l’histoire des îles britanniques. Elle mit fin non seulement au règne catholique, puisque James fut le dernier roi catholique britannique, mais elle représente aussi un élément clé du folklore de l’Ordre d’Orange.

Battle of the Boyne (Orangemen's Day)_the-Orange-Order-logo_wp

La victoire écrasante de Guillaume d’Orange, qui assit ainsi l’ascendance protestante en Irlande depuis des générations, conserve une énorme importance symbolique en Irlande du Nord. Les premiers défilés commémoratifs eurent lieu à partir de 1791 et depuis elle est célébrée par l’Ordre d’Orange le 12 juillet de chaque année.

Bonne fête des pères !

Bonne fête des pères_rose-blanche_wp

Bonne et heureuse fête à tous les papas !

Bonne fête des pères_rose-rose_wp

Le mien n’est plus de ce monde, mais ce jour me rappelle la très belle chance d’avoir eu un papa aussi extraordinaire…

Bonne fête des pères_rose-jaune_wp

Tu me manques papa. Je t’aime.

Bonne fête des pères_roses-roses_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bonne fête des pères_rose-blanche-open_wp

Bon dimanche !

1er juin

1er juin_chardon-vert_wp

Ça y est, nous sommes dans le mois de l’été que nous fêterons dans une petite vingtaine de jours. Mais c’est aussi la Journée de l’enfance célébrée dans certains pays du monde, notamment en Algérie, Albanie, Angola, Arménie, Bulgarie, Chine (sauf à Hong Kong qui est le 4 avril), Équateur, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie et Viêt Nam.

Alors pour marquer bientôt la fin du printemps et l’arrivée proche de l’été, pourquoi ne pas le faire avec des fleurs…

1er juin_anémone-blanche_wp

1er juin_anémones-jaunes_wp

1er juin_anémone-violette_wp

1er juin_arum_wp

1er juin_aster-mauve_wp

1er juin_chardon-bleu_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les enlèverai à leur demande.

Happy May first !

Happy May first_muguet-coeur_wp

Outre la fête internationale des travailleurs dans de nombreux pays commémorant les luttes pour la journée des 8 heures, c’est le jour du muguet !

Comme ma copine Stéphanie, dont je vous invite à lire son très bel article « la pression du muguet », je laisserai à d’autres personnes plus avisées que moi parler des travailleurs.

Le 1er mai était le 12e jour du mois floréal dans le calendrier républicain français appelé officiellement jour du sainfoin.

Happy May first_muguet-blanc_wp

Dans la tradition celtique, le 1er mai est le jour de la fête de Beltaine, la 3e des 4 grandes fêtes religieuses de l’année celtique protohistorique, venant après Samain et Imbolc. Il marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. Samain, célébrée le 1er novembre, correspond à la fête de Halloween. Imbolc, fêtée le 1er février, symbolise la purification à la fin de l’hiver, dont l’origine serait un culte lié à la fécondité, et marque la période de l’agnelage ; c’est le moment où les brebis commencent à allaiter leurs petits.

Happy May first_muguet-grappe_wp

La fête de Beltaine est en rapport avec Belenos, dieu gaulois, divinité brillante, brûlante, resplendissante, aux pouvoirs curatifs, et à sa parèdre continentale la déesse Belisama, « la très brillante ou très rayonnante ». Comme principal rituel, les druides allumaient des feux devant lesquels le bétail passait afin d’être préservé des épidémies pour l’année à venir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 1er mai est aussi le premier jour de l’été dans le calendrier celtique traditionnel, le 1er février étant le premier jour du printemps. Pour nous, il est le jour qui incarne le milieu du printemps. Il est également la période de l’année où nous observons de manière plus concrète l’allongement des journées, le soleil qui prend de la hauteur et doucement, mais sûrement, l’arrivée de l’été.

Et sans surprise, qui dit 1er mai, dit muguet !

Happy May first_muguet-rose_wp

Cette herbacée vivace des régions tempérées, dont les fleurs petites et blanches formant des grappes de clochettes très odorantes, est un plante toxique, voir mortelle après avoir mangé le périanthe. Ce dernier est l’ensemble des enveloppes assurant la protection des organes reproducteurs de la fleur (étamines et pistil) ; il comprend le calice (les sépales) ayant la fonction de protection, comme parfois un rôle chlorophyllien, et la corolle (les pétales) qui attire les animaux pollinisateurs. En zone européenne tempérée, en forêt, où il pousse naturellement, il serait avec la pervenche un bio-indicateur d’ancienneté et du caractère sauvage de la forêt. Le muguet fleurit donc au printemps.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Depuis l’Antiquité, il est le symbole de la célébration de la nouvelle saison, du retour des beaux jours et des bonnes grâces pour de futures récoltes. Il était de même considéré tel une plante magique associée à la magie. Selon la légende grecque, il fut créé par Apollon pour en tapisser le sol afin que ses 9 muses ne s’abîment pas les pieds. Les Romains, eux, fêtaient les Florales en l’honneur de Flora, la déesse des fleurs.

Happy May first_muguet-feuilles_wp

Dans la tradition celtique, la déesse mère nordique célébrée à l’équinoxe du printemps était de même associée au muguet. Des « mâts de Mai » ou « arbres de Mai » étaient utilisés pour la fête de Beltaine.

Dans la tradition chrétienne, il a été lié à la Madone ; les larmes versées par la Vierge Marie au pied de la croix du Christ qui auraient donné naissance aux fleurs de muguet en forme de clochettes blanches.

Happy May first_muguet-clochettes_wp

La coutume d’offrir du muguet au 1er mai remonte à la Renaissance sous Charles IX. Il en offrit autour de lui en 1561 en signe de porte-bonheur. Bien que cette pratique connut des abandons et des changements de date, elle réussit à s’imposer au début du 20e siècle. En 1793, le muguet fut attaché au « jour républicain », le 26 avril, afin de rompre avec la tradition royale. Au début du 20e siècle, elle sera alors liée à la Fête du travail, dont celle-ci date de 1889. Sous Pétain, la fête des Travailleurs devint la fête du Travail et l’églantine rouge, représentant la couleur de la Gauche en politique, fut remplacée par le muguet. Aux alentours de 1932, la première vente de muguet dans les rues eut lieu à Nantes avec l’instauration de la fête du lait de mai par Aimé Delrue. Elle s’étendit ensuite sur toute la France vers 1936 avec l’avènement des congés payés.

Happy May first_muguet_wp

Enfin, les baies rouges du muguet contiennent un puissant bouillon d’onze heures. Selon certains, l’expression proviendrait de l’Affaire des poisons. Marie-Madeleine Anne Dreux d’Aubray, marquise de Brinvilliers fut jugée le 16 juillet 1676 et décapitée le lendemain pour crime de fratricide par empoisonnement avec ces baies rouges qu’elle mettait dans ses bouillons et qu’elle appelait « un pistolet dans le bouillon ». Selon d’autres, son origine serait issue d’une légende populaire où les gens étaient persuadés que l’on administrait dans les hôpitaux « un bouillon qui fait mourir » ; un malade à qui l’on donna un bouillon à onze heures mourut à midi. De là, lorsqu’il arrive un désagrément à quelqu’un, on lui dit : « Comment trouves-tu le bouillon ? »

Lily of the valley (convallaria majalis)

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes un joyeux 1er mai !

Easter Sunday

Easter Sunday_joyeuses-pâques_wp

Tout comme à la veillée de Noël, c’est l’occasion pour les chrétiens pratiquants ou non de se rendre à l’église, mais ici le matin, avant de partager cette journée festive qui pourrait se vouloir intense…

Easter Sunday_oeufs-colorés_wp

Car c’est le jour de la chasse aux œufs !

Easter Sunday_oeuf-violet_wp

Préparez vos chaussures à crampons, parez-vous de votre tenue de rugbyman, pratiquez même le haka des All Blacks, avant de vous lancer à la chasse aux œufs. Leur haka est le plus terrifiant, donc dissuasif, vos adversaires sauront alors à qui ils devront faire face…

Easter Sunday_oeufs-marbrés_wp

Vous serez prêts pour toutes les épreuves !

Easter Sunday_cloche-lapin_wp

Vous pourrez attraper au vol les œufs largués par les cloches, courir derrière le lapin ou le lièvre pour lui récupérer ses œufs, faire une mêlée avec le coq pour qu’il vous cède les œufs de sa poule, sauter très haut pour un geste précis afin de chopper les petits œufs du coucou, feinter les attaques du renard, et marquer le point final sous le nez du bilby.

Easter Sunday_oeuf-pâques_wp

Après l’effort, le réconfort ! Place à l’agneau rôti du midi à la sauce à la menthe bien sûr ! Plat que j’aurai plaisir à partager avec vous dans l’article de demain.

Easter Sunday_oeufs-panier_wp

Mais aussi, ce dimanche de Pâques tombe le 1er avril, évènement que je vous présente dans l’article qui suit…

Le printemps

Le printemps_bulle-eau_wp

Un peu de légèreté dans ce monde de brutes après ce terrible et inimaginable fait divers relayé dans l’article précédent.

Le printemps_papillons-violet_wp

C’est officiel, aujourd’hui c’est le printemps ! Tout du moins sur notre calendrier et dans notre hémisphère nord.

Le printemps_fleurs_wp

Passée cette période neigeuse de ce week-end anglais, où dans mon coin nous avons été surpris par la neige du samedi au dimanche avec des températures en dessous de 0°C, le soleil est au-rendez-vous.

Le printemps_oiseaux_wp

La neige a enfin quitté mon jardin, presque, le ciel remplace, aujourd’hui, la grisaille de ces derniers jours, les oiseaux s’en donnent à cœur joie en piaillant à gorge déployée et le soleil, demeurant du reste timide, a décidé de pointer le bout de ses rayons.

Le printemps_arbre-violet_wp

Quant aux températures, c’est encore loin du compte, mais les 5°C sont quand même les bienvenus.

Le printemps_bulle-livre_wp

Cette « demi-saison », d’un point de vue météorologique, se situant donc entre les saisons froide et chaude, annonce l’arrivée des beaux jours. Elle nous prépare à accueillir l’été.

Le printemps_papillons-vert_wp

Cette saison marque le renouveau de la nature. Elle est normalement un radoucissement progressif de la température, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le réveil des animaux en hibernation ainsi que le retour de certains animaux migrateurs.

Le printemps_coquelicots_wp

Le printemps, c’est aussi une série de périodes festives à venir, les Pâques, l’Ascension, la Pentecôte et toutes les commémorations en France qui s’ajoutent à notre mois de mai. Que nous soyons croyants ou pas, on fête tous Pâques et la Pentecôte. Que nous soyons patriotes ou pas, on célèbre également tous ces commémorations.

Le printemps_Hollande_wp

Et le printemps, c’est peut-être surtout un bon coup de frais au moral ! Je vous souhaite donc un bon premier jour du printemps !

Le printemps_falaise_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai à leur demande.

Le printemps_maison_wp

St Patrick’s Day

St Patrick's Day_joyeuse_wp

La fête de la Saint-Patrick est une fête chrétienne qui célèbre le 17 mars le Saint patron de l’Irlande.

Évangélisateur de l’Irlande, Patrick se serait servi d’un trèfle lors de son sermon au roc de Cashel afin d’expliquer le concept de la Trinité aux Irlandais. Le trèfle devenant ainsi le symbole de l’Irlande. L’emblème officiel du pays étant la harpe celtique.

Selon la légende, ce fut à ce moment qu’il chassa tous les serpents du pays, caractérisant la conversion du peuple irlandais. Les serpents représentant les croyances polythéistes celtiques des Irlandais assimilées à Satan. Ce dernier rendu responsable de l’ignorance du Dieu véritable. D’où le trèfle que mettent à la boutonnière les Irlandais chaque année afin de commémorer cet enseignement.

La Saint-Patrick est célébrée par l’Église catholique, orthodoxe, luthérienne et anglicane. Déjà fêtée au 4e et 5e siècle, cette tradition à travers le temps est affiliée à l’Irlande dans le système de patronage religieux. Elle est donc une fête purement irlandaise.

St Patrick's Day_leprechaun_wp

Le 16 mars 1607, sous l’influence du moine scolastique franciscain Luke Wadding, le 17 mars fut reconnu comme date officielle dans le calendrier irlandais. La fête de la Saint-Patrick devint alors un jour saint d’obligation pour les catholiques irlandais. Ce jour se situe toujours durant le Carême. Pour les chrétiens observant cette période, la tradition leur permet de rompre ce jeûne pendant la journée de la Saint-Patrick.

Au fur et à mesure du temps, cette fête a évolué vers une célébration civile, marquant la reconnaissance de tous les Irlandais. Aux États-Unis d’ailleurs, principal pays dans lequel la communauté irlandaise immigra en masse, la première Saint-Patrick fut fêtée en 1737 à Boston et la première parade officielle eut lieu en 1762 à New York.

Bien que cette fête soit l’une des fêtes les plus populaires, elle ne correspond absolument pas à la fête nationale de l’Irlande. Puisque la République d’Irlande (nommée ainsi afin de la différencier de l’Île d’Irlande) n’a pas de fête nationale au sens propre du terme.

Pour cause. À sa sortie de l’emprise coloniale britannique, l’Irlande se trouve confrontée à des problèmes majeurs de la partition de l’Île, présageant le conflit nord-irlandais qui dura pendant trente ans. Aucun évènement majeur, non plus, de l’histoire de cette partie de l’Irlande ne peut symboliser la Nation irlandaise dans son ensemble.

St Patrick's Day_elements_wp

À la suite de la guerre d’indépendance, le Royaume-Uni proclame le 6 décembre 1921 la naissance de l’État libre d’Irlande avec le traité anglo-irlandais. Mais il reste sous le joug britannique en tant que dominion. C’est-à-dire qu’il est un État indépendant membre de l’Empire britannique non entièrement souverain. La Couronne britannique conserve la souveraineté de la diplomatie, la guerre, la citoyenneté, la plus haute instance judiciaire et la constitution. De plus, il se voit retirer 6 comtés sur 9 en Ulster qui demeurent partie intégrale du Royaume-Uni. Le 27 décembre 1937, la République d’Irlande est proclamée, privée de ses frères au nord. Les indépendantistes nord-irlandais et le gouvernement de la République d’Irlande estiment alors que le jour décidé d’une fête nationale ne pourra être que pour « une célébration de l’unité de la nation toute entière du peuple d’Irlande ».

Enfin, en 1903 la Saint-Patrick devint un jour férié officiel en Irlande. Ce, grâce au Bank Holiday Act de 1903, acte du Parlement du Royaume-Uni introduit par James O’Mara. Par la suite, il établit une clause interdisant l’ouverture de tous les pubs le 17 mars, en raison d’une consommation d’alcool devenue hors de contrôle. Cette modalité fut abrogée dans les années 1970.

St Patrick's Day_Irlande_wp

Et lorsque la Saint-Patrick tombe un dimanche, le jour férié est déplacé au lundi. Ainsi, tous les citoyens irlandais peuvent bénéficier du nombre complet de leurs jours fériés actés par le gouvernement.

Même si cette fête ne connaît pas un tel succès en Angleterre, elle est relativement assez suivie dans mon coin, de par une communauté de travailleurs irlandais très présente. En rappel, la zone géographique dans laquelle je suis est essentiellement industrielle.

100 abonnés !

100 abonnés_feux-artifice_wp

Oyez ! Oyez ! Les amis !

C’est avec une immense joie que je vous annonce que ce blog vient d’atteindre ses 100 abonnés !

Merci de tout cœur à vous tous et toutes qui permettez ainsi à ce blog de grandir. Et à moi aussi d’ailleurs. Car il n’y a pas d’âge pour continuer d’évoluer.

Merci également à ceux et celles qui me suivent sur les autres réseaux.

J’espère que cette confiance en appellera d’autres et que les articles à venir susciteront toujours votre intérêt.

Je vous souhaite de même une très belle poursuite de vos blogs et que ce partage commun puisse perdurer en s’accroissant…

100 abonnés_coeurs-pluie_wp