Des monuments parisiens…

Des monuments parisiens..._tour-eiffel-obélisque_wp

Fin de mon « week-end anniversaire parisien » que je partage avec vous depuis le début de cette semaine, alors que les actualités nationales et internationales « explosent » dans tous les sens…

Ne croyez pas que je sois insensible, au contraire, je tenais terminer ce petit interlude de pause bienfaitrice… tout simplement… avant de reprendre les durs évènements en cours.

Comme je vous l’ai précisé en début de cette semaine, la sensation ressentie lors de mon séjour à Londres ne fut pas la même qu’à Paris. Malgré le merveilleux week-end parisien qui m’a été offert, la chaleur, la générosité, la bienséance, la sécurité… que j’ai éprouvées de suite à mon arrivée et mon séjour à Londres (qui fut ceci dit plus long et trop court…) ne furent partagées…

Lorsque je suis allée à Londres, j’ai ressenti une sorte de vague de plénitude m’envahir. Aussitôt arrivée ! Aussitôt conquise ! A contrario, au premier pas posé à Paris, la touffeur s’est appesantie sur moi.

Le résumé de mon séjour à Paris, le ressenti personnel, donc subjectif, restera les beaux monuments et lieux que j’ai vus… le temps d’un week-end… pas plus… et pas davantage…

Et ce, rien à voir avec le c… qui m’a pété le nez au premier soir parisien, mais l’ambiance qui m’a semblé froide. Les bruits, le manque de courtoisie, l’esprit râleur, le côté de « je me plains de tout, alors que je ne manque de rien », l’atmosphère générale…

Quel est donc le vrai souci fondamental en France pour que tout le monde gémisse tandis qu’ailleurs des peuples souffrent réellement d’une véritable injustice sociétale ? Quel est notre problème ?

Une sécurité sociale ou n’importe qui peut bénéficier de soins gratuits chez le médecin, le dentiste… ? Des aides au logement, pour les enfants, les personnes âgées… Des réductions pour l’eau, le gaz, l’électricité, le téléphone, l’internet… ? Un pays où les femmes (malgré une inégalité salariale évidente, mais partout dans le monde d’ailleurs…) ont le droit de travailler, de conduire, d’avorter, d’être libre d’être femme… ? Un sanctuaire des droits humains où l’être humain masculin comme féminin est considéré comme tel ?

Mais quel est donc devenu ce refuge pour l’humain menacé, juste parce qu’il n’entre pas dans la bonne case ? Que représentent-ils aujourd’hui ces droits de l’Homme qu’à tout bout de champ les uns et les autres revendiquent sur les réseaux « sociaux » ? Par réseaux sociaux, j’entends bien les médias en général et les dires des quidams. Internet à bon dos. Le chacun d’entre nous est un réseau social. C’est nous qui formons les réseaux sociaux d’aujourd’hui. Nous avons cet outil entre nos mains. Il est donc de notre responsabilité de le façonner à notre manière. Et l’exploitation qu’il en est fait actuellement représente de façon équivoque l’état d’esprit du monde en général… Le monde des pays industriels et dits développés, où leur population ont les besoins vitaux d’assurer et plus, mais veulent plus. Car l’être humain est ainsi. Plus il en a, plus il en veut…

Des monuments parisiens..._1_wp

Des monuments parisiens..._2_wp

Des monuments parisiens..._3_wp

Des monuments parisiens..._4_wp

Des monuments parisiens..._5_wp

Des monuments parisiens..._6_wp

Des monuments parisiens..._7_wp

Des monuments parisiens..._8_wp

Des monuments parisiens..._9_wp

Des monuments parisiens..._10_wp

Des monuments parisiens..._11_wp

Des monuments parisiens..._12_wp

Des monuments parisiens..._13_wp

Des monuments parisiens..._14_wp

Des monuments parisiens..._15_wp

Des monuments parisiens..._16_wp

Des monuments parisiens..._tour-eiffel-panorama_wp

Bon dimanche !