« Demain, tous crétins ? »

Demain, tous des crétins_cerveau-structure_wp

Aujourd’hui, le « crétinisme » est remis au centre des débats. Loin d’être l’insulte que nous imaginons, ce terme scientifique désigne des troubles physiques et des retards mentaux pouvant être liés à une insuffisance thyroïdienne.

Réalisé par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, ce documentaire « Demain, tous crétins ? », diffusé en ce début de novembre sur la chaîne de télévision française Arte, révèle un constat alarmant sur la baisse du QI, la hausse des troubles du comportement ainsi que de l’autisme, entre autres.

Des chercheurs américains et européens relaient dans ce reportage le résultat de leurs études menées à longue haleine sur les effets nuisibles des perturbateurs endocriniens. Ces nombreuses molécules disséminées dans les objets du quotidien qui dérèglent nos hormones thyroïdiennes et ont ainsi un impact néfaste sur la santé mentale.

Demain, tous des crétins_cerveau-parties_wp

Depuis plus de vingt ans, les scientifiques observent avec grande inquiétude les capacités intellectuelles diminuer en force à l’échelle mondiale ; la baisse du QI dans plusieurs pays occidentaux, chez les enfants, une explosion des cas d’autisme, une augmentation de l’hyperactivité, des difficultés de concentration, des troubles du comportement, et de manière moins significative, une croissance de l’asthme et des migraines. La cause. Ces perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui altèrent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus. D’ailleurs, aux États-Unis, chaque bébé naît avec plus de cent molécules chimiques dans le sang.

Ces particules présentes dans les pesticides, cosmétiques, savons antibactériens, mousses de canapé, détergents, plastiques, retardateurs de flamme (mélanges chimiques ajoutés à une grande variété de produits industriels pour les rendre moins inflammables, dont les plastiques, textiles, équipements électriques ou électroniques, produits de puériculture, etc.), peinture, colle ou encore sprays domestiques, tous ces produits qui sont entrés dans nos vies depuis des décennies, font partie d’une longue liste des objets incriminés.

Demain, tous des crétins_cerveau-vue_wp

Des chercheurs engagés, comme Barbara Demeneix, biologiste et endocrinologue, Arlene Bloom, biochimiste américaine, qui lutte sans répit contre l’utilisation des retardateurs de flammes depuis les années 1970, ou encore bien d’autres scientifiques, ne cessent de tirer la sonnette d’alarme sur ce problème de santé publique.

Et quant aux législateurs, sous l’influence des lobbies industriels qui minimisent les faits, ils peinent à prendre des mesures.

Publicités

8 commentaires sur « « Demain, tous crétins ? » »

  1. Cela m’intéresse d’autant plus que dans le musée où je suis guide je parle du crétinisme, notamment dans les Alpes au 18eme siècle, lié à un manque d’iode (car pas de produit de la mer possible). Je vais regarder le reportage que tu proposes, cela me fera un ouverture intéressante (peu optimiste mais qui fera un peu bouger les esprits ^^) Merci à toi journaliste Christine !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ! Je pense que ce documentaire te plaira beaucoup et tu seras même parfois choquée tant certains résultats d’analyses font froid dans le dos. Merci à toi et belle journée ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Ils oublient de parler du E541 (par exemple) utilisé dans les fromages et pâtes à tartiner industrielles et les génoises. Contamination de l’organisme par l’alluminium…….qui contribue à l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Dangereux pour les reins, le cœur, irritations des muqueuses….. Un truc consommé au quotidien par de nombreuses personnes.
    Mais la thyroïde est à la mode……et ils ne donnent pas non plus la technique employée pour mesurer le QI.
    Assez étrangement, j’ai une perturbation de la THS qui s’effondre sans perturber les autres taux hormonaux. C’est moi qui fait ça, c’est une réaction psychologique. Le résultat ? Tu maigris vitesse grand V même si tu t’empiffres toute la journée. Sauf que le taux revient à la normal sans traitement avec une activité physique et le repos de l’esprit.
    J’ai eu ce problème les 4 premiers mois de ma deuxième grossesse. Ma fille a un QI général de 145 avec un bilan de personnalité très équilibré.
    Le mien est légèrement plus bas mais au dessus de 130.
    En lisant ton article, j’ai repensé à ce Dr en psychologie de l’hôpital ste Anne (Paris, laboratoire de psychologie). Bien sûr, une gamine de quatre ans qui parle comme un dictionnaire et sait lire par simple logique de sonorités, ça dérange et elle est allée dans une école privée…..mais cette femme qui aidait des enfants à ste Anne m’a dit « Aujourd’hui, on souffre moins de la crétinerie que d’une capacité de raisonnement rapide. Réfléchir c’est dangereux ! ».
    Donc ils te font bouffer de la merde devant des écrans de télévision. C’est presque marrant, mais bon.

    J'aime

  3. Sauf qu’ici Annawenn ce n’est pas le cas. Il ne s’agit pas d’un documentaire qui traite du domaine de la consommation courante alimentaire, mais d’un rapport d’études sur l’ensemble des produits chimiques utilisés (pesticides entre autres) dans les objets de notre quotidien, cosmétiques, détergents, appareils électriques, textiles, etc., comme le stipule d’ailleurs mon article. Et ces produits ont un réel impact sur la thyroïde, dont cette glande, loin d’être un sujet à la mode, régule de nombreux systèmes hormonaux chez l’être humain. Quant aux enfants avec des capacités hors normes, il existent toujours fort heureusement, mais ils demeurent des cas exceptionnels. Pour avoir travaillé en école maternelle et cela ne remonte pas à si loin dans le temps, j’ai pu constater la véracité des résultats d’études avancés dans ce documentaire, hyperactivité, difficultés de concentration, autisme en croissance, sans parler des allergies diverses et variées qui touchent de plus en plus les gamins. Et l’école dans laquelle je travaillais était une école publique avec des enfants issus de tout milieu, toute culture, les enfants de notre société d’aujourd’hui. Enfin, on ne peut pas dire qu’un documentaire est infondé si on ne l’a pas regardé.
    Je te dis à bientôt et te souhaite une belle journée 🙂

    J'aime

  4. Je l’ai vu il y a plusieurs jours, merci beaucoup Christine, j’ai adoré ! Donc à retenir, une femme qui voudrait un enfant doit absolument penser à son taux d’iode avant la conception ^^ je ne savais pas qu’on était entouré par les retardateurs de flammes et qu’en plus ça marche pas ;-0 !!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s