Les fruits et les légumes du mois

Les fruits et légumes du mois_janvier_wp

Rien ne vaut un bon plein de vitamines en cette période hivernale ! Dans ma campagne, le froid et le gel font désormais partie du décor au quotidien, avec – 4°C le matin et – 2°C l’après-midi.

Les fruits et légumes de saison sont alors un très bon apport en vitamines afin de garder l’énergie nécessaire pour lutter contre la rudesse des températures.

Voici une liste de quelques-uns :

Les fruits et légumes du mois_janvier-ananas-confit_wp

Les fruits

  • Ananas
  • Avocat
  • Banane
  • Citron
  • Clémentine
  • Fruit de la passion
  • Grenade
  • Kiwi
  • Litchi
  • Mangue
  • Orange
  • Pamplemousse
  • Poire
  • Pomme

Les fruits et légumes du mois_janvier-p-d-t_wp

Les légumes

  • Carotte
  • Chou blanc
  • Chou de Bruxelles
  • Chou frisé
  • Chou rouge
  • Céleri
  • Endive
  • Mâche
  • Oignon
  • Poireau
  • Pomme de terre
  • Salsifis
  • Topinambour

La cuisine de janvier

La cuisine de janvier_fruits-légumes-panier_wp

Chaque année, les bonnes résolutions battent leur plein en janvier. Parmi elles, certaines seront tenues, d’autres pas et seront peut-être même reportées l’année suivante.

La nouveauté (pas si nouvelle que ça d’ailleurs) depuis un certain temps dans les bonnes résolutions est de manger plus sainement. Après les fêtes, l’estomac le réclame du reste. Mis à rude épreuve pendant cette période festive, notre organisme a besoin de retrouver son rythme naturel.

Certains opteront pour une monodiète, d’autres pour une cuisine légère sans pour autant pauvre en vitamines en cette saison hivernale.

Des « Légumes d’hiver, Quinoa et Boulgour en cocotte », du « Ceviche de maquereau aux agrumes », de la « Truite au four aux choux de Bruxelles », des « Galettes fromagères au chou-fleur », au « Risotto aux champignons et St Jacques », au « Pot au feu de canard » ou encore au « Makis de poireaux et fromage frais », la Cuisine Addict vous propose d’autres recettes avec les fruits et légumes de janvier.

Bon appétit !

La galette des Rois

La galette des Rois_ frangipane_wp

Nombreux se précipitaient ce dimanche, voire le dimanche précédent, alors que l’année 2019 n’était pas terminée, dans les boulangeries pâtisseries pour se procurer la galette des Rois. Certains la proposaient même au Jour de l’An à leurs convives.

Pourtant, traditionnellement, la galette des Rois se partage le 6 janvier, l’Épiphanie. Mais cette année cette célébration se trouvant être aujourd’hui, il était concevable de partager la galette des Rois hier ; le dimanche restant un jour chômé pour la majorité des gens et donc un moment plus libre de partage.

Sa recette « classique » varie cependant selon les régions françaises, ainsi en fonction de leur patrimoine culinaire, comme au gré du phénomène de mode changeant d’année en année. Hé oui, même la galette a sa « fashion » ! D’ici à ce qu’un jour elle ait sa « fashion week » ?

On assiste alors à des défilés de galettes des Rois de toutes sortes et la chanson…

« J’aime la galette
Savez-vous comment ?
Quand elle est bien faite
Avec du beurre dedans !

Tralalala lalala lalère
Tralalala lalala lala
Tralalala lalala lalère
Tralalala lalala lala »

… paraît bien ringarde de nos jours. On propose même des galettes des Rois carrées ? Je ne savais pas que le soleil était carré, sachant qu’à l’origine cette fête étant païenne, la galette symbolisait le soleil. Mais bon, chacun sur sa planète et dans son système solaire. On « revisite » ainsi la galette des Rois, à l’image des plats traditionnels français par les chefs ou les pas chefs d’ailleurs. Pourquoi ne pas concevoir une galette en forme de scarabée en l’honneur des Égyptiens ? retrouvait au moins sa noblesse d’antan.

Quoi qu’il en soit, la galette des Rois demeure une pâtisserie traditionnelle à laquelle on n’y échappe pas chaque année.

Bon appétit !

« Dry January » ?

_Dry January_an-champagne-flûtes_wp

Créé en 2013 au Royaume-Uni, le « Dry January » propose de supprimer complètement la consommation d’alcool durant tout le mois de janvier, après les excès des fêtes de fin d’année. Cette résolution d’un mois imaginée par l’association caritative Alcohol Change UK est reconduite chaque année avec grand succès ; l’application officielle du défi, « Try Dry », ayant déjà été téléchargée plus de 100 000 fois. Cette année, elle traverse la Manche pour s’installer dans l’Hexagone, sous le nom de « Défi de Janvier », et est portée par une trentaine d’associations de santé publique et d’addictologie.

_Dry January_an-champagne-coupes_wpÀ l’inverse de nos voisins Outre-Manche, cette initiative semble provoquer une certaine polémique chez nous. Et pour cause.

Pour avoir vécu un certain nombre d’années en Angleterre, comme vous le savez, l’alcool est un véritable fléau dans ce pays. Les Anglais picolent à mort ! Et ce dans le sens propre comme figuré. En 2013 lorsque cette bonne intention a été proposée, j’étais depuis peu en Angleterre. En 2018 lorsque je suis partie, le résultat est demeuré le même ; l’alcool reste toujours un sérieux problème en Angleterre.

_Dry January_an-champagne-flûtes-seau_wpMais histoire de se donner bonne conscience, on s’abstient pendant un mois, une bonne résolution de début d’année, qui comme toutes bonnes résolutions prises à cette période, elles ne durent jamais longtemps.

En résumé, vous pouvez vous pinter la tronche 11 mois sur 12 !