Les légumes de novembre

Les légumes de novembre_wp

Bientôt nous serons au cœur de l’automne. Et nous sentons d’ailleurs le froid s’installer, malgré quelques belles journées ensoleillées.

Depuis quelques temps, nous voyons sur les étals des marchés ou magasins, les fruits et légumes de saison qui réapparaissent.

Avec cet été exceptionnel et un début de l’automne qui l’a été également, la saison a donc été retardée. Les fruits et légumes de saison aussi par conséquent.

Les légumes de novembre_crosne-du-japon_wp

Je vous propose ces quelques légumes présents en novembre :

  • Betterave
  • Blette
  • Brocoli
  • Cardon
  • Carotte
  • Céleri
  • Choux (vert, rouge, chou-fleur, choux de Bruxelles…)
  • Courges (citrouille, potiron…)
  • Crosne du Japon
  • Endive
  • Épinard
  • Fenouil
  • Maïs
  • Navets
  • Panais
  • Pomme de terre
  • Radis
  • Rutabaga
  • Salades mâche et frisée
  • Salsifis
  • Topinambours

Les légumes de novembre_citrouille_wp

Vous pouvez en trouver certainement d’autres sur des sites ou blogs plus spécialisés en la matière.

Publicités

Feuilles d’automne

Feuilles d'automne_couleurs_wp

Premier vrai week-end d’automne au niveau des températures. Dans ma région, la saison a commencé doucement à s’installer déjà durant la semaine avec des matinées fraîches entre 4°C et 6°C. Bien que le soleil et le ciel bleu soient au rendez-vous aujourd’hui, nous affichons un petit 7°C ce matin et cet après-midi, nous arriverons à 19°C maxi.

La végétation amorce, elle aussi, son endormissement. Les feuilles changent lentement de couleur, les fleurs se font de plus en plus rares…

Afin donc de nous plonger, nous aussi, dans cette saison, je vous propose ces quelques photos :

Feuilles d'automne_arbre_wp

Feuilles d'automne_érable_wp

Feuilles d'automne_rousses_wp

Feuilles d'automne_japonais_wp

Feuilles d'automne_rouges_wp

N. B. : Ces photos ne m’appartiennent pas. Si elles sont soumises à des droits réservés et que leurs auteurs souhaitent qu’elles n’apparaissent plus sur ce blog, je les retirerai sur leur demande.

L’automne

L'automne_elfe_wp

C’est officiel, l’automne est là ! Aujourd’hui, c’est le premier jour de cette saison. Et je ne vous le dirais jamais assez ou trop peut-être, j’adore cette saison… quand il ne pleut pas.

L'automne_feuilles-grandes_wpSauf si je suis bien tranquillement au chaud à la maison, il peut pleuvoir comme vache qui pisse comme l’on dit chez moi, dans ce cas j’aime la pluie. La regarder tomber dehors et contempler les gouttes glisser sur les carreaux de la fenêtre. L’entendre bruire et la voir se déverser en un rideau sur les toits…

Or, l’automne c’est aussi annonciateur des périodes festives. Halloween, Noël, la fin d’une année et à titre personnel un an de plus me rappelant que définitivement les quarante sont plus que bien entamés et s’approchent doucement mais sûrement des cinquante.

L'automne_feuilles-petites_wpC’est également la transformation de la nature. Les oiseaux qui chantent moins fort pour laisser place au silence. Les arbres qui quittent leur robe de feuillage vert pour s’habiller d’un manteau marron aux teintes dorées, orangées allant jusqu’au rouge flamboyant. Les jours qui s’amenuisent permettant au soleil de se coucher plus tôt et s’offrir des grasses matinées. Le temps qui se refroidit. Le retour aux plats chauds consistants et familiaux. Le moment où l’on fait ses réserves pour se préparer à l’hiver. C’est un cycle naturel dont la nature a besoin pour se régénérer…

Enfin, cette saison semblable aux autres dans sa singularité peut pourtant provoquer un impact sur certains d’entre nous. Et pour vous d’ailleurs, que vous évoque l’automne ?

L'automne_maison_wp

Divergence ?

Divergence_wp

L’automne est arrivé, cette saison qui transporte certaines âmes dans une nostalgie. Ce moment de l’année qui procure à ces âmes le plaisir de se promener sur un petit chemin dans la campagne qui se laisse envahir par la brume. Sentir l’odeur si spécifique qui mêle l’humus de la terre et l’humidité de l’air. Voir les feuilles des arbres se changer doucement en une palette de couleurs ambrées…

Marchant tranquillement sur ce petit chemin, j’aperçois sortir de la brume légère le soleil pâle dont l’un de ses rayons vient se poser sur un petit cimetière derrière une chapelle. Me dirigeant vers celui-ci, je me trouve devant une barrière à demi-ouverte en fer forgé rouillé par le temps que je pousse discrètement. Le petit grincement qui se fait entendre rompt un instant le silence qui entoure les lieux. Quelques dizaines de tombes se dressent alors devant moi. Avançant à pas lents dans les allées qui séparent les tombes, je lis chacune des inscriptions gravées sur elles. Les dates incrustées dans la pierre débutent de quatre siècles en arrière jusqu’à notre époque.

Le vent du nord qui souffle faiblement sur le cimetière dont je suis la seule âme qui vive se meut en de légers murmures comme s’il voulait me transmettre les mémoires oubliées du passé…

Cette quiétude, ce temps qui s’arrête dans nos vies mouvementées, cet instant qui nous rend humble, nous remet à notre place de simples mortels, ce moment qui nous permet de réaliser que, riches ou pauvres, célèbres ou pas, beaux ou moches, grands ou petits, nous terminons, tous, la course de la vie de la même manière, sur un vrai pied d’égalité.