Happy May first !

Happy May first_muguet-coeur_wp

Outre la fête internationale des travailleurs dans de nombreux pays commémorant les luttes pour la journée des 8 heures, c’est le jour du muguet !

Comme ma copine Stéphanie, dont je vous invite à lire son très bel article « la pression du muguet », je laisserai à d’autres personnes plus avisées que moi parler des travailleurs.

Le 1er mai était le 12e jour du mois floréal dans le calendrier républicain français appelé officiellement jour du sainfoin.

Happy May first_muguet-blanc_wp

Dans la tradition celtique, le 1er mai est le jour de la fête de Beltaine, la 3e des 4 grandes fêtes religieuses de l’année celtique protohistorique, venant après Samain et Imbolc. Il marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. Samain, célébrée le 1er novembre, correspond à la fête de Halloween. Imbolc, fêtée le 1er février, symbolise la purification à la fin de l’hiver, dont l’origine serait un culte lié à la fécondité, et marque la période de l’agnelage ; c’est le moment où les brebis commencent à allaiter leurs petits.

Happy May first_muguet-grappe_wp

La fête de Beltaine est en rapport avec Belenos, dieu gaulois, divinité brillante, brûlante, resplendissante, aux pouvoirs curatifs, et à sa parèdre continentale la déesse Belisama, « la très brillante ou très rayonnante ». Comme principal rituel, les druides allumaient des feux devant lesquels le bétail passait afin d’être préservé des épidémies pour l’année à venir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 1er mai est aussi le premier jour de l’été dans le calendrier celtique traditionnel, le 1er février étant le premier jour du printemps. Pour nous, il est le jour qui incarne le milieu du printemps. Il est également la période de l’année où nous observons de manière plus concrète l’allongement des journées, le soleil qui prend de la hauteur et doucement, mais sûrement, l’arrivée de l’été.

Et sans surprise, qui dit 1er mai, dit muguet !

Happy May first_muguet-rose_wp

Cette herbacée vivace des régions tempérées, dont les fleurs petites et blanches formant des grappes de clochettes très odorantes, est un plante toxique, voir mortelle après avoir mangé le périanthe. Ce dernier est l’ensemble des enveloppes assurant la protection des organes reproducteurs de la fleur (étamines et pistil) ; il comprend le calice (les sépales) ayant la fonction de protection, comme parfois un rôle chlorophyllien, et la corolle (les pétales) qui attire les animaux pollinisateurs. En zone européenne tempérée, en forêt, où il pousse naturellement, il serait avec la pervenche un bio-indicateur d’ancienneté et du caractère sauvage de la forêt. Le muguet fleurit donc au printemps.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Depuis l’Antiquité, il est le symbole de la célébration de la nouvelle saison, du retour des beaux jours et des bonnes grâces pour de futures récoltes. Il était de même considéré tel une plante magique associée à la magie. Selon la légende grecque, il fut créé par Apollon pour en tapisser le sol afin que ses 9 muses ne s’abîment pas les pieds. Les Romains, eux, fêtaient les Florales en l’honneur de Flora, la déesse des fleurs.

Happy May first_muguet-feuilles_wp

Dans la tradition celtique, la déesse mère nordique célébrée à l’équinoxe du printemps était de même associée au muguet. Des « mâts de Mai » ou « arbres de Mai » étaient utilisés pour la fête de Beltaine.

Dans la tradition chrétienne, il a été lié à la Madone ; les larmes versées par la Vierge Marie au pied de la croix du Christ qui auraient donné naissance aux fleurs de muguet en forme de clochettes blanches.

Happy May first_muguet-clochettes_wp

La coutume d’offrir du muguet au 1er mai remonte à la Renaissance sous Charles IX. Il en offrit autour de lui en 1561 en signe de porte-bonheur. Bien que cette pratique connut des abandons et des changements de date, elle réussit à s’imposer au début du 20e siècle. En 1793, le muguet fut attaché au « jour républicain », le 26 avril, afin de rompre avec la tradition royale. Au début du 20e siècle, elle sera alors liée à la Fête du travail, dont celle-ci date de 1889. Sous Pétain, la fête des Travailleurs devint la fête du Travail et l’églantine rouge, représentant la couleur de la Gauche en politique, fut remplacée par le muguet. Aux alentours de 1932, la première vente de muguet dans les rues eut lieu à Nantes avec l’instauration de la fête du lait de mai par Aimé Delrue. Elle s’étendit ensuite sur toute la France vers 1936 avec l’avènement des congés payés.

Happy May first_muguet_wp

Enfin, les baies rouges du muguet contiennent un puissant bouillon d’onze heures. Selon certains, l’expression proviendrait de l’Affaire des poisons. Marie-Madeleine Anne Dreux d’Aubray, marquise de Brinvilliers fut jugée le 16 juillet 1676 et décapitée le lendemain pour crime de fratricide par empoisonnement avec ces baies rouges qu’elle mettait dans ses bouillons et qu’elle appelait « un pistolet dans le bouillon ». Selon d’autres, son origine serait issue d’une légende populaire où les gens étaient persuadés que l’on administrait dans les hôpitaux « un bouillon qui fait mourir » ; un malade à qui l’on donna un bouillon à onze heures mourut à midi. De là, lorsqu’il arrive un désagrément à quelqu’un, on lui dit : « Comment trouves-tu le bouillon ? »

Lily of the valley (convallaria majalis)

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes un joyeux 1er mai !

3 commentaires sur « Happy May first ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s