L’année internationale du tableau périodique des éléments

l'année internationale du tableau périodique des éléments_wp

« Lili baise bien chez notre oncle Ferdinand ! »

Article de Dominique Leglu, directrice de la rédaction de Sciences et Avenir, publié le 29 janvier 2019 sur le site Sciences et Avenir que je vous invite à découvrir.

Publicités

Neige

neige_wp

Après quelques jours d’accalmie, la neige est réapparue dans ma région. Elle fait la joie des petits comme des grands. Sauf des grincheux qui n’aiment pas non plus d’ailleurs la pluie, le vent, la chaleur…

La neige est un type de précipitations atmosphériques composées de particules de glace ramifiées contenant de l’air, fréquemment cristallisées et accumulées en flocons. Leur structure et leur aspect sont très variables. Cette glace peut se présenter aussi sous forme de grains. Elle prend alors l’appellation de neige en grains(1) ou neige roulée(2). Lorsque le froid et l’humidité sont suffisamment présents dans l’atmosphère, la neige se constitue de manière naturelle par condensation solide de la vapeur d’eau à saturation autour des noyaux de congélation. Selon sa composition et le vent, elle tombe plus ou moins vite. Sa formation dans l’atmosphère en réseau étendu de particules solides la distingue d’autres précipitations analogues, comme la grêle ou le grésil.

HAGELKORN, UNWETTER, GEWITTER, REGENFALL, REGENFAELLE,

La neige est également le dépôt des précipitations sur le sol ou sur un obstacle, un toit, un arbre, etc. Il s’agit du manteau neigeux. Elle est ainsi toujours un mélange d’air et de glace, avec parfois de l’eau liquide si sa température est proche de 0°C. Ce dépôt évolue. Il peut être en mouvement, en poudrerie, transportée par le vent, ou en avalanche. Il reste sur place naturellement dans une plaque à vent, un névé, une corniche ou une congère. Il est créé artificiellement par damage ou pulvérisation lors des évacuations mécaniques (chasse-neige, souffleuse à neige), manuellement (pelle à neige, boue de neige) ou lors de préparations de pistes de skis ou d’écrasements par la circulation.

Les canons à neige produisent de la neige artificielle, soit de minuscules grains de glace s’apparentant à de la neige fondue. Cette technique est utilisée dans les stations de sports d’hiver afin d’améliorer et prolonger l’enneigement des pistes ainsi que sur les pistes de ski intérieures.

neige_grésil_wp
Grésil

La neige disparaît par sa fonte (ses cristaux ou ses grains de glace fondent par l’effet du rayonnement solaire et/ou de la température de l’air et/ou du flux géothermique) vers de l’eau liquide. Elle décline par tassement, lorsque l’air contenu est presque complètement évacué (naturellement en glacier, artificiellement par damage et fonte) vers du verglas. Elle se dissout par sublimation vers de la vapeur d’eau inclue dans l’atmosphère.

Enfin la nivologie est la science de la neige.

neige_grain-neige-roulée-microscope_wp
Grain de neige roulée au microscope

(1) La neige en grains est un type de précipitations constituées de gouttelettes de bruine en surfusion dans un nuage sous le point de congélation qui finissent par congeler. Elle se présente sous la forme de petits granules ou plaques blanches de moins d’1 millimètre de diamètre qui rebondissent peu en tombant sur une surface. Elle ne forme jamais des accumulations importantes. Elle tombe des nuages stratiformes, jamais en averses. Son code METAR (rapport d’observation météorologique pour l’aviation) est SG.

(2) La neige roulée est un type de précipitations forgées de particules de glace blanches et opaques, de surface généralement arrondie ou conique, et de dimension pouvant aller jusqu’à 5 millimètres de diamètre. Elle apparaît lorsque la température est proche de 0°C dans une couche s’étendant jusqu’au sol lors d’une chute de neige. Elle peut être mêlée de flocons de neige. Son code METAR est GS.

L’intimité filmée

l'intimité filmée_bonhomme-loupe-puzzle_wp

Vendredi 25 janvier, durant la semaine de prévention du cancer du col de l’utérus, Chloe Delevingne, la sœur de Cara Delevingne, a passé un examen gynécologique en direct sur la BBC Two dans l’émission Victoria Derbyshire Show. La doctoresse Philippa Kaye a ainsi pratiqué sur elle un frottis devant les caméras, un prélèvement de cellules de quelques secondes.

Les objectifs d’une telle séquence étaient d’augmenter le nombre de dépistage du cancer du col de l’utérus et de rassurer les femmes qui pourraient appréhender cet examen.

À quand l’examen cœlioscopique filmée en direct pour les hommes ?

Cuisine mixte

cuisine mixte_cuisses-grenouilles-persillade_wp

De l’Angleterre à la France, en passant par l’Asie. Des mélanges de couleurs et de saveurs au poisson qui se marie avec la viande… un petit voyage culinaire en photos…

cuisine mixte_crevettes_wp

cuisine mixte_cuisses-grenouilles-sichuanaise_wp

cuisine mixte_escargots-beurre-à-l'ail_wp

cuisine mixte_homard_wp

cuisine mixte_lamb-pie-leek-apricot_wp

cuisine mixte_poisson-viande_wp

cuisine mixte_poulet-farci_wp

cuisine mixte_saucisses-provençales_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon appétit !

Ces animaux atypiques…

ces animaux atypiques..._hippocampe-arc-en-ciel_wp

La diversité de l’humanité est la richesse de notre planète. Des couleurs aux cultures diverses et bien d’autres encore la composent. Et à l’image de cette disparité, le monde animalier offre tout autant de richesses…

ces animaux atypiques..._hippocampe-bleu_wp

ces animaux atypiques..._lion-noir_wp

ces animaux atypiques..._oiseau-rollier-à-raquettes-turquoise_wp

ces animaux atypiques..._serpent-à-cornes_wp

ces animaux atypiques..._serpent-turquoise_wp

ces animaux atypiques..._singe-cercopithèque-bleu-jaune_wp

ces animaux atypiques..._singe-cercopithèque-rhinopitheque-de-roxellanne_wp

ces animaux atypiques..._singe-cercopithèque-rhinopitheque-de-roxellanne-famille_wp

ces animaux atypiques..._singe-écureuil-tamarin_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je le retirerai sur leur demande.

USA : baby boom à l’hôpital St Cloud !

usa_baby boom à l'hôpital st cloud_minnesota-flag_wp

Relayé par la chaîne de télévision américaine Fox 9 et l’émission de télévision américaine Inside Edition, ce fait divers est aussi extraordinaire qu’attendrissant.

L’année 2018 a révélé un bilan surprenant pour l’hôpital St Cloud dans le Minnesota aux États-Unis. Dans la même unité de cet hôpital 31 infirmières ont donné naissance à 32 bébés cette même année. Un véritable baby boom ! Et celui-ci ne s’est pas produit du côté des patientes mais de celui de l’équipe du service de maternité.

31 infirmières sont tombées enceintes presque en même temps et ont donc accouché en 2018, dont l’une d’entre elles a mis au monde des jumeaux.

Celle-ci a d’ailleurs déclaré à Fox 9 : « J’avais des tas de gens qui me disaient quand j’étais enceinte ‘Oh, mon Dieu, chaque infirmière ici est enceinte’ et on disait ‘Oui, ne buvez pas l’eau‘ ». Une autre infirmière a expliqué à Inside Edition : « Il était notre premier alors c’était un grand soulagement de venir travailler avec toutes les autres femmes enceintes et de se dire ‘Hé, ça est-ce normal ? Ça est-ce normal ?’ Et juste avoir ce poids enlevé de mes épaules ».

Cet évènement rare, un record du nombre de naissances pour cette unité cette année-là, ne pouvait passer inaperçu. Les 31 mamans et les 32 bébés ont été alors réunis pour une séance photo grandeur nature afin d’immortaliser ce moment. Les bébés portaient tous des T-shirts blancs avec un numéro correspondant à leur ordre d’arrivée dans le monde.

usa_baby boom à l'hôpital st cloud_minnesota-équipe-infirmières_wp

Du rififi chez les « stars »

du rififi chez les_stars_chapeau-or_wp

Ou règlements de comptes à O.K. Corral… Il semblerait que les peoples soient en forme en ce moment.

Entre un chanteur de RnB qui a été accusé de viol la semaine passée, un écrivain atteint du syndrome du complexe de supériorité et certainement bien d’autres encore qui font le « buzz » sur la toile, rien ne va plus sur la planète des peoples.

Le pire est même sans que l’on veuille franchement s’y intéresser, le web nous submerge de ces pseudos polémiques, dont certaines ne peuvent toutefois nous rendre totalement indifférents.

C’est le cas de cet écrivain, pourtant bien connu pour ses idées datant de la Préhistoire et son caractère pamphlétaire. Est-ce peut-être d’ailleurs cette seconde particularité qui le rend si célèbre ?

Que dire d’un homme qui n’aime pas les femmes de cinquante ans, son âge, les estimant bonnes pour la déchèterie ? Que penser d’un individu qui préfère les jeunes aux vieilles ?

Bah qu’il a le droit…

Le même droit que celui d’une femme pouvant dire de lui qu’il est un homme vieux. Il est doté d’un physique banal, loin d’éveiller les fantasmes d’une femme, quel que soit son âge. Il n’a pas non plus la carrière d’un Christian Jacq ou d’un autre grand écrivain plus classique. Il ne laissera qu’une onde d’un vague souvenir derrière lui ou pas. Il ne sera jamais l’équivalent d’un Jean d’Ormesson, très grand homme d’esprit et de beau parlé. Il n’est qu’une ombre passagère dans le temps. Un chroniqueur faubourien d’une émission de fin de soirée, non diffusée à heure de grande écoute, qui palabre en citant des auteurs renommés en enfilade comme les grains d’un chapelet. Il utilise un discours afin de se donner un intérêt substantiel, dont il est le seul à prétendre. Enfin, il n’est qu’un simple mortel comme le tout un chacun. Ses « coprolithes » ne sont ni en or ni en argent. Son sang est aussi rouge que celui d’une femme de cinquante ans ou moins ou plus…

Sous la neige…

sous la neige..._terrasse-maison1_wp

De retour parmi vous les amis ! Un retour sous la neige. Ayant quitté un lieu à – 6°C avec un soleil radieux, je retrouve mon coin de la région parisienne avec 6°C et un ciel chargé de neige. De gros flocons tombent comme un rideau. Un beau manteau blanc commence à s’étendre sur le sol…

L’hiver, tel que je l’entends, est enfin là !

Le verdict est aussi tombé. La charmante blogueuse Sabrina a endossé la robe d’un juge et m’a déclarée non coupable et libre de repartir avec tous mes cartons.

Je vais donc de ce pas poursuivre le remplissage de ces dits cartons en vous souhaitant à tous et toutes une belle journée sous la neige…

sous la neige..._terrasse-maison2_wp