Pretty Little Liars

Pretty Little Liars_wp

Les Jolies Petites Menteuses, littéralement en français, est une série télévisée américaine de 7 saisons diffusée depuis un petit moment déjà sur le site Netflix.

Dans la petite ville de Rosewood, cinq meilleures amies lycéennes, Spencer Hastings (Troian Bellisario), Emily Fields (Shay Mitchell), Hanna Marin (Ashley Benson), Aria Montgomery (Lucy Hale) et leur leader Alison DiLaurentis (Sacha Pieterse) se réunissent pour une soirée pyjama avant la rentrée scolaire. Dans la nuit, Alison disparaît sans laisser de traces. Le groupe se sépare. Un an plus tard, le corps d’Alison est retrouvé. Une enquête est ouverte afin de déterminer les circonstances de la disparition et la mort de l’adolescente. Chaque fille du groupe commence à recevoir d’un mystérieux « -A » des sms de menace et des messages dévoilant à chacune leurs nombreux secrets que seule Alison connaissait, ainsi que des secrets apparus après la disparition de cette dernière. Mais « -A » semble également en savoir beaucoup sur la disparition d’Alison.

Menacées si elles contactent la police, les quatre lycéennes se retrouvent pour reformer le groupe et décident d’unir leurs forces pour se protéger et démasquer « -A ». Menant leur propre enquête, les secrets vont s’accumuler. Les attaques et les morts vont parsemer leur chemin et transformant alors leur vie en lutte pour survivre…

Pretty Little Liars_affiche_wp

Dans la lignée d’une autre série, Riverdale, dont le thème est cependant tout autre, cette série s’adresse à un public d’ados. Malgré cela, on se prend au jeu. Faisant abstraction de la cible du public visé, et par conséquent de son côté un peu niais, cette série est superbe. On se laisse entraîner dans l’univers des Jolies Petites Menteuses, à tel point que l’on enchaîne les épisodes les uns après les autres jusque tard dans la nuit, si ce n’est très tôt le matin. L’histoire garde son fil conducteur tout au long des saisons. Cette série pourrait être facilement comparée à la célèbre série Desperate Housewives, version ado. Bien que certains rebondissements soient prévisibles, d’autres en revanche ne le sont absolument pas. Cette série est surprenante et déstabilisante de par justement ses revirements de situations entre le « vu d’avance » et le « pas avoir vu venir ».

Et petit plus pour les femmes de ma génération, car cette série s’adresse aussi davantage aux filles qu’aux garçons, le plaisir de revoir l’actrice Holly Mary Combs qui interprète le rôle de la mère d’Aria, notre jolie sorcière de la tout autant célèbre ancienne série Charmed.

Publicités