21 octobre…

21 octobre..._feu-artifice-jaune-blanc-étoiles_wp

By CR

Bien qu’à la Sainte Ursule, le temps parfois soit un petit printemps ou que le froid recule, il semblerait que cette période d’octobre n’eût été propice aux évènements plaisants. Entre les attentats-suicides, les accidents, les déclarations de guerre, la guerre, la guerre et encore la guerre… Des morts et des morts…

Alors comme hier, l’éphéméride du jour sera de souhaiter une bonne fête aux Céline, Ursule (bien sûr) et leurs variantes.

20 octobre…

20 octobre..._feu-artifice-jaune-blanc-étoiles_wp

By CR

N’ayant trouvé un évènement joyeux ou intéressant pour cette éphéméride, autre que les dates de guerre, de naissance, de morts de bidule ou de machine, de mariage de truc avec duduche…, il n’y aura donc pas d’éphéméride du jour.

Bonne fête toutefois aux Adeline, Adelina, Alina, Aline, Deline, et ses formes masculines comme Adelin et Alin.

Keep A Breast

By CR

Comme chaque année, le mois d’octobre est consacré à la lutte contre le cancer du sein. Octobre Rose en est ainsi à sa 27è édition cette année. « L’occasion de découvrir un outil tech au service de la prévention du cancer du sein : l’application Keep a Breast, qui nous guide dans l’autopalpation mammaire. » Par Céline Peschard, site aufeminin.

Keep A Breast (se tenir au courant) est une organisation à but non lucratif 501 axée sur la prévention et l’éducation du cancer du sein, basée à Los Angeles en Californie aux États-Unis. Cette fondation créée par Shaney jo Darden et Mona Mukherjea-Gehrig en 2000 a obtenu officiellement le statut d’organisation à but non lucratif en 2005. C’est d’ailleurs cette fondation qui a mis en place cette application, comme l’explique l’article sur ce site précité.

Week-end Halloween !

Week-end Halloween_bannière-couleur_wp

Les décorations festives pour Halloween battent leur plein dans les magasins anglais de toutes sortes en ce moment. Les gens s’activent pour le jour J qui sonnera ainsi ce mardi soir l’instant d’un repas convivial suivi de la cueillette des friandises par les enfants.

Week-end Halloween_citrouilles_wpLe tout un chacun commence à se préparer à partager en famille ou/et entre amis cette fête. La ruée dans les divers magasins pour la décoration de sa maison et être prêt pour ce jour a débuté dès hier, puisque c’était « flexi friday » (article de vendredi prochain), un vendredi congé. Aujourd’hui, l’excitation se ressentait encore plus, sachant qu’elle se prolongera jusqu’à mardi. C’est donc aussi l’occasion donnée aux petits comme aux grands de penser à leur costume avec ou pas son effet « terrifiant ». Et cette année, pour les petites filles, la Reine des neiges, au placard ! Place aux sorcières !

Week-end Halloween_citrouille_wpHé oui ! C’est l’année des sorcières ! Mais pas n’importe lesquelles ! Fini les vilaines sorcières ringardes au teint verdâtre avec leur nez crochu sur lequel se trouve leur fameuse verrue. Oublié également leur balai volant tout pourri, leur allure peu ragoûtante… Non, cette année, ce sont des sorcières high-tech ! Des sorcières magiciennes au teint blafard, certes, mais classes. Vive les nouvelles séries pour ado, dont des jeunes artistes à peine pubères en sont les héros magiques ! Terminé de même les tenues qui filent la pétoche ! On adopte les couleurs vives et sympathiques ! Oh bien sûr, le noir sera au rendez-vous… en artifice ! La citrouille, elle, garde sa place. Elle a su échapper au massacre.

Week-end Halloween_bannière-orange_wp

Cet Halloween sera alors celui des charmantes petites sorcières au semblant de pouvoirs magiques qui nous donneront davantage l’envie d’un bisou sur le bout de leur petit nez que de s’enfuir terrorisé. En gros la bourse plutôt que la vie !

Je vous retrouve demain afin de poursuivre ce week-end Halloween…

Octobre rose

Octobre rose_cancer-sein_wp

Depuis un certain nombre d’années, le mois d’octobre, baptisé Octobre rose, est consacré à la sensibilisation au cancer du sein.

Chaque année, 54 000 nouveaux cas et 12 000 décès du cancer du sein sont à déplorer. Ce cancer est le plus fréquent chez la femme en France. Son traitement lourd qui aboutit la plupart du temps à la mastectomie est vécu comme une angoisse, un drame même chez certaines femmes. Car, cette intervention est synonyme pour beaucoup d’une partie de la féminité qui disparaît à jamais.

Or, un nouveau facteur est entré en compte pour permettre aux femmes ayant survécu à ce cancer à les aider à se reconstruire en acceptant leur nouveau corps. C’est le tatouage. Cette mode qui se popularise de plus en plus est une bénédiction pour ces femmes. Grâce à lui, ces survivantes apprennent à se réapproprier leur corps. Du tatoueur qui répare la poitrine des femmes aux motifs les plus sophistiqués, ce procédé s’avère être une bonne thérapie.

Voici quelques photos de ces magnifiques tatouages :