Polémique, Scandale… tu m’ennuies

Polémique, Scandale... tu m'ennuies_signe-zodiac-gémeaux_wp

N’avez-vous pas remarqué cette tendance actuelle de la presse écrite, surtout people, de souvent commencer un article ou même l’intituler par « Polémique… », « Scandale… », etc. ? Vous me direz, il faut bien au moins ça pour attirer l’attention du lecteur. Et il semblerait que tout soit sujet à la non-déférence de nos jours.

Bien que je fasse partie de ces personnes qui lisent ce genre de presse, entre autres, je ne m’exécute pas aisément à cette tâche. Je consulte les articles de cette dite presse, non sur la nouvelle coupe de cheveux de Miss Bidule qui fait « polémique » ou le nouveau tatouage « kiss my ass » de Miss Machin qui est un « scandale », mais pour des faits divers qui ne sont pas toujours ou peu relayés dans la presse standard. Faits divers que j’ai plaisir ensuite à partager avec vous.

Or, il est inévitable de passer à côté de ces sujets socialement inutiles et qui n’aident pas  franchement à changer la face du monde. Surtout si l’un de ces sujets, habituellement du domaine people, se retrouve sur la place publique. Rapportée par de nombreux journaux de la presse internationale, cette histoire a mis le feu aux poudres parmi les féministes, au point d’en déclencher presque une guerre. Et d’autres articles s’en sont alors suivis…

Polémique, Scandale... tu m'ennuies_signe-zodiac-balance_wp

Dans une tribune du journal Le Monde publiée le 9 janvier dernier, un collectif de 100 femmes a affirmé son rejet d’un certain féminisme qui incite à une « haine des hommes » en défendant « une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle ». Cette phrase, toutefois isolée de son contexte puisqu’elle intégrait le corps d’un texte complet, a suscité sans grande surprise de vives réactions de la part d’autres féministes qui y ont répondu à leur tour dans une tribune. Mais cet évènement ne s’arrête pas là. Une autre personnalité féminine a de nouveau jeté de l’huile sur le feu en remettant en question ouvertement la dénonciation du harcèlement sexuel par les actrices, dont certaines useraient de leurs charmes auprès de producteurs pour décrocher un rôle.

En résumé, nous, simples lectrices, avons participé non à une défense d’un quelconque droit de la femme d’un côté comme de l’autre, mais à une sorte de querelle ressemblant davantage à un crêpage de chignons. Car bien que des vérités sans aucun doute aient été dites de part et d’autre, la sagesse n’a pu frapper son coup avec le marteau de la justice.

Polémique, Scandale... tu m'ennuies_marteau-justice-balance_wp

Ce qui a résulté de cette « polémique » est une liberté d’expression bien mise à mal. Ce fait a révélé au grand jour que toutes les femmes doivent entrer dans la mouvance actuelle de la délation. Si nous pensons différemment, estimons préférable de relativiser plutôt que d’opter soit pour le tout noir, soit pour le tout blanc, nous sommes des traîtresses de la cause féminine accusées d’être du côté des méchants.

Ce « scandale » qui a fait couler beaucoup d’encre, à défaut d’user de celle-ci pour lutter contre l’excision qu’encore trop de filles dans le monde endurent ou l’esclavage sexuel, dont même les garçons en sont concernés, etc., n’a eu aussi que l’effet de diviser un peu plus pour mieux régner. Pourtant, il me semblait que l’union fait la force. On est loin du compte…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s