Paysages d’automne

Paysages d'automne_chemin-daims_wp

Vous avez dit automne ? Assez impressionnant d’y croire avec les températures, le ciel bleu et le soleil radieux que nous avons depuis des mois.

Cependant, comme je vous l’avais promis dimanche dernier, voici ces quelques paysages d’automne :

Paysages d'automne_chemin-pierres_wp

Paysages d'automne_forêt-voûte_wp

Paysages d'automne_lac-barque_wp

Paysages d'automne_maison-arbre_wp

Paysages d'automne_moulin_wp

Paysages d'automne_ponts_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Publicités

L’été indien

L'été indien_automne-nouvelle-angleterre-vermont_wp

Après un été exceptionnel, nous le poursuivons en automne, malgré des matinées un peu fraîches parfois. Nous sommes en plein été indien.

Expression d’origine nord-américaine, l’été indien ou été des Indiens prend l’appellation d’été de la Saint-Martin en France. Il s’agit, en rappel, d’une période de temps ensoleillée et radoucie, après les premières gelées de l’automne et juste avant l’hiver. Dans notre hémisphère, elle a lieu ainsi en octobre ou début novembre. Dans l’hémisphère sud, elle se situe en avril ou début mai. Aléatoire, elle peut durer de quelques jours à plus d’une semaine ou ne pas se produire du tout certaines années. Et elle n’a aucun rapport avec le changement annuel de couleur des feuillus correspondant à la même époque.

Malgré aussi un dimanche maussade aujourd’hui dans ma région, les 14°C s’affichent. La météo a prévu le retour du beau temps et une montée des températures tout au long de la semaine à venir. L’été indien est donc bien là. Qui s’en plaindrait d’ailleurs ?

Alors, en cette période de douceur, je vous propose ces magnifiques paysages d’automne qui se poursuivront dimanche prochain :

L'été indien_automne-arbres-eau_wp

L'été indien_automne-nouvelle-angleterre_wp

L'été indien_automne-nouvelle-angleterre-housatonic-river_wp

L'été indien_automne-nouvelle-angleterre-road_wp

Fire Tower Trail - Amber Lake

L'été indien_automne-trees-in-the-fall_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Recette automnale

Recette automnale_cailles-porto-ananas-poivre-vert_wp

Nous venons de clôturer le mois de septembre qui, selon le résultat de mes recherches, aurait été le meilleur mois pour consommer la caille. Toutefois, elle peut se déguster tout l’automne.

Je vous propose donc cette petite recette maison de saison pour 1 personne.

Recette automnale_poivre-vert-en-saumure_wp

Cailles au porto, à l’ananas et poivre vert

(273,99 kcal) (191,19 kcal)

  • 2 cailles (environ 30 g chacune) entières avec la tête (118,8 kcal)
  • 60 g de quinoa (36 kcal)
  • 6 morceaux d’ananas (environ 20 g) confits (63,2 kcal)
  • 35 g de poivre vert en saumure égoutté (87,85 kcal)
  • 25 cl de Porto
  • 25 cl d’eau
  • 1 c. à café de sauce de soja réduite en sel (2,6 kcal)
  • 1 c. à café de fines herbes (persil, ciboulette, estragon, cerfeuil) en pot (1,54 kcal)
  • Tabasco Mild Green Pepper (à doser selon votre goût)

Dans un faitout ou une grande casserole, mettez tous les ingrédients et mélangez-les bien afin que les cailles soient imbibées. Réservez au réfrigérateur 24 h.

Sur feu moyen, casserole couverte, cuisez durant 10 minutes. Remuez, puis terminez la cuisson casserole découverte durant 10 minutes.

Servez dans une assiette creuse.

Dans une casserole, versez le quinoa avec 2 fois son volume d’eau. Portez à ébullition, baissez et laissez cuire casserole couverte sur feu doux jusqu’à ce que l’eau soit absorbée, 10 à 15 minutes. Arrêtez le feu, puis laissez gonfler toujours casserole couverte encore 10 minutes.

Durant le temps du gonflement du quinoa, cuisez tous les autres ingrédients mélangés dans une casserole couverte sur feu fort 5 minutes. Retirez le couvercle et poursuivez la cuisson sur feu doux les 5 minutes restantes.

Dans une assiette creuse, servez le quinoa et posez les autres ingrédients dessus ou bien mélangez-les avec le quinoa.

Recette automnale_ananas-confits_wp

Note :

Accompagnez les cailles avec du riz, des haricots verts, de la purée, des pommes de terre sautées ou tout autre légume de votre choix.

Adaptez le temps de cuisson des cailles selon votre goût, rosé ou plus cuit.

Je vous retrouve lundi prochain avec une autre recette de cuisine maison…

Bon appétit !

Couleurs d’automne

Couleurs d'automne_forêt_wp

À chaque saison, son charme. Mais l’automne est la seule saison qui possède ces nuances de couleurs la rendant si singulière. La nature se revêt d’un manteau d’or et de lumière. Du vert au brun allant au rouge flamboyant, la nature se transforme peu à peu. À chaque saison, son odeur aussi. Et l’automne a son parfum bien à elle. Ce mélange d’humidité et de terre qui émane de la végétation pour venir embaumer l’air ambiant. C’est une saison que j’affectionne particulièrement.

Alors afin de rendre hommage à cette saison, je vous propose ces quelques photos aux couleurs de l’automne…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les couleurs de l'automne au bois de Vincennes

Couleurs d'automne_eau_wp

Couleurs d'automne_lumière_wp

Couleurs d'automne_montagne_wp

Couleurs d'automne_soleil_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Jour d’automne

Jour d'automne_sentier_wp

Ce matin, à 3 h 54 précisément, nous sommes arrivés en automne. Ce dimanche est donc le premier jour de cette saison.

Mais pourquoi cette année le premier jour d’automne est-il le 23 septembre et non le 21, selon l’imaginaire collectif ?

Comme cela a déjà été abordé à l’époque où nous avons franchi les portes du printemps, il existe deux points de vue différents.

Jour d'automne_pont_wp

Au niveau météorologique, dans l’hémisphère nord, l’automne démarre le 1er septembre et finit le 30 novembre. Sur le plan calendaire, il débute le jour de l’équinoxe d’automne, date à laquelle le Soleil se trouve exactement à la verticale de l’Équateur et le jour et la nuit ont la même durée. Le lendemain, les nuits vont commencer à durer plus longtemps que les jours jusqu’à l’équinoxe du printemps, où l’inverse va se produire.

Malgré ce système qui semble bien rodé, deux phénomènes vont influer sur le cycle des saisons.

Jour d'automne_cabane_wp

Le premier naturel concerne l’axe de la rotation de la Terre. Il n’est pas parfaitement circulaire et décrit un cône tous les 26 000 ans. Le second se rapporte à notre calendrier. La Terre fait sa révolution autour du Soleil en 365,2422 jours, soit précisément en 365 jours 5 h 48 minutes et 45 secondes, et non pas en 365 jours. Il faudrait alors que notre calendrier coïncide parfaitement afin que l’automne tombe toujours à la même date. Or pour se caler sur l’année astronomique, notre calendrier prévoit des années de 365 jours et de 366 jours, correspondant ainsi aux années bissextiles tous les 4 ans.

Jour d'automne_bridge_wp

Ce qui explique donc la raison pour laquelle l’automne ne tombe pas toujours à la même date. De fait, l’équinoxe de septembre peut avoir lieu le 21, le 22, le 23 ou même le 24 septembre. D’ailleurs, depuis le début du 21e siècle, l’automne n’a jamais commencé au 21 septembre. Il faudra attendre 2092 pour se faire. Il en est de même pour le printemps qui peut être au 19, au 20 ou au 21 mars. Du reste, depuis 10 ans, le printemps a démarré le 20 mars et il en sera ainsi jusqu’en 2102, sauf en 2044.

Jour d'automne_banc_wp

Quoi qu’il en soit, je ne sais pas le temps que vous avez chez vous, mais ici, à Mériel, le ciel est aujourd’hui bien automnal, mais pas la température qui affiche un beau 20°C sur le thermomètre. Depuis quelques jours, nous sentons aussi l’automne arrivé. Les nuits se rallongent…

Bon dimanche !

Jour d'automne_cycle-des-saisons_wp

Les couleurs de l’été

Les couleurs de l'été_végétation_wp

Dans un peu moins d’un mois, nous accueillerons l’automne. L’été exceptionnellement chaud que nous avons tous connus cette année laissera sa place pour cette arrière-saison peut-être aussi clémente ?

Mais avant cela, profitons encore de ce dernier dimanche des vacances scolaires avec ces paysages d’été tout en couleur…

Les couleurs de l'été_forêt-fougères_wp

Les couleurs de l'été_fleurs-mauves_wp

Les couleurs de l'été_champ-tournesols_wp

Les couleurs de l'été_champ-lavande_wp

PENTAX Image

Les couleurs de l'été_champ-bleu_wp

Les couleurs de l'été_champ-blé_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je le retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

Prendre une douche froide quand il fait chaud est mauvais pour la santé

Prendre une douche froide quand il fait chaud est mauvais pour la santé_sdb-douche-gris_wp

La heat wave est de retour en Angleterre ! Comme je vous le disais hier, le temps dans la matinée semblait se remettre au beau et à voir pour l’après-midi. Hé bien, c’est tout vu !

Des 14°C au matin, avec une moiteur lourde ambiante et des éclaircies accompagnées de quelques grondements de tonnerre, nous sommes arrivés au 23°C dans l’après-midi avec un ciel bleu et un soleil radieux. Surtout la chaleur pesante a de nouveau refait surface.

Vous me direz 23°C, ce n’est pas la mort. Mais, ce n’est pas le niveau du thermomètre qui est forcément important, c’est plutôt le manque d’air.

Et ce matin, à 5 h, nous avions déjà 17°C sans le moindre vent affichés au compteur. Pour cet après-midi, une augmentation de la température est prévue jusqu’aux 24°C et celle-ci va continuer à s’élever de jour en jour pour atteindre les 28°C en fin de semaine, toujours avec des vents quasi absents. Rebelote pour la semaine prochaine.

Cependant, étant sudiste d’origine (ne pas confondre avec le terme significatif américain, pour mes amis abonnés issus de ce continent), je ne me plains pas de cette belle période de chaleur et de soleil. Au moins cette année nous avons un été !

Prendre une douche froide quand il fait chaud est mauvais pour la santé_sdb-douche-poire-gris_wp

Ceci dit, lorsqu’il fait chaud, prendre une douche froide est un réflexe pour la plupart des personnes afin de tenter de se rafraîchir. Hé bien mes amis, cet automatisme n’est pas du tout bon pour notre organisme !

Si le froid apporte dans un premier temps une sensation rafraîchissante très agréable, à terme la différence de température entre l’air extérieur et l’eau cause un choc thermique ; l’eau froide projetée sur le corps chaud va entraîner naturellement l’organisme à lutter contre le froid en produisant de la chaleur. Résultat, vous aurez plus chaud en sortant de la douche qu’avant. Il est alors préférable d’opter pour la douche à l’eau tiède, diminuer ainsi cette différence de température afin de permettre à l’organisme de se rafraîchir de manière progressive, donc de vraiment se rafraîchir.

L’utilisation d’un brumisateur est également une solution, car l’évaporation de l’eau crée une sensation de fraîcheur.

Et bien évidemment, boire beaucoup d’eau, au moins 1,5 litre par jour, reste la meilleure des solutions. Là aussi, comme pour la douche, une boisson trop froide n’est pas bonne. Une boisson entre 12 et 14°C est l’idéale.

Prendre une douche froide quand il fait chaud est mauvais pour la santé_sdb-douche_wp

Enfin, en découle la cohérence de ne pas non plus ni se doucher à l’eau chaude, ni boire chaud. La réaction inverse va se produire. La température du corps augmente et produit de la transpiration. L’organisme puisant dans les réserves énergétiques afin de réguler sa température entraîne l’accélération du processus de sudation. Et cette augmentation de sueur excessive provoque par conséquent un risque de déshydratation. Logique, puisque la réserve nécessaire en eau pour le bon fonctionnement de l’organisme va se vider. C’est exactement le même concept que la réserve d’essence d’une voiture qui atteint son seuil critique.

Paysages d’été

Paysages d'été_cadre-floral_wp

Pour terminer cette première semaine estivale, voici ces quelques photos de paysages d’été :

Paysages d'été_arbres-fleurs_wp

Paysages d'été_champ-fleurs_wp

Paysages d'été_champ-tournesols-moulin_wp

Paysages d'été_forêt-cascade_wp

Paysages d'été_forêt-fleurs_wp

Paysages d'été_île-mer_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

Bon dimanche !

1er juin

1er juin_chardon-vert_wp

Ça y est, nous sommes dans le mois de l’été que nous fêterons dans une petite vingtaine de jours. Mais c’est aussi la Journée de l’enfance célébrée dans certains pays du monde, notamment en Algérie, Albanie, Angola, Arménie, Bulgarie, Chine (sauf à Hong Kong qui est le 4 avril), Équateur, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie et Viêt Nam.

Alors pour marquer bientôt la fin du printemps et l’arrivée proche de l’été, pourquoi ne pas le faire avec des fleurs…

1er juin_anémone-blanche_wp

1er juin_anémones-jaunes_wp

1er juin_anémone-violette_wp

1er juin_arum_wp

1er juin_aster-mauve_wp

1er juin_chardon-bleu_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les enlèverai à leur demande.

Happy May first !

Happy May first_muguet-coeur_wp

Outre la fête internationale des travailleurs dans de nombreux pays commémorant les luttes pour la journée des 8 heures, c’est le jour du muguet !

Comme ma copine Stéphanie, dont je vous invite à lire son très bel article « la pression du muguet », je laisserai à d’autres personnes plus avisées que moi parler des travailleurs.

Le 1er mai était le 12e jour du mois floréal dans le calendrier républicain français appelé officiellement jour du sainfoin.

Happy May first_muguet-blanc_wp

Dans la tradition celtique, le 1er mai est le jour de la fête de Beltaine, la 3e des 4 grandes fêtes religieuses de l’année celtique protohistorique, venant après Samain et Imbolc. Il marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. Samain, célébrée le 1er novembre, correspond à la fête de Halloween. Imbolc, fêtée le 1er février, symbolise la purification à la fin de l’hiver, dont l’origine serait un culte lié à la fécondité, et marque la période de l’agnelage ; c’est le moment où les brebis commencent à allaiter leurs petits.

Happy May first_muguet-grappe_wp

La fête de Beltaine est en rapport avec Belenos, dieu gaulois, divinité brillante, brûlante, resplendissante, aux pouvoirs curatifs, et à sa parèdre continentale la déesse Belisama, « la très brillante ou très rayonnante ». Comme principal rituel, les druides allumaient des feux devant lesquels le bétail passait afin d’être préservé des épidémies pour l’année à venir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 1er mai est aussi le premier jour de l’été dans le calendrier celtique traditionnel, le 1er février étant le premier jour du printemps. Pour nous, il est le jour qui incarne le milieu du printemps. Il est également la période de l’année où nous observons de manière plus concrète l’allongement des journées, le soleil qui prend de la hauteur et doucement, mais sûrement, l’arrivée de l’été.

Et sans surprise, qui dit 1er mai, dit muguet !

Happy May first_muguet-rose_wp

Cette herbacée vivace des régions tempérées, dont les fleurs petites et blanches formant des grappes de clochettes très odorantes, est un plante toxique, voir mortelle après avoir mangé le périanthe. Ce dernier est l’ensemble des enveloppes assurant la protection des organes reproducteurs de la fleur (étamines et pistil) ; il comprend le calice (les sépales) ayant la fonction de protection, comme parfois un rôle chlorophyllien, et la corolle (les pétales) qui attire les animaux pollinisateurs. En zone européenne tempérée, en forêt, où il pousse naturellement, il serait avec la pervenche un bio-indicateur d’ancienneté et du caractère sauvage de la forêt. Le muguet fleurit donc au printemps.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Depuis l’Antiquité, il est le symbole de la célébration de la nouvelle saison, du retour des beaux jours et des bonnes grâces pour de futures récoltes. Il était de même considéré tel une plante magique associée à la magie. Selon la légende grecque, il fut créé par Apollon pour en tapisser le sol afin que ses 9 muses ne s’abîment pas les pieds. Les Romains, eux, fêtaient les Florales en l’honneur de Flora, la déesse des fleurs.

Happy May first_muguet-feuilles_wp

Dans la tradition celtique, la déesse mère nordique célébrée à l’équinoxe du printemps était de même associée au muguet. Des « mâts de Mai » ou « arbres de Mai » étaient utilisés pour la fête de Beltaine.

Dans la tradition chrétienne, il a été lié à la Madone ; les larmes versées par la Vierge Marie au pied de la croix du Christ qui auraient donné naissance aux fleurs de muguet en forme de clochettes blanches.

Happy May first_muguet-clochettes_wp

La coutume d’offrir du muguet au 1er mai remonte à la Renaissance sous Charles IX. Il en offrit autour de lui en 1561 en signe de porte-bonheur. Bien que cette pratique connut des abandons et des changements de date, elle réussit à s’imposer au début du 20e siècle. En 1793, le muguet fut attaché au « jour républicain », le 26 avril, afin de rompre avec la tradition royale. Au début du 20e siècle, elle sera alors liée à la Fête du travail, dont celle-ci date de 1889. Sous Pétain, la fête des Travailleurs devint la fête du Travail et l’églantine rouge, représentant la couleur de la Gauche en politique, fut remplacée par le muguet. Aux alentours de 1932, la première vente de muguet dans les rues eut lieu à Nantes avec l’instauration de la fête du lait de mai par Aimé Delrue. Elle s’étendit ensuite sur toute la France vers 1936 avec l’avènement des congés payés.

Happy May first_muguet_wp

Enfin, les baies rouges du muguet contiennent un puissant bouillon d’onze heures. Selon certains, l’expression proviendrait de l’Affaire des poisons. Marie-Madeleine Anne Dreux d’Aubray, marquise de Brinvilliers fut jugée le 16 juillet 1676 et décapitée le lendemain pour crime de fratricide par empoisonnement avec ces baies rouges qu’elle mettait dans ses bouillons et qu’elle appelait « un pistolet dans le bouillon ». Selon d’autres, son origine serait issue d’une légende populaire où les gens étaient persuadés que l’on administrait dans les hôpitaux « un bouillon qui fait mourir » ; un malade à qui l’on donna un bouillon à onze heures mourut à midi. De là, lorsqu’il arrive un désagrément à quelqu’un, on lui dit : « Comment trouves-tu le bouillon ? »

Lily of the valley (convallaria majalis)

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes un joyeux 1er mai !