Qu’est-ce que le printemps ?

Qu'est-ce que le printemps_wp

Poursuivons cette semaine avec le printemps, avant de nous plonger dans la période des Pâques qui commence la semaine prochaine pour se terminer avec son lundi d’après.

Même si nous connaissons nos quatre saisons, serions-nous capable de les définir ? Bien que nous puissions décrire nos sensations vis-à-vis de chacune d’entre elles, savons-nous vraiment à quoi elles correspondent ?

Intéressons-nous donc à cette saison du printemps avec ce récapitulatif :

Qu'est-ce que le printemps_papillons_wp

Météorologie

Petit rappel. D’un point de vue météorologique, le printemps est défini comme une demi-saison se positionnant entre la saison froide et la saison chaude. Elle se caractérise par une variation entre les températures froides de l’hiver passé et les températures chaudes de l’été qui suit.

Dans l’hémisphère nord, toujours dans le sens météorologique, le printemps commence précisément le 1er mars et se termine le 31 mai.

Dans l’hémisphère sud, le printemps météorologique australe est inversé et se situe donc de septembre à novembre.

Cette perspective est différente de l’aspect calendaire.

Qu'est-ce que le printemps_soleil-herbe_wp

Calendrier

Les dates (début et fin) du printemps calendaire correspondent aux dates du printemps astronomique ou à celles du printemps météorologique ou encore à celles des équinoxes et solstices qui se placent au milieu des saisons astronomiques. Ces dates varient selon les pays, les traditions et les époques.

En France, le printemps calendaire démarre le jour de l’équinoxe(1) de printemps, le 20 ou 21 mars le plus souvent, et s’achève le jour du solstice(2) d’été, le 21 juin la plupart du temps. Dans son calendrier civil, le printemps commence conventionnellement le jour de l’équinoxe de printemps ; celui-ci ne correspondant ni au printemps ni astronomique, ni au printemps météorologique. Puisque l’équinoxe de printemps n’est astronomiquement pas le début du printemps, mais son milieu. Et sous un angle météorologique, le mois de mars dans son ensemble est en moyenne plus doux que les mois de décembre, janvier et février, et en règle générale, dans l’hémisphère nord, que celui de novembre, faisant par conséquent du mois de mars un mois typiquement printanier.

Qu'est-ce que le printemps_fleurs-purple_wp

Dans le calendrier iranien, le premier jour du printemps, Norouz, est le premier jour de l’année. Norouz est la fête traditionnelle des Iraniens fêtant le Nouvel An du calendrier persan, donc le premier jour du printemps. Il est célébré par certaines communautés le 21 mars et par d’autres le jour de l’équinoxe vernal, dont la date varie entre le 20 et le 22 mars.

En Russie, le printemps démarre le 1er mars, suivant le printemps météorologique. Et en accord avec le printemps météorologique de l’hémisphère sud, le printemps débute le 1er septembre en Australie et Nouvelle-Zélande.

Dans le calendrier chinois, calendrier luni-solaire (basé sur le cycle annuel du soleil et le cycle régulier des phases de la lune), à l’image des calendriers hébraïque, samaritain et tibétain, le printemps commence vers début de février et se finit vers fin avril. Il coïncide avec les dates du printemps astronomique et sa fête correspond à son Nouvel An ; début des semences et d’une fête durant deux semaines.

Dans le calendrier celtique traditionnel, le printemps démarre au 1er février avec la fête d’Imbolc, ainsi en cohérence avec le calendrier astronomique. Ce dernier situera ensuite le début de l’été au 1er mai, non au 21 juin, jour du solstice et donc au milieu de l’été, le début de l’automne au 1er août et le début de l’hiver au 1er novembre.

Qu'est-ce que le printemps_fleurs-papillons-transparent_wp

Nature

Le printemps est, en zone tempérée, la saison des giboulées. Il se particularise par une alternance de pluies et de journées ensoleillées ainsi que par la fonte des neiges. Aussi, les habitations et les champs proches des cours d’eau se trouvent fréquemment inondés durant cette saison à cause du sol gorgé d’eau. D’ailleurs, en Nouvelle-Angleterre, Nord-Est des États-Unis, le printemps est appelé « saison de la boue ».

En fonction de la durée et la rigueur de l’hiver, le réveil de la nature dans les différents pays tempérés s’observe de la mi-mars à la fin avril, voire mai dans les pays rigoureux comme le Canada.

Qu'est-ce que le printemps_soleil-landscape_wp

Les arbres reprennent leur feuillage sous l’effet des températures clémentes, des pluies répétées et du soleil plus présent. La sève remonte, les bourgeons réapparaissent et les nouvelles feuilles d’un vert plus ou moins clair selon les espèces croissent jusqu’à leur maturité pour se foncer pendant l’été. Les oiseaux migrateurs reviennent et les animaux en hibernation se réveillent.

Certains arbres fruitiers, tels que les pommiers, les cerisiers, etc., fleurissent en premier. Leurs fleurs tombent ensuite ou sont emportées par le vent pour laisser alors place à de jeunes feuilles.

Quant aux prairies et champs, ils se recouvrent de fleurs et d’une nouvelle herbe jeune qui font le bonheur du bétail ayant été au régime foin durant tout l’hiver.

Qu'est-ce que le printemps_soleil-tulipes_wp

(1) Équinoxe : Moment de l’année où le Soleil traverse ainsi le plan équatorial terrestre ; changeant d’hémisphère céleste. Ce jour-là, à midi, le Soleil est précisément au zénith sur l’équateur terrestre. La ligne d’équinoxe ou ligne équinoxiale, est la droite d’intersection du plan de l’écliptique (étant celui de l’orbite de la Terre) avec le plan de l’équateur céleste (étant celui de l’équateur terrestre). Cette droite est perpendiculaire à la ligne des solstices ou ligne solsticiale. Un équinoxe ou point équinoxial est l’un des deux points d’intersection de la ligne des équinoxes avec la sphère céleste. Une année connaît deux équinoxes ou points équinoxiaux ; le premier entre les 19 et 21 mars et le second entre les 22 et 23 septembre. Par extension, les équinoxes peuvent définir les jours de l’année durant lesquels ces passages au zénith se produisent. Les dates de ceux-ci sont associées conventionnellement à celles du début du printemps et de l’automne.

Qu'est-ce que le printemps_fleurs-papillons_wp

(2) Solstice : Phénomène astronomique se créant lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional (sud) ou septentrional (nord) selon le plan de l’équateur céleste ou terrestre. Les mots analogues pour désigner l’ouest et l’est étant respectivement occidental et oriental. Le solstice s’oppose donc à l’équinoxe qui, comme précédemment défini, se produit lorsque la position apparente du Soleil est située sur l’équateur céleste. Alors que les équinoxes se caractérisent par une durée égale entre le jour et la nuit, les solstices correspondent à une durée de jour minimale (en décembre dans l’hémisphère nord) ou maximale (en juin dans l’hémisphère nord). Par extension, les solstices citent les jours de l’année durant lesquels ces évènements astronomiques se produisent. Ainsi, les jours proches du solstice d’été sont les plus longs de l’année et ceux près du solstice d’hiver sont par logique les plus courts de l’année. La date des solstices cadre avec le début de l’été ou de l’hiver astronomique. Dans les régions tempérées, les solstices tout comme les équinoxes sont souvent employés pour définir les saisons du calendrier. Ils peuvent délimiter le début de l’été et de l’hiver ou marquer le milieu de ces deux saisons. À l’identique des saisons, les dates des solstices d’hiver et d’été sont inversées pour les hémisphères nord et sud. Une année connaît deux solstices ; dans le calendrier grégorien, le premier est aux alentours du 21 juin et le second autour du 21 décembre. Ces datent varient au cours des années ainsi qu’elles évoluent sur les grandes périodes de temps en fonction des légers mouvements de l’axe de rotation de la Terre.

Qu'est-ce que le printemps_soleil-nature_wp