Happy New Year 2017 !

happy-new-year-2017_couronne-souris_wp

Encore une année qui va bientôt s’achever. L’année 2016 va ainsi s’éteindre afin de laisser s’allumer l’année 2017.

happy-new-year-2017_bougies_wpAux 12 coups de minuit, nous enterrerons définitivement l’ancienne année pour assister à la naissance de la nouvelle.

Certains s’embrasseront sous le gui et le houx en signe de porte-bonheur. D’autres s’embraseront dans la rue en criant « Bonne année ! »

Ou d’autres même en profiteront pour penser à leurs bonnes résolutions qui, nous le savons bien par expérience, ne dureront pas jusqu’à la fin de l’année.

Mais chacun fêtera l’arrivée de la nouvelle année à sa façon.

happy-new-year-2017_porte_wpNous abandonnerons tout doucement l’esprit de Noël au profit de celui du Nouvel An et nous préparerons à l’accueillir.

Nous espèrerons au fond de soi que la nouvelle année sera meilleure que l’ancienne.

Nous rêverons à ce que nos projets deviennent plus propices, surtout leur résultat.

Nous finirons presque par oublier cette vieille année en se disant que cette nouvelle année nous permettra de faire peau neuve.

happy-new-year-2017_cloches-vert_wp

Nous ressentirons un petit regain d’air nouveau, une volonté d’accomplir plein de choses.

happy-new-year-2017_champagne_wpNous aspirerons, comme à chaque entrée dans une nouvelle année, à ce que le monde dans lequel nous évoluons aille vers son mieux.

Nous imaginerons que cette nouvelle année fera la différence par rapport aux autres.

Que cette année permette à cette notion de liberté de ne plus être qu’une simple vague idée à défendre, mais qu’elle puisse devenir pour le tout un chacun un réel acquis.

happy-new-year-2017_verre-souris_wpQue cette année puisse évoquer un véritable temps de renouveau pour le bonheur de tous.

Et naïvement, l’espace de ce court instant du passage de l’ancienne année à la nouvelle, nous souhaiterons au plus profond de son âme que la paix ne soit plus non plus qu’un mot banal parmi tant d’autres.

Enfin, peu importe à quoi nous penserons, imaginerons, rêverons… nous souhaiterons une bonne année à tous ceux que nous aimons, une bonne santé…

Nous observerons, chacun à sa manière, la tradition des vœux pour la nouvelle année.

happy-new-year-2017_batons-souris_wp

Je vous souhaite donc à tous et à toutes une très belle année 2017. Prenez bien soin de vous.

Happy New Year !

Publicités

Australie : des limites à ne pas franchir !

australie_des-limites-a-ne-pas-franchir_wp

L’année 2016 n’est pas encore terminée et nous réserve encore son petit lot de surprise. Notamment d’ailleurs avec certains Australiens qui ont largement dépassé des limites à ne pas franchir !

Des applications principalement destinées aux femmes afin de leur permettre de prévoir leurs menstruations ont été détournées dans des entreprises par leurs collègues masculins pour leur éviter de subir au travail les soi-disant sautes d’humeur de ces dernières durant cette période.

Le site australien News a ainsi révélé ce fait inadmissible.

Des hommes utiliseraient ces applications afin de littéralement traquer les règles de leurs collègues féminines et se prémunir contre ce phénomène pourtant naturel qui serait selon eux générateur de tensions inutiles.

Et c’est une employée qui a découvert ce pistage par l’un de ses collègues en personne. Il lui a tout bonnement annoncé tenir un calendrier de ses règles qu’il a ensuite partagé avec ses autres collègues hommes. Cette initiative lui est venue lorsque la jeune femme s’était mise à pleurer au cours d’une conversation blessante sur son célibat qu’elle avait avec lui. Il lui avait ensuite posé la fameuse question, que nous avons toutes entendue au moins une fois dans notre vie, à savoir si elle était dans sa mauvaise période du mois. Ce qui était le cas. Il en a donc déduit que sa réaction était davantage liée à cet état qu’à ses brimades et a décidé de se protéger de potentiels conflits. Il a alors calculé et noté les dates des règles de sa collègue en les programmant en mode rappel sur son téléphone mobile (à croire que cet homme était tellement surchargé de travail qu’il n’avait rien d’autre à faire que cela au bureau).

Le comble ! Des applications, heureusement retirées aujourd’hui du marché, permettaient d’effectuer une auto-programmation en allant même encore plus loin. Elles permettaient d’entrer plusieurs profils des membres de la famille, amies, petites-amies, collègues, etc., et disposaient d’une jauge d’humeur devenant rouge lorsque la personne ciblée présentait un grand risque d’irritabilité.

Jordan Eisenberg, le créateur de l’une de ces applications, la PMS Buddy, s’est défendu au cours de son interview par CNET en avançant comme arguments : « Les femmes n’aiment pas quand elles rentrent chez elles s’entendre demander si elles ont leurs règles juste parce que l’ambiance est tendue. […] Ce qui est sexiste c’est le fait que les femmes aient le droit de justifier leurs actions lunatiques et leurs émotions instables par « leurs règles ». J’aimerais que les hommes aient aussi cette option. »

Nous n’avons apparemment pas la même définition du sexisme et quant à notre « option », nous aimerions aussi pouvoir toucher le salaire équivalent à celui des hommes.

Bref !

Quoi qu’il en soit, même s’il est effectivement prouvé que nos hormones pourraient avoir un quelconque impact sur notre humeur, elles ne nous transforment pas pour autant en furies et surtout elles agissent différemment chez chaque femme.

Enfin, sans commentaire sur la violation de notre intimité !

Une vibration de l’espace-temps !

une-vibration-de-lespace-temps_wp

Grande découverte scientifique de l’année 2016 : la détection des ondes gravitationnelles.

Provoquées par la collision de 2 trous noirs, ces vibrations de l’espace-temps avaient déjà été présagées par Albert Einstein. Mais ce n’est qu’en février 2016 que la confirmation a pu être établie.

Une véritable révolution dans le domaine de l’astronomie gravitationnelle.

Je vous invite à consulter l’article consacré à cette découverte majeure dans le magazine Sciences et Avenir.

La monodiète

la-monodiete_pommes_wp

Pas de recette de cuisine donc pour ce dernier mercredi de l’année, mais une astuce forme afin de permettre à son organisme de se reposer un peu entre les fêtes.

Il s’agit de la monodiète. Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?

Le principe est très simple. Cela consiste à ne consommer qu’un seul et même aliment au cours d’un repas ou pendant 1 à 3 jours ou plus (pour les plus courageux), sans oublier pour autant les principes fondamentaux de la nutrition. Les aliments conseillés de la monodiète sont les pommes, le riz, le raisin.

la-monodiete_riz_wp

L’objectif d’un tel « régime » draconien est d’aider son organisme à mieux se purifier.

Erwann Menthéour, un ancien sportif professionnel et le fondateur de la méthode FitNext, partage sur son site ses connaissances en matière de sport, d’alimentation et de bien-être. Dans son programme, il propose de commencer par une monodiète pour ainsi nettoyer le système digestif et purifier son corps.

Je vous invite donc à consulter son site que vous avez en lien (FitNext) dans cet article pour plus de renseignement et surtout vous permettre de vous faire votre propre opinion sur la question…

la-monodiete_raisin_wp

Alors, pour ou contre la monodiète ? Et vous sentez-vous capable de tenter l’expérience ?

Iran : de la prison ferme pour un selfie

iran_de-la-prison-ferme-pour-des-selfies_wp

Il semblerait que le bilan annuel ne serait pas vraiment très valorisant pour l’Iran. Surtout avec cette affaire révélée par le site web Mashable.

Depuis plusieurs mois, une véritable chasse à l’homme et à la femme aurait été lancée.

En mars dernier, le programme Araignée II a été mis en place par les autorités iraniennes et vise des femmes ainsi que des hommes qui publieraient des photos d’eux estimées comme une propagation d’une « culture anti-islamique » sur les réseaux sociaux.

Ainsi au début décembre, 12 mannequins, 8 femmes et 4 hommes, ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir posté des selfies.

Suite à la publication de photos d’eux sur Internet, plus précisément sur Instagram (l’un des seuls réseaux sociaux accessibles en Iran), ils ont été accusés de « propagation de la prostitution et corruption » et condamnés par le tribunal de Shiraz (sud-ouest de l’Iran) à une peine de prison ferme allant de 5 mois à 6 ans, selon les informations du site.

Selon l’avocat, Mahmoud Taravat, de ces mannequins, en plus de leur condamnation, ces derniers ne pourraient plus travailler à nouveau dans le milieu de la mode et seraient aussi interdits de tout déplacement à l’étranger pendant les 2 ans qui suivraient la fin de leur peine.

En outre, ils ne seraient pas des cas isolés. Puisque depuis l’instauration de ce programme, 170 personnes auraient été confondues. Et pas plus tard que mai dernier, 8 mannequins iraniens, dont l’un des plus célèbres du pays, la femme Elham Arab, ont été arrêtés.

Dans ce pays où le port du voile est obligatoire pour les femmes, nombreuses sont celles qui osent le faire tomber le temps d’un selfie, unique petit moment de liberté que seuls les réseaux sociaux leur offrent.

Mais les conséquences peuvent être affligeantes. D’ailleurs, dans un autre pays qui impose également le port du voile, c’est une Saoudienne, en début décembre, qui en a fait les frais. Ayant posté sur Twitter une photo d’elle sans voile, elle s’est littéralement fait lyncher sur les réseaux sociaux et sa vie est aujourd’hui menacée.

Lapin en cocotte

lapin-en-cocotte_wp

Voici la dernière recette de cuisine maison de l’année. Une recette vraiment très simple et familiale qui veille toujours à un apport raisonnable en calories.

Plat chaud pour 4 personnes.

lapin-en-cocotte_plat_wp

Lapin à la mode asiatique

(1 554,01 kcal (388,5 kcal/pers.) et environ 30 €)
(963,61 kcal (240,9 kcal/pers.) et environ 15 €)

lapin-en-cocotte_assiette_wp

– 2 râbles entiers de lapin* (576 kcal)
– 2 cuisses entières de lapin* (576 kcal)
– 200 g d’oignons rouges frais coupés en fines rondelles (82 kcal)
– 10 g d’ail frais haché finement (11 kcal)
– 180 g de panais frais coupé en fines rondelles (136,8 kcal)
– 120 g de carotte fraîche coupée en fines rondelles (50,4 kcal)
– 100 g de champignons frais chanterelles (16 kcal)
– 20 g de fruits confits mixte (64 kcal)
– 1 g de ciboulette séchée en pot (0,3 kcal)
– 1 g de poivre blanc en poudre (2,51 kcal)
– 1 l d’eau (0 kcal)
– 125 ml de vin blanc sec (0 kcal)
– 75 ml de sauce de soja réduite en sel (39 kcal)

*Quadruplez la quantité de panais pour remplacer les râbles (547,2 kcal)
*Quadruplez la quantité de carottes pour remplacer les cuisses (201,6 kcal)

La veille

Dans un faitout, mélangez tous les ingrédients, sauf les champignons, avec l’eau. Réservez au réfrigérateur toute la nuit.

Le jour J

Posez le faitout avec son contenu sur feu doux et cuisez pendant 3 heures. Servez, c’est prêt !

lapin-en-cocotte_pdt_wp

  • Note

– Vous pouvez accompagner ce plat d’une simple salade ou d’une pomme de terre au four, de riz, ou vous contentez des éléments végétaux cuits avec les morceaux du lapin.

– Vous pouvez également préférer un lapin entier.

lapin-en-cocotte_sauce_wp

J’espère que cette ultime recette qui clôture ainsi cette année 2016 vous plaira.

Bon appétit !

Les Anges de Noël

les-anges-de-noel_ori_wp

Yulia Taits est une photographe israélienne qui a mis à l’honneur le peuple albinos dans une sublime série de clichés intitulée Porcelain Beauty.

les-anges-de-noel_adi_wp

les-anges-de-noel_zohar_wp

Je vous invite en ce jour de Noël à découvrir la beauté de ces quelques photos que je me suis permise de renommer « Les Anges de Noël »

les-anges-de-noel_caesar_wp

les-anges-de-noel_russel_wp

Car quelle est la plus belle personne au monde qu’un albinos pour représenter un ange ?

les-anges-de-noel_michal_wp

les-anges-de-noel_eliran_wp

Si l’Olympe existait, ces magnifiques personnes en seraient ses dieux et ses déesses. Et pour le Paradis, ses anges.

les-anges-de-noel_saha1_wp

les-anges-de-noel_sahar2_wp

Je vous laisse ainsi poursuivre ce voyage céleste…

les-anges-de-noel_shimon_wp

les-anges-de-noel_eydan_wp

Très bon Noël à tous et à toutes ! Et bon dimanche !

Merry Christmas 2016 !

merry-christmas-2016_wp

Plus que quelques heures avant le réveillon de Noël ! L’excitation est à son comble chez les petits comme chez les grands !

merry-christmas-2016_boules-uk_wpOn regarde aux derniers préparatifs. Nous, les filles, on a déjà sorti notre tenue pour le soir à peine au saut du lit. On avale en vitesse un petit déjeuner à côté du sapin de Noël que l’on a laissé allumé toute la nuit afin que le papa Noël ne nous oublie pas. On file sous la douche rapidement pour aller acheter les produits frais, selon le repas prévu. On se prépare aussi vite pour être là dès l’ouverture du magasin en pensant éviter la ruée de la foule dans les rayons.

merry-christmas-2016_boule-souris_wp

Or lorsque l’on arrive devant ce dit magasin, on s’aperçoit que nous avons eu tous la même pensée.

merry-christmas-2016_pingouin-bonhomme-neige_wpLe caddie bien fermement cramponné, avec de la fumée qui sortirait presque de ses roues, prêt à partir pour le top départ de la course dès que les portes du magasin s’ouvriront. Le GPS à la main pour ne pas se perdre dans les rayons et gagner du temps. Des jambières et de bonnes chaussures montantes pour se protéger des éventuels coups des autres coureurs. On est ainsi tous parés pour franchir la dernière ligne droite avant les festivités.

merry-christmas-2016_boules-noel_wp

Sur fond de musique des chants de Noël qui se mêlent au brouhaha des gens, on se lance donc dans la course ultime des achats pour le repas du réveillon et de celui de Noël.

merry-christmas-2016_pere-noel_wpÀ coups de dépassement avec les autres coureurs, et de soi par la même occasion, les caddies se remplissent au fur et à mesure. Arrivée finale, le passage obligé à la caisse. Entre agacement chez les uns et zen-attitude chez les autres, une longue file d’attente se forme. On règle alors son dû pour ensuite repartir chez soi. Quant au résultat de la course, le magasin gagne et nous…

merry-christmas-2016_bonnet-chaton_wp

Retour à la maison. On range les courses, puis l’on s’affaire à une autre course, celle de la préparation du repas. Pour la suite, c’est à chacun de la continuer en fonction de ses us et coutumes.

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes un très bon Noël 2016. Qu’il se passe dans la joie, la bonne humeur et un vrai partage d’amitié et de fraternité.

Merry Christmas !

Maroc : le tuto maquillage pour femmes battues

maroc_le-tuto-maquillage-pour-femmes-battues_regard_wp

Comme précédemment évoqué dans un article, la période de Noël est le moment où l’on commence à établir le bilan des bonnes et mauvaises actions qui ont eu lieu dans l’année.

Ayant donc porter un plus dans la colonne, au tour du moins maintenant de se poser afin d’équilibrer la balance.

Et ce moins, est vraiment le moins que l’on puisse dire, un qui pèse lourd.

Le 25 novembre de cette année, à l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l’émission du matin Sabahiyate de la chaîne de télévision marocaine 2M a diffusé un tutoriel maquillage pour « montrer le type de maquillage à utiliser quand une femme est battue. »

maroc_le-tuto-maquillage-pour-femmes-battues_teint_wp

Une femme avec un faux bleu à l’œil était assise sur un fauteuil. La présentatrice rassura les téléspectateurs en précisant qu’il ne s’agissait que des « effets cinématographiques », puis expliqua la manière de cacher cet œil au beurre noir : « Le vert est utilisé à l’aide d’un pinceau pour camoufler la partie rougeâtre […] un correcteur orange puis jaune, puis un fond de teint » et elle ajouta « espérer avoir donné des solutions aux femmes qui ont besoin de ces conseils, afin qu’elles puissent elles aussi continuer à vivre et se rendre à leur travail. »

Cette petite vidéo passa quasiment inaperçue jusqu’au moment de sa mise en ligne sur le site Internet de la chaîne. Repérée par des internautes, elle créa alors une vive polémique. Des commentaires d’internautes littéralement offusqués déferlèrent. Face à ces réactions, la chaîne retira immédiatement la vidéo et présenta ses excuses dans un communiqué : « la rubrique est complètement inappropriée […] et des excuses les plus sincères pour cette erreur d’appréciation compte tenu de la sensibilité et de la gravité du sujet. »

maroc_le-tuto-maquillage-pour-femmes-battues_bouche_wp

Selon l’ONG Humans Rights Watch, au Maroc « les brutalités commises à l’encontre des femmes sont monnaie courante. Une étude effectuée en 2009-2010 par le gouvernement a établi que près des deux-tiers des femmes avaient subi des violences physiques, psychologiques, sexuelles ou économiques. Parmi elles, 55% ont signalé avoir subi des violences conjugales. »

Noël en chimère

noel-en-chimere1_wp

Qui n’aime pas les contes de Noël ? Ou tout ce qui pourrait nous évoquer la magie de Noël ?

Hé bien voici une histoire qui ne relève ni du conte ni de la magie ! Mais d’une formidable découverte.

La chimère bleue à nez pointu, plus connu sous l’appellation de « requin-fantôme », a été filmée tout récemment pour la première fois au large des côtes d’Hawaï et de la Californie. Jusqu’ici n’ayant été aperçue que dans l’hémisphère Sud, cette chimère a donc été prise en caméra à 1 641 m de profondeur dans l’hémisphère Nord.

Et c’est par hasard que le robot sous-marin de Monterey Bay Aquarium Research Institute (Institut de Recherche de l’Aquarium de la Baie de Monterey) en Californie a capturé les images de cet étrange animal. Du genre Hydrolagus (qui ne possède pas de nageoire anale) par opposition aux chimères du genre Chimaera, les caractéristiques de cette chimère bleue à nez pointu s’apparenteraient à celles de l’Hydrolagus Trolli (nom de l’espèce trolli donné en référence à l’artiste Ray Troll qui représentait ces types de poissons dans plusieurs de ses œuvres), selon les chercheurs. Or, pour le moment, les scientifiques ne peuvent avérer cette théorie ou même définir si elle serait une nouvelle espèce en raison de l’impossibilité d’effectuer une analyse ADN.

noel-en-chimere2_wp

Lonny Lundsten, technicien de recherche à l’Institut a ainsi spécifié au magazine Sciences et Avenir que ce poisson pouvait atteindre une taille de 65 cm jusqu’à 1 m 20. D’une couleur bleu argenté, son corps est traversé de lignes ressemblant à s’y méprendre aux coutures similaires du célèbre monstre de Frankenstein, imaginé par le célèbre auteur Mary Shelley. Mais ces « coutures » sont en fait des canaux sensoriels, appelés neuromastes, placés le long de la ligne latérale, présente sur le flanc de tous les poissons, permettant la détection des mouvements de l’eau et le positionnement selon le courant. La chimère est aussi aveugle, puisqu’elle peut vivre jusqu’à 2 600 m de profondeur, stade où la lumière ne pénètre plus. À l’image du requin et de la raie, son squelette est cartilagineux. Mais contrairement à ces derniers, la chimère ne perd pas ses dents, car elle a des plaques dentaires permanentes. Et elle se serait alors distinguée d’eux au cours de l’évolution, il y a 400 millions d’années. Enfin, la chimère bleue se différencie également de ses autres congénères de l’hémisphère Sud, puisqu’elle préfèrerait les habitats sédimentaires aux habitats rocheux.

Selon Kim Fulton-Bennett, spécialiste de l’information du public à l’Institut, des chimères équivalentes auraient été signalées sur les côtes d’Amérique du Sud, d’Afrique du Sud ainsi que dans l’Océan Indien et a conclu : « S’il s’agit bien de la même espèce, cela pourrait être une preuve que, comme beaucoup d’animaux d’eaux profondes, la chimère bleue à nez pointu peut vraiment migrer sur de grandes distances. »

Actuellement, il y aurait 38 espèces de chimères dans le monde.