Les rennes aux yeux bleus

Les rennes aux yeux bleus_renne-traîneau_wp.png

Une découverte pour le moins étonnante a été faite de manière totalement fortuite. Glen Jeffrey, chercheur en chef de l’équipe à l’institut d’ophtalmologie du Collège universitaire de Londres (UCL) en collaboration avec l’équipe de l’université norvégienne de Tromsø, avait pour habitude de se rendre en Antarctique chaque année en été afin d’examiner les yeux des rennes. Son équipe travaille depuis plusieurs années sur la capacité développée par les rennes à percevoir la lumière ultraviolette. En 2013, pour des raisons techniques, le scientifique a dû reporter son voyage en hiver. C’est alors qu’il constata que la couleur brun doré de leurs yeux en été s’était teintée en bleu profond en hiver.

Cet incroyable changement de coloration est une première dans le monde animal.

Les rennes en Antarctique vont jusqu’à endurer des températures glaciales inférieures à – 40°C ainsi que d’importants écarts de luminosité. Pendant les trois seuls mois d’été, les jours sont très longs et la luminosité se trouve accentuée par la réflexion des rayons du soleil sur le sol de neige et de glace, tandis que durant le long et rigoureux hiver qui suit, la nuit est très longue. Alors pour survivre à cet environnement hostile, les rennes ont ainsi développé cette surprenante capacité.

Les chercheurs époustouflés par cette inimaginable découverte ont décidé d’approfondir les recherches pour résoudre ce mystère. « Il y avait une nette distinction de couleur entre les yeux d’été et les yeux d’hiver. Nous ne nous attendions pas du tout à cela », comme l’a déclaré le scientifique à l’agence de presse Reuters.

Les rennes aux yeux bleus_renne-brun_wp

Le résultat a fait l’objet d’une publication dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

Ce changement de couleur est dû à un tissu de cellules réfléchissantes situé derrière la rétine. Ce tissu appelé tapetum lucidum est présent chez de nombreux vertébrés, tels que les dauphins, les crocodiles, les chauves-souris, etc. Des animaux qui chassent la nuit. La fonction de ce tissu consiste à réfléchir la lumière en vue d’améliorer la vision nocturne. C’est d’ailleurs cette couche cellulaire qui permet aux yeux des chats de briller dans le noir lorsqu’une lumière se braque sur eux. Les chats sont aussi des animaux nocturnes.

Pour mieux comprendre ce phénomène chez les rennes, les chercheurs ont mesuré avec des électrodes la pression qui se faisait dans leur tapetum lucidum à différentes périodes de l’année. Ils ont observé durant l’hiver une pression en hausse considérable, de par un ralentissement de certains mécanismes cellulaires de drainage des fluides oculaires. En raison de cette augmentation de pression, les cellules composant le tapetum lucidum se rapprochent, modifiant ainsi la longueur des ondes lumineuses qu’elles réfléchissent. Par conséquent, le tapis cellulaire réfléchit alors essentiellement de la lumière bleue. Ce qui permettrait aux rennes de mieux percevoir les mouvements des prédateurs dans le noir. En revanche, les images imprimées sur la rétine seraient plus floues, d’où cette nécessité évolutive de recouvrer une vision plus nette durant l’été à la forte luminosité.

Les rennes aux yeux bleus_renne_wp