Le devoir de mémoire

Le devoir de mémoire_tranchée de première ligne_1ereGM_agence Meurisse_Source Gallica BnF_wp
Dans une tranchée de première ligne pendant la Première Guerre Mondiale – agence Meurisse – Source Gallica BnF

Hier, un hommage a été rendu aux hommes de courage qui ont donné leur vie dans cette terrible Première Guerre Mondiale.

Ce 11 novembre a permis de nous rappeler que certaines libertés ont été acquises par le prix du sang.

Ce jour a également marqué le centenaire de l’année 1917, une année charnière de la Grande Guerre, notamment :

En Belgique à Mons au Quartier Général du Prince Rupprecht de Bavière, une conférence militaire réunissait Ludendorff et les chefs d’état-major des groupes engagés sur le front occidental pour déterminer les opérations à lancer au printemps 1918 avant l’entrée en ligne de l’armée américaine.

En Grèce sur le front de Salonique, Paul Pavelka, pilote engagé dans l’escadrille Lafayette mourut. Il fut le seul Américain à décéder sur ce front.

Le devoir de mémoire_tranchée_wp

En Italie, ce fut la capitulation d’une division de la 4e armée italienne à Longarone

En Russie, il y eut le soulèvement des cadets de l’école militaire de Petrograd contre le pouvoir bolchevique. À Moscou, Rouges et Blancs s’opposèrent par les armes. Ce fut le début de la guerre civile.

En France, une offensive allemande permis à leurs troupes de pénétrer dans les lignes françaises situées sur le sommet de Hartmannswillerkopf.

Et bien d’autres évènements se déroulèrent conduisant un an plus tard à la signature de l’Armistice.

Enfin, bien que cent ans se soient ainsi écoulés depuis, nous devons toujours continuer à nous souvenir pour le respect de nos morts…

Bon dimanche !

Publicités