Boxing Day

Boxing Day_26-décembre_wp.jpg

Il ne s’agit évidemment pas du Jour où tout le monde se boxe, mais celui de l’Après-Noël, comme l’appellent les Canadiens français et en Angleterre, le Jour des Boîtes, traduction littérale.

Ce jour férié célébré le 26 décembre depuis 1871 dans de nombreux pays anglophones correspond au jour du partage des cadeaux.

Dans le calendrier liturgique, le Boxing Day marque la fête de Saint-Étienne, le premier martyr chrétien. Traditionnellement, ce jour est consacré à la distribution des cadeaux aux plus démunis, ainsi à la charité chrétienne.

Mais depuis le début du 21e siècle, il est surtout le top départ de la ruée des soldes et est d’ailleurs comparé au Black Friday américain. Donc, dans un sens, il peut être également le jour de la boxe…

Boxing Day_cadeau-tortue_wp

Histoire

Le Boxing Day remonterait au 15e siècle, dont les origines exactes ne sont pas identifiées.

Selon certaines sources, les origines seraient religieuses. L’une d’entre elles cite Étienne, le premier martyr chrétien choisi par les apôtres pour distribuer l’aumône aux pauvres. Cette idée de charité liée au 26 décembre depuis longtemps se retrouve dans la plupart des théories. Elle est notamment évoquée dans l’un des chants de Noël « The Good King Wenceslas » narrant l’histoire du Roi Venceslas II de Bohème. Alors que celui-ci parcourait ses terres, il vit un homme famélique cherchant désespérément du bois pour se chauffer. Il eut pitié de lui et ordonna à ses serviteurs de préparer un sac de nourriture et de vin. Le Roi donna ensuite le sac en mains propres à cet homme.

Une autre hypothèse sur l’origine du Boxing Day, datant du 15e siècle, le fixe à la période des Grandes découvertes durant laquelle les expéditions maritimes étaient nombreuses. Au cours de celles-ci, beaucoup de marins superstitieux apportaient à bord des navires une boîte dans laquelle ils mettaient de l’argent en signe de protection pour leur périple. Cette boîte était ensuite scellée jusqu’à leur retour. S’ils revenaient sains et saufs, la boîte remplie d’argent était remise au prêtre du village qui distribuait cet argent aux pauvres.

À la même époque, multiples églises anglophones laissaient également à disposition une boîte à offrandes que les pèlerins et autres visiteurs remplissaient d’argent. Cette boîte se trouvait elle aussi scellée par la suite puis le restait jusqu’au 26 décembre. Pareillement, à l’ouverture de la boîte à ce jour, l’argent était délivré aux mendiants et aux pauvres.

L’ensemble de ces histoires aurait donc déterminé l’origine et le nom du Boxing Day.

Cependant, d’autres sources contestent ces origines religieuses en soutenant que ce Jour des Boîtes serait né au 18e siècle, issu de la haute société bourgeoise. Traditionnellement, les aristocrates accordaient à leurs serviteurs un congé le lendemain de Noël afin qu’ils puissent profiter de leur famille et amis. Avant de partir, le maître de maison leur offrait une boîte contenant des présents et de la nourriture, généralement les restes du repas de Noël.

Boxing Day_cadeau-ourson_wp

Traditions

Plusieurs pays anglophones, notamment l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l’Irlande, l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande, affectionnent grandement le Boxing Day, étant donné que le christianisme est prédominant dans ces pays.

  • La chasse au renard

À Cowbridge, ville du sud du Pays de Galles, située dans l’arrondissement du Comté du Vale de Glamorgan, entre Swansea et Cardiff, dont elle est proche, et l’une des rares villes fortifiées du pays comportant d’importantes ruines, la chasse au renard est une tradition lors du Boxing Day.

Or, bien que le Boxing Day actuel soit complètement différent du traditionnel partage des aumônes des siècles derniers, les traditions de ce 26 décembre, allant des derbys anglais jusqu’à la chasse des renards, restent nombreuses et certaines, même, plus typiques que d’autres.

Aussi, malgré que ce jour demeure celui des retrouvailles en famille pendant lesquelles les restes des agapes de Noël sont servis, il est davantage de nos jours synonyme d’achats. Depuis 25 ans, le premier jour des soldes hivernales en Grande-Bretagne commence le 26 décembre ; des soldes de 50 % à 80 % de réduction. Les commerces ouvrent leurs portes très tôt le matin pour les fermer très tard le soir. Des centaines de clients affluent alors. Certains passent même la nuit du 25 décembre devant les portes des magasins afin d’être les premiers à profiter de ces promotions ; les meilleures de l’année.

  • La chasse aux troglodytes

À Dingle, ville du Comté de Kerry en Irlande, à l’ouest du pays sur la façade Atlantique, à 50 km au sud-ouest de Tralee et à 80 km au nord-ouest de Killarney, la traditionnelle chasse aux troglodytes de la Saint-Étienne, le 26 décembre, tient toute son importance ; les troglodytes sont une famille d’oiseaux, les passereaux, qui regroupent 19 genres et 84 espèces originaires du Nouveau Monde.

Selon la mythologie irlandaise, le troglodyte représente symboliquement la trahison. Il est raconté que cet oiseau se serait mis à chanter lorsque les soldats irlandais tentèrent silencieusement de prendre les guerriers scandinaves en embuscade. Chassé et empaillé par les Wren boys, le troglodyte est incarné aujourd’hui par les Irlandais qui se déguisent en portant des masques à son effigie et défilent dans leur quartier.

Boxing Day_cadeau-luge_wp

Sport

Le sport est enfin un élément essentiel incontournable de la fête traditionnelle du Boxing Day. Le Cricket, sport typique anglo-saxon, où l’un des plus grands matchs, le Boxing Day Test Match, opposant l’équipe nationale australienne à une autre équipe se déroule le lendemain de Noël au Melbourne Cricket Ground. Les courses du Sydney-Hobart sont de même traditionnelles lors de ce Jour des Boîtes, où des milliers de citoyens australiens se rendent au Port Jackson pour y admirer les voiliers et autres bateaux prendre le large. Après le cricket et les courses de bateaux en Australie, les derbys sont un événement coutumier du lendemain de Noël en Grande-Bretagne. Le premier derby eut lieu en 1860 mais n’est plus ce qu’il est aujourd’hui. Car au fil du temps, le football s’est développé, les clubs se sont multipliés, et ce sport est devenu le rendez-vous incontournable du Boxing Day, dès les années 1960, qui s’est installé dans les foyers anglais au point où des milliers de téléspectateurs suivent les matchs opposant les plus grands clubs.

2 commentaires sur « Boxing Day »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s