Luttons contre le harcèlement scolaire !

Luttons contre le harcèlement scolaire_fr-flag-man_wp

Hier, à l’occasion de la journée de lutte contre le harcèlement scolaire, nombreux d’entre nous se sont mobilisés pour tenter de mettre un terme à ce fléau sociétal.

Des insultes aux simples brimades, de la mise à l’écart aux violences les plus extrêmes poussant parfois même au suicide, ce sont 700 000 élèves chaque année en France qui subissent le harcèlement scolaire. 1 élève sur 10 est concerné, soit en moyenne 4 élèves par classe.

Des adolescents, garçons et filles, ont eu alors une très belle initiative. Ils s’appellent Léa, Paola, Sulivan, Sundy, Kiara, Bilal, Cyril, Alix et Léna. Ils se sont réunis dans une vidéo qu’ils ont mise en ligne sur YouTube afin de partager en quelques petites minutes leur histoire. Ayant été victimes du harcèlement scolaire, ils ont ainsi décidé d’en parler.

Je vous invite à visionner cette petite vidéo touchante. En des mots simples, ils envoient un message fort…

Publicités

Les « boîtes à sardines »

Les_boîtes à sardines_cimetière-halloween_wp

Alors que nous pensions que Halloween était la période laissant place à l’imagination en matière de frayeurs en tout genre, il semblerait que ces peurs soit le triste quotidien de certaines professions et toute l’année.

C’est du reste ce que, courant de la seconde semaine de ce mois d’octobre, le journal Le Parisien révélait au sujet des incivilités dans les transports en commun.

Le journal a mené son enquête par l’intermédiaire de ses reporters. Ceux-ci ont passé de 7 heures à 18 heures une journée à bord des bus circulant en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise. Au côté des chauffeurs de la RATP, ils ont traversé ces endroits sur 4 lignes considérées « difficiles » par la profession. Ces chauffeurs sous couvert de l’anonymat ont témoigné de ce qu’ils enduraient dans leur métier. De l’indifférence, avec des personnes ne disant ni bonjour ni au revoir, aux crachats, coups des passagers dont des chauffeurs sont victimes, aux violences entre usagers, tout y passe. Il n’y a pas un jour qui se déroule sans le moindre problème.

Les_boîtes à sardines_chats-halloween_wp

Cet affligeant constat a d’ailleurs été récemment appuyé par ce fait qui s’est produit le 18 octobre dernier. Contacté par Le Huffington Post, un homme, désirant garder l’anonymat, atteint d’une sclérose en plaques en stade primaire, progressive et invalidante, donc en fauteuil roulant, a témoigné de ce qu’il a vécu ce jour-là. Cet évènement a été relayé le 21 octobre sur le compte Twitter Accessible pour tous défendant le handicap et l’accessibilité en France.

Porte de Clichy, dans le 17e arrondissement de Paris, l’homme en fauteuil roulant se vit refuser l’accès au bus qu’il devait prendre par les passagers. Ces derniers dédaignaient de se pousser afin de lui permettre d’entrer. « J’attendais le bus avec mon frère. Quand il est arrivé, personne n’a voulu bouger malgré la rampe d’accès », a ainsi déclaré l’homme auprès du journal.

Excédé par le manque incessant de civilité des passagers des transports en commun, le chauffeur a décidé cette fois de réagir, comme en a témoigné l’homme à mobilité réduite : « Hier en attendant le bus à Paris, personne ne voulait se pousser. Comme personne ne bougeait, le chauffeur s’est levé et a dit ‘Terminus ! Tout le monde descend !’ Après il est venu me voir et m’a dit ‘vous pouvez monter et les autres, vous attendez celui d’après !’ […] Il est vite intervenu […] Les gens sont sortis, en râlant pour certains. »

Les_boîtes à sardines_citrouilles-halloween_wp

Tous les passagers descendus et informés d’une attente de 5 minutes pour l’arrivée du bus suivant, le chauffeur est à son tour sorti du bus. Attendant que tout le monde soit dispersé, il s’est alors approché de l’homme et de son frère pour leur parler. « Il est venu me voir en me disant de remonter avec mon frère et aidant naturel. Il nous a dit que le fauteuil roulant, ‘tout le monde pouvait en avoir besoin d’un, un jour' », a précisé l’homme auprès du journal.

L’homme a enfin expliqué au journal qu’il n’a pas su garder contact avec le conducteur et la raison de l’intervention de celui-ci : « […] je ne connais pas son identité. Pourtant, il nous a dit n’avoir aucun membre de sa famille handicapé, mais qu’il fallait juste avoir un peu de civisme. »

Cette histoire a fait le tour des médias. Et sur les réseaux sociaux, nombreux internautes ont salué le geste du conducteur. Espérons que cet évènement pourra apporter le savoir-vivre qui tend de plus en plus à disparaître de nos jours…

« Aventures de médecine – La sexualité dans tous ses états »

_Avenrures de médecine - La sexualité dans tous ses états_sex-symbol-hearts_wp

La sexualité, thème au demeurant tabou, même si la tendance actuelle incite à le rendre moins. Le nouveau numéro du 16 octobre dernier du magazine Aventures de médecine, présenté par le médecin animateur Michel Cymes a exploré l’histoire de la sexualité et de la sexologie. À travers trois portraits actuels, nous parcourons le passé, le cheminement de la découverte à l’évolution des techniques d’aujourd’hui afin d’améliorer la vie intime. Margaret Sanger, une infirmière et sage-femme américaine qui révolutionna la liberté sexuelle de la femme aux États-Unis, en fondant le planning familial. L’Allemande Dora Richer, née Rudolph, la première femme transsexuelle connue de l’Histoire qui subit une intervention chirurgicale pour sa transformation. Le couple Masters et Johnson, pionnier dans le domaine de l’intimité afin de comprendre le fonctionnement sexuel profond. Ce numéro du magazine aborde aussi l’endométriose, une maladie gynécologique touchant 1 femme sur 10 en France et qui provoque de terribles douleurs tant physiologiques que psychologiques. Les dysfonctionnements érectiles qui concernent 3 millions de Français. La transidentité sous l’angle historique et chirurgical. Entre autres…

_Avenrures de médecine - La sexualité dans tous ses états_sex-symbol_wp

Ce numéro est un excellent documentaire sur le sujet traité avec le plus grand respect. De ces médecins, chercheurs, infirmiers, hommes et femmes, qui ont étudié avec sérieux le fonctionnement des organes génitaux. Entre certains qui diabolisèrent la sexualité, la rendant responsable de maladies physiques ou mentales et d’autres qui luttèrent pour faire évoluer les esprits, tous les éléments sont examinés sans voyeurisme ni tabou.

Grâce à la collaboration des chirurgiens et des services hospitaliers spécialisés, l’équipe du magazine a pu suivre durant plus de 6 mois des personnes qui ont eu le courage de partager leur vie la plus intime, leurs problèmes, leurs peurs, leurs souffrances devant la caméra afin de contribuer à libérer la parole.

Et surtout parce que la médecine fut au départ un instrument social pour contrôler les naissances, brider les instincts, avant de devenir un outil de libération.

France : L’AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet

France_L'AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet_hôpital-architecture_wp

Les faits remontent à septembre dernier. Le jeudi 27 septembre, entre 21 heures et 22 heures, selon plusieurs témoins interrogés par le journal Libération, un jeune homme est tombé d’un immeuble situé dans le 17e arrondissement de Paris avant de s’empaler sur un poteau. L’homme est décédé de ses blessures une heure plus tard à l’hôpital Beaujon de Clichy, dans les Hauts-de-Seine.

Une première vidéo de l’accident et une seconde à l’hôpital ont été filmées puis diffusées sur Internet. En quelques semaines, elles ont totalisé des centaines de milliers de vues et des dizaines de milliers de partages. Particulièrement choquantes, les images du drame et leur circulation sur les réseaux sociaux ont provoqué de vives réactions d’indignation. Les Hôpitaux de Paris ont décidé d’ouvrir une enquête interne pour identifier les auteurs des vidéos. Le procureur de la République a également été déféré.

France_L'AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet_igpn_wp.png

L’affaire est d’autant plus brutale que la police, le corps médical ou même les pompiers pourraient être à l’origine de la fuite de ces vidéos.

L’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) a été saisie pour la transmission de la première vidéo de l’accident issue d’une caméra de surveillance comportant le logo de la préfecture de Paris. Ce qui supposerait que des policiers pourraient être à l’origine de la diffusion de ces images.

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a aussi ouvert une enquête concernant la seconde vidéo tournée à l’hôpital Beaujon. Celle-ci montre une salle, conjecturant un bloc opératoire, dans laquelle un homme agonisant sur une table est pris en charge par une dizaine de personnes, dont l’équipe médicale composée de trois soignants portant des masques et des gants en train de prodiguer les soins d’urgence. Un sapeur-pompier de Paris, vêtu d’un gilet de sécurité, est de même présent sur la vidéo. Filmé de près, il est occupé à extraire du corps en piteux état le poteau qu’il exhibe ensuite tel un trophée devant au moins deux autres téléphones en mode caméra de personnes filmant la scène. S’entendent alors plusieurs personnes qui s’exclament bruyamment.

France_L'AP-HP a ouvert une enquête après la diffusion de vidéos choquantes sur Internet_hôpital-couloir_wp

Contactée par CheckNews, le nouveau moteur de recherche géré par des journalistes du journal Libération, l’AP-HP a confirmé que cette deuxième vidéo a bien été tournée dans l’un de ses hôpitaux, en ayant indiqué ainsi qu’une enquête interne avait été ouverte. La direction de l’AP-HP prévoit de déposer une plainte au sujet de la diffusion de ces images. « On ne doit pas filmer un patient, on ne doit pas filmer à l’hôpital », a-t-elle déclaré.

L’hôpital en cause s’est avéré être effectivement celui de Beaujon de Clichy. Pour l’instant, les auteurs de ces vidéos ne sont pas encore connus.

Affaire très grave à suivre…

Charles Aznavour

1924 – 2018

Le « grand Charles », comme certains le surnommaient est mort à l’âge de 94 ans. Charles Aznavour, né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Saint-Germain-des-Prés, à Paris, est décédé ce 1er octobre 2018 à Mouriès, dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Qui ne connaît pas ou n’aime pas au moins un titre de ce Grand Monsieur de la chanson française ? Qui n’a pas traversé une période de sa vie sans avoir entendu une chanson de Charles Aznavour ?

Charles Aznavour_photo-de-Franck Horvat-1957_wp
Photo de Franck Horvat – 1957

Ce ne fut pourtant que tardivement qu’il se fit connaître du grand public. Jusqu’à l’âge de 33 ans il fut un artiste de l’ombre. Auteur de chansons pour Édith Piaf, Juliette Gréco ou Maurice Chevalier et un duettiste, il partageait les scènes des cabarets parisiens avec son complice Pierre Roche. Dans les années 1950, encouragé par Édith Piaf, il interpréta ses propres chansons. Ses trois premiers albums solo s’intitulent d’ailleurs Charles Aznavour chante Charles Aznavour. De là commença une carrière incroyable.

« Un sens inouï de la mélodie, un phrasé unique et une écriture soignée font la différence », a ainsi écrit Anthony Martin, journaliste RTL. Charles Aznavour connut son premier grand succès en 1960 avec la chanson J’me voyais déjà, refusée par Yves Montand qui déclara : « Les chansons qui racontent notre métier font toujours des bides ».

FRANCE-MUSIC-AZNAVOUR-OBIT

Charles Aznavour reçut d’autres vives critiques, notamment de la part de la Presse pour laquelle il ne fut jamais une révélation. « Il ne faut pas laisser des infirmes faire ce métier », tel qu’il pouvait se lire. Malgré cette impopularité médiatique, il s’accrocha et gravit les marches chanson par chanson.

Fils d’émigrés d’un père géorgien et d’une mère arménienne de Turquie, il se plongea dans les livres, les dictionnaires afin d’affiner son écriture et d’améliorer la manière de s’exprimer, cette façon si harmonieuse et talentueuse qui lui vaut ces particularités qui nous connaissons tous, la beauté et la subtilité de ses textes.

Charles Aznavour_Lino-Ventura-Un-taxi-pour-Tobrouk-1961_wp
Un taxi pour Tobrouk avec Lino Ventura – 1961

Il parcourut les années 1960 à hauteur de trois succès par an, comme avec Il faut savoir, Les comédiens, Et pourtant, La Mamma, tout en affirmant son sens du swing en pleine période yéyé. Il partit aussi à la découverte du monde, dont aux États-Unis où ses albums sortirent, il chanta Que c’est triste Venise, Paris au mois d’août. En 1966, à bord d’un ferry entre Hong Kong et Macao, il vit des gens pauvres aux ballots mal ficelés qui fumaient et s’amusaient comme si la misère n’existait pas. Touché par cette scène, il s’y inspira sur le pont du bateau pour y écrire Emmenez-moi.

Malgré sa pudeur, il sut affirmer ses convictions, il fut un homme engagé et précurseur en son temps. Au début de l’année 1971, indigné par le conservatisme social de l’époque qui poussa Gabrielle Russier, une professeur agrégée de lettres, amoureuse de l’un de ses élèves, à se suicider suite à sa condamnation judiciaire, sa chanson Mourir d’aimer sortit. « Je voulais m’insurger contre la bêtise et les esprits bourgeois », avait-il alors déclaré. Il affirma ensuite son amitié pour la communauté homosexuelle avec son titre J’habite seul avec maman. Deux scandales en cette période où la France se trouvait en pleine flambée révolutionnaire. S’ensuivirent les chansons À 18 ans, j’ai quitté ma province ou encore Balayé par septembre, notre amour d’un été.

Charles Aznavour_wp

Charles Aznavour avait également un sens inégalé de la formule. « J’ai réussi tout ce que j’ai fait, mais je n’ai pas fait ce que je n’aurai pas pu réussir », disait-il. Bien qu’il chanta en duo avec les plus grandes voix de pop, rock, jazz, lyrique, il sut garder son propre style tout au long de sa carrière. Marié trois fois, six enfants, il traversa toutes les époques « en oubliant souvent dans ma course contre le temps mes amis, mes amours, mes emmerdes », tel qu’il l’exprimait dans sa chanson Mes Emmerdes, en s’imposant ainsi contre les modes établies.

Il fut de même un excellent acteur de cinéma, sa seconde passion, en ayant tourné dans plus de 80 films sous la direction des plus grands réalisateurs. On se souvient notamment de ses fabuleuses interprétations dans « Tirez sur le pianiste », « Un taxi pour Tobrouk », « Les Fantômes du Chapelier » ou encore « Ararat ».

Charles Aznavour_Michel-Serrault-Les-Fantômes-du-chapelier-film-réalisé-par-Claude-Chabrol-juin-1982_wp
Les Fantômes du chapelier avec Michel Serrault – film réalisé par Claude Chabrol – juin 1982

Artiste international, il ne croyait pourtant pas à la postérité. « De moi, il ne restera qu’une ou deux chansons et on ne saura pas qui les a écrites », répétait-il. Il laisse derrière lui un répertoire de plus de 800 chansons. Et dont certaines d’entre elles, à titre personnel, ont marqué des périodes importantes de ma vie, m’ont permise de traverser des moments difficiles, encouragée lorsque je voulais abandonner, réconfortée lors de mes instants de doute, soutenue dans mes joies et mes peines…

Je n’ai jamais rencontré ce grand artiste que j’apprécie énormément, mais sa disparition m’affecte quelque peu. Alors je souhaitais à ma façon lui rendre un hommage.

Le cache-cache des galets

Le cache-cache des galets_animaux-peints_wp

Un nouveau jeu rigolo vient d’arriver en France et est devenu viral. Originaire des États-Unis, il s’est ensuite exporté en Angleterre avant de venir chez nous.

Ce jeu conçu à la base pour les enfants fait la joie des parents puisqu’il se joue en famille. Il consiste à ce qu’un enfant récolte un galet de son choix sur le bord de mer, le décore comme il le souhaite et va trouver un endroit dans la rue, un parc public ou autre, du moment que ce soit dehors, pour le cacher. Mais avant de le cacher, il prend en photo son galet avec son téléphone mobile qu’il partage sur un réseau social en l’accompagnant d’un commentaire où un indice est donné afin qu’un autre enfant trouve son galet. Sur l’un des côtés du galet, il a aussi noté la possibilité pour celui qui trouve son galet de le garder pour lui ou à nouveau de le cacher en pratiquant la même règle.

Un jeu intelligent qui permet à l’enfant de développer son observation, est surtout un jeu qui ne met pas en danger sa vie.

Enfin un jeu sympa qui prouve qu’Internet ne relaye pas que des jeux débiles…

Le droit à l’IVG remis en cause en France par des médecins ?

Le droit à l'IVG remis en cause en France par des médecins_flag-fr-woman_wp

Le mardi 11 septembre 2018, au cours de l’émission Quotidien diffusée sur la chaîne de télévision TMC, le président du Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France (SYNGOF), Docteur Bertrand de Rochambeau, avait justifié son refus de pratiquer l’IVG, l’estimant être comme un « homicide ». « Nous ne sommes pas là pour retirer des vies », avait-il déclaré. Puis en réponse à la journaliste de l’émission, « ce n’est pas un homicide de faire une IVG », celui-ci avait rétorqué : « Si, Madame ». Plus loin dans l’entretien, il avait ajouté : « En tant que médecin, je ne suis pas forcé d’avoir votre opinion et, si je ne l’ai pas, la loi me protège et ma conscience aussi ».

L’article L2212-8 du Code de la santé publique (modifié par Ordonnance n°2010-177 du 23 février 2010 – art. 1) édicte :

« Un médecin n’est jamais tenu de pratiquer une interruption volontaire de grossesse mais il doit informer, sans délai, l’intéressée de son refus et lui communiquer immédiatement le nom de praticiens susceptibles de réaliser cette intervention selon les modalités prévues à l’article L. 2212-2.

Aucune sage-femme, aucun infirmier ou infirmière, aucun auxiliaire médical, quel qu’il soit, n’est tenu de concourir à une interruption de grossesse.

Un établissement de santé privé peut refuser que des interruptions volontaires de grossesse soient pratiquées dans ses locaux.

Toutefois ce refus ne peut être opposé par un établissement mentionné au 2° de l’article L. 6161-5 ou par un établissement ayant conclu un contrat de concession en application de l’article L. 6161-9 dans sa rédaction antérieure à la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires que si d’autres établissements sont en mesure de répondre aux besoins locaux.

Les catégories d’établissements publics qui sont tenus de disposer des moyens permettant la pratique des interruptions volontaires de la grossesse sont fixées par décret. »

Le droit à l'IVG remis en cause en France par des médecins_flag-fr-woman-devise_wp

Suite à l’intervention du président du SYNGOF, la coprésidente du planning familial, Véronique Séhier, avait vivement réagi sur Twitter en déclarant : « Scandaleux ! La clause de conscience sur l’ , c’est une entrave aux droits des femmes et à leur santé, et un vrai danger à terme pour ce droit fondamental. En Italie, + de 70% des médecins refusent. Et les + précaires ? Et celles qui n’ont ni voiture ni argent ? »

Sur le même réseau social, le Collectif national pour les droits des femmes avait soutenu : « M. de Rochambeau fait ouvertement de la pub aux lobbys anti-IVG. » Le président de l’Union des FAmilles Laïques (UFAL) avait partagé cet avis : « Il s’agit de prosélytisme anti-IVG, ce qui de la part du président du Syngof est scandaleux ! » Et le rapporteur général de l’Observatoire de la Laïcité, Nicolas Cadère, s’était rallié aussi en écrivant : « Un refus d’un médecin ne peut s’accompagner d’une quelconque pression ou de prosélytisme religieux. »

De son côté, le SYNGOF avait déclaré dans un communiqué début août : « Ce n’est pas en retirant leur éthique et leur conscience aux médecins que la nation permettre un égal accès à l’avortement pour les Françaises qui le demandent. »

Le magazine Sciences et Avenir avec AFP avaient rappelé : « Ce syndicat revendique « 1 600 adhérents à jour de cotisation », soit moins d’un quart des 6 748 gynécologues recensés en 2017 par l’Ordre des médecins. »

Face à cet esclandre provoqué par les propos tenus par le président du SYNGOF, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait alors demandé la semaine suivante un rapport pour répondre aux questions : « Combien de médecins font valoir leur clause de conscience ? Est-ce un frein à l’accès à l’interruption volontaire de grossesse ? »

Le droit à l'IVG remis en cause en France par des médecins_flag-fr-woman-marianne_wp

Interviewée sur la chaîne RMC/BFMTV, hier, mardi 18 septembre, elle a ainsi précisé : « Je veux m’assurer qu’il n’y a pas une augmentation du nombre de médecins qui font valoir la clause de conscience. Je veux m’assurer que l’accès à l’IVG aujourd’hui est toujours aussi simple. J’ai demandé un état des lieux de l’accès à l’IVG aux agences régionales de santé. Ce qui me rassure, sans me rassurer complètement, c’est qu’aujourd’hui le nombre d’IVG en France reste stable depuis dix ans. Ça veut dire qu’il n’y a pas de difficulté d’accès, mais par endroits, il y a certainement des difficultés d’accéder à l’IVG dans des délais raisonnables. » Et à la question sur une éventuelle suppression de la clause de conscience des médecins, celle-ci a affirmé que ce n’était « pas prévu ».

Les propos du Dr Bertrand de Rochambeau avaient été « fermement » condamnés par la ministre de la Santé et la secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, qui avaient toutes deux défendu : « L’IVG est un droit trop souvent menacé pour lequel il convient de ne relâcher aucun effort ». Quant à l’Ordre des médecins, il avait souligné : « La clause de conscience ne saurait être un moyen de se soustraire à la loi et aux dispositions de la déontologie médicale ».

Enfin, près de 212 000 actes ont été réalisés en 2016 contre 215 000 en 2001. En revanche, les IVG chirurgicales sont devenues minoritaires, passant de 69 % à 36 %, en raison d’une évolution des IVG médicamenteuses.

Lifestyle à Mériel

Lifestyle à Mériel_maison_wp

Lorsque je vous avais annoncé que mon arrivée en France ne s’était pas faite sans mal, je ne vous ai pas tout révélé.

Ce ne fut ni le déménagement, qui s’est déroulé à merveille, ni l’emménagement, qui lui aussi s’est réalisé sans trop de souci, mais ce fut le trajet.

Un parcours qui habituellement ne demande que 8 heures en voiture en partance du lieu où je résidais en Angleterre, en passant par le Tunnel sous la Manche, pour arriver alors ici s’est transformé en un très pénible circuit de 17 heures !

Lifestyle à Mériel_chambre-coucher_wp

Dardford Crossing, passage obligatoire afin d’arriver au Tunnel, est un pont autoroutier surplombant la Tamise et permettant ainsi de la traverser. Ne connaissant toujours pas la raison, nous avons tous été à l’arrêt sur ce pont durant près de 9 heures. Des milliers de voitures et de camions stationnés sur des kilomètres. L’attente fut si longue que j’ai été contrainte d’uriner dans une bouteille d’eau. Une grande première pour moi, dont je me serais bien passée. Et fait inédit que j’espère ne jamais avoir besoin de renouveler.

Inutile de vous dire le résultat qui fut une belle nuit blanche et un coucher le soir suivant à 8 heures.

Lifestyle à Mériel_chambre-coucher-lit_wp

Enfin, bien qu’aujourd’hui ce soit un lointain souvenir, que j’ai bien sûr récupéré depuis, j’ai pu vérifier la véracité du dicton populaire « il n’y a pas d’âge pour apprendre ». Pour la première fois de ma vie, j’ai connu non seulement l’expérience de la bouteille d’eau pour se soulager, mais aussi les bouchons sur la route.

Ceci dit, comme prévu, je vous présente la suite des photos de ma nouvelle demeure…

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve-dressing_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve-lit_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-mauve-lit-fenêtre_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-sofa-appareil-fitness-table-repassage_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-sofa-dressing_wp

Lifestyle à Mériel_chambre-sofa-dressing-appareil-fitness_wp

Lifestyle à Mériel_couloir-étage_wp

Lifestyle à Mériel_escalier-étage_wp

Lifestyle à Mériel_escalier-étage-bas_wp

Lifestyle à Mériel_escalier-étage-haut_wp

Lifestyle à Mériel_sdb_wp

Lifestyle à Mériel_sdb-baignoire_wp

Lifestyle à Mériel_sdb-entrée_wp

Lifestyle à Mériel_sdb-meubles_wp

Lifestyle à Mériel_wc-étage_wp

Welcome to Mériel !

Welcome to Mériel_blason_wp

Les bagages sont enfin posés et déballés. Les linges divers sont rangés dans les armoires des chambres. Vaisselle et matériels variés ont rempli les meubles de cuisine. Ses tiroirs ont accueilli tabliers et torchons. La salle de bain a fait place aux produits de beauté et autres. La maison a offert l’hospitalité à ses nouveaux pensionnaires…

Depuis le 28 août dernier, je suis donc devenue Mérielloise ainsi que la 5 057e habitante.

Mériel est une petite commune située dans le Val-d’Oise en région Île-de-France, à 10 km au nord-est de Pontoise et à 4 km en bordure sud de la forêt domaniale de L’Isle-Adam. Elle possède une histoire assez riche.

Welcome to Mériel_entrée-maison-descente_wp

Des découvertes archéologiques du 20e siècle ont pu déterminer son occupation depuis la période celtique. Son abbaye Notre-Dame du Val est fondée aux alentours de 1125 par des religieux cisterciens. Le hameau de Mériel se constitue. Les rois et prélats séduits par l’abbaye s’y arrêtent. Seigneurie au 15e siècle des Orgemont et Villiers de l’Isle-Adam, le hameau est rattaché à Villiers-Adam jusqu’en 1713 et reste sous l’influence des châtelains de Stors jusqu’au 20e siècle. En 1791, Mériel totalise 360 habitants. En 1804, des habitants du village participent à l’arrestation de complices de Georges Cadoudal, général chouan, commandant de l’Armée catholique et royale de Bretagne. Ce fait leur vaut une lettre de félicitation de Napoléon Bonaparte, alors Premier Consul. En 1806, Louis Antoine Porlier, cultivateur, issu d’une famille de vignerons célèbre depuis 1619, est maire de Mériel. Au cours de la guerre franco-allemande de 1870, le lieu-dit le Champ Poirier est le témoin de combats entre soldats français et prussiens, mais sans dommage pour la commune. Afin d’exploiter des carrières de gypse à Villiers-Adam et d’expédier du plâtre à Mériel, une ligne de chemin de fer industrielle à voie étroite (0,75 m de large) est construite le long de la route de Villiers-Adam, des rues de l’abbaye et du port de Mériel. En 1943-1944, l’armée allemande ayant installé dans les anciennes carrières des ateliers de montage de fusée V1 entraîne un bombardement des Alliés sur la commune. Mériel devient ensuite un lieu de villégiature en bord de rivière proche de Paris et attire beaucoup de célébrités au 20e siècle. Cette commune était membre de la communauté de communes de la Vallée de l’Oise et des impressionnistes. Car, dans le cadre de l’achèvement de la coopération intercommunale prévue par la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, cette intercommunalité disparaît en 2016. Mériel intègre alors la communauté de communes de la Vallée de l’Oise et des Trois Forêts. Enfin, elle fait partie de la juridiction d’instance, de grande instance et de commerce de Pontoise.

Welcome to Mériel_entrée-maison-descente-fond_wp

Après ce résumé historique, je vous invite à poursuivre en photos, celles que j’ai prises de la maison dans laquelle je résiderai un certain temps, enfin plutôt de son jardin pour aujourd’hui…

Welcome to Mériel_entrée-maison-descente-garages_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-droite_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-jardin-côté_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-jardin-droite_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-portails_wp

Welcome to Mériel_entrée-maison-portails-descente_wp

Welcome to Mériel_jardin-fond-droite_wp

Welcome to Mériel_jardin-fond-fontaine-bois_wp

Welcome to Mériel_jardin-lanterne-niche-oiseaux_wp

Welcome to Mériel_jardin-lanterne-niche-oiseaux-arbre_wp

Welcome to Mériel_jardin-niche-oiseaux_wp

Welcome to Mériel_jardin-niche-oiseaux-arbre_wp

Welcome to Mériel_jardin-poirier_wp

Welcome to Mériel_jardin-pommier_wp

Welcome to Mériel_jardin-terrasse_wp

Welcome to Mériel_jardin-terrasse-panorama_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-Clarence_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-escalier_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-maison_wp

Welcome to Mériel_terrasse-fontaine-mur_wp

Welcome to Mériel_terrasse-garages_wp

Welcome to Mériel_terrasse-jardin-côté_wp

Et pour ce week-end, je vous présenterai la suite…