« Au Pied de Cochon »

_Au Pied de Cochon_façade-profil_wp

De retour dans ma campagne et bien heureuse de m’y retrouver, malgré un week-end parisien aussi formidable que fatigant. J’en ai pris autant plein les yeux que les oreilles… Mais cela constituera les articles de cette semaine parisienne…

Aujourd’hui, je vais vous parler de cette brasserie découverte grâce à un documentaire passé récemment à la télévision, dont il a été l’un des sujets.

_Au Pied de Cochon_façade-cochons_wp

_Au Pied de Cochon_façade_wp

Au Pied de Cochon, situé à Châtelet – Les Halles, proche donc des Halles centrales, dans le 1er arrondissement de Paris.

Fondée depuis 1947, cette brasserie propose parmi ses autres plats, ses spécialités autour du cochon. Le cochon est vraiment mis à l’honneur ! Il a sa propre chanson et son poème. Dans une déco datant de cette époque, il est partout. Les assiettes possèdent son logo. Sur le bar, il a sa petite statuette. Même les poignées de portes, dont son pied massif en laiton en forge le modèle, lui sont consacrées.

_Au Pied de Cochon_cuisses-grenouille-croustillade-persillade_wp

Le pied de cochon est bien évidemment présent sur la carte des plats, proposé cuisiné de différentes façons. D’autres morceaux du cochon sont également présentés. Les oreilles, le museau, l’échine, les lardons, la chair à saucisses… Toutes les parties de l’animal sont presque représentées.

Cependant, la brasserie propose une carte riche et variée en dehors du thème, pour les non-amateurs de ces parties particulières du cochon. Bah oui ! Le pied de cochon, tout le monde n’aime pas ! Des huîtres, des fruits de mer, etc., à une sélection de poissons et de viandes impressionnante aux desserts qui s’ensuivent, les produits sont tous frais et tous les plats comme les desserts sont fait-maison !

_Au Pied de Cochon_rognons-veau-p-d-t_wp

Pas de menus sur la carte, seuls des plats individuels, pour 2 ou à partager entre amis s’y trouvent. Et c’est très bien. Après tout, ce n’est pas un restaurant, mais une brasserie. Et l’esprit type de la brasserie y est respecté avec un gros gros plus même. Les serveurs sont vraiment super sympas ! La joie, la convivialité, l’ambiance bon enfant, l’humour… sont au rendez-vous ! On y est comme à la maison !

Pas de chichi ! Pas de serveur à la parisienne qui se la pète en regardant le provincial qui est venu à Paris avec condescendance.

_Au Pied de Cochon_café-gourmand-anniv_wp

Quant à la qualité de la cuisine… Un ravissement pour les papilles ! C’est une cuisine qui se veut familiale, tout en étant loin des tambouilles de grand-mère. Une cuisine simple et un peu sophistiquée à la fois. Un savant mélange entre des plats anciens revisités au goût du jour et des associations créatives, comme le mélange des moules à la marinière avec de la chair à saucisse.

À l’apéritif, des rillettes de cochon dans un tout petit ramequin (pour 2 personnes) vous sont proposées avec votre consommation. Des rillettes à tomber par terre ! Je n’ai plus le souvenir d’en avoir mangé d’aussi excellentes depuis longtemps ! Surtout que je ne suis pas très fan à la base de rillettes. Pour vous dire !

_Au Pied de Cochon_carte-recto_wp

_Au Pied de Cochon_carte-verso_wp

Pour le repas, mon choix s’est porté sur les cuisses de grenouille en persillade, en entrée, et sur les rognons de veau flambés aux deux poivres, en plat principal. J’en ai encore les saveurs dans la bouche en y repensant. Le repas s’est terminé avec un café gourmand, accompagné de ses fameuses meringues roses en forme de têtes de cochon.

En résumé, ce fût un véritable moment de délice !

_Au Pied de Cochon_devant-resto_wp

Concluons maintenant sur le sujet qui fâche : le prix ! Bah, c’est Paris ! En visitant le site de la brasserie (mis en lien en début de l’article), vous vous en ferez votre propre idée…

Bon appétit !