Repas du 11 novembre

Repas 11 novembre_ris-de-veau-laqué_wp

Comme chacun le sait, le 11 novembre, date de la signature de l’armistice, marque la fin des hostilités de la Première Guerre mondiale.

En commémoration de cet évènement historique, des repas spécifiques ont été composés au fur et à mesure du temps qui passe.

Mais le blog Cuisine maison, d’autrefois, comme grand-mère vous propose notamment un repas d’anniversaire retrouvé dans les archives de la US Navy.

D’autres sites mettent aussi à votre disposition des recettes de cuisine pour cette journée particulière, dont Elle sous sa rubrique Elle à Table.

Bon appétit !

Cœur pour Halloween

Coeur pour Halloween_cimetière-rib-tombe_wp

Une pensée pour nos morts. En ce jour de final de la coupe du monde de rugby, je pense à mon père qui serait en train de trépigner, assis sur le fauteuil devant le match…

Humeurs pour Halloween

Humeurs pour Halloween_citrouilles-nuit_wp

Petites sorcières et petits monstres ont bien été au rendez-vous hier soir à ma porte. Mon stock de bonbons a été épuisé en deux temps trois mouvements. J’ai été surprise par le nombre d’enfants. Je ne m’y attendais pas. Je prévoirai plus l’année prochaine du coup.

Ce fut super de voir tous ses enfants déguisés, la joie qu’ils avaient de fêter Halloween. Le parent accompagnateur était heureux tout autant.

Malgré les costumes classiques, sorcière, squelette, fantôme, vampire…, certains avaient toutefois une touche d’originalité, même si on est loin du niveau des anglo-saxons.

Et en matière d’originalité, des jeunes parents outre-Atlantique en ont eu afin de pouvoir célébrer Halloween avec bébé :

Humeurs pour Halloween_father-elliot-et_wp

Humeurs pour Halloween_father-harry-potter_wp

Humeurs pour Halloween_father-leprechaun_wp

Humeurs pour Halloween_father-raiponce_wp

Humeurs pour Halloween_mother-cook-cake_wp

Humeurs pour Halloween_mother-diver-octopus_wp

Humeurs pour Halloween_mother-gardener-cactus_wp

Humeurs pour Halloween_mother-harry-potter_wp

Humeurs pour Halloween_mother-little-mermaid_wp

Humeurs pour Halloween_mother-pirate-parrot_wp

Humeurs pour Halloween_mother-popcorn_wp

Humeurs pour Halloween_mother-spider_wp

Humeurs pour Halloween_mother-tree-lazy_wp

Humeurs pour Halloween_mother-tree-owl_wp

Humeurs pour Halloween_mother-witch-owl_wp

Humeurs pour Halloween_mother-zombie_wp

Humeurs pour Halloween_parents-bee_wp

Humeurs pour Halloween_parents-cook_wp

Humeurs pour Halloween_parents-the-beauty-and-the-beast_wp

Donneront-ils des idées aux parents de chez nous dans les années à venir ?

Si les auteurs de ces photos souhaitent que ces dernières n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

C’est l’été !

C'est l'été_étoile-de-mer-plage-boisson_wp

Ça y est ! On y est ! Aujourd’hui, c’est l’été ! Les plages dorées sous le soleil, avec ou sans cocotiers, pour les résidents de bord de mer. Les montagnes fleuries, avec ou sans neige sur leur sommet, pour les habitants de ces régions. Les villes qui hument les vapeurs des voitures, et autres, pour les citadins pollués. Et pour moi, entre autres, la campagne !

La bonne odeur des foins et de l’herbe fraîchement humide le matin. Les hirondelles qui poursuivent leurs envolées dans la grange. Hé oui, j’ai trois nids d’hirondelles dans ma grange ! Elles ont même leur propre bac à graines spécialement conçues pour elles que je ravitaille régulièrement depuis le printemps, d’ailleurs. Inutile de préciser qu’il faut faire toutefois profil bas en pénétrant dans le lieu au risque de se prendre des petits coups d’ailes à leur passage, car elles ont peur et sont surprises.

Les champs où les vaches viennent toujours me rendre visite. Une petite forêt au loin qui borde l’Epte. Le jardin rempli de végétation. Les grillons dans l’herbe de mon jardin qui continuent leur chant du matin jusqu’au soir. Les autres oiseaux et insectes en tout genre qui s’en donnent à cœur joie…

Vive l’été !

Lundi de Pentecôte

Lundi de Pentecôte_navarin-veau_wp

La Pentecôte est une fête chrétienne célébrée le septième dimanche après Pâques pour commémorer la descente du Saint-Esprit sur les apôtres. Dans certains pays, dont en France, elle se poursuit le lendemain par un jour férié ou chômé, appelé ainsi « Lundi de Pentecôte ».

Traditionnellement, le veau est la star dans les assiettes. Le navarin de veau notamment est le plat coutumier qui est proposé. Mais d’autres également peuvent l’être.

Pour des idées de recettes, visitez le site du Figaro Madame Cuisine.

Bon appétit !

La cuisine des voisins…

La cuisine des voisins..._fête-des-voisins_wp

Comme vous avez pu le constater, depuis vendredi dernier les articles présentés sur ce blog ont été plutôt pauvres en écrit, disons même inexistants. La raison, sans pour autant solliciter d’excuses, a été la préparation de la fête des voisins, même si ma participation fut quelque peu moindre.

Ainsi, ce samedi 25 mai a eu lieu, dans mon coin, la fête des voisins. Il y avait des années que je n’avais participé à cette fête. Faisant abstraction de ma période d’expatriation en Angleterre, où celle-ci n’étant pas culturelle, donc, n’est pas célébrée, la dernière « fête des voisins » à laquelle j’ai participé date bien avant l’année de sa création en 1999, appelée à l’époque « repas de quartier ».

Ce fut alors avec un immense plaisir, et un peu d’appréhension toutefois, que je me suis préparée à y participer.

La cuisine des voisins..._choucroute_wp

Le rendez-vous fixé à 19 heures chez l’une de mes voisines, j’arrivais avec une partie de l’apéritif prévu, faisant également office d’entrée, puisqu’une choucroute géante nous attendait en plat principal. Entre enthousiasme et jambes tremblantes, en me demandant quelles personnes allais-je rencontrer et comment me percevront-elles, je marchais dans la rue avec mes plateaux qui, à l’image de mes talons aiguilles sur le sol, jouaient des castagnettes entre eux.

Devenant alors la quatorzième convive de ce groupe, nous fûmes reçus dans le sublime jardin de notre hôtesse et son mari. Après un échange de cordialité succinct où chacun se présenta à moi, sachant qu’ils se connaissaient tous et j’étais la petite nouvelle, le temps de la convivialité prit rapidement sa place. Je me sentis ainsi vite intégrée dans le groupe.

Après un apéritif amical, nous poursuivîmes cette agréable soirée à l’intérieur où notre hôtesse nous avait réservé une magnifique table qui respirait la même chaleur du début de soirée. Nous nous régalâmes ensuite avec sa délicieuse choucroute et les conversions qui fusèrent autour de ce repas. Suivirent le fromage et le dessert.

La cuisine des voisins..._dessert-pavlova-fruits_wp

Et quel dessert ! Réalisé par l’une des invitées, ce dessert fut une vraie découverte pour ma part.

La ou le Pavlova, baptisé ainsi en l’honneur de la ballerine russe Anna Pavlova, est un dessert à base de meringue, nappé de crème fouettée et recouvert de fruits. La spécificité de sa meringue est d’être croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur. Sa recette tient sa réputation d’avoir été créée à la suite d’une tournée d’Anna Pavlova en Australie et en Nouvelle-Zélande dans les années 1920. Entre ces deux pays, chacun revendiquant son invention, ce dessert constitue depuis une source traditionnelle de dispute. Selon un ouvrage consacré sur le sujet par l’anthropologue néo-zélandaise Helen Leach en 2008, la première recette connue aurait été publiée en Nouvelle-Zélande. Une recherche australo-néo-zélandaise ultérieure avance une origine allemande et une origine américaine. Très populaire, ce dessert constitue une partie importante de la gastronomie des deux pays. Il est particulièrement lié aux occasions estivales, notamment le repas de Noël ; les saisons étant inversées dans ces deux pays de l’hémisphère sud. Vous pouvez trouver la recette sur de nombreux sites Internet, dont celui de Cuisine Actuelle.

Fte des voisins

N’étant pas très bec sucré, je fus donc surprise dans le bon sens par ce dessert léger (bien qu’il ne faille surtout pas calculer les calories) qui a terminé excellemment ce repas. Très savoureux en bouche, peu sucré et frais, ce dessert est à recommander à la fin d’un repas festif. Il ne tombe pas dans l’estomac par rapport à d’autres desserts du même genre.

Nous clôturâmes ensuite cette merveilleuse soirée autour d’un bon café ou thé, selon le choix personnel. Et les 2 heures du matin sonnèrent le retour des uns et des autres chez eux.

Bon appétit !