« Dry January » ?

_Dry January_an-champagne-flûtes_wp

Créé en 2013 au Royaume-Uni, le « Dry January » propose de supprimer complètement la consommation d’alcool durant tout le mois de janvier, après les excès des fêtes de fin d’année. Cette résolution d’un mois imaginée par l’association caritative Alcohol Change UK est reconduite chaque année avec grand succès ; l’application officielle du défi, « Try Dry », ayant déjà été téléchargée plus de 100 000 fois. Cette année, elle traverse la Manche pour s’installer dans l’Hexagone, sous le nom de « Défi de Janvier », et est portée par une trentaine d’associations de santé publique et d’addictologie.

_Dry January_an-champagne-coupes_wpÀ l’inverse de nos voisins Outre-Manche, cette initiative semble provoquer une certaine polémique chez nous. Et pour cause.

Pour avoir vécu un certain nombre d’années en Angleterre, comme vous le savez, l’alcool est un véritable fléau dans ce pays. Les Anglais picolent à mort ! Et ce dans le sens propre comme figuré. En 2013 lorsque cette bonne intention a été proposée, j’étais depuis peu en Angleterre. En 2018 lorsque je suis partie, le résultat est demeuré le même ; l’alcool reste toujours un sérieux problème en Angleterre.

_Dry January_an-champagne-flûtes-seau_wpMais histoire de se donner bonne conscience, on s’abstient pendant un mois, une bonne résolution de début d’année, qui comme toutes bonnes résolutions prises à cette période, elles ne durent jamais longtemps.

En résumé, vous pouvez vous pinter la tronche 11 mois sur 12 !