Tonga : plus de boxe et de rugby à l’école pour les filles

Tonga_plus de boxe et de rugby à l'école pour les filles_flag_wp

Les Tonga, formant le royaume des Tonga ou royaume de Tonga, est un État de Polynésie situé dans l’océan Pacifique à 744 km à l’est sud-est des îles Fidji et à 875 km au sud de Wallis-et-Futuna. Réparti en 3 archipels principaux, cet État comprend pas moins de 170 îles et îlots. Appelées autrefois îles des Amis, les îles Tonga sont un royaume indépendant membre du Commonwealth. D’une superficie totale de 748 km2, sa capitale Nuku’alofa, « la patrie de l’amour » en tongien, se trouve sur l’île de Tongatapu, la plus grande des îles. Environ 120 000 habitants peuplent ces îles.

Récemment, elles ont suscité l’intérêt de la Presse, mais pas pour leurs paysages de rêve.

Tonga_plus de boxe et de rugby à l'école pour les filles_île-Tongatapu_wp

Un décret gouvernemental a interdit la pratique de la boxe et du rugby à l’école pour les filles. Le gouvernement a justifié sa décision en exprimant sa volonté de « préserver la dignité des Tongiennes et maintenir les valeurs culturelles des Tonga ».

Ce décret a été révélé au grand jour vers la mi-mars lorsqu’une équipe de filles du lycée de Tonga a été interdite de participer au tournoi de « touch rugby », version sans plaquage du sport, en raison de leur sexe.

Cette mesure a bien évidemment déclenché de vives réactions chez les féministes et les sportives.

Tonga_plus de boxe et de rugby à l'école pour les filles_armoiries_wp

La sportive, Valerie Adams, reine du lancer de poids, a commenté sur sa page Facebook : « Quand le progrès et la tradition sont en conflit, nous devons nous demander – ce qui apportera à notre peuple le meilleur bénéfice, et comment avancer vraiment ensemble. Selon cette façon de penser, la fière Tongienne comme moi, ne pouvait pas atteindre la position que j’ai dans ce monde. Les femmes tongiennes doivent être libres de choisir leur destin et ne pas être retenues par l’interprétation malavisée et obtuse. Honorer la tradition et suivre la passion n’ont pas besoin d’entrer en conflit. Le rugby, comme n’importe quel sport, doit être embrassé par nos femmes tongiennes – nous sommes douées pour cela – Ne l’emportez pas ! »

Tonga_plus de boxe et de rugby à l'école pour les filles_île-Niuatoputapu_wp

Quant à Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise, elle a tenu à rappeler que cette mesure ne s’appliquait que dans le cadre scolaire et qu’il était ainsi concevable de la détourner.

Peu importe qu’elle soit possible à être contournée, cette mesure vise à restreindre les droits des filles une fois de plus.

Publicités