Petit Delight

Petit Delight_brasserie_wp

Un petit peu de french en Angleterre ! Hier, en vue de nous préparer à célébrer la Saint-Patrick (article de demain), soirée resto !

Petit Delight_brasserie-french_wp

Vous me direz, deux jours avant la date effective de cette fête, en rappel le 17 mars, on s’y prend de bonne heure. Que voulez-vous, c’est british !

Petit Delight_carte_wp

Les Anglais profitent de la moindre occasion pour sortir et s’amuser, quitte à le faire 48 heures, puis 24 heures avant et bien sûr le jour J. Or pour le coup, je ne m’en plains pas. Au contraire ! C’est vraiment le côté très positif de la culture anglaise que j’apprécie. Les gens sortent. Ils sont beaucoup moins casaniers que nous, les Français. Ce qui donne de la vie dans les rues, les pubs, les tavernes, les brasseries…

Petit Delight_table_wp

D’ailleurs en parlant de brasserie, c’est au Petit Delight que nous sommes allés manger. Brasserie très connue des expatriés qui fait un tabac à l’unanimité. Pour cause, la cuisine est french. Ne vous attendez pas non plus à la cuisine typique de chez nous, mais disons qu’elle s’en rapproche.

Petit Delight_appetiser_wp

En semaine, pas besoin de réserver une table le soir longtemps à l’avance. En revanche le week-end, à partir du vendredi soir, il faut réserver la semaine précédente. Et hors période d’été ou de fêtes. Car à ces moments-là, c’est un mois avant, voire plus, qu’il faut réserver afin d’espérer avoir une table.

Petit Delight_snails_wp

Cette brasserie est également très prisée des Anglais. Le chef cuistot a trouvé la méthode infaillible, un subtil mélange entre les cuisines française et anglaise. Il propose des plats bien de chez nous, comme les escargots au beurre à l’ail ou les moules marinières, mais cuisiner à l’anglaise. Il satisfait ainsi sa clientèle essentiellement anglaise quand même et sa clientèle d’expatriés français.

Petit Delight_pigeon-wood_wp

Cette brasserie-restaurant est l’une des meilleures au niveau saveur des plats et surtout la seule dans mon secteur géographique qui propose ce type de cuisine. Si vous voulez déguster une cuisine vraiment française, il faut alors vous rendre à Lincoln qui se situe à une bonne centaine de bornes d’ici ou encore à York qui est encore plus loin. Donc, un peu trop de route tout de même pour une simple soirée entre amis.

Petit Delight_monkfish_wp

Une autre particularité du Petit Delight, la musique en fond sonore est aussi française ! Bon, hormis un peu de Céline Dion (pas vraiment française) et de Daniel Balavoine, les autres chansons datent un peu… beaucoup. Entre Édith Piaf, Charles Trenet, Bourvil et Charles Aznavour à ses débuts, vous partagez un repas à une époque que les moins de 20 ans, comme les 40 et plus ne peuvent pas connaître…

Petit Delight_salle_wp

Cela dit l’harmonie est là. Le cadre de l’établissement est en parfaite adéquation avec les chansons anciennes. Deux grandes reproductions photos de Robert Doisneau se trouvent en guise de papier peint sur le mur du fond de la salle principale du restaurant. Chacune est séparée par une cheminée massive sur laquelle une horloge, veille mais qui marche, est accrochée sur l’ensemble de sa hotte.

Petit Delight_déco_wp

L’ambiance est tout autant au rendez-vous. Le personnel de service, que des femmes, est super gentil. Elles sont toutes très souriantes et aimables. Le service des plats ne traîne pas non plus. Les plats froids sont bien servis froids et les plats chauds sont chauds. Les prix, bien qu’ils soient élevés, restent toutefois raisonnables et sont justifiés par rapport à ce que l’on a dans l’assiette, le plus important. On n’est pas volé sur la marchandise.

Petit Delight_americano-coffee_wp

Quant aux vins français, vu que nous sommes en Angleterre, ils sont au prix des vins proposés chez nous dans des restaurants gastronomiques. À la différence toutefois des vins français, tout aussi chers, dans les supermarchés, ceux-là sont de qualité !

Petit Delight_Fisherman's-table-salle_wp

Nous avons passé ainsi une agréable soirée. Et petite anecdote en fin de repas où certains d’entre nous souhaitaient un digestif après le café. La serveuse, à la demande des alcools qui étaient proposés, a répondu en premier lieu le pastis. Heureusement le brandy et le cognac se sont invités par la suite dans l’énoncé.

Petit Delight_Fisherman's-table-bar_wp

Bref, nous avons fini notre charmante soirée, où l’humour nous a encore suivis, dans un pub portant le nom de Fisherman’s (poissonnier), dont aucun plat affiché sur le menu ne comportait pourtant de poisson, même pas le fish and chips. Inutile de vous dire que l’on a bien ri.

Petit Delight_Fisherman's-bar-entrance_wp

Nous nous sommes ensuite quittés et chacun est rentré chez lui comme il était venu, en taxi. Oui, en taxi ! Les taxis ici sont bien loin de ressembler aux nôtres en France. Ils sont disponibles à toute heure du jour et de la nuit. Les chauffeurs n’essayent pas de nous arnaquer ni nous balader en prenant des détours. Tout à l’opposé. Ils prennent le chemin le plus court en un rien de temps. Je n’ai d’ailleurs jamais connu de taxis aussi rapides. Et le prix défie toute concurrence.

Petit Delight_Fisherman's-bar_wp

Sur ce, je vous retrouve demain afin que nous célébrions ensemble la Saint-Patrick, que nous ayons des origines irlandaises ou pas.

Petit Delight_Fisherman's-salle_wp

4 commentaires sur « Petit Delight »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s