Le daith piercing

Le daith piercing_oreille_wp

« Les piercings de l’oreille comme le conch, le tragus, le snug sont toujours tendance. L’un d’entre eux tire son épingle du jeu : le daith. Ce petit bijou placé au niveau du cartilage de l’oreille séduit de plus en plus. Présentation et conseils par Nicolas, propriétaire du Tribal Act, pour réussir son daith piercing. » Par Fanny Blanc. Site aufeminin.

Important : Veillez surtout à la qualité du piercing et au professionnalisme de celui qui vous l’applique. Un piercing mal réalisé peut provoquer des maux de tête, saignements, de l’infection, voire une déformation du cartilage (formation de boules, kystes…), entre autres.

Le daith piercing = la branche de l’hélix, relief cartilagineux de l’hélix qui fait suite à la racine au-dessus du méat acoustique externe, longe la circonférence de l’auricule et se termine au-dessus du lobule sous forme d’une languette cartilagineuse, la queue de l’hélix.

L’hélix (du latin scientifique helix, provenant du grec heliks, -ikos, signifiant spirale) est une structure de l’oreille externe. Il constitue le bord supérieur et latéral de l’auricule, ou pavillon auriculaire. Cette dernière correspond à la partie visible de l’oreille externe tandis que le méat acoustique externe représente la partie non visible. L’auricule, ou pavillon, est ainsi désignée dans le langage courant comme l’oreille alors que celle-ci est composée en réalité de trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. L’hélix correspond donc à la partie supérieure et latérale de l’oreille externe. Cette dernière est majoritairement composée d’un cartilage élastique tapissé d’une fine couche de peau, ainsi que de poils fins et clairsemés. Contrairement à l’hélix, la partie inférieure de l’oreille externe, nommée lobule, est une partie charnue et dépourvue de cartilage. L’hélix et sa racine sont respectivement vascularisés par les artères auriculaires antérieures supérieure et moyenne. Cf. Passeport Santé.

Le massage anti-cellulite

Le massage anti-cellulite_zen_wp

En période de confinement, certaines d’entre nous n’ont peut-être pas été raisonnables et se sont peut-être aussi laissées aller. Manque d’exercices physiques, un peu de stress, des repas pas toujours très équilibrés, un petit peu d’abus sur l’apéritif… Des capitons, pour ne pas dire cellulite, sont alors apparus à certains endroits de notre petit corps, souvent à des zones visibles, encore plus en cette période de beau temps et de chaleur. Nos cuisses, notamment, ressemblent désormais à une sorte de terrain miné où des taupes auraient creusé leurs galeries, et pas toujours souterraines.

Et retrouver une peau lisse, malgré la reprise des meilleures habitudes, n’est pas toujours aisé et rapide, surtout quand on a plus vingt ans. Mais afin de favoriser la perte de cette peau d’orange, les massages sont préconisés, massages que l’on peut réaliser soi-même à la maison, sans être obligé ainsi de passer par la case institut de beauté.

L’esthéticien et fondateur de la marque de cosmétiques bio Estime & Sens, Yann Maurel-Loré, nous livre alors tous ses conseils sur le site aufeminin.

« Les plaies dans la bouche cicatrisent jusqu’à trois fois plus vite que sur le reste du corps »

_Les plaies dans la bouche cicatrisent jusqu'à trois fois plus vite que sur le reste du corps_anatomie-bouche_wp

« Non seulement elles cicatrisent plus vite, mais elles laissent aussi moins de traces qu’ailleurs sur la peau. Une équipe de recherche américaine vient d’en identifier la raison, ce qui ouvre de nouvelles pistes pour améliorer la guérison. » Par Benjamin Robert. Article paru le 31 juillet 2018 sur le site du magazine Sciences et Avenir.

À découvrir…

1 heure de bain chaud = 30 minutes de sport

1 heure de bain chaud = 30 minutes de sport_femme-bain-mousse_wp

Après cette période d’agapes pascale, rien ne vaut une remise en forme !

Certains vont rechausser leurs baskets pour se lancer dans une course effrénée en vue d’éliminer leurs excès. D’autres vont ralentir leur consommation de chocolat en adaptant en parallèle une alimentation plus équilibrée. Mais d’autres vont adopter cette nouvelle méthode du bain chaud…

Selon une récente étude scientifique, prendre un bain chaud serait aussi efficace qu’une séance de sport de 30 minutes !

1 heure de bain chaud = 30 minutes de sport_femme-course_wp
On savait déjà que le bain chaud est un bon moyen de détente. Or, ce qui jusque-là n’était pas connu, ce sont ses effets positifs sur la santé, notamment sur le niveau de sucre dans le sang et le nombre de calories brûlées.

Réalisée par le Docteur Steve Faulkner et son équipe, à l’Université à Loughborough, au Leicestershire, dans l’est des Midlands en Angleterre, cette étude prouve que se prélasser dans un bain chaud pendant 1 heure est autant bénéfique pour la santé que pratiquer une activité physique durant 30 minutes.

1 heure de bain chaud = 30 minutes de sport_armoiries-loughborough-university_wp

Pour arriver à ce résultat, 2 tests ont été effectués sur un même groupe d’une dizaine de personnes. Le premier test consistait à prendre un bain d’1 heure à 40°C, et le second à pratiquer une séance de sport de 30 minutes. Les 2 exercices visant à faire augmenter la température corporelle de 1°C et à mesurer le nombre de calories dépensées.

Les chercheurs ont alors analysé les effets du bain chaud sur le taux de glycémie dans le sang tout en évaluant le nombre de calories éliminées dû à la chaleur. Ils ont ensuite comparé les résultats avec ceux obtenus de la séance de sport.

1 heure de bain chaud = 30 minutes de sport_femme-bain-relax_wp

Et incroyable, mais vrai ! « Le taux de glycémie globale était semblable dans les deux tests, cependant, après avoir mangé, celui-ci était d’environ 10 % plus bas quand les participants ont pris un bain chaud que lorsqu’ils ont fait du vélo », a déclaré le Docteur Faulkner. Il a de même ajouté que les propriétés anti-inflammatoires liées à l’exercice physique étaient les mêmes qu’après une expérience de chaleur passive.

Alors ça, pour une bonne nouvelle, c’est une excellente nouvelle !

1 heure de bain chaud = 30 minutes de sport_femme-corde_wp

Donc, pour tous ceux, qui faire du sport est synonyme de calvaire, voire presque pire que si on leur annonçait qu’ils allaient passer à la guillotine, la solution est là !

1 heure à se relaxer dans un bain bien chaud contre 30 minutes de souffrance à faire du sport, franchement, qui ne choisirait pas la première proposition ?

Et l’on pourrait écrire une nouvelle citation : « Mieux vaut mariner que de se dépenser » !

Le vin rouge en cosmétologie

Le vin rouge en cosmétologie_vin-rouge_wp

Les opposants aux boissons alcoolisées diront que le vin rouge est mauvais pour la santé, même si scientifiquement il a été prouvé que le resvératrol, substance contenue dans le vin rouge, plus précisément une molécule naturelle présente dans le raisin rouge, aide à prévenir des pertes de mémoires chez les seniors.

Hé bien la cosmétologie commence à ouvrir ses portes au vin rouge, dont elle reconnaît ses bienfaits !

Ainsi parmi les autres produits les plus originaux employés dans ce domaine, de la bave de crapaud, à celle de l’escargot, en passant par le caviar jusqu’aux œufs de fourmi, le vin rouge vient d’entrer dans le groupe et s’invite dès lors dans les produits de beauté.

Le vin rouge en cosmétologie_marque-Hask_wp

La marque Hask, spécialisée dans le soin des cheveux, a lancé récemment Unwined, une gamme de produits capillaires à base de vin rouge utilisant les pouvoirs antioxydants du raisin. Vous pouvez trouver, entre autres :

  • « Pinot Noir Deep Conditionner » contre les frisottis à 3,99 $, soit moins de 3,50 € ;
  • « Cabernet Sauvignon Deep Conditionner » pour réparer les pointes, proposé au même prix ;
  • « Red Wine 10-in-1 Leave In Spray » qui démêle, nourrit et adoucit les cheveux à 8,99 $, soit 7,50 € environ.

Le vin rouge en cosmétologie_marque-Caudalie_wp

Et d’autres marques s’y mettent. Une série de produits à base de vin est d’ailleurs mise à disposition sur le site Ulta Beauty. C’est aussi le cas de la marque Caudalie qui affectionne la vinothérapie et a créé divers produits, dont le principal élément constitutif est le vin rouge, notamment avec son « Gommage Crushed Cabernet » pour exfolier, affiner le grain de la peau et combattre la cellulite. Ainsi que la marque Neogen qui a commercialisé des cotons exfoliants « Bio-Peel+ Gauze Peeling Wine » qui débarrassent la peau des impuretés et des cellules mortes en laissant un doux parfum de vin sur leur passage.

Alors pour les récalcitrants à l’alcool, vous sentez-vous prêts à vous imbiber de vin rouge à l’extérieur ?

Le vin rouge en cosmétologie_marque-Neogen_wp

Le cœur n’est pas du matin

Le coeur n'est pas du matin_wp

Des chercheurs français ont étudié l’horloge biologique des cellules cardiaques afin de déterminer la meilleure période de la journée pour effectuer une opération de cœur.

Le résultat est que comme nous le cœur n’est pas matinal. Cette étude a été publiée dans le journal The Lancet.

L’équipe lilloise des Professeurs David Montaigne et Bart Staels (Institut Pasteur de Lille, CHU de Lille, Université de Lille et Inserm) ont ainsi étudié la tolérance du cœur à une perte d’oxygénation, l’ischémie (diminution de l’apport sanguin artériel à un organe), en fonction du rythme moléculaire circadien des cellules qui le compose.

Les cellules cardiaques ont leur propre horloge biologique qui influe sur leur activité et leur résistance. En observant de près ce cycle biologique cellulaire rythmant les périodes de 24 heures, cette équipe est parvenue à établir que les cellules cardiaques résistaient davantage à une ischémie l’après-midi que le matin. Cette découverte se base notamment sur les travaux, récompensés d’ailleurs cette année par le prix Nobel de médecine, qui avaient démontré dans les années 1980 que le métabolisme des être vivants se fonde sur des horloges internes, spécifiquement les mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien, ainsi rythme biologique dont la période est d’environ 24 heures.

Le coeur n'est pas du matin_schéma_wp

Lors d’un infarctus, un caillot sanguin bouche une artère en empêchant le sang chargé en oxygène d’irriguer une partie du cœur. Cette privation cause la souffrance des cellules présentes dans cette zone puis leur nécrose si la circulation sanguine n’est pas rétablie vite. Accidentelle et éventuellement mortelle dans ce cas-là, une ischémie peut être aussi provoquée pour le bon déroulement d’une intervention chirurgicale cardiaque, pontage coronarien, remplacement d’une valve, transplantation, etc. Il est donc indispensable d’interrompre temporairement l’irrigation dans une partie du muscle cardiaque, le myocarde. Et ce que les chercheurs ont démontré est que les cellules du cœur supportent mieux cette ischémie dans l’après-midi. Ainsi une opération pratiquée le matin présente plus de risques de complications post-chirurgicales.

Pour aboutir à cette conclusion, les scientifiques ont pu constater deux éléments. Chez la souris, la protéine Rev-Erba liée aux gènes de l’horloge biologique se trouve en quantité plus importante le matin. Et l’observation sur 500 jours de 596 patients opérés à cœur ouvert au CHU de Lille, dont la moitié a été opérée le matin et l’autre moitié l’après-midi, entre janvier 2009 et décembre 2015 a révélé que les patients opérés l’après-midi ont eu deux fois moins de risque de souffrir de complications post-opératoires, soit 9,4 % contre 18,1 %.

Cela étant, bien qu’il ne soit pas encore d’actualité de supprimer toute programmation d’opération matinale, les chercheurs ont tenu à spécifier l’intérêt d’une telle découverte. Elle devra non seulement être prise en compte dans la planification des opérations et des transplantations cardiaques dans le futur, mais également l’identification des processus moléculaires impliqués dans la résistance du cœur à l’ischémie pourrait ouvrir des pistes thérapeutiques nouvelles contre les accidents cardio-vasculaires.

Les couleurs de cheveux tendance

Les couleurs de cheveux tendance_rainbow1_wp

Ah ! Les cheveux ! Que n’évoquent-ils pas pour nous les femmes ! Qui que nous soyons, on tient à notre crinière ! Ils sont pour nous ce que peut-être les voitures ou le sport ou les deux peuvent représenter pour les hommes. Ils sont par définition le symbole de la féminité.

La coiffure est d’ailleurs un art comme un autre qui s’est développé. De la manière de structurer la chevelure aux couleurs pour la teindre, les stylistes usent d’une imagination débordante. Et ce pour notre plus grand plaisir.

Ainsi, chaque année, on nous présente les nouvelles tendances en fonction des saisons, mais aussi des innovations. Et cette année, les teintures pour les cheveux sont mises en avant. On joue avec les couleurs.

Voici quelques photos de cette magnifique nouvelle tendance pour laquelle j’ai un coup de cœur :

Les couleurs de cheveux tendance_rainbow2_wp

Les couleurs de cheveux tendance_rainbow3_wp

Les couleurs de cheveux tendance_rainbow4_wp

Les couleurs de cheveux tendance_rainbow5_wp

Les couleurs de cheveux tendance_rose pastel_wp

Les couleurs de cheveux tendance_violet_wp

Les couleurs de cheveux tendance_purple_wp

Les couleurs de cheveux tendance_pink champagne foncé_wp

Les couleurs de cheveux tendance_pink champagne clair_wp

Les couleurs de cheveux tendance_peach2_wp

Les couleurs de cheveux tendance_peach1_wp

Les couleurs de cheveux tendance_holographique3_wp

Les couleurs de cheveux tendance_holographique2_wp

Les couleurs de cheveux tendance_holographique1_wp

Les couleurs de cheveux tendance_gris-violet_wp

Les couleurs de cheveux tendance_gris-bleu_wp

Les couleurs de cheveux tendance_gris smoky_wp

Les couleurs de cheveux tendance_galaxy3_wp

Les couleurs de cheveux tendance_galaxy2_wp

Les couleurs de cheveux tendance_galaxy1_wp

Les couleurs de cheveux tendance_coucher de soleil4_wp

Les couleurs de cheveux tendance_coucher de soleil3_wp

Les couleurs de cheveux tendance_coucher de soleil2_wp

Les couleurs de cheveux tendance_coucher de soleil1_wp

Les couleurs de cheveux tendance_bleu-violet_wp

Les couleurs de cheveux tendance_bleu-vert_wp

Les couleurs de cheveux tendance_bleu-turquoise_wp

Les couleurs de cheveux tendance_bleu-dégradé_wp

Les couleurs de cheveux tendance_baby blue_wp

N.B. : Ces photos ne m’appartiennent pas et peuvent être soumises à droits réservés. Si tel est le cas et que le ou les auteurs souhaitent que je les supprime, je les enlèverai.

Des cellules immunitaires contre la calvitie

Des cellules immunitaires contre la calivitie_wp

Des chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco ont découvert par hasard un moyen de combattre la calvitie.

C’est en étudiant si le processus de cicatrisation de la peau se déroule normalement chez les souris dont l’action des lymphocytes T régulateurs (Treg) est temporairement arrêtée que s’est produite cette découverte : des cellules immunitaires déclenchant la repousse des cheveux et des poils.

Ces lymphocytes T régulateurs sont une sous-population de lymphocytes T CD4+ (cellules immunitaires) qui en plus de leur participation à lutter contre les bactéries et les virus empêchent à l’individu de déclencher des réactions immunitaires contre ses propres organes. Si leur mécanisme est défectueux, l’individu peut alors souffrir de maladies auto-immunes, cas de la polyarthrite rhumatoïde, du diabète de type 1, etc.

Ainsi, afin d’observer la cicatrisation de la peau chez ces souris, les chercheurs ont épilé par endroits leurs poils en constatant que les poils de ces zones ne repoussaient jamais. Pour comprendre ce phénomène, ils ont décidé de l’étudier. Peu à peu, en utilisant des techniques d’imagerie, ils ont réussi à prouver l’implication des lymphocytes Treg dans la régénération des follicules pileux, ces cellules qui déclenchent la venue des nouveaux poils. Non seulement leur nombre triple, mais en plus elles sécrètent une protéine, Jag1, qui déclenche alors l’activité des cellules souches des follicules et permet la régénération des poils. « Tout se passe comme si les cellules souches et les Treg avaient évolué conjointement, si bien que les Treg ne protègent plus uniquement les cellules souches de l’inflammation, mais prennent aussi part à leur effort de régénération […] Maintenant, nous savons que les cellules souches dépendent totalement des Treg pour savoir quand commencer la régénération », comme l’a expliqué Michael Rosenblum, dermatologue et co-auteur de l’étude.

Cette découverte et les travaux qui en découlent pourraient donc amener à un nouveau traitement contre la calvitie, surtout, contre l’alopécie en aires, communément connue sous l’appellation de pelade, maladie auto-immune se caractérisant par la perte partielle ou totale des cheveux ou des poils sur le corps.

Cela étant, les chercheurs poursuivent en parallèle leurs travaux concernant le rôle des lymphocytes Treg dans la cicatrisation. Ils ont découvert notamment que ces cellules ouvrent le passage aux bactéries inoffensives dans la peau, qui seraient normalement attaquées par le système immunitaire. Ces bactéries sécrètent des molécules nécessaires à la cicatrisation des plaies à l’âge adulte.

Faites-le avec des fleurs !

Faites-le avec des fleurs_bijou-fleur_wp

Les fleurs sont mises à l’honneur cette année. Fraîches ou séchées, elles sont au cœur de la nouvelle mode beauté. Après le Terrarium Eyes, ce make up se servant de vraies fleurs fraîches pour embellir le regard, c’est au tour des fleurs séchées qui sont utilisées comme tatouages temporaires.

Afin de terminer cette semaine en douceur, je vous présente en photos ce nouveau body art…

Bon dimanche !

Terrarium Eyes

Terrarium Eyes_wp

Chaque année, le printemps nous évoque les fleurs, l’arrivée des beaux jours, etc. Enfin, peut-être plus pour nous, les filles. On a envie de ranger ses affaires sombres d’hiver et d’arborer des vêtements plus colorés.

Cette saison éveille aussi des inventivités les plus incroyables les unes que les autres. Et il y a bien un domaine dans lequel les filles sont douées, le make up.

D’ailleurs, cette jeune maquilleuse professionnelle britannique de 19 ans, Ellie Costello, en est la preuve. Elle vient de lancer une nouvelle tendance beauté : le « Terrarium Eyes », ainsi baptisé par la presse féminine américaine.

Cette technique de maquillage consiste à sublimer les yeux de manière extravagante, très colorée et fleurie. Mais pas qu’avec un simple crayon, mascara, eye-liner ou tout autre afin de dessiner des fleurs, avec en plus de vraies fleurs !

Voici le résultat en photos :

Cependant, bien qu’il faille admettre que c’est de toute beauté, serez-vous prête à tenter de suivre cette tendance ?

Bon dimanche !