France : rebondissement dans l’affaire Lelandais

France _rebondissement dans l'affaire Lelandais_Pont-de-Beauvoisin_wp.jpg

Alors que l’autopsie de la petite Maëlys a révélé que celle-ci n’avait pas subit de violences sexuelles avant son décès, de nouvelles accusations de pédophilie se portent aujourd’hui pourtant sur Nordahl Lelandais, l’ancien maître-chien de 34 ans qui a avoué le meurtre de la fillette.

L’étude du téléphone portable de celui-ci a dévoilé une vidéo sur laquelle une petite fille subit une agression sexuelle. Selon des sources proches du dossier et rapportée par BFM, cette fillette âgée de moins de 7 ans serait la cousine du meurtrier.

Cette vidéo aurait été tournée une semaine avant l’enlèvement et le meurtre de Maëlys, dans la nuit du 26 au 27 août 2017, pendant une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Selon ces plusieurs sources, la vidéo aurait été filmée chez les parents de Nordahl Lelandais, lequel y résidait jusqu’à son arrestation. Et d’après les informations relayées par BFM, la fillette sur l’enregistrement serait victime de violences sexuelles de la part de Nordahl Lelandais, lui-même, lequel n’a pas été encore confronté à cette vidéo.

Suscitant de nombreuses interrogations, cet individu, qui a été mis en examen pour le meurtre de Maëlys et d’Arthur Noyer, fait aussi l’objet d’étude par les enquêteurs afin de savoir s’il existerait un lien entre celui-ci et une vingtaine de dossiers de disparitions non élucidées.

Publicités