La santé féline

La santé féline_Clarence1_wp

En apparence les chats peuvent paraître des petites natures. Ils aiment leur confort, être propre, bien veiller à ne pas mouiller leurs petits coussins (ils détestent l’eau), manger ce qu’ils préfèrent (sinon, ils boudent…), etc.

Mais en réalité, les chats sont de vrais durs à cuire. Ils sont très durs à la douleur. Ils ne montrent pratiquement jamais leurs souffrances. Seul celui ou celle qui vit au quotidien avec son chat peut repérer ses maux à travers des changements significatifs dans ses petites habitudes.

Deux chercheurs britanniques ont élaboré une liste de 23 signes « suffisants » permettant de distinguer un mal physique chez le chat. Leur étude publiée dans Plos One le 24 février 2016 est basée sur les réponses d’un groupe de vétérinaires.

La santé féline_Clarence2_wp

Les 23 signes

1 – Le chat boite
2 – Il éprouve des difficultés à sauter
3 – Sa démarche est anormale
4 – Il est réticent à bouger
5 – Il réagit quand on le palpe à un endroit en particulier
6 – Il fuit ou se cache sans raison apparente
7 – Il ne fait pas sa toilette
8 – Il joue moins
9 – Il perd l’appétit
10 – Son activité physique a globalement diminué
11 – Il se frotte moins aux gens
12 – Son humeur générale a changé (il est par exemple irritable)
13 – Son tempérament a changé (il n’est plus dynamique par exemple)
14 – Il se tient recroquevillé
15 – Son poids a changé rapidement et sans raison apparente
16 – Il se lèche particulièrement un endroit du corps
17 – Il tient sa tête basse
18 – Ses paupières se contractent de façon répétée et involontaire (blépharospame)
19 – Il y a un changement au niveau du comportement alimentaire
20 – Le chat évite les endroits lumineux
21 – Il grogne
22 – Il gémit
23 – Il ferme anormalement ses yeux ou son œil

La santé féline_Clarence3_wp

Si l’un de ces comportements inhabituels est ainsi observé, cela signifie que le chat a mal quelque part. Il faut consulter un vétérinaire si la situation ne revient pas rapidement à la normale.

Si le chat semble avoir mal à un endroit précis, vous pouvez commencer par regarder vous-même si une blessure ou un corps extérieur se trouve dans sa peau ou son œil.

Attention : ne jamais donner de médicaments pour l’homme à un chat, sans l’avis d’un vétérinaire. En particulier des anti-douleurs contenant du paracétamol qui sont mortels pour lui !

Dans tous les cas, repérer ce qui ne va pas et signaler le sans attendre au vétérinaire. Ce dernier pourra poser un diagnostic rapide et augmentera donc les chances de guérison du chat.

La santé féline_Clarence4_wp

Quoi qu’il en soit, comme vous avez pu le remarquer sur ces photos, mon vieux Clarence à l’air d’être un gros minou très malheureux et en pleine souffrance. Surtout sur les deux dernières où Monsieur tire la tronche parce qu’il n’a pas eu encore à manger, alors qu’il a terminé son deuxième repas il y a à peine une heure. Pauvre titi…

Publicités

Les bienfaits de nos animaux domestiques

Les bienfaits de nos animaux domestiques_Clarence1_wp

De nombreuses études scientifiques ont apporté la preuve que nos animaux domestiques n’étaient pas que de simples animaux de compagnie, mais qu’ils se révèlent être des dons de véritables bienfaits pour notre santé.

Bien sûr, entendons bien par animaux domestiques, nos petites ou grosses bêtes à poils, non le poisson rouge ou encore la tortue. Malgré l’attachement que certains ou certaines peuvent avoir à leur encontre, ces derniers n’ont réellement aucun impact bénéfique sur notre bien-être.

Ainsi selon des études, de la ronronthérapie à la promenade, habiter en colocation avec un chat ou un chien permettrait de prolonger notre espérance de vie ainsi que de soigner bien des maux.

Voici les 5 bienfaits principaux que nous procurent nos animaux de compagnie :

Les bienfaits de nos animaux domestiques_Clarence2_wp

1 – Une présence apaisante qui ralentit le rythme cardiaque

Caresser notre chat ou notre chien est un partage de joie autant pour lui que pour nous. Et cette simple action permettrait de diminuer les risques de développer une maladie cardio-vasculaire. Durant ce moment câlin, le cerveau libère des endorphines produites par l’hormone du plaisir. Cette hormone va jouer un rôle d’anti-stress, vous êtes apaisé.

Abusez donc sans modération de cet instant douceur avec votre tendre compagnon !

Les bienfaits de nos animaux domestiques_Clarence3_wp

2 – Un renforcement du système immunitaire et un meilleur développement social

C’est prouvé ! Les personnes en présence d’animaux sont moins sensibles aux allergies. Il a été observé qu’un individu ayant un animal consulte environ 15 % moins un médecin qu’une personne sans.

Il a été également remarqué qu’un enfant élevé avec un animal développe une meilleure confiance en lui, un sentiment de sécurité, une autonomie plus avancée et une relation sociale avec les autres plus aisée. Et ces constats ne datent pas d’aujourd’hui. C’est Freud lui-même qui après avoir étudié le comportement des enfants avec des animaux en a déterminé ce résultat.

Les bienfaits de nos animaux domestiques_Clarence4_wp

3 – Une médecine douce efficace

Appelé la médiation animale, ce procédé a déjà fait ses preuves !

Dans le cas d’enfants souffrant de handicap lourd (l’autisme, par exemple) ou léger, tels que des troubles comportementaux non violents liés au relationnel (mutisme, repli sur soi, etc.), l’animal va favoriser le dialogue et les échanges sociaux. Il va provoquer chez l’enfant des réactions multi-sensorielles (toucher, regard, ouïe et odorat) qui l’aideront à l’apprentissage de la communication.

Cette méthode a aussi porté ses fruits avec des personnes âgées. Beaucoup d’animaux ont d’ailleurs trouvé leur place dans des maisons de retraite.

Les bienfaits de nos animaux domestiques_Clarence5_wp

4 – Une activité physique

Cette vertu concerne davantage les personnes ayant un chien. Le chien va obliger son compagnon humain à se bouger les fesses ! Un chien a besoin de sortir pour se soulager de ses besoins naturels. Donc, vous devez l’emmener en ballade et ainsi marcher un long laps de temps, environ une demi-heure, voire plus selon la bête.

Il a été du reste certifié qu’une personne âgée avec un chien a une forme physique d’une personne de 10 ans de moins.

Les bienfaits de nos animaux domestiques_Clarence6_wp

5 – Un contact social favorisé

Qui n’a jamais rencontré un parfait ou une parfaite inconnue dans la rue, un cabinet de vétérinaire, etc. qui vous interpelle afin de vous complimenter sur votre boule de poils ?

L’animal va favoriser l’interaction entre les gens qui ne se connaissent pas et faciliter de même à combattre la timidité maladive.

Certains individus ont même rencontré l’amour de leur vie grâce à leur animal.

Les bienfaits de nos animaux domestiques_Clarence7_wp

En conclusion, les animaux domestiques permettent à l’amélioration de notre équilibre physiologique comme psychologique.