#FightUnfair

#FightUnfair_1_P

Pour sa campagne #FightUnfair, combattre l’injustice, l’UNICEF a révélé récemment une vidéo édifiante sur la réaction des passants face à la pauvreté infantile.

Réalisée à Tbilisi en Géorgie, cette vidéo tournée en caméra cachée met en scène une petite fille, Anna, 6 ans, présentée seule, semblant égarée.

Dans un premier temps, elle est habillée à la manière d’une petite fille classique, avec des vêtements soignés et le visage propre, et dans un second temps, comme une enfant des rues, avec des vêtements tachés et le visage souillé. La vidéo a alors filmé la réaction des passants vis-à-vis de la petite fille en fonction de sa tenue.

#FightUnfair_2_wp

Le moins que l’on puisse dire est que le résultat est bien malheureusement celui auquel on s’attendait.

Habillée normalement, Anna suscite l’intérêt des passants qui se regroupent auprès d’elle afin de lui venir en aide. Et comportement identique, lorsqu’elle s’adresse à des inconnus dans un café en plein centre commercial, où certains clients la complimentent ou vont même jusqu’à lui proposer de l’argent pour la dépanner.

Dans le second scénario, il en est tout autre. Les vêtements sales, le visage couvert de suie, c’est une totale indifférence, voire le mépris. Et lorsqu’elle se dirige vers un restaurant, les larmes aux yeux, les clients cachent leur sac et la chassent, laissant la petite fille en pleurs.

#FightUnfair_3_wp

L’expérience s’est d’ailleurs arrêtée, car la petite fille était bouleversée. Anna retrouve vite sa maman qui la rassure alors et calme ses pleurs.

Malgré que le Fond de Nations unies ait estimé dans un nouveau rapport que d’ici 2030, ce serait 167 millions d’enfants qui vivront dans la pauvreté, l’UNICEF donne le triste constat : « Pour résumer notre expérience nous utiliserons seulement un mot : INJUSTE. Il y a de nombreux enfants dans les rues qui subissent eux aussi ce genre d’attitude, et qui ont besoin d’attention et de soins. Ne baissons plus les yeux pour les ignorer mais bien pour les voir ! »

Publicités

L’UNICEF contre les mariages précoces

L'UNICEF contre les mariages précoces_mariées_wp

La semaine dernière, l’UNICEF a posté sur sa page Facebook une vidéo choc pour dénoncer les mariages précoces.

L'UNICEF contre les mariages précoces_peluche_wp

C’est à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme que l’UNICEF a voulu marquer d’un grand coup en lançant une campagne par le biais d’une vidéo afin de sensibiliser le public sur ces mariages précoces et forcés, dont des millions de filles à travers le monde en sont victimes chaque année ; contraintes d’épouser des hommes beaucoup plus vieux qu’elles.

L'UNICEF contre les mariages précoces_dessin_wp

La vidéo montre les préparatifs d’un mariage jusqu’à son dénouement ; le mariage conclu avec le passage de l’anneau au doigt et le couple alors marié. Le spectateur voit défiler les images du vitrail d’une église, une main qui pose un beau verre sur une magnifique nappe blanche, la maman qui retouche la coiffure de sa fille, lui met la dernière touche de rouge à lèvres, puis suivent les images du gâteau de mariage, de la robe blanche de la future épouse suspendue en hauteur à un cintre, le futur marié qui positionne ses chaussures vernies… avec ces phrases inscrites en grand qui la martèlent tout du long jusqu’à sa fin : « Vous imaginez un mariage parfait. Il l’aurait pu l’être… Mais celui-ci est loin de ressembler à un conte de fées. A regarder jusqu’au bout ! » Le spectateur ressente très vite le malaise lorsqu’il discerne le jeune âge de la future mariée, le visage de profil, au moment où la maman lui parfait son maquillage, lui installe son voile convenablement, voit un ourson en peluche posé sur un canapé devant un voile de mariée ou encore la main d’une enfant qui dessine. Il obtient la confirmation vers la fin lorsqu’il découvre en gros plan le visage d’une fillette à son arrivée à l’autel devant son futur mari plus vieux qui lui soulève son voile. La vidéo se poursuit où le spectateur voit le mari serrant contre son flanc son épouse désormais, ainsi l’entourant avec sa main sur son bras, contraignant la gamine à s’accoler à lui, puis la tête de la fillette posée sur le torse de son mari en costume, une larme coulant de son œil. La vidéo se termine enfin avec cette phrase écrite en blanc sur fond noir : « 15 millions de filles seront mariées cette année… Avant leur 18ème anniversaire. » Et s’ensuit une dernière : « Partagez cette vidéo pour un monde juste »

L'UNICEF contre les mariages précoces_mariée_wp

Vue plus de 12 millions de fois, cette vidéo n’a pas laissé indifférent les internautes qui ont exprimé leur consternation.

Par cette campagne, l’UNICEF nous rappelle que les mariages précoces et forcés, bien qu’ils soient interdits par la loi, sont encore pratiqués dans de nombreux pays.