Yorkshire pudding

Yorkshire pudding_nature_wp

Un autre plat anglais traditionnel, même culturel de la cuisine britannique.

Le Yorkshire pudding est un plat issu du nord de l’Angleterre, mais dont on ne connaît l’origine exacte. Contrairement aux autres puddings britanniques, il n’est pas un dessert, mais l’accompagnement typique de tous les plats en sauce, les plats à base de bœuf, de poulet ou d’agneau. Traditionnellement, il est présenté avec le rôti de bœuf du dimanche, le célèbre « roast beef » (rosbif), ou avec le fameux « chicken breast » (poitrine appelée plus communément blanc de poulet) ou encore la souris d’agneau, voire le gigot.

Ainsi dans tous les restaurants de ma région, et au-delà puisque le Yorkshire pudding est l’un des plats culinaires anglais le plus populaire, vous trouverez dans chaque menu ou carte cet accompagnement. Et le dimanche, « the roast beef with Yorkshire pudding » est le plat principal anglais emblématique du « Sunday lunch ». Ce plat est couramment présenté d’une grosse tranche de rôti de bœuf avec donc le Yorkshire pudding, des légumes cuits à l’eau (carottes, haricots verts, petits-pois, chou-fleur et parfois de la salade verte cuite), des petites pommes de terre rissolées, de la purée et le jus de la viande considéré par les Anglais comme l’accompagnement idéal du Yorkshire pudding. Souvent aussi, des sauces sucrées et salées pour manger avec le Yorkshire pudding sont proposées en suppléments, comme du chou-fleur à la crème.

Yorkshire pudding_beef_wp

La recette du Yorkshire pudding est très simple à réaliser. Pour 12 pièces, il vous faut :

  • 3 œufs
  • 23,5 cl de lait
  • 125 g de farine
  • 30 g de beurre
  • sel
  • poivre

Préparez ensuite comme ceci :

Préchauffez le four à 190°C, chaleur tournante.

Mélangez les œufs, le sel, le poivre, le lait et ajoutez la farine en la tamisant afin d’éviter les grumeaux et obtenir ainsi une pâte lisse.

Dans un moule à muffins (12 portions), divisez le beurre en 12 morceaux égaux et posez-les au fond de chaque compartiment. Mettez le moule au four et dès que le beurre est fondu, versez la pâte en parts égales.

Cuisez 5 minutes à 190°C et à 175°C pendant 25 minutes. La cuisson est achevée lorsque la pâte est levée.

Yorkshire pudding_wp

Cependant, la méthode de cuisson usuelle britannique propose que le Yorkshire pudding soit mis à cuire sous la pièce de viande afin d’en récupérer le gras ou dans le même plat que celui utilisé pour rôtir la viande, une fois la viande retirée, de sorte que les graisses de cuisson imbibent le Yorkshire pudding pendant qu’il monte.

Le Yorkshire pudding peut se congeler, car il supporte très bien la congélation.

Enfin, inutile de vous spécifier que ce plat est loin d’être idéal pour la ligne, car il est très calorique et surtout très bourratif. Le Yorkshire pudding est le plat des gros mangeurs. Pour les plus petits appétits, comptez un Yorkshire pudding pour 2, voire 3 personnes.

Vous pouvez de même l’alléger en remplaçant le beurre par de la margarine. Et si vous adoptez la méthode de cuisson anglaise, supprimez tout simplement la matière grasse de la recette.

Bon appétit à l’anglaise !

Yorkshire pudding_lamb_wp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s