Recette fromagère

recette-fromagere_puree-chou-chinois_wp

Voici comme convenu une seconde recette à base de fromage. Recette qui allie la fraîcheur et les vertus pour la santé.

Plat chaud et froid pour 1 personne.

recette-fromagere_poisson-colin_wp

Colin avec son coulis de concombre et sa purée de chou chinois à la feta

(388,42 kcal (328,42 kcal) et moins de 10 €)

recette-fromagere_coulis-concombre_wp

– 120 g de colin frais* (84 kcal)
– 150 g de chou chinois frais (24 kcal)
– 120 g de concombre frais (13,2 kcal)
– 90 g de feta fraîche* (252,9 kcal)
– 5 g de ciboulette fraîche ciselée (1,5 kcal)
– 2 g de poivre blanc en poudre (5,02 kcal)
– 15 ml de sauce de soja réduite en sel (7,8 kcal)

*Remplacez le poisson par 150 g de chou chinois supplémentaire, soit un total de 300 g de chou chinois (48 kcal)
*Pour les végans, remplacez la feta par 50 g seulement de pâte de miso, car elle est beaucoup plus salée que la feta (81 kcal)

Hachez grossièrement le chou chinois et cuisez-le dans une casserole avec un léger fond d’eau et la sauce de soja 10 minutes sur feu fort, casserole couverte. Égouttez-le bien et laissez-le refroidir dans la passoire.

Mixez le concombre avec 40 g de feta. Mélangez dans un bol avec la ciboulette et un peu de poivre. Réservez au frais.

Mixez le chou chinois avec le reste de la feta et un peu de poivre. Mettez dans un grand bol et réservez au frais.

Cuisez le poisson à la vapeur 5 à 6 minutes selon l’épaisseur du morceau. Saupoudrez-le du reste du poivre. (Sautez cette étape)

Présentez votre plat. C’est prêt !

recette-fromagere_wp

J’espère que cette seconde recette vous plaira. Je vous retrouve la semaine prochaine avec deux autres recettes simples et rapides, car devant me rendre à Londres pendant quelques jours, je n’aurai pas beaucoup de temps à me consacrer à la cuisine.

Mais, promis, je partagerai avec vous mon petit séjour londonien et peut-être aussi que je reviendrai avec des nouvelles idées recettes.

Sur ce, je vous souhaite un bon appétit !

Publicités

L’Indonésie renforce sa loi contre le viol

lindonesie-renforce-sa-loi-contre-le-viol_suspect_wp
L’un des suspects dans l’affaire du viol collectif et du meurtre de l’adolescente de 14 ans

L’Indonésie a adopté en octobre dernier un amendement à la loi relative à la protection des mineurs condamnant désormais les violeurs et les pédophiles à la castration chimique ou à la peine de mort.

En rappel. En septembre dernier, dans l’ouest de l’île de Sumatra, une jeune fille de 14 ans a été violée collectivement puis tuée par 4 jeunes hommes âgés de 16 à 23 ans. Cette affaire avait créé un véritable vent de révolte au sein de la population qui avait alors demandé au Gouvernement de renforcer la loi contre ces crimes.

Le Président Joko Widodo a donc répondu à cet appel en annonçant ce projet amendement. Soumis au vote du Parlement et après des mois de délibérations mouvementées, ce projet d’amendement a obtenu la majorité des votes pour.

Cette nouvelle loi prévoit ainsi une peine obligatoire de 10 ans de prison et permet aussi à l’appréciation du juge une condamnation du criminel au port d’une balise électronique, à la castration chimique ou à la peine de mort, selon la gravité de l’acte.

lindonesie-renforce-sa-loi-contre-le-viol_prevenus_wp
Les prévenus dans l’affaire du viol collectif et du meurtre de l’adolescente de 14 ans

Bien que cette loi eût obtenu la majorité des votes en sa faveur, elle divise le pays. Au sein même du Parlement comme du corps médical ou des organisations de défense des droits de l’Homme, certains estiment une trop grande sévérité de loi. Ils vont jusqu’à prendre la défense de la santé des criminels en avançant l’argument qu’en cas de castration chimique pratiquée trop jeune chez un jeune homme, celle-ci pourrait lui être fatale et vont presque jusqu’à inverser les rôles en mettant en avant les droits humains des criminels. Quant aux victimes, apparemment tant pis pour elles.

En parallèle, les 4 auteurs du viol collectif ont été condamnés, dont 3 à 20 ans de prison et le 4è, considéré comme l’instigateur du viol, à la peine de mort.

Quoi qu’il en soit, que l’on trouve ou non ce genre de loi trop sévère, il est réconfortant de constater qu’un pays se décide enfin à se ranger du côté des vraies victimes.

Donc, oui pour la castration chimique. En revanche, concernant la peine de mort, cela peut rester discutable.

Dans le fromage !

dans-le-fromage_mozzarella_wp

Déjà fin novembre. Dans quelques jours nous rentrerons dans le mois de Noël. Depuis un moment d’ailleurs cela commence à se faire ressentir, autant dans les magasins que dans l’esprit des gens.

Et bien que nous disions souvent que les Anglais ne soient pas des fins gourmets, à juste titre, il s’avère en revanche qu’ils sont des amateurs de fromage. Bien sûr si celui-ci n’est pas trop fort en goût et en odeur.

Et la période de Noël est celle où les plateaux divers et variés (enfin plus divers que variés) font leur apparition dans le rayon concerné. Malgré que l’essentiel des fromages présentés soit du cheddar nature, du cheddar aux fruits, au gingembre, etc., d’autres fromages plus exotiques (pour eux) entrent dans la composition des plateaux.

Je vous propose donc une recette dans le thème.

Plat chaud ou froid pour 1 personne.

dans-le-fromage_wp

Lieu jaune avec sa purée de champignons à la mozzarella

(272,02 kcal (195,22 kcal) et environ 10 €)

dans-le-fromage_profil_wp

– 120 g de lieu jaune frais* (96 kcal)
– 125 g de champignons chesnut (20 kcal)
– 50 g de champignons japonais (8 kcal)
– 50 g de champignons chanterelle (8 kcal)
– 40 g de mozzarella scamorza fumée* (127,2 kcal)
– 2 g de poivre blanc en poudre (5,02 kcal)
– 15 ml de sauce de soja réduite en sel (7,8 kcal)

*Ajoutez l’équivalent en champignons de Paris (19,2 kcal)
*Pour les végans, remplacez la mozzarella par du tofu, comptez alors 24,8 kcal.

Mixez tous les champignons jusqu’à l’obtention d’une purée en conservant quelques-uns de chaque sorte pour la présentation. Mixez la mozzarella.

Cuisez à la vapeur le poisson 5 à 6 minutes, selon l’épaisseur du morceau. Cuisez à la vapeur les champignons de Paris 2 à 3 minutes, selon votre préférence de cuisson.

Pendant ce temps, dans une casserole sur feu doux, cuisez en mélangeant et sans cesser de remuer la purée de champignons, la mozzarella, la sauce de soja et le poivre 5 à 6 minutes.

Sur une assiette, présentez tous les éléments et c’est prêt !

dans-le-fromage_champignons-puree_wp

  • Note

– Pour la version chaude, chauffez sur feu doux les champignons servant à la présentation quelques minutes en les mélangeant dans une casserole avec un peu de sauce de soja et de poivre.

– Pour la version froide, versez sur les champignons frais quelques gouttes de sauce de soja et saupoudrez-les légèrement de poivre.

– Si vous ne pouvez vous procurer des champignons exotiques, remplacez-les alors par des champignons de Paris et ajoutez 20 g de noisettes ou de noix.

dans-le-fromage_champignons-jap_wp

J’espère que cette recette vous plaira. Je vous retrouve mercredi avec une autre recette et un autre fromage.

dans-le-fromage_champignons-chanterelle_wp

Bon appétit !

Donna Nook

donna-nook1_wp

Je vous emmène au pays des phoques, mon merveilleux voyage de quelques heures.

donna-nook2_wp

Certes, sous un ciel gris et brumeux, sous le vent glacial de la Mer du Nord et une pluie fine qui pénètre jusqu’aux os, mais avec une chaleur indescriptible dans le cœur et un véritable moment de tendresse qui vous fait oublier tout le reste…

donna-nook3_wp

Situé au North Somercotes en Angleterre, à environ une trentaine de minutes en voiture de Grimsby, la plage de Donna Nook est un endroit faisant office de réserve naturelle pour les phoques.

donna-nook4_wp

Venant sur cette plage uniquement à cette période de l’année, la visite de ces charmantes grosses bêtes à poil est loin de ressembler à un voyage touristique pour elles.

donna-nook5_wp

Les femelles y viennent pour mettre au monde leur petit et les mâles pour la reproduction.

donna-nook6_wp

Composant une population de presque 2 000 mammifères, les phoques envahissent ainsi tout le long de la plage sur une étendue de 6 miles (10 km)

donna-nook7_wp

En 2010, suite à une augmentation de la mortalité des phoques causée par les visiteurs et les photographes en tout genre qui ne respectaient pas leur intimité, l’association de bienfaisance bénévole Wildlife Trust Lincolnshire a clôturé la zone en interdisant l’accès de la plage au public durant cette période de l’année.

donna-nook8_wp

Cette lande côtière abrite donc tout ce petit monde dont le silence n’est pas non plus d’or. Des bruits ahurissants, un boucan d’enfer.

donna-nook9_wp

Entre gémissements, grognements et ce qui pourrait même s’apparenter à des espèces de rugissements plaintifs, les femelles accouchent après de longues heures de souffrance.

donna-nook10_wp

On y voit d’ailleurs un peu partout étalés sur tout le long de la plage des placentas qui font le régal de certains oiseaux marins.

donna-nook11_wp

C’est aussi là que l’on constate que la nature est bien faite. Rien ne se perd, le recyclage est en marche.

donna-nook12_wp

Et on y observe ainsi des bébés phoques qui ont encore accroché à leur petit bedon le petit bout rouge du cordon ombilical.

donna-nook13_wp

Les mâles, eux, essayent de tuer les petits afin de pouvoir se reproduire avec les femelles. Mais, ils sont repoussés avec violence par ces dernières qui veulent protéger leur petit.

donna-nook14_wp

Des cris rauques dignes d’un film d’horreur accompagnés de crachas sont alors lancés sur les mâles. Les plus insistants d’entre eux se voient même recevoir une correction plus que dissuasive. La femelle le fait fuir à coups de morsure sur le bas du dos. Le mâle se met à pousser un cri effroyable en s’en allant à toute vitesse. Au vu de la rapidité de sa fuite, The Flash à côté risquerait de se faire voler la vedette.

donna-nook15_wp

Enfin, les bébés qui ont un peu grandi partage des moments tendres avec leur maman ou se prélassent tranquillement sur la lande. Mais, quoi qu’il soit, aucun d’eux n’est isolé. Il y a toujours maman dans les parages pour le surveiller et le protéger.

donna-nook16_wp

C’est la fin du voyage. Cette petite pause que je n’aurais jamais crue un jour vivre. Cet arrêt de quiétude malgré tout où la nature sauvage est à portée de main. Ce temps qui se fige un court instant nous permettant à sa façon de nous ressourcer. Ce vrai bon et beau moment qui nous apporte une bonne leçon de force et de fragilité…

donna-nook17_wp

J’espère qu’à travers cette petite balade de plaisir simple, vous aussi vous avez pu voyager un peu dans ce monde à la fois féroce et adorable.

donna-nook18_wp

N.B. : Ces photos sont les miennes et ne se sont soumises à aucuns droits réservés. Vous pouvez donc les utiliser.

donna-nook19_wp

Bon dimanche !

Lucifer

lucifer1_wp

Un autre gros coup de cœur pour cette série américaine.

Adaptée de l’un des personnages de BD des DC Comics (parution chez Vertigo), cette série se veut autant drôle que très originale.

Lucifer Morningstar (Tom Ellis), fatigué d’être le Seigneur de l’Enfer, souhaite prendre des vacances sur Terre. Témoin d’un meurtre, il décide de trouver le coupable afin de le punir. Doté d’un pouvoir hypnotique poussant les gens à lui révéler leurs désirs les plus profonds bons comme mauvais, il rencontre sur son chemin l’agent de police Chloe Decker (Lauren German), une policière sur laquelle son pouvoir ne fonctionne pas. Pour résoudre l’affaire, ils deviennent malgré eux partenaires. Ce partenariat s’inscrira ensuite au fur et à mesure de la série.

lucifer2_wp

Avec charisme, pertinence, humour et le charme incontestable de l’acteur qui endosse à la perfection ce rôle de Lucifer, cette série qui se voudrait être une série policière classique se montre au contraire une série à rebondissements.

Conservant au fil des épisodes un humour assez fin et percutant ainsi que du suspens, cette série très bien réalisée est vraiment à découvrir.

Et un gros plus, pour nous les filles, un très bel homme au naturel qu’est l’acteur Tom Ellis et qui nous pousserait bien à tenter le diable…

Égypte : un test de virginité pour les futures étudiantes ?

egypte_un-test-de-virginite-pour-les-futures-etudiantes_wp

Le parlementaire égyptien, Ilhamy Agina, adepte de la charia, s’est fait charrier sur le web.

Alors que ce monsieur est pourtant membre de la commission parlementaire des droits de l’Homme en Égypte, lors d’un entretien, fin septembre, avec le quotidien égyptien Youm 7, il a soumis une proposition : « Toute fille qui entre à l’université doit être examinée pour prouver qu’elle est vierge », sinon, « l’université devra prévenir la famille », selon les propos rapportés par le journal britannique Daily Mail. (Les droits de l’Homme devraient plutôt ôter son H pour un h dans ce cas précis)

Suite à cette déclaration, les réactions ne se sont pas fait attendre.

L’avocat Gamad Eid, gérant le réseau arabe pour l’information sur les droits de l’Homme, a déclaré : « Ne vous avais-je pas dit que nous étions encore loin d’avoir touché le fond et que le pire est à venir ? » Et des internautes anonymes l’ont également rejoint par leurs commentaires pas très tendres à l’encontre de ce parlementaire.

Face à cette vague d’indignation, le parlementaire a non seulement décidé de boycotter les médias tout en précisant que ses propos avaient été mal interprétés, mais a aussi justifié qu’il ne faisait que répondre à une question du journaliste sur les suggestions à établir afin de lutter contre les mariages secrets. Il a ainsi expliqué que les jeunes ne gagnant que 500 € par mois n’avaient pas les finances suffisantes pour se marier de façon traditionnelle, apporter une dot et des bijoux en or. Les mariages secrets ont alors lieu. Ils consistent à réunir deux témoins, les époux prêtent serment devant dieu et signent un simple papier. Or, ce papier n’a aucune légalité dans la religion musulmane. Ilhamy Agina a donc eu cette idée (pas de génie) de tests de virginité qui selon lui pourrait dissuader les futurs époux (la future épouse) de s’engager dans ce genre de mariage secret. Il a d’ailleurs déclaré : « Le gouvernement pourrait demander aux hôpitaux universitaires de prescrire des médicaments et des tests de virginités. Ensuite, les universités pourraient aviser les parents. »

Il est enfin à savoir ou à rappeler qu’un mois avant son entrevue-ci, suite au vote d’une loi visant à renforcer la lutte contre l’excision, ce même parlementaire avait déclaré que cette pratique était plutôt nécessaire afin d’atténuer la libido des femmes en compensation de l’impuissance des hommes.

Thanksgiving

thanksgiving_wp
The First Thanksgiving paint by Jean Leon Gerome Ferris (1863-1930)

Cette fête célébrée le 4è jeudi de novembre aux États-Unis, équivalant à la fête de l’action de grâce au Canada célébrée en octobre, est un incontournable de la culture américaine.

Historiquement, la Thanksgiving était uniquement fêtée dans le monde paysan des colons européens afin de remercier Dieu pour les bonnes récoltes reçues dans l’année. Ce qui est aujourd’hui une fête nationale se réalisant avec une prière autour d’une bonne table et des réjouissances était à l’origine un jour de prières et de jeûne.

La première fête de la Thanksgiving fut son apparition en automne 1621 en l’honneur de la première récolte de maïs, mais ne fut officiellement reconnue comme telle qu’en 1671.

Les débuts de la colonisation furent très difficiles. En 1620, les premiers colons partis de Plymouth en Angleterre, nommés les Pères pèlerins, débarquèrent du navire marchand le Mayflower dans la baie (de Plymouth) du Massachusetts où ils y fondèrent la colonie de Plymouth et la ville éponyme. La moitié des arrivants moururent du scorbut. Grâce à l’aide de la tribu des Wampanoags, particulièrement celle des Indiens Squanto et Samoset, les colons qui avaient échappé à la mort survécurent. Cette tribu leur offrit de la nourriture et leur apprit à pêcher, à chasser et à cultiver du maïs. En 1621, ces colons fêtèrent donc leur première récolte de maïs.

En octobre 1789, George Washington proclama et créa le premier Thanksgiving Day. Mais, il faudra attendre le milieu de la guerre civile américaine (la guerre de Sécession opposant le Nord et le Sud) afin qu’un jour spécifique soit défini pour cette fête. En 1863, le Président Abraham Lincoln proclama un jour national de Thanksgiving, le dernier jeudi de novembre. Depuis cette date, la Thanksgiving est fêtée ainsi tous les ans aux États-Unis.

Devenue laïque en Amérique du Nord, cette tradition s’est perpétuée au travers du temps. Dans l’autre partie du continent, pour certains peuples amérindiens, elle représente la commémoration du partage des vivres des premiers peuples autochtones avec les premiers colons américains venus d’Europe.

Aujourd’hui, c’est le jour de la Thanksgiving et bien qu’elle ne se fête que dans ce coin du monde, je voulais lui consacrer un article. Qu’y a-t-il de plus porteur de message de paix que de célébrer un moment de partage qui rappelle à tous que la survie d’un peuple ayant permis la création d’une nation prospère a entièrement dépendu au début de son histoire de l’aide d’un autre peuple soi-disant moins évolué ?

Côté nature

cote-nature_sushis-dinde-thon_wp

Essayant toujours de suivre la méthode japonaise, à défaut d’en être maître en matière de technique, je vous propose une recette facile à réaliser.

Recette qui tente de respecter au maximum autant le goût authentique des aliments que leurs bienfaits pour l’organisme.

Plat froid pour 2 personnes.

cote-nature_sushis-dinde-legumes_wp

Dinde et thon en sushi

(215,098 kcal, soit 107,549 kcal/pers. (319,648 kcal, soit 159,824 kcal/pers.) et moins de 15 €)

cote-nature_sushis-thon-legumes__wp

– 2 feuilles (2,2 g/feuille) de nori (algue) séchées (10,648 kcal)
– 60 g de thon (fine tranche) frais (63 kcal)
– 40 g de dinde (fine tranche) fraîche (40 kcal)
– 60 g de riz Thaï (environ 18 g cru) cuit (207 kcal)
– 40 g d’oignon rouge frais haché (16,4 kcal)
– 20 g d’épinard en branche frais (4,6 kcal)
– 25 g de cornichon (1 moyen) coupé en fines rondelles (5 kcal)
– 50 g de tomates jaunes (10 kcal)
– 50 g de tomates rouges (10 kcal)
– 50 g de champignon (8 kcal)
– 50 g de concombre (5,5 kcal)
– 20 g de poivrons de couleur coupés en fines lamelles (5,8 kcal)
– 5 g de gingembre en poudre (16,6 kcal)
– 5 g de poivre blanc en poudre (12,55 kcal)
– 15 ml de sauce de soja réduite en sel (7,8 kcal)

Cuisez à la vapeur séparément le thon et la dinde 10 minutes. Réservez chacun dans une assiette. Pour la cuisson du riz, consultez la Recette « umami »

Cuisez à la vapeur les épinards 5 minutes. Égouttez et laissez refroidir dans la passoire.

Coupez en petits morceaux la moitié des tomates jaunes et rouges. Dans une casserole avec un peu d’eau, mélangez-les avec l’oignon, la moitié de la sauce de soja, du gingembre et du poivre, à feu doux, 10 minutes, casserole couverte.

Dans un large bol, émiettez le thon, mélangez-le avec la préparation de la casserole, les cornichons et les épinards.

Sur un tapis à rouler les sushis, placez une feuille de nori. Posez dessus la fine tranche de dinde que vous assaisonnez légèrement de gingembre et de poivre (le riz nature, c’est-à-dire sans l’assaisonner), puis recouvrez-la à son tour d’une partie du mélange au thon. Roulez puis coupez le rouleau en morceaux à peu près égaux. Répétez l’opération avec la seconde feuille de nori, mais en ne disposant dessus que le restant de la préparation au thon. Réservez les sushis au frais.

Dans un bol, mélangez le reste de la sauce de soja, du gingembre et du poivre. Réservez au frais dans une coupelle cette sauce qui servira en accompagnement aux légumes.

Sur une assiette, présentez les sushis avec le reste des tomates entières, les lamelles de poivrons, le champignon et le concombre. Servez avec la sauce d’accompagnement.

Et c’est prêt !

cote-nature_sushis-dinde_wp

  • Note

– Si les tomates que vous cuisez sont juteuses, ne mettez pas d’eau et cuisez la préparation casserole découverte en remuant de temps en temps afin d’éviter l’accident du cramé.

– Vous pouvez également ajouter à la sauce d’accompagnement un peu d’échalote hachée finement avec un filet de vinaigre de riz, balsamique ou de vin, selon votre préférence.

– Si vous ne possédez pas de tapis à rouler, comme bibi, vous pouvez rouler la feuille de nori avec ses diverses préparations manuellement sur une grande planche à découper en bois ou visionner cette vidéo pour la technique sur https://youtu.be/wOheV2wKAXY

cote-nature_sushis-thon_wp

J’espère que cette recette vous plaira. Je vous retrouve lundi pour une autre recette.

Bon appétit !

Turquie : un projet de loi graciant le viol sur mineur en cas de mariage avec la victime

turquie_un-projet-de-loi-graciant-le-viol-sur-mineur-en-cas-de-mariage-avec-la-victime_wp

En Turquie, un dangereux projet de loi est en cours.

Ce 18 novembre, proposé par le Gouvernement au Parlement, ce projet de loi vise à annuler les condamnations d’agressions sexuelles sur mineur en cas de mariage avec ce dernier et si « l’agression sexuelle a été commise sans force, menace ou toute autre forme de contrainte. » Si cette loi est votée, elle serait applicable pour les faits perpétrés dès avant le 11 novembre 2016.

Malgré les vives critiques à l’encontre d’une telle mesure du parti social-démocrate (CHP), représentant l’opposition, et de la droite nationaliste (MHP), associée du Gouvernement, ce projet de loi a été accepté en première lecture.

De nombreuses manifestations contre ont également eu lieu dans l’ensemble du pays ainsi que le #TecavüzMesrulastirilamaz, signifiant #OnNePeutPasLegitimerLeViol, est apparu sur les réseaux sociaux. De même, une pétition a été mise en place sur le site change.org pour le retrait de ce texte.

Pour défendre le projet, le Premier Ministre Binali Yildirim a immédiatement réagi, en profitant au passage pour accuser l’opposition de pratiquer de la récupération politique, en déclarant : « Il y en a qui se marient avant d’avoir atteint l‘âge légal. Ils ne connaissent pas la loi. Ils ont des enfants, le père va en prison et les enfants restent seuls avec leur mère. On estime qu’il y a 3000 familles dans cette situation. Cette loi vise donc à lever cette injustice. »

En parallèle, le Ministre de la Justice Bekir Bozdaga a justifié la décision de cette mesure en vue de « protéger les enfants » vis-à-vis d’une réalité bien présente dans le pays, comme dans tant d’autres, des mariages précoces qui ont toujours lieu bien qu’ils soient interdits. Il a également insisté sur la condition sine qua non de l’application de cette (peut-être future) loi que « l’agression sexuelle » devra être commise « sans force, menace ou toute autre contrainte »

De son côté, en totale opposition à une telle disposition, Ruhat Sena Aksener, d’Amnesty International en Turquie, a déclaré : « Le ministre de la Justice a utilisé l’expression « agression sexuelle sans contrainte », il n’y a rien d’autre à ajouter, je pense. »

Quant à l’AFP, elle spécifie qu’en Turquie l’âge minimum pour le mariage est fixé à 17 ans avec l’autorisation des parents et qu’il peut descendre à 16 ans dans certaines conditions exceptionnelles avec l’accord d’un juge.

Il est aussi à rappeler que les mariages précoces touchent en majorité les filles ainsi que les agressions sexuelles en général sur mineurs.

Enfin, il apparaît évident que ces messieurs du Gouvernement et nous n’avons absolument pas la même définition sur la protection de l’enfance, de la même façon que notre vision de l’agression sexuelle, qui bien qu’elle puisse être commise « sans force, menace ou toute autre contrainte », demeure non seulement une agression sexuelle en son sens propre, mais surtout un acte criminel, une violation de l’intimité, que ce soit sur un enfant, une femme ou un homme.

En pleine mer…

en-pleine-mer_algue_wp

Voici une petite recette très simple et légère. Mais également une recette qui vous permet de faire le plein de vitamines et de minéraux…

Plat froid pour 1 personne.

en-pleine-mer_algue-sechee_wp

Thon aux algues et cornichons

(232 kcal (144,4 kcal) et moins de 10 €)

en-pleine-mer_wp

– 120 g de thon (boîte) égoutté (136,8 kcal)
– 120 g de betteraves cuites coupées en fines rondelles (49,2 kcal)
– 50 g d’algues (wakame) fraîches (0 kcal)
– 50 g de cornichons (2 moyens) coupés en fines rondelles (10 kcal)
– 80 g de melon orange frais coupé en petits morceaux (13,6 kcal)
– 40 g de raisin rosé (26,4 kcal)
– 40 ml de sauce aigre-douce (45,2 kcal)

Dans un saladier, mélangez bien le thon (les betteraves), les algues, les cornichons avec la sauce aigre-douce.

Présentez votre plat accompagné des fruits avec ou dans des bols séparés.

Et voilà, c’est prêt !

en-pleine-mer_melon_wp

  • Note

– Vous pouvez accompagner ce plat avec une tranche de pain complet.

– Vous pouvez aussi ajouter un peu de citronnelle, elle se marie très bien avec les algues et apporte un petit coup de fraîcheur.

en-pleine-mer_raisin_wp

J’espère que cette recette vous plaira. Je vous retrouve mercredi avec une autre recette plus recherchée…

Bon appétit !