Des gènes toujours actifs après la mort

Des gènes toujours actifs après la mort_women's-day_wp

Pas très gai le thème, vous me direz, en cette Journée Internationale de la Femme.

Mais, comme je suis une femme, par conséquent, c’est aussi ma journée, qui plus est mon blog ne s’appelant pas LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES pour rien, hé bien les amis, je choisis le sujet de cet article Sciences comme je veux !

Blague mise à part. Cette étude qui a été publiée dans la revue Nature Communication à la mi-février est une véritable avancée dans le domaine de la génétique.

Une équipe internationale de chercheurs a observé et évalué l’activité génétique après le décès d’un individu. Elle a pu déterminer l’heure de la mort avec une précision jusque-là inégalée.

DNA-Helix

La vie après la mort existe donc bien ! Mais d’un point de vue biochimique. « Nous avons observé des processus actifs de certains gènes après le décès. C’est-à-dire qu’une activité au niveau des mécanismes de transcription génétique persiste dans certaines cellules plusieurs heures après la mort », a expliqué Roderic Guigó, Professeur de biologie computationnelle (utilisant les concepts fondamentaux de l’informatique dans la recherche et la démarche scientifiques) à l’Institut des sciences et technologies de Barcelone en Espagne.

Cette observation des réactions cellulaires post mortem a été réalisée à partir de 36 types de cellules différentes prélevés sur 540 donneurs morts. Les scientifiques ont étudié dans chaque tissu, cerveau, foie, reins, poumons, sang, etc. les mécanismes de transcription génétique par lesquels l’ADN commande à la cellule de synthétiser telle ou telle protéine. Ainsi des ordres biochimiques passant par l’ARN messager (ARNm), molécule très proche de l’ADN étant la copie d’un fragment du génome donc destinée à transmettre le message génétique. C’est cet ARNm qui continue d’être transcrit dans certains tissus après la mort. La mort d’un individu ne coïncide alors pas exactement avec celle de l’ensemble de son organisme.

Des gènes toujours actifs après la mort_chromosomeX_wp

Le Professeur de biologie computationnelle a également commenté auprès du site Vice : « Certaines parties du corps sont toujours en vie quand le décès est prononcé. Qu’est-ce que ça signifie ? C’est une question qui ne concerne peut-être pas la science. Quelle est la différence entre la mort d’un individu et la mort des parties qui constituent l’individu ? Suis-je mon foie, mon estomac, mon rein ? Tous ces organes continuent de fonctionner après la mort. Ils sont vivants, mais je suis mort. En vérité, la vie peut être définie comme l’action coordonnée de toutes ses parties, et la mort comme la fin de cette coordination. »

Mieux encore. Si l’activité de certains gènes décline, notamment ceux liés à la réponse immunitaire ou au métabolisme, cette activité peut être stimulée chez d’autres gènes. Par exemple, l’expression de gènes associés au stress était plus forte après la mort ainsi que celle d’un gène à l’origine d’une protéine de transport de l’oxygène.

Des gènes toujours actifs après la mort_adn-gènes_wp

Selon ces scientifiques, ce phénomène pourrait s’expliquer comme pouvant être un effet compensatoire de l’organisme qui n’aurait pas complètement abandonné l’idée de vivre, en quelque sorte l’instinct primitif de survie lié à toute espèce vivante.

Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont alors utilisé des techniques de modélisation informatique et d’apprentissage automatique, machine learning. De par ces dernières, ces travaux ont permis à l’équipe de développer un algorithme déterminant l’heure précise de la mort. Grâce à la mesure des variations de l’expression génétique de 399 corps, le logiciel a réussi à établir l’heure du décès de 129 personnes. Pour chaque type de cellule, il a été ainsi possible de mettre au point un timing minuté de l’activité génétique post mortem. C’est entre 7 et 14 heures après la mort que les plus grandes variations d’activité ont été observées. Certains gènes s’affaiblissaient, d’autres au contraire s’activaient.

Des gènes toujours actifs après la mort_chromosomesXY_wp

Ilias Tagkopoulos, chercheur en science informatique à l’Université de Californie à Davis aux États-Unis qui n’a pas participé à ces travaux a déclaré dans la revue Science : « On peut imaginer un futur où les laboratoires seront équipés d’une intelligence artificielle utilisant l’expression génétique et d’autres informations contextuelles pour déterminer l’heure et la cause d’un décès ».

Même si le programme développé par l’équipe du Professeur Roderic Guigó demeure à ce jour un outil expérimental, cette analyse de l’expression génétique, sur les 24 heures suivant un décès, se voudrait plus précise que celle des bactéries dont l’activité varie peu sur ce laps de temps. Ces travaux permettraient aussi une meilleure compréhension des réactions qui suivent une greffe d’organe. Cette expression génétique résiduelle pouvant avoir des implications sur la survenue de cancer consécutif à la greffe.

Des gènes toujours actifs après la mort_adn-gènes-code_wp

En 2017, une autre équipe de chercheurs avait déjà démontré qu’une activité génétique chez la souris et le poisson-zèbre continuait, voire, se réveillait, jusqu’à 4 jours après la mort.

Enfin, ce type de travaux en la matière ne date pas d’aujourd’hui, puisqu’en 2016, dans son article « Des centaines de gènes « zombies » se réactivent après la mort », Lise Loumé du Magazine Sciences et Avenir en faisait déjà référence.

6 commentaires sur « Des gènes toujours actifs après la mort »

  1. Bouillantissime !!! Ton article m’a scotchée !!!
    Niveau greffe, on peut probablement mieux comprendre les rejets ? Disons que ça me semble logique.
    J’ai passé une merveilleuse journée et j’espère que toi aussi 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Lorsque j’ai lu cette info, j’en ai été aussi scotchée ! Impressionnant quand même ! C’est là que l’on s’aperçoit que nous avons encore beaucoup à apprendre sur le corps humain. Je suis ravie que tu aies passé une belle journée. Moi aussi. Belle nouvelle journée 🙂 Bisous 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s