Le curcuma

Le curcuma_variétés_wp

Toujours pas de recette de cuisine maison. Ce sera d’ailleurs pour un petit moment. Étant très occupée et préoccupée par quelques chamboulements dans ma vie, dont je peine à les maîtriser, je n’ai pas eu le temps de vous préparer quoi que ce soit.

Je n’ai pas entamé une grève de la faim pour autant. Mais quel intérêt de vous présenter une banale recette de salade de thon, maïs, feuille de chêne et sauce vinaigrette à l’huile d’olive et citron ?

Je vous propose plutôt de vous parler de cette épice en plein essor depuis plusieurs mois déjà : le curcuma.

Épice fabuleuse ? Racine miraculeuse ? Poudre magique ? Solution santé contre presque tous les maux de la Terre ?

Regardons de plus près si cette épice est vraiment, comme certains l’appellent, le « remède naturel du siècle ».

Le curcuma_racine-poudre-wood_wp

La curcumine

Le curcuma est une épice indienne ancestrale considérée ainsi comme extraordinaire. Elle serait l’un des remèdes naturels les plus prometteurs contre le cancer, l’Alzheimer, l’arthrose, le diabète de type II et bien d’autres maladies encore. La curcumine, matière colorante jaune du curcuma, serait un actif si puissant que certains scientifiques l’ont baptisée « remède naturel du siècle ».

Ses vertus pour la santé sont estimées tellement incroyables que de plus en plus de gens se mettent au curcuma. De nouveaux produits à base de curcuma arrivent sur le marché et poussent comme un champ de pomme de terre. Les perspectives du marché fixées sur les 5 années à venir sont prévues explosives.

Or, la manière dont cette épice est utilisée la rend souvent totalement inefficace. C’est le cas notamment des compléments alimentaires à base de curcuma.

Le curcuma_racine-poudre-bol-verre_wp

Anti-cancer

La curcumine serait efficace pour prévenir des cancers et lutter contre certains types de cancers.

  • Elle limite le changement de cellules saines de l’organisme en cellules cancéreuses ;
  • Elle inhibe la prolifération des cellules cancéreuses formant les tumeurs ;
  • Elle ralentit la migration des cellules cancéreuses responsables des métastases ;
  • Elle stimule l’apoptose, c’est-à-dire l’autodestruction des cellules cancéreuses ;
  • Elle augmente la sensibilité des cellules cancéreuses à la chimiothérapie ;
  • Elle dynamise le système immunitaire pour combattre les cellules cancéreuses ;
  • Elle freine la néovascularisation, appelée également phénomène d’angiogenèse, soit le développement des vaisseaux sanguins autour de la tumeur.

Le curcuma_racine-poudre-bol_wp

Soulage l’arthrose

La curcumine aurait des vertus pour apaiser les processus inflammatoires liés l’arthrose.

  • Elle améliore le confort articulaire ;
  • Elle réduit les douleurs articulaires grâce à son action anti-inflammatoire ;
  • Elle limite le gonflement des articulations et la raideur matinale ;
  • Elle est autant efficace qu’un anti-inflammatoire classique et en diminue les effets secondaires.

Le curcuma_racine-poudre-bois_wp

Préserve de la maladie d’Alzheimer

La curcumine pourrait être préventive de la maladie d’Alzheimer et en restreindre son évolution.

  • Elle ralentit le vieillissement cérébral ;
  • Elle protège les neurones et aide le cerveau à en créer de nouveaux ;
  • Elle peut réduire l’évolution des maladies neurodégénératives, telles les maladies d’Alzheimer, de Parkinson, de Huntington, de sclérose latérale amyotrophique… ;
  • Elle bonifierait l’humeur des personnes dépressives.

Le curcuma_poudre-spoon-wood_wp

Bienfaits démontrés

600 bienfaits ont déjà été distingués pour lutter contre certains symptômes. Parmi eux se trouvent donc :

  • Arthrose ;
  • Syndrome du côlon irritable ;
  • Maladie de Crohn ;
  • Rectocolite hémorragique ;
  • Risque d’accidents cardio-vasculaires (infarctus, AVC…) ;
  • Alzheimer ;
  • Diabète ;
  • Hypertension ;
  • Obésité ;
  • Dépression ;
  • Problèmes de foie ;
  • Ulcères ;
  • Psoriasis ;
  • Faiblesse immunitaire.

Le curcuma_poudre-spoon_wp

Faiblesse du curcuma

Comme vous l’avez compris, c’est la curcumine qui est la substance active du curcuma. Or sa présence est en quantité infime et elle est mal assimilée par l’organisme. Il faut un apport minimum de 900 mg de curcuma par jour afin de bénéficier au maximum de ses vertus.

Mais il faut aussi l’associer avec d’autres ingrédients afin d’optimiser son efficacité et de l’aider à mieux être assimilé par l’organisme. Par exemple, mêler le curcuma et le poivre va permettre au poivre de fixer la curcumine dans l’organisme et d’augmenter ainsi ses propriétés bénéfiques.

turmeric

Afin d’en savoir davantage, je vous invite à me retrouver ce mercredi pour découvrir tous les secrets du curcuma…

Bon appétit !

Publicités

7 commentaires sur « Le curcuma »

  1. Bonjour Christine,
    Merci pour cet article intéressant. En effet, les compléments alimentaires sont à choisir avec précaution car la plupart des compléments vendus en pharmacie ou para sont inefficaces. Choisir un laboratoire de confiance, ma mère a 2 gélules à prendre chaque matin et elle n’a plus de poussées inflammatoires des mains. 🙂
    Très bonne journée à toi,
    Jessica

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Jessica,
      Il faut effectivement être attentif aux compléments alimentaires et ne pas prendre n’importe quoi. Plus c’est naturel, mieux c’est. Très belle journée à toi aussi 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s