Hogmanay

Hogmanay_cloches-or-nouvel-an_wp

De retour parmi vous ce second jour de la nouvelle année. Alors que les enfants profitent encore de leurs quelques jours restants avant la reprise scolaire, lundi qui vient, d’autres qui ont repris leur activité professionnelle, les Écossais, eux, ont poursuivi leurs festivités aujourd’hui. Car en Écosse, le 2 janvier est un jour férié.

Hogmanay ou A’ Challuinn en gaélique écossais désigne le dernier jour de l’année. Il est l’équivalent du Nouvel An dans la tradition écossaise. Bien que sa date officielle soit le 31 décembre, cette date est le départ d’une fête durant toute la nuit jusqu’au 2nd janvier, la plupart du temps.

Les origines de Hogmanay ne sont pas très précises. Elles pourraient remonter aux fêtes païennes du solstice d’hiver chez les Scandinaves, incluant les coutumes de la célébration gaélique du Nouvel An, Samhain.

Hogmanay_cloches-brunes-nouvel-an_wp

Son étymologie n’est guère plus spécifique. Elle supposerait des racines diverses issues des termes anciens celtes, français, castillan qui auraient constitué par évolution ce mot. Le terme norrois (relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking) hoguinané. Le mot français (de l’ouest de la France) aguillaneuf ayant évolué en « Au gui, l’an neuf ! ». Le terme castillan aguinaldo, signifiant par extension les cadeaux de Noël. Le mot celtique eginane (en gallois eginad, en gaélique eigean) représentant les étrennes.

Hogmanay indique aussi bien le dernier jour de l’année que l’oatcake offert aux enfants qui jadis parcouraient les rues ce soir-là en criant « Hogmanay ! » Les oatcakes sont des gâteaux secs écossais et irlandais, couramment en forme de quart de cercle. Ils sont très plats, à base de flocons d’avoine, et sont considérés comme le pain traditionnel écossais.

Les 1er et 2 janvier demeurent donc des jours fériés en Écosse. Hogmanay est même lié à autant de célébrations que Noël.

La science magique ?

La science magique_boîte-lettres-noeud_wp

Comme je l’ai évoqué précédemment dans l’article de samedi dernier, l’esprit et la magie de Noël sont très présents au Royaume-Uni. La preuve.

Récemment, En Écosse, Jase, un petit garçon de 7 ans a écrit et posté une lettre pour son père décédé en 2014 à destination du Paradis. Sur l’enveloppe, il a écrit : « Monsieur le postier, pouvez-vous envoyer ça au Paradis pour l’anniversaire de mon père. Merci ».

La science magique_boîte-lettres-oiseaux-cadeaux_wp

Ému par le message, l’un des agents de Royal Mail (La Poste britannique), Sean Milligan, lui a répondu : « Pendant que nous délivrions votre courrier, nous avons pris conscience de certaines préoccupations. Je voulais donc simplement saisir cette opportunité de vous contacter afin de vous expliquer comment nous avons réussi la livraison de votre lettre, pour votre papa au Paradis. C’était un défi difficile d’éviter les étoiles et autres objets galactiques sur la route vers le Paradis. Cependant, soyez assuré ce particulier article important a été délivré. La priorité de Royal Mail est d’obtenir la sécurité du courrier de nos clients. Je sais à quel point votre courrier est important pour vous. Je continuerai à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer la sécurité du Paradis. »

La science magique_lettre-réponse-royal-mail_wp

Teri Copland, la maman du petit garçon, touchée par ce magnifique geste, a partagé cette histoire sur Facebook, en remerciant la belle initiative de Royal Mail : « Il y a quelques semaines, mon fils de 7 ans a posté cette carte à son père au Paradis et aujourd’hui il a reçu une réponse charmante du facteur. Je ne peux actuellement dire combien il est ému de savoir que son père a reçu sa carte… vous n’aviez pas à faire l’effort de ce que vous auriez pu simplement ignorer, mais le fait que vous ayez fait l’effort pour un petit garçon que vous n’avez jamais rencontré est une si belle chose qui fait que Royal Mail vous avez simplement restauré ma foi en l’humanité et merci cela signifie sincèrement ce qu’est le monde pour lui. S’il vous plaît partagez ceci afin que tous les employés de Royal Mail sachent combien nous sommes reconnaissants. Merci et joyeux Noël. »

La science magique_boîte-lettres-oiseaux_wp

Cette histoire a été partagée plus de 270 000 fois sur Internet. Elle prouve également que les contes de Noël peuvent exister.

Étant de même attendrie par cette formidable histoire, je tenais exceptionnellement à la relayer aujourd’hui en m’écartant un peu du thème du jour du blog…

St Andrew’s Day

St Andrew's Day_écosse-flag_wp

Une petite pensée aujourd’hui pour nos amis Écossais qui fêtent la Saint-André, jour de la célébration de l’apôtre André, fêtée ainsi le 30 novembre de chaque année.

Le jour de la Saint-André correspond au premier jour de l’Avent (période qui s’étend sur les quelques semaines précédant Noël) qui est le point de départ des festivités de Noël et le début de la fin de l’année liturgique. Divers concerts et spectacles ont lieu durant cette période.

Le calendrier liturgique chrétien est un calendrier qui indique la place des fêtes fixes et mobiles, tel que le comput l’a déterminé. À partir de la date de Pâques, puis de celle de Noël, un ensemble de règles permet de connaître le temps liturgique et les dates des fêtes liturgiques. L’évolution de ce calendrier pendant des siècles de christianisme a conduit à une divergence dans les différentes confessions chrétiennes.

St Andrew's Day_écosse-royal-coat-of-arms_wp

Dans la tradition chrétienne, Saint-André est le patron des pêcheurs. Il est aussi celui des couples, des amoureux, à qui les croyants s’adressent pour avoir des enfants. Autrefois, les ancêtres croyaient qu’ils pourraient voir l’avenir un court instant pendant la nuit du 29 au 30 novembre grâce à lui.

Saint-André est le saint patron de l’Écosse, Saint Andrew’s Day, en anglais, Saunt Andra’s Day, en scots (langue germanique parlée en Écosse et dans le nord de l’Irlande, proche de l’anglais), Là Naomh Anndrais, en gaélique écossais. Ce jour est la fête nationale du pays et est devenu un jour férié depuis 2006.

Dans certains pays, comme la Pologne ou l’Allemagne, la Veille de la Saint-André est fêtée ainsi le 29 novembre.

St Andrew's Day_wp

Happy St Andrew’s Day !