Colombie : « DONKEY LOVE »

Colombie_DONKEY LOVE_flag_wp

Alors que l’on pourrait penser que la zoophilie est une pratique peu commune où seuls quelques détraqués l’accomplissent, il existe pourtant une tradition ancestrale la prônant en Colombie.

Le documentaire DONKEY LOVE a révélé cette tradition inconnue des Colombiens qui ont des rapports sexuels avec des ânesses au point d’en tomber amoureux.

Cette coutume est une sorte de rituel de passage que les pères initient à leurs fils afin que ces derniers puissent se préparer aux femmes. Cependant, ce rite continue à l’âge adulte où les hommes finissent par tromper leur femme avec des ânesses.

Mais aussi, les Colombiens croient que les rapports sexuels avec ces animaux permettent à leur pénis de grossir et les évitent de devenir homosexuel.

Cette tradition culturelle est si ancrée dans le pays que des musiciens ont composé des chansons, un auteur a écrit un livre et un festival la célèbre même.

Pire ! Ce documentaire sous-titré « Il est tout ce que vous ne voulez pas que ce soit » a remporté en 2012 lors des festivals du cinéma en Australie les prix Best Documentary Award, Director’s Choice Award, Indie Award ainsi que 10 sélections officielles dans les festivals du film de 4 pays et 3 continents dans le monde. Il a été le premier film de l’Histoire à avoir clôturer un festival du cinéma. Il a été également présenté dans des journaux tels que The New York Times et The Huffington Post.

Sans commentaire…

Colombie_DONKEY LOVE_doc_wp

9 commentaires sur « Colombie : « DONKEY LOVE » »

    1. Non, non, tu n’as effectivement pas rêvé, ce n’est pas un poisson d’avril ! Certains peuples (surtout et toujours les hommes…) ont vraiment des mœurs plus que dégradantes.

      J'aime

      1. Dérangés? Pff, j’avais eu le sujet en Fac de psychologie. Ce n’est plus du dérangement, c’est la quête de sensations des psychopathes. Il leur faut toujours plus, plus haut, plus fort…il n’y a aucune limite. Quand tu n’as pas de limite, que transmets tu?
        Les causes sont multiples et de plus en plus accessibles.
        J’ai été Présidente et thérapeute dans une association…que dire? J’ai été dépassée parce-qu’il faudrait remonter le temps pour changer quelque chose 😑

        Aimé par 1 personne

  1. Il n’y a en effet pas de mot pour qualifier de tels comportements. Le pire est que personne ne semble s’en offusquer. Et qui plus est, le documentaire été primé….!!! Sans jouer les moralisatrices,…où sont donc nos repères? Que transmet-on ainsi aux jeunes hommes?

    Aimé par 1 personne

    1. Entièrement d’accord avec toi. C’est d’ailleurs peut-être ça le plus choquant : le documentaire qui a été primé. Car ces hommes qui agissent sous la coutume ont été élevés avec celle-ci. Ils ne se rendent peut-être même compte que cet acte est malsain. En revanche, celui qui a fait ce documentaire doit avoir un sérieux problème ainsi que ceux qui lui ont donné des prix…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s