Un auteur, une autrice !

Un auteur, une autrice_plume_wp

En découvrant les Journées du Matrimoine, dont je ne connaissais pas leur existence, qui ont fait échos dans divers articles de presse, j’ai relevé une information, on ne peut plus intéressante.

Le saviez-vous ?

Le féminin « autrice » existe depuis l’Antiquité. Aussi ancien que son masculin « auteur », il fut employé par Lagrange, le comédien de Molière, pour désigner les premières femmes dramaturges au 17e siècle, dans les Registres de compte.

Un auteur, une autrice_Hroswitha de Gandersheim_wp
Hroswitha de Gandersheim

Le premier auteur du théâtre européen fut une autrice, Hroswitha de Gandersheim, une chanoinesse du 10e siècle. Elle s’inspira des pièces du poète comique latin Térence pour composer des drames chrétiens.

Au 14e siècle, naquit la première femme de lettres professionnelle Christine de Pizan.

Au 16e siècle, la première autrice de théâtre connue en France fut la reine Marguerite de Navarre, sœur de François 1er. Elle écrivit des farces subversives comme satiriques, sans épargner l’Église, toute-puissante en ces temps d’Inquisition.

Un auteur, une autrice_Christine de Pizan_wp
Christine de Pizan

Dans les années 1650, Françoise Pascal rédigea des pièces de théâtre qui furent mises en scène par des troupes lyonnaises. En 1662, Mme de Villedieu fut la première autrice de théâtre dont l’une de ses pièces fut jouée à Paris. En 1689, Catherine Bernard fut la première femme à composer une tragédie qui fut jouée à la Comédie-Française.

Ce fut plus d’une centaine de femmes qui écrivit près de 400 pièces de théâtre sous l’Ancien Régime. Plusieurs d’entre elles furent ainsi jouées à la Comédie-Française, à la Comédie-Italienne, à Versailles et dans les premiers théâtres de boulevard. Des tragédies aux comédies, en passant par les drames et les farces, tous les styles furent abordés.

Un auteur, une autrice_Marguerite de Navarre-reine-et-soeur-de-François 1er_wp
Marguerite de Navarre

Certaines de ces femmes, notamment Marie-Anne Barbier, connurent une renommée internationale. Leurs œuvres furent traduites dans plusieurs pays, comme les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne ou encore la Russie.

De la Renaissance à nos jours, 2 000 autrices parcoururent les époques :

  • Sous l’Ancien Régime : 150
  • Au 19e siècle : 350
  • Au 20e siècle : 1 500
Un auteur, une autrice_Marie-Catherine Desjardins-dite Mme de Villedieu_wp
Marie-Catherine Desjardins, dite Mme de Villedieu

De la création de la Comédie-Française, en 1680, jusqu’à la fin du 18e siècle, 17 autrices entrèrent dans son répertoire et 21 par la suite :

  • Au 18e siècle : 13
  • Au 20e : 5
  • Du début 21e à aujourd’hui : 3

Entre 1958 et 2002, aucune pièce de théâtre écrite par une femme n’entra au répertoire de la Comédie-Française.

Publicités