Chéloniens et crocodiliens

Chéloniens et crocodiliens_tortue-étoilée-chat_wp

Alors que l’Australie est sous l’emprise d’incendies ravageurs qui déciment les habitats naturels des animaux qui y vivent, et les animaux avec, d’autres espèces peuplent notre planète. Et celles-ci contribuent à son équilibre. Tous les êtres vivants ont besoin des uns, des autres.

Depuis un certain temps, comme vous avez pu le constater, ce blog consacre le week-end aux animaux. Poursuivons alors ce parcours animalier…

« Membre d’un ordre de la classe des reptiles (ordre de nom scientifique Chelonii), auquel la tortue a donné son nom, et qui regroupe les reptiles quadrupèdes à queue rudimentaire pourvus d’une carapace. » Déf. Wiktionnaire.

Chéloniens et crocodiliens_tortue_wp

Chéloniens et crocodiliens_tortue-étoilée_wp

Chéloniens et crocodiliens_tortue-trionyx_wp

Chéloniens et crocodiliens_tortue-carret-eau_wp

Chéloniens et crocodiliens_tortue-carret_wp

« Les crocodiliens forment un groupe de reptiles regroupant trois familles fortes de 27 espèces

  • les Crocodylidae composés des crocodiles et des faux gavials ; 
  • les Alligatoridae incluant les alligators et les caïmans ;
  • les Gavialidae qui accueillent les gavials.  

Les crocodiliens ne vivent que dans les régions tropicales ou tempérées chaudes, entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. On les trouve sur les continents nord et sud américains, en Inde et dans le sud-est de l’Asie, dans les îles de la Sonde, en Indonésie, en Océanie, ainsi qu’en Afrique et sur l’île de Madagascar. » Déf. Futura Planète.

Chéloniens et crocodiliens_crocodiles_wp

Chéloniens et crocodiliens_crocodile_wp

Chéloniens et crocodiliens_caïman_wp

Chéloniens et crocodiliens_alligators_wp

Chéloniens et crocodiliens_alligator_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Les anoures

Les anoures_grenouilles-arc-en-ciel-famille_wp

« Les anoures, Anura, sont un ordre d’amphibiens. C’est un groupe, diversifié et principalement carnivore, d’amphibiens sans queue comportant notamment des grenouilles et des crapauds. Le plus ancien fossile de « proto-grenouille » a été daté du début du Trias à Madagascar, mais la datation moléculaire suggère que leur origine pourrait remonter au Permien, il y a 265 Ma. Les anoures sont largement distribués dans le monde, des tropiques jusqu’aux régions subarctiques, mais la plus grande concentration d’espèces se trouve dans les forêts tropicales. Il y a environ 4 800 espèces d’anoures recensées, représentant plus de 85 % des espèces d’amphibiens existantes. Il est l’un des cinq ordres de vertébrés les plus diversifiés. » Déf. Wikipédia.

Les anoures_grenouille_wp

Les anoures_grenouille-Agalychnis_wp

Les anoures_grenouille-arc-en-ciel_wp

Les anoures_grenouille-bleue_wp

Les anoures_grenouille-rouge-bleue_wp

Les anoures_grenouille-saut_wp

Les anoures_grenouille-serpent_wp

Les anoures_grenouille-ventre-rose_wp

Les anoures_grenouille-verte_wp

Les anoures_grenouilles-vertes-bébé_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

« Dry January » ?

_Dry January_an-champagne-flûtes_wp

Créé en 2013 au Royaume-Uni, le « Dry January » propose de supprimer complètement la consommation d’alcool durant tout le mois de janvier, après les excès des fêtes de fin d’année. Cette résolution d’un mois imaginée par l’association caritative Alcohol Change UK est reconduite chaque année avec grand succès ; l’application officielle du défi, « Try Dry », ayant déjà été téléchargée plus de 100 000 fois. Cette année, elle traverse la Manche pour s’installer dans l’Hexagone, sous le nom de « Défi de Janvier », et est portée par une trentaine d’associations de santé publique et d’addictologie.

_Dry January_an-champagne-coupes_wpÀ l’inverse de nos voisins Outre-Manche, cette initiative semble provoquer une certaine polémique chez nous. Et pour cause.

Pour avoir vécu un certain nombre d’années en Angleterre, comme vous le savez, l’alcool est un véritable fléau dans ce pays. Les Anglais picolent à mort ! Et ce dans le sens propre comme figuré. En 2013 lorsque cette bonne intention a été proposée, j’étais depuis peu en Angleterre. En 2018 lorsque je suis partie, le résultat est demeuré le même ; l’alcool reste toujours un sérieux problème en Angleterre.

_Dry January_an-champagne-flûtes-seau_wpMais histoire de se donner bonne conscience, on s’abstient pendant un mois, une bonne résolution de début d’année, qui comme toutes bonnes résolutions prises à cette période, elles ne durent jamais longtemps.

En résumé, vous pouvez vous pinter la tronche 11 mois sur 12 !

« One life, no ecstasy »

_One life, no ecstasy_noël-bonhomme-neige-sapin_wp

Le 1er septembre dernier, Louis, un étudiant en droit de 21 ans, perdait la vie à la suite de l’ingestion d’un comprimé d’ecstasy. Son père, Martin Chassang, a créé l’association « one life, no ecstasy » « pour empêcher que d’autres jeunes, comme Louis, perdent la vie un soir de fête. »

« L’ecstasy c’est devenu d’une telle banalité. On en trouve partout, que ça soit dans les soirées, les festivals, dans la rue, dans les écoles… C’est devenu la petite pilule colorée qui remplace le cocktail que nous on pouvait prendre au même âge et qui, surtout, coûte moins cher. Aujourd’hui, un comprimé vaut cinq, parfois 10 euros seulement. […] Nos enfants ont cette capacité à faire leurs propres choix dès lors qu’on trouve les mots justes et qu’on libère la parole sans être moralisateur. […] Il faut continuer de faire la fête, il faut continuer de s’amuser mais il faut aussi être prudent, de même que vous n’accepteriez pas d’un inconnu qu’il vous donne une boisson sans savoir ce qu’il y a dedans, n’acceptez pas un cachet dont vous ignorez la composition », a déclaré le père de famille médecin auprès du site aufeminin.

_One life, no ecstasy_wp

Les ratites

Les ratites_noël-sapin_wp

Formant un groupe ancien d’oiseaux coureurs dont la caractéristique morphologique est leur sternum dépourvu de bréchet, ils sont ainsi inaptes au vol.

Les ratites_oiseaux-dromicéidés-émeu_wp

Les ratites_oiseaux-dromicéidés-émeu-herbe_wp

Les ratites_oiseaux-rhéidés-nandou_wp

Les ratites_oiseaux-rhéidés-nandou-bébé_wp

Les ratites_oiseaux-rhéidés-nandous_wp

Les ratites_oiseaux-rhéidés-nandous-petits_wp

Les ratites_oiseaux-struthionidés-autruche_wp

Les ratites_oiseaux-struthionidés-autruche-d'afrique_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Cœur d’automne

Coeur d'automne_cerfs_wp

De la pluie, de la pluie, encore de la pluie, toujours de la pluie… Mais heureusement à la campagne, la nature nous offre ses couleurs automnales…

Pas de cerfs pourtant dans la forêt d’ici au bord de l’Epte, malgré les chasseurs qui jouent de la carabine à longueur de journée… En revanche, les écureuils sont là et commencent depuis un petit moment à trouer mon jardin…

Coeur d'automne_écureuil_wp

Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.