Elsya rhodini ?

Elsya rhodini_wp

Une nouvelle espèce de tortue d’eau douce, baptisée ainsi « Elsya rhodini »,  a été découverte en Papouasie-Nouvelle-Guinée (la Nouvelle-Guinée est la troisième île la plus grande au monde, après l’Australie et le Groenland), découverte qui a été annoncée après la mi-février à l’AFP par le professeur Arthur Georges de l’Université de Canberra, capitale de l’Australie.

La Nouvelle-Guinée située au nord de l’Australie et à l’est de l’île de Bornéo dans la partie de l’océan pacifique, appelée Mélanésie, et divisée entre l’Indonésie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, est un territoire extrêmement riche en biodiversité, mais relativement peu exploré en raison de sa végétation particulière et de son relief accidenté.

Cette nouvelle espèce de tortue appartient au genre Elsya, dont trois espèces vivent depuis des millions d’années sur cette île. Et selon la déclaration du professeur Arthur George, responsable d’une équipe de chercheurs qui a publié récemment cette découverte dans le journal Zootaxa, : « Les trois espèces ont évolué d’un ancêtre commun il y a entre 17 et 19 millions d’années. »

Une belle découverte qui nous donne de l’espoir pour nos amies les bêtes. Malgré que de nombreuses espèces soient en voie d’extinctions ou même aient complètement disparues, la Nature n’a pas fini de nous surprendre en démontrant que l’Homme est encore loin de connaître tous ses secrets…

Publicités