XXL contre XXS

XXL contre XXS

C’est parti ! La guerre des mannequins XXL contre les mannequins XXS est déclarée !

Dans sa nouvelle campagne publicitaire, la marque Lane Bryant affiche ses mannequins aux formes bien généreuses avec le slogan #ImNoAngel, « je ne suis pas un Ange », en référence à la célèbre maison, faisant ainsi au passage un pied de nez aux modèles à la très fine taille et au slogan The perfect « body » de la célèbre marque Victoria’s Secret.

Voulant redéfinir le terme de « sexy » et bousculer surtout les diktats bien ancrés de la mode, la marque a même poussé le concept en invitant les femmes à partager une photo d’elles sur les réseaux sociaux afin de les inciter à s’accepter telles qu’elles sont et en leur demandant aussi d’écrire sur ce qui leur donne confiance en elle.

La société de l’extrême féminin est désormais en marche plus que jamais ! Alors que nous sommes bombardées de publicité sur « manger cinq fruits et légumes par jour », « faites du sport », etc., de l’autre côté, nous sommes assaillies par les contradictions. En résumé, soyez trop minces ou soyez trop grosses !

Mais où se trouve le juste milieu ? Pour la majorité d’entre nous qui n’est ni trop maigre, ni trop grosse, en fait « normale », si ce terme trouve encore son adéquation aujourd’hui, où se trouve notre réelle place ?

Que nous voulions combattre l’extrême maigreur qui a envahi notre société depuis de nombreuses années et qui fait des ravages catastrophiques chez nos jeunes filles est un excellent combat, mais mettre en valeur son opposé démesuré est-ce la véritable réponse au problème ?

Publicités

Le rallye des Gazelles 2015

Le rallye des Gazelles 2015_wp
Patricia Ciciliani et Manal Faxelle

Le rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est le seul rallye hors-piste au monde uniquement féminin. Chaque année, il réunit plus de 300 femmes âgées de 18 à 65 ans de toutes nationalités.

À l’occasion de la 25ème édition de ce rallye qui s’est déroulé du 20 mars au 4 avril 2015, l’un des plus beaux messages a été lancé par deux de ses participantes, Manal Faxelle, musulmane, et Patricia Ciciliani, juive, qui ont fait équipe ensemble pour défendre une cause commune, celle de prouver la coexistence possible entre leur religion. Elles ont ainsi roulé pour la paix.

S’étant rencontrées lors du rallye de 2013 durant lequel elles ne partageaient pas le même équipage, elles sont devenues très rapidement des amies et ont fixé cette amitié dans le temps. Toutes deux d’origine marocaine, venant de la région parisienne, et très affectées par les attentats contre Charlie Hebdo, elles ont donc décidé de lancer un message de paix en formant ce duo pour ce rallye de 2015, rallye aux valeurs qui leur sont chères, comme l’a déclaré Manal Faxelle au Huffington Post Québec : « Ici, on rencontre des personnes de toutes les nationalités et de toutes les religions. C’est un bel endroit pour faire connaître notre cause et susciter l’intérêt sur ce qui se passe en ce moment. » Au sujet des attentats, Manal Faxelle a confié au journal : « Ça a été une véritable souffrance pour toutes les deux. Et en tant que femmes et mères, en voyant la situation, on se demande où l’on va et on se demande ce que nous allons laisser à nos enfants. » Quant à Patricia Ciciliani, elle a affirmé : « Ici, au Maroc, les juifs et les musulmans ont vécu et vivent encore aujourd’hui ensemble. Nous sommes des frères. »

Et bien qu’elles n’aient été classées à la fin du rallye, leur message a trouvé toute son écoute, ainsi que l’a confirmé Manal Faxelle : « On a reçu plus d’une dizaine de courriels nous félicitant pour notre action. Des courriels d’anonymes qui nous ont touchées et qui nous ont prouvé qu’on a eu raison de rouler avec ce but-là. D’ailleurs, dans les moments les plus difficiles durant la course, c’est ce qui nous maintenait fortes. »

Un énorme coup de cœur, que je ne pouvais ne pas partager, pour ces deux femmes, des citoyennes, parfaites inconnues parmi tant d’autres, qui au travers de leur action nous livrent un vrai message humaniste.