Bonne Année !

Bonne Année

Comme la tradition le veut, chaque année, nous nous souhaitons la bonne année. Nous présentons nos vœux à nos proches et amis par téléphone, par courrier, par mail, etc. Nous prenons aussi de bonnes résolutions avec sincérité, auxquelles nous croyons de toutes de nos forces. L’année passe, aucune ou peu de nos résolutions n’a été respectée et nous recommençons l’année qui suit en nous disant que cette fois-ci sera la bonne ! L’année à nouveau passe, rebelote, nos résolutions ne sont pas tenues ! L’année d’après, c’est la même chose ! L’année suivante, etc., etc. Et lorsque, enfin, une année, nous arrivons à l’accomplissement d’une résolution, nous crions victoire avec fierté, en pensant : « Un tien vaut mieux que deux tu l’auras » !

Bref ! Qu’importe si nos résolutions sont tenues ou pas, ce qui compte en fin de compte, c’est que ce moment précis à l’approche de la nouvelle année est celui du partage, de la joie, de la bonne humeur, de la paix entre nous ! À cet instant T, lorsque l’aiguille de l’horloge s’arrête sur le chiffre « 12 » et frappe les douze coups de minuit qui retentissent dans nos chaumières ou l’extérieur de celles-ci, où nous nous écrions tous en liesse une bonne année !

Alors, mes amis, je vous souhaite une…

Très bonne et heureuse nouvelle année !

Publicités

La Russie miaule !

Russie miaule_wp

Certains pays asiatiques, surtout le Japon et la Thaïlande, ont longtemps été réputés pour leurs folies en tout genre, notamment par leurs jeux télévisés dangereux.

Au Japon, par exemple, pour gagner l’argent mis en jeu, des individus étaient enfermés dans une pièce remplie d’abeilles et le gagnant était celui qui résistait le plus longtemps aux piqûres  !

En Thaïlande, récemment, leur émission « La nouvelle star » à eux s’est présentée d’une manière particulière. Au fur et à mesure de son interprétation, une concurrente, assise sur une balançoire, s’est vue être immergée jusqu’à la taille dans un aquarium géant rempli d’anguilles électriques et d’autres bestioles en tout genre et pour pimenter la chose, vers la fin de sa prestation, sachant qui lui restait encore une bonne minute de chant, l’équipe organisatrice y a plongé un crocodile !

Et maintenant, toujours dans le genre débile, mais en beaucoup moins périlleux, c’est au tour de la Russie !

En Sibérie, une nouvelle loi est apparue pour combattre les mauvais payeurs. Des personnes n’ayant pas payé leurs impôts à temps, factures d’électricité ou autres, ont eu la visite des huissiers qui leur ont enlevé leurs chats en contrepartie. Ces personnes considérées comme insolvables au niveau de leurs biens mobiliers, l’État sibérien a décidé de saisir la seule valeur qu’elles avaient en leur possession, leurs chats. Pour celles qui se sont acquittées de leur dette, leurs chats leur ont été restitués. Pour les autres, leurs chats ont été vendus !

Alors, si jamais, vous avez de la famille dans ce coin-là qui se trouve en dette vis-à-vis de l’État, ne leur dîtes plus de planquer leur bas de laine mais de cacher leur boule de poils !

Pauvres bêtes ! Et triste monde !

Un câlin contre un rhume

Un câlin contre un rhume_wp

Deux études très sérieuses, dont l’une menée par l’équipe de chercheurs de l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh et la seconde à la Wilkes University de Pennsylvanie ont démontré que faire des câlins était le meilleur remède pour lutter contre les divers états grippaux.

Suite aux résultats d’un questionnaire portant sur le nombre d’accolades reçu dans une journée réalisé sur 400 participants, la première étude a prouvé que parmi eux, ceux qui recevaient le plus de câlins avaient en moyenne une meilleure résistance au virus du rhume. D’autres tests complémentaires effectués ont également permis de déterminer que la chaleur humaine avait des « effets anxiolytiques » Notre état de santé physique est donc directement influencé par notre état psychologique et affectif.

Les chercheurs de la seconde étude ont approfondi le sujet et ont attesté que faire l’amour était la meilleure médication contre la grippe. Selon eux : « L’acte sexuel privilégie la circulation sanguine et la qualité du sommeil. Par conséquent, nous produisons plus d’anticorps en faisant l’amour qu’à notre habitude. » Le résultat éloquent d’un examen établi sur des personnes qui avaient une activité sexuelle plus importante a certifié que le taux d’immunoglobuline A, un anticorps important pour nos défenses immunitaires aidant à lutter contre les microbes du rhume ou de la grippe, était plus élevé chez elles.

Le constat de ces études, quelques peu surprenantes, a été relayé par la presse médicale qui en a donc attesté le sérieux. Et par celles-ci, les scientifiques espèrent qu’ils pourront étendre ces recherches à la résolution de maladies plus graves ainsi qu’à des traitements plus efficaces contres les diverses dépressions dans un avenir proche.

En conclusion, nous le répèterons jamais assez : « Faites l’amour, pas la guerre ! » Et en cette période festive, quelle est la meilleure méthode autre que celle-ci pour montrer à nos proches que nous les aimons ?

Joyeux Noël !

Joyeux Noël_wp

Noël approche à la vitesse de la course des rennes du traîneau du Père Noël ! Je vous souhaite donc un excellent Noël ! Que vous ayez été sages ou moins sages, j’espère que le Père Noël réalisera une partie de vos souhaits !

Merci du fond du cœur à tous ceux et à toutes celles qui m’encouragent et me suivent depuis le début de mon blog !

Et l’un de mes plus beaux cadeaux de Noël, c’est vous !

Joyeux Noël !

FEMEN : pour ou contre ?

FEMEN_pour ou contre_wp

Le 20 décembre 2013, une jeune femme de 31 ans, membre alors des Femen, s’était exposée debout, seins nus et bras écartés, tenant dans chaque main des morceaux de foie de veau sanguinolents symbolisant le fœtus avorté de Jésus, sur l’autel de l’église de la Madeleine à Paris pour protester contre la prise de position de l’Église sur l’avortement, notamment en Espagne où ce droit allait être réduit. Sur son dos était inscrit « Christmas is cancelled » et sur son ventre se lisait en grosses lettres rouges la phrase « 344è salope », en référence aux « 343 salopes », ces femmes qui, en 1971, avaient pris position pour le droit à l’avortement en France. Par son geste, la jeune femme avait voulu dénoncer la rétrogradation de ce droit à l’IVG en Espagne et du soutien de l’Église.

Le 18 décembre 2014, l’ex-Femen a été condamnée à un mois de prison avec sursis assorti d’une amende de 1500 euros pour « exhibition sexuelle » et de 2000 euros de dommages et intérêts à verser au curé de la Madeleine.

Bien qu’elle ait quitté le mouvement, les Femen soutiennent la jeune femme. Pour la défendre, l’une de ses membres, Inna Schevchenko, a d’ailleurs adressé cette lettre à la ministre de la Justice, Christiane Taubira : « A travers nos actions torse peint, nous entendons dénoncer l’hyper sexualisation du corps de la femme. Celui-là même qui est affiché de manière outrancière et réduit à un objet de consommation, souvent sans visage, dans l’espace public. Femen se saisit de ce corps et le propose comme acteur et sujet politique de notre société soi-disant moderne où les valeurs conservatrices et traditionalistes refont perpétuellement surface. Femen s’insurge contre la vision patriarcale qui colle aux corps des femmes. Femen peint des messages politiques sur ses seins pour protester contre cette représentation pervertie de nos corps. Nous reprenons possession de nos corps et nous les confrontons aux mœurs qui se doivent d’être bousculées pour obtenir l’égalité. Alors, nous nous adressons à vous, madame la ministre, à vous qui devez quotidiennement faire face à la misogynie puritaine et stagnante qui gangrène notre société et vous demandons : sommes-nous, par ces actes, des exhibitionnistes ? Des personnes coupables d’une pulsion sexuelle pathologique, d’une action annihilante et purement individualiste ? »

Lorsque je prends note de cette information, de cette condamnation par la Justice, alors que cette même Justice libère des violeurs, des pédophiles, ou ne les emprisonne même pas sous prétexte d’une erreur de dossier, et lorsque je lis la lettre de ce membre Femen,  alors en tant que femme, je crie haut et fort :

POUR !

Chat alors !

Chat_wp

Tous les heureux propriétaires d’un ou de plusieurs chats connaissent fort bien les vertus apportées par ces petites ou grosses boules de poils !

Pour les autres qui seraient réticents à ces animaux ou craintifs vis-à-vis d’eux, voici cinq arguments, prouvés scientifiquement, qui pourraient leur permettre de se réconcilier avec ces charmantes petites bêtes :

Chat_pensif_wp

1 – Une intelligence

Malgré les contempteurs des félidés défendant l’idée que les chiens sont plus intelligents que les chats, une étude livrée par un professeur en psychologie de la « Carroll University » dans le Wisconsin aux États-Unis a prouvé que les chats nous rendaient plus intelligents. Suite à un test d’intelligence mené sur 600 étudiants, il a été constaté que les détenteurs d’un ou de plusieurs chats avaient des meilleurs résultats à ce test. Ces résultats ont permis de distinguer une divergence de comportement et de capacités intellectuelles. Les amateurs de chat sont plus introvertis et sensibles tout en étant plus ouverts d’esprit, contrairement aux amateurs de chiens qui sont davantage extravertis et conventionnels.

Chat_contorsion_wp

2 – Un anti-stress naturel

La « zen attitude » est en corrélation avec le sommeil du chat par rapport à celui du chien. Un chaton dort en moyenne 22 heures par jour contre un chiot qui n’en dort que 20 heures. Le chat adulte dort de 16 heures à 20 heures, inversement au chien adulte qui n’a besoin que de 9 heures à 12 heures de sommeil par jour. Les cycles de leur sommeil sont également différents ; un chat a un cycle de sommeil qui dure plus longuement que celui du chien qui est entrecoupé. Pareillement, un chat a moins besoin de se dépenser qu’un chien. Le caractère et le comportement aussi distincts de ces deux charmants animaux, quoi que nous en disions, ont un impact différent sur leur maître. Le caractère ainsi plus nonchalant, plus calme du chat, à l’opposite de celui du chien plus fougueux, plus nerveux, pousse son maître à être donc plus zen. Un autre facteur à prendre en compte et non des moindres est le « ronron » qui se veut thérapeutique. Il a un effet très bénéfique sur notre sommeil, le rendant de meilleure qualité. Ce fait a été notamment et surtout constaté chez les nourrissons qui s’endormaient plus rapidement et dont leur sommeil était moins agité en présence d’un chat qui ronronnait. Tout comme le contact avec le chat a prouvé qu’il était un anti-stress naturel. Preuve à l’appui. La marque « Purina » a avancé la théorie que de passer 15 à 30 minutes avec un chat pouvait améliorer l’humeur et a demandé au site « SoulPancake » de procéder à un test afin de vérifier cette thèse. Des personnes souffrant de stress chronique ont été invitées à entrer dans une pièce où une armada de chatons a débarqué, ne demandant qu’à jouer et avoir des câlins. Résultat de cette expérience, ces personnes sont ressorties, un peu à reculons, les nerfs détendus.

Chat_dort_wp

3 – Une aide à combattre les allergies

Contrairement à l’idée reçue de l’allergie au chat, des chercheurs, spécialistes en la matière, ont découvert qu’un contact précoce et prolongé, de jour comme de nuit, avec le chat éviterait des troubles respiratoires tel que l’asthme, certaines allergies et l’apparition de l’eczéma.

Chat_coccinelle_wp

4 – Des déjections thérapeutiques

Des chercheurs en immunologie de l’École de médecine de l’Université du New Jersey ont découvert la capacité du parasite « Toxoplasma gondii », présent dans le caca du chat et des félidés en général, à stimuler le système immunitaire amenant notre organisme à détecter les cellules cancéreuses. Bien que ce parasite soit également à l’origine de la toxoplasmose, il pourrait toutefois servir de vaccin anti-cancer dans une version révisée qui forcerait ainsi notre corps à produire des cellules pour l’aider à combattre les tumeurs. Dans l’attente de cette révolution, les chats luttent d’une autre façon contre le cancer à l’aide de l’initiative de Tom O’Connor et d’Eddie Peña. Au 1er décembre dernier, ces deux anciens diplômés de l’Université de Georgetown à Washington aux États-Unis ont créé le site www.catsvscancer.org proposant aux internautes de visionner des vidéos d’adorables chats. Les revenus générés par la publicité et les fonds récoltés grâce aux annonceurs présents sur le site sont reversés à diverses associations partenaires engagées dans la recherche contre le cancer. Les internautes peuvent aussi contribuer à la collecte via le bouton « Donate Meow ».

Chat_pc_wp

5 – Une source de revenu

De plus en plus les chats ont la cote sur Internet. Ils sont devenus des stars du web. Et ce ne sera certainement pas les maîtres de ces pelotes tout en poils qui s’en plaindront ! Tout du contraire ! Puisque la médaille d’or revient aux propriétaires du chat le plus grincheux du monde qui ont engrangé la coquette somme de 100 millions de dollars en deux ans ! Le chat est bien une véritable mine de diamants dont le filon n’est pas prêt de s’épuiser !

Chat alors_balance_wp

Et donc, chat alors ?

« Moi » te prends « Moi » pour épouse légitime !

Moi te prends Moi pour épouse légitime_wp

Toujours en manque d’amour ? Aucun prince même pas charmant à l’horizon ? Toujours pas trouvé chaussure à votre pied ? Célibataire encore et encore ?

Vous rêvez de mariage ? De « La » robe ? De belles photos pour immortaliser le moment ? Vous désespérez de ne jamais connaître ce jour ?

La solution ? Le Japon !

L’agence de voyage « Cerca Travel », basée à Kyoto a pris un nouveau tournant en organisant des « solos weddings » uniquement pour les femmes, décidant ainsi de mettre à l’honneur les femmes seules. Elle propose des forfaits à partir de 2000 euros sur 2 jours pour réaliser le plus beau jour de votre vie… avec… vous-même ! Durant ce temps, vous traverserez toutes les étapes d’une future jeune mariée !

Le premier jour, vous serez conduite dans un magasin connu spécialisé dans les robes de mariée pour le choix de votre robe, puis chez un fleuriste renommé pour la composition de votre bouquet. Direction ensuite à l’hôtel où vous y dormirez et pourrez profiter des soins et des plats gastronomiques pour vous relaxer.

Le deuxième jour, jour J ! À 9 h 30, vous serez amenée au salon de beauté « Karin » où vous y serez chouchoutée ! Maquillage, coiffure, habillage, la totale ! Et cela immortalisé par un photographe professionnel. Rendez-vous suivant, le jardin japonais du « Shugakuin Kirara Sanso » pour des photos inoubliables. Et pour cette étape, vous pourrez même vous offrir un partenaire fictif, disponible en option ! Après tout pourquoi pas ? Il sera peut-être l’être tant attendu ? Ou vous pourrez peut-être passer votre nuit de noces avec quelqu’un d’autre que vous-même ! Perspective un peu plus alléchante tout de même et du moins non négligeable ! L’après-midi, vous choisirez parmi les photos prises tout le long de ce périple celles qui seront à conserver. Elles seront enregistrées sur une clé USB et un album sera constitué, album que vous recevrez quelques jours plus tard.

Ce service un peu particulier lancé en juin dernier et ouvert aux étrangères fait un véritable carton sur Internet, malgré son très faible nombre des participantes !

Alors les filles, si vous avez ras-le-bol d’attendre de peut-être vivre un jour ce moment mémorable, si vous en avez marre d’espérer la demande de votre amoureux, puisque même des femmes en couple se sont lancées dans cette aventure, offrez-vous 48 heures de fantasme au pays du soleil levant !

Les violences conjugales

Les violences conjugales (montage)

Dans le cadre de son projet scolaire traitant des violences conjugales, un étudiant belge a publié trois clichés dont chacun est accompagné d’un libellé avec un jeu de mots autour du terme « Je t’aime » dans une langue étrangère ; en anglais, en allemand et en italien. Chaque photo montre le visage d’une femme recouvert d’ecchymoses. Quatre amies, dont les trois visages sur les photos et la maquilleuse se sont prêtées à l’exercice. Ces clichés d’un réalisme incroyable ont fait la Une de l’actualité.

Pourquoi une femme battue reste-t-elle avec son compagnon violent ? Par amour ? Par peur ? La violence dans un couple est pareille à l’humidité qui s’infiltre dans une maison. Elle n’arrive pas du jour au lendemain. Elle s’immisce doucement dans le quotidien et s’installe dans ce quotidien comme une routine. Elle prend le pas insidieusement sur tout le reste. L’emprise psychologique du compagnon violent sur l’esprit de sa compagne se resserre comme étau et s’en sans rendre compte, la compagne se trouve être prise dans le tourbillon infernal de la violence. La violence morale et la violence physique ne font plus qu’une. La survie devient le maître mot. Et il est alors très difficile à la femme de prendre réellement conscience de son état de fait pour pouvoir partir.

Les unes trouvent un courage inimaginable au plus profond de leurs tripes, elles s’enfuient et elles vivent. Les autres n’arrivent pas à surmonter soit leur amour, soit leur peur, elles restent et elles meurent.

Une mamie formidable !

Une mamie formidable_wp

Une grand-mère britannique a fêté à ses 90 ans sa victoire sur son cancer du colon, après un combat de cinq années, d’une manière marquante.

À son anniversaire, persuadée par ses petits enfants, elle s’est offerte son tout premier tatouage, le ruban rose de la lutte contre le cancer en dessous de son avant-bras. « Cela m’a semblé être l’hommage parfait pour la recherche contre le cancer qui fait un travail incroyable. Je leur dois la vie. Et j’ai de la chance d’avoir mon incroyable famille pour me soutenir. » a-t-elle déclaré.

Quel est le plus bel hommage que celui-ci pour remercier la vie ?

Un gros coup de cœur pour cette mamie qui nous donne une sacrée leçon de vie et qui nous enseigne qu’il n’y a pas d’âge pour être formidable !

L’Empire contre-attaque à coups de ceinture !

ceinure_wp

En août dernier, une vidéo postée sur le web montrant une joggeuse indienne mettre à terre son agresseur avait suscité l’admiration des internautes.

Un petit rappel du fait divers.

Tranquillement, en train de faire son footing dans la rue, cette jeune indienne poursuivie par un inconnu contre-attaque. Très énervée, se dirigeant vers celui-ci tout en courant, elle lui demande en vociférant comme une damnée d’arrêter de la suivre et force alors ce dernier à s’agenouiller au sol devant elle. Elle lui hurle tellement dessus que le jeune homme effrayé finit par se relever rapidement et prendre la fuite en courant. Incroyable ! Mais vrai !

Au début du mois de décembre, c’est au tour de deux sœurs indiennes de devenir les nouvelles héroïnes du pays et par conséquent celles de la toile.

Grâce à une vidéo filmée par une femme enceinte puis mise en ligne sur Internet montrant deux sœurs indiennes agressées par trois hommes dans le bus qui les ramenait chez elles dans la ville de Rohtak, située dans l’Etat rural de l’Haryana, près de Delhi, en train de riposter à coups de ceinture, ces deux jeunes femmes sont devenues des véritables héroïnes, auxquelles même une promesse aurait été faite à chacune de toucher une récompense d’une équivalence de 400 euros. Les gestes indécents et les insultes de ces trois hommes ayant provoqué la colère de ces deux jeunes femmes, l’une d’entre elles sortit sa ceinture avec laquelle elle frappa violemment l’un des agresseurs. Les trois hommes furent arrêtés quelques jours plus tard par la police indienne.

Alors, les filles, réveillez la guerrière qui sommeille en vous ! À vos armes ! Jogging et ceinture ! Si un gars vous agresse, devenez son pire ennemi ! Hurlez après lui de toutes vos cordes vocales ! Menacez-le avec votre bouteille d’eau ! Continuez de lui criez dessus avec autorité ! Forcez-le à se mettre à vos pieds ! Et s’il résiste, utilisez votre arme fatale, la ceinture !