Hamburger

Hamburger_wp

Un hamburger, initialement hamburg-er, « galette de Hambourg » en allemand, et non pas « galette de jambon » en anglais, par aphérèse burger, est ce fameux sandwich d’origine allemande, composé de deux pains de forme ronde, bun, généralement garnis de steak haché, généralement du bœuf, de crudités, salade, tomate, oignon, cornichon (pickles), et de sauce. Célèbre dans le monde entier, ce sandwich est, depuis les années 1950, l’un des emblèmes de la culture culinaire américaine et de la restauration rapide, avec les hot-dogs, pizzas, kebab et autres sandwiches.

Bien que je ne sois pas amatrice de ce genre de « plat », il est dès lors un incontournable de la cuisine internationale. Dans de nombreux pays, le hamburger a trouvé sa place. Et en France, même les grands chefs de la cuisine s’y sont intéressés en proposant leur propre recette. Il est aussi entré dans les cuisines des particuliers.

Si vous êtes alors amateur de hamburger, le site aufeminin vous propose des recettes à réaliser soi-même…

Bon appétit !

Les fruits de juillet

Les fruits de juillet_groseille_wp

Malgré un début d’été pas très ensoleillé dans ma région, les fruits et légumes (article de mercredi) de saison sont bien là. Et la liste s’est nettement allongée…

  • Abricot
  • Airelle
  • Avocat
  • Banane
  • Cassis
  • Cerise
  • Citron
  • Fraise
  • Framboise
  • Fruit de la passion
  • Groseille
  • Groseille à maquereau
  • Kiwi
  • Litchi
  • Mangue
  • Melon
  • Mûre
  • Myrtille
  • Nectarine
  • Papaye
  • Pastèque
  • Pêche
  • Prune
  • Quetsche
  • Tomate
  • Tomate Peretti
  • Tomate charnue

Bon appétit !

Restes en cuisine

Restes en cuisine_assiette_wp

On ne sait pas toujours quoi faire des restes d’aliments. Dans ma famille, lorsque j’étais enfant, ma grand-mère, ma mère confectionnaient un vol-au-vent dans lequel les restes de viande de la semaine s’y retrouvaient. Mais en fonction des restes, notamment des légumes, la conception d’une bouchée à la reine ne s’y prête pas vraiment.

J’ai donc préparé avec mes restes cette petite recette pour 4 personnes :

Restes en cuisine_plat_wp

Ratatouille blanche avec colin, saumon, poulet et veau

(1 398 kcal, soit 349,5 kcal/pers.)

  • 1 barquette (800 g) de ratatouille blanche (392 kcal)
  • 1 filet (100 g) de colin (70 kcal)
  • 1 filet (100 g) de saumon rose (106 kcal)
  • 1 blanc (160 g) de poulet (193,6 kcal)
  • 1 escalope (160 g) de veau (238,4 kcal)
  • 1 bloc (400 g) de tofu (248 kcal)
  • 100 g de moutarde traditionnelle (150 kcal)

Préchauffez le four à 180°C, chaleur tournante.

Coupez grossièrement les poissons. Coupez en fines lamelles les viandes. Mixez le tofu avec la moutarde.

Dans un plat allant au four, mélangez tous les ingrédients. Enfournez ensuite à 180°C et laissez cuire 40 minutes.

C’est prêt !

Rectifiez les assaisonnements si besoin est, selon votre goût.

Bon appétit !

Les fruits du mois de juin

Les fruits du mois de juin_fraises_wp

Nous avançons doucement vers l’été. La liste des fruits et des légumes (article mercredi) s’allongent alors considérablement. Les fruits rouges apparaissent notamment :

  • Abricot
  • Avocat
  • Banane
  • Cerise
  • Citron
  • Figue
  • Fraise
  • Framboise
  • Fruit de la passion
  • Groseille
  • Kiwi
  • Litchi
  • Mangue
  • Melon
  • Nectarine
  • Orange
  • Papaye
  • Pastèque
  • Pêche
  • Prune
  • Tomate
  • Tomate Peretti
  • Tomate charnue

Bon appétit !

Repas de Pentecôte

Repad de Pentecôte_mijoté-veau-type-navarin_wp

Ce n’est pas un secret. Le veau est l’aliment traditionnel cuisiné pour la Pentecôte. Qu’il soit mijoté, rôti, grillé ou autre, le veau se prépare de multiples façons. Vous pouvez aussi opter pour un autre aliment si vous souhaitez innover en cette année assez particulière.

Pour des idées de recettes faciles et rapides, Le Figaro Madame Cuisine vous propose sur son site de nombreuses recettes savoureuses.

Bon appétit !

Le batch cooking

Le batch cooking_wp

Comment remettre au goût du jour une vieille méthode d’organisation culinaire, celle de nos grands-mères, mères de famille nombreuse, mamans seules ou pas qui travaillaient ou pas et devaient s’organiser dans les années 1970/80 et même avant ?

Hé bien le batch cooking est là ! Signifiant littéralement « cuisson par lots », cette nouvelle tendance consiste à préparer en quelques heures de cuisine durant le week-end les repas de la semaine.

Cet ancien système de planification culinaire est ainsi la nouvelle tendance du moment. Qui l’aurait cru ?

Beaucoup de personnes de ma génération, donc des années 70/80 du siècle dernier (ça donne de suite un coup de vieux), et des années antérieures, ont connu ce système. Nos mamans avaient un carnet sur lequel elles notaient tous les repas de la semaine, voire du mois en fonction de la durabilité des aliments. J’ai même le souvenir des dimanches où ma mère nous composait un vol-au-vent avec tous les restes de la semaine. Et l’on se régalait.

Hé bah, cette pratique qui s’est perdue dans le temps revient alors à la mode ! Ceci dit, on ne l’appelait pas batch cooking. Elle portait les termes de tableau des repas de la semaine, organisation des repas ou menus pour la semaine ou autres encore appellations dans le même style. Mais disons qu’aujourd’hui, ça fait plus chic, plus mode de parler de batch cooking que d’une basique « table des matières ».

En résumé, on revient à la méthode « cantine » ! Et c’est bien !

De nombreux sites surfent ainsi sur cette nouvelle vague du batch cooking en proposant leurs menus sous forme de livres ou autres. Il vous suffit de taper simplement ce terme dans la barre de recherche de votre navigateur Internet pour trouver votre bonheur.

Bon appétit !

Dalgona coffee

Dalgona coffee_boisson-corée-du-sud_wp

La période du confinement a été non seulement salvatrice pour beaucoup d’entre nous, mais elle a permis aussi de laisser place à l’imagination. Et le moins que l’on puisse dire est qu’en matière culinaire l’imagination a vraiment été au rendez-vous partout dans le monde.

Le Dalgona coffee (café Dalgona) est une boisson préparée en fouettant des proportions égales de poudre de café instantané, de sucre et d’eau chaude jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse, puis en l’ajoutant au lait froid ou chaud. Parfois, il est garni de poudre de café, de cacao, de biscuits émiettés ou de miel.

Cette tendance virale à partager des recettes et des photos du café à préparer soi-même a pris de l’importance lors des ordonnances de distanciation sociale en Corée du Sud. Pour cette raison, le Dalgona coffee a été surnommé la « boisson de quarantaine » ou le « café de quarantaine ». La dénomination du nom est attribuée à l’acteur sud-coréen Jung Il-woo, qui a commandé un café fouetté dans un restaurant de Macao lors de son apparition dans une émission de télévision intitulée Stars’ Top Recipe at Fun-Staurant. Il a comparé le goût à celui du dalgona, un type de caramel coréen en nid d’abeille.

De nombreuses recettes ont alors vu le jour et ont été partagées sur la toile, notamment sur YouTube.

Bon appétit ! Enfin, plutôt, à la vôtre !