Doggy bag

Doggy bag_paper_wp

Désignant l’emballage dans lequel le client d’un restaurant peut emporter les restes de son repas, le doggy bag est une pratique très utilisée en Angleterre.

Se traduisant littéralement par « sac à toutou » signifiant ainsi que ces restes serviront à nourrir le chien, cette méthode se démocratise de plus en plus depuis les années 2010 pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Doggy bag_box_wp

Fréquent dans les restaurants italiens et asiatiques, qui associent la consommation sur place et la vente à emporter, ce procédé s’est développé dans les autres restaurants.

Historiquement, le doggy bag est une conséquence indirecte des privations de la guerre et est présenté comme courant en Israël dès l’arrivée des premiers rescapés de la Shoah, par Josy Adida-Goldberg dans sa chronique familiale Les deux pères.

Doggy bag_lunch-box_wp

En Australie, la loi interdit aux restaurants la distribution des sacs pour récupérer les restes de nourriture ; cela présentant des risques sanitaires si les aliments ne sont pas conservés à la température adéquate.

En Chine, le gaspillage alimentaire a atteint un tel niveau que plus de 12 000 restaurants du Jinan, capitale de la province du Shandong, ont mis des cartes sur leurs tables incitant les clients à ne commander qu’en fonction de leur appétit ou d’emporter les restes.

Doggy bag_lunch-box-food_wp

Aux États-Unis, le doggy bag est si populaire qu’en exemple 80 % des clients de la chaîne de restaurants The Cheesecake Factory repartiraient avec les restes de leur repas.

En Europe, il est pratiqué par quelques restaurants signalés dans les guides touristiques, comme le Petit Futé.

Doggy bag_dog_wp

En France, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, la principale organisation patronale de la restauration, a signé un accord avec la startup lyonnaise TakeAway, spécialisée dans l’emballage alimentaire pour doggy bag, vente à emporter et livraison à domicile, en 2015, afin de promouvoir l’usage du doggy bag en France et de lutter contre le gaspillage alimentaire. Peu ancré dans la culture française, il n’est pas obligatoire mais seulement recommandé.

Doggy bag_too-good-to-waste_wp

Sur ce, je vous retrouve lundi prochain avec une autre particularité anglaise, toujours en rapport avec la cuisine…

Bon appétit !

2 commentaires sur « Doggy bag »

  1. Je trouve ça bien. Je sais ce que je mange et je ne suis pas confrontée au gaspillage. Mais ma copine du snack fait des « box » pour ceux qui ont les yeux plus gros que le ventre. J’aime beaucoup le principe.
    En plus elle est cool, elle garde le pain sec pour les chevaux 😋.
    Belle soirée i

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis pas non plus confrontée au gaspillage. Je ne l’ai d’ailleurs jamais été. Je connais aussi mon appétit, donc… C’est effectivement très bien cette pratique. Félicitations à ta copine pour ses box, c’est une excellente idée. Et super pour tes chevaux, elle a bien raison. Belle journée 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s