« Black Nutella’s Day »

Black Nutella's Day_pot-femme-dans_wp

Qui n’a pu échapper à cette information qui a été relayée dans la Presse, sur les réseaux sociaux et même par certains blogs ?

Le groupe Intermarché a lancé une promotion exceptionnelle, à compter du 25 jusqu’au 27 janvier, sur le pot de Nutella de 950 g proposé à 1,41 € au lieu de 4,50 € (prix variants en fonction des journaux), soit 70 % de réduction.

Alors que l’enseigne pouvait ambitionner par cet extraordinaire coup de pub de créer un engouement chez sa clientèle, plusieurs de ses magasins se sont trouvés face à un vent de fureur hier. Certaines scènes ont été décrites à l’image d’un pays en pénurie alimentaire ou pire, à tel point que les forces de l’ordre ont dû parfois intervenir.

Selon un sondage, la France serait le plus grand consommateur mondial de cette célèbre pâte à tartiner. Mais, les évènements inimaginables qui se sont déroulés jeudi 25 janvier ont dépassé l’entendement. La « folie du Nutella » a eu sa raison d’être.

Black Nutella's Day_pot-femme-écureuil_wp

Dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Loire ou encore le sud de la France, des immenses files d’attente s’étaient rapidement formées au matin devant les portes avant l’ouverture des magasins pour obtenir le fameux trésor. Les consommateurs se sont littéralement rués sur la bonne affaire et la promotion a viré à la foire d’empoigne. Des émeutes ont même eu lieu. Résultat, l’initiative s’est davantage apparentée à un « Black Friday » plus qu’à une opération promotionnelle.

D’après le quotidien régional Le Progrès, des véritables scènes de chaos se sont produites dans certains Intermarché. « Ça se battait. On a vendu ce qu’on vend en trois mois. Sur les tapis des caisses, il n’y avait que du Nutella », a ainsi déclaré l’une des employés auprès du journal. « Ils se sont acharnés comme des animaux. Une femme s’est fait tirer les cheveux, une dame âgée a pris un carton sur la tête, une autre avait la main en sang. C’était horrible », a ajouté une cliente qui a assisté à la bousculade à Rive-de-Gier (Loire). Afin de tenter de maîtriser cette frénésie, certains magasins ont été obligés d’imposer un nombre limité de pots par personne.

Black Nutella's Day_pot-femme-bave_wp

Une salariée d’un Intermarché à Forbach (Moselle), préférant garder l’anonymat, a aussi apporté son témoignage à l’AFP : « Les gens se sont rués dessus, ils ont tout bousculé, ils en ont cassé. C’était l’orgie ! On était à deux doigts d’appeler la police ».

Ce que certains magasins ont dû s’y employer, où à Ostricourt (Nord), la gendarmerie est intervenue après que des coups avaient été échangés entre des clients.

Sur les réseaux sociaux, des clients ont publié des témoignages et vidéos d’échauffourées, de bousculades et autres mouvements de foule provoqués par la promotion. Ceux-ci ont évoqué des scènes similaires à Roubaix (Nord), à Wingles (Pas-de-Calais) ou encore à Marles-les-Mines (Pas-de-Calais) où la police est intervenue là également selon la presse locale.

Black Nutella's Day_pot-femme-coeur_wp

Il semblerait que la source de cette « épidémie » à la limite « meurtrière », provienne d’un simple tweet. Une jeune rouennaise a posté lundi 22 un tweet annonçant la promo. En l’espace de quelques instants, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. Le tweet a été partagé plus de 16 000 fois, a relaté le journal Le Parisien-Aujourd’hui en France, entre autres. La salariée de l’Intermarché mosellan a d’ailleurs confirmé : « Depuis lundi, on est harcelé au téléphone ». Quant à la jeune femme rouennaise, elle a expliqué au journal : « C’était pour rigoler, je pensais que ça passerait inaperçu, mais 16 000 personnes l’ont retweeté ».

Il est clair en tout cas que la pauvre fille n’est en rien responsable des comportements démentiels qui ont suivi des gens.

Black Nutella's Day_pot-femme-love_wp

Enfin, au-delà des analyses apportées sur ces évènements, cauchemardesques parfois, où chacun donne son avis, il apparaît une certaine évidence que de telles scènes reflètent dans un sens un réel problème social et même humain. Peut-être aussi que les récentes études scientifiques sur l’appauvrissement intellectuel que notre société subit-elle depuis de nombreuses années en font-elles foi ici ? Car même si celles-ci sont controversées par certaines personnes qui estiment que ces chercheurs déraillent, on peut tout de même être en droit de convenir à cette baisse de l’intelligence au regard de ces comportements.

Et en parallèle, l’ironie dans l’histoire est d’entendre des adultes dire à leur progéniture de ne pas se battre pour un jouet, un bonbon, tout autre ou un pot de Nutella…

Black Nutella's Day_pot-homme-rechute_wp

Publicités

6 commentaires sur « « Black Nutella’s Day » »

  1. Mon fils était présent dans ce magasin lorsque cela s’est déroulé. Il m’avait filmé la scène : l’animalerie. Imaginons que demain il y a une pénurie en : matière de première nécessité alimentaire, de soins et d’énergie…

    Aimé par 2 personnes

    1. Au vu des réactions pour un pot de nutella, il est aisé d’imaginer que ce serait la guerre civile en cas de réelle pénurie dans les domaines que tu as cités

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s